“Sans utopie, aucune activité véritablement féconde n’est possible.” !!!

Anonyme dit :

Bel inventaire à la Prévert, qui dénote d’une manière flagrante une méconnaissance de la gestion d’une commune.et pour certains points qui relèvent de l’utopie. Attendons de voir ce qu’en fera la nouvelle municipalité.

Messivan :

L’évolution, la transformation d’un village ne peuvent se concrétiser que sur une durée d’un ou plusieurs mandats. Mais il est sage et responsable d’avoir une politique de gestion à court, moyen et long terme. Ne pas avoir prévu le tracé d’une déviation du village risque de coûter très cher à nos finances s’il faut dans quelques années raser des constructions autorisées par les équipes municipales précédentes.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Imaginons ensemble le futur de Messigny et Vantoux …suite

  1. La vue du village depuis la route d’Is sur Tille n’aiguise pas forcément la curiosité et n’incite pas à faire un détour pour le visiter. Et si certains font l’effort de se détourner de leur route, les images de sa traversée ne restent pas imprimées dans leurs mémoires.
  2. L’entrée du village est triste avec ces bacs de fleurs mauves qui se confondent avec la couleur de leurs supports et ces pauvres buissons décharnés d’arbustes verts disséminés le long de la rue de la Maladière. Le fleurissement du village est transparent. Encourager un fleurissement plus coloré, des rues, des maisons, des balcons.
  3. Il n’y a pas d’unité dans l’architecture et les couleurs des maisons de la rue principale et du village. Les maisons au toit plat seraient peut-être à bannir.
  4. La place de l’église mériterait peut-être un remodelage en terrasses en respectant l’architecture de l’église St Vallier avec son porche et le clocher classés.
  5. Faire disparaître les friches entre la rue des Lavières et de la Mare; en terrains à bâtir ou en un parc de loisirs pour les familles et les enfants.
  6. Revoir le plan de la circulation avec ses portions de rues à double sens, source d’accidents et mettre aux normes les dos d’ânes..
  7. Réaliser une photographie objective des rues à programmer en priorité à la réfection. Revoir la destination du patrimoine immobilier communal
  8. Renoncer à des investissements trop onéreux pour le budget de la commune et qui ne répondent pas à des besoins clairement recensés et vérifiés.
  9. Soutenir les commerces existants et encourager des implantations.
  10. Définir une ou des zones artisanales et les signaler avec des grands panneaux visibles des automobilistes de passage.
  11. Encourager la vie associative en mettant un local à leur disposition et en leur accordant des subventions motivantes. Ce local pourrait accueillir des artistes locaux pour exposer leurs oeuvres.
  12. Intéresser et impliquer les jeunes sur l’évolution, vers le futur, de leur village. Élire un Conseil Municipal des jeunes.
  13. Imaginer ce que pourrait devenir une  » maison multi-services »pour palier à la disparition des services publics
  14. Trouver et proposer une solution pour que les habitants puissent retirer de l’argent liquide sur place.
  15. Revoir et réorganiser le fonctionnement des jardins familiaux.
  16. Revoir la communication sur les actions du Conseil Municipal.
  17. Publier des informations objectives, sans commentaires, de l’audit sur la gestion de l’équipe précédente.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le Suzon réssuscité !!!

Les 70 m/m d’eau tombés ces derniers jours ont permis au Suzon de retrouver son lit bien encombré.

 » Alerte ! Près de la moitié (43 %) des cours d’eau d ’Indre-et-Loire ont disparu en deux ans ! Pas moins de 3 000 kilomètres de ruisseaux, et 13 000 des 14 000 mares et étangs du département, évaporés. Inutile d’accuser la sécheresse ou de soupçonner le dérèglement climatique. Ces disparitions, qui touchent tout le pays, sont cartographiques. Et néanmoins catastrophiques puisqu’elles élargissent le périmètre des permis de polluer aux pesticides. Sur les rives de ces cours d’eau gommés, il n’y a plus de limite à l’épandage. » WE DEMAIN.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Koba , confortable durant ces années d’assoupissement !!!

Koba dit :

il est observé que la maire nouvellement élue a siégé aux conseils municipaux des 2 mandats prévédents sans lutter contre cet « assoupissement » voire en le validant puisqu’elle a toujours tout voté. Est elle capable d’un revirement profond ?
Il est aussi observé que ses plus proches soutients soutenaient déjà ses prédécesseurs.
Tout changer pour que rien ne change telle est la devise des vrais donneurs d’ordre.

Messivan :

Il faut essayer de voir les choses positivement, ne pas faire de procès d’intention et accepter l’idée que les personnes peuvent évoluer dans leur comportement au fil des années. Attendons les actes avant de condamner. On peut aussi imaginer que ces personnes qui ont accepté de s’engager sur une liste sont restées jusqu’à la fin de leur mandat par fidélité, malgré des divergences, avec les têtes de liste !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Imaginons ensemble le futur de Messigny et Vantoux !!!

Messigny et Vantoux, un village assoupi depuis des années.

Les différentes équipes municipales qui se sont succédées depuis des années, ont privilégié le  » vivre entre soi  » et contribué à l’encroûtement du village. La peur de l’autre, celui que l’on ne connaît pas a conduit le village, avec sa population vieillissante, vers le déclin. La population active, travaille à Dijon, consomme à Dijon (restaurants, grandes surfaces, magasins, cinémas, transports etc …) les ados vont au lycée ou en fac à Dijon. Et tout ce petit monde rentre le soir dormir à Messigny et Vantoux en voiture ou en stop .

Messigny et Vantoux un village à dynamiser dans un environnement rendu plus attrayant !!!

° les habitants ont besoin de se sentir protégés des accidents de la circulation dans le village et des nuisances sonores qu’elle engendre. Le contour du village se pose et se posera avec de plus en plus d’acuité au fil des années. D’où la nécessité d’étudier dès maintenant le meilleur tracé de ce contournement et d’interdire toute nouvelle construction sur celui-ci.

°il faut valoriser l’environnement du village et mettre en valeur le patrimoine forestier avec des sentiers de randonnées balisés et entretenus et créer des haltes de pick-nique, répertorier les sources alentours et d’éventuelles curiosités valant le détour..

°une rivière qui traverse un village, c’est un atout pour les habitants et un attrait pour les touristes. Il est indispensable que le lit du Suzon soit entretenu régulièrement par les riverains particuliers et la commune. Il ne doit pas ressembler à une friche comme maintenant et donner une image de laisser aller.

°une réflexion devrait être initiée au sein de la Communauté de Communes pour étudier la faisabilité de créer un plan d’eau sur le cours du Suzon entre Messigny et Val Suzon. Il n’y en a pas dans un rayon d’une trentaine de kilomètres. Son utilité et son attrait pour les habitants de  » Forêts Seine et Suzon » ont été largement abordés par G.Balliot dans un précédent article.

°il est nécessaire de mener une réflexion dans le cadre de la Communauté de Communes sur la recherche et l’équipement d’une aire d’accueil pérenne pour les gens du voyage. Il n’est pas normal que la commune de Messigny et Vantoux supporte seule leur présence sur des terrains communaux ou privés faute de structure d’accueil.

°les personnes, les entreprises, les maisons de retraite ou de convalescence qui souhaitent s’installer dans un village, un bourg, une ville se renseignent sur les possibilités d’accueil scolaire et sur les moyens de transports. Dijon Métropole compte 23 communes. Elles ont décidé d’adhérer volontairement à la Métropole après une information, une consultation des habitants et une réflexion de leur Conseil Municipal sur les avantages et les inconvénients d’une telle adhésion. Elles sont aussi vigilantes sur la qualité de la réception d’internet et les portables, de l’installation et le raccordement à la fibre.

° A SUIVRE …

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le VAL-SUZON…un site exceptionnel, mais qu’en sera-t-il demain ?

S4870001

Au vu de ce titre n’allez surtout pas croire que cette belle vallée forestière, avec ses prairies et sa rivière est seule concernée par les propos qui suivent. Elles sont nombreuses en France et de part le monde à connaître, hélas, les mêmes menaces. Mais le Val-Suzon, c’est notre vallée, celle qui nous fournit l’eau ainsi que tant et tant d’autres choses. Sur plus de 20 kms, elle se distingue, à droite comme à gauche, par des vallons apportant l’eau aux villages voisins et pour partie à la ville de Dijon. Ses nombreuses combes escarpées, tout au long de son parcours, à droite comme à gauche, lui donnent, au vu de la carte I.G.N. St Seine l’Abbaye XXX-22 publiée en 1951, l’aspect d’un imposant mille pattes, avec à chacune d’elles, quel bonheur : une source ! Et c’est là, en ce début du 21 ème siècle, une richesse locale appréciable qu’il s’impose de protéger absolument. Alors que deux éléments sont venus contrebattre la rigueur d’une gestion normale :

  • une politique forestière qui ne correspond plus à ce qu’elle devrait être en ces lieux

  • un réchauffement climatique avec lequel il faut dorénavant compter.

En découle un énorme problème qui impose des solutions les plus rapides et énergiques possibles si nous voulons que soit préservé l’avenir du site comme celui primordial des sources, donc de l’eau potable dont nous disposons. Et, à Messigny particulièrement, nous conservons en mémoire la détermination de l’un de nos ancêtres, le Commandant FREMIET, lequel privé d’eau, lors de la guerre en Espagne, s’était promis d’amener l’eau de la vallée dans son village. C’est ainsi, par sa détermination, avant même DARCY, que Messigny a vécu avec l’eau de Jouvence au village. Sachons nous montrer dignes du passé de cet homme et sauvons, avant qu’il ne soit trop tard, les sources de la vallée du Suzon.

C’est là un immense chantier sur lequel il convient sagement mais promptement de réfléchir avant qu’il ne soit trop tard. Trop tard oui, car dès lors que l’on constate, pour chacune de celles qui existent encore, ce qu’est devenu le débit, nous sommes en droit de nous poser de sérieuses questions ?

Chênes, hêtres et charmes, constituent l’essentiel des essences forestières qui habillent les coteaux du Val-Suzon. Forêt «  traitée en taillis sous futaie » et qu’il s’impose de régénérer régulièrement par l’exploitation.

Abandonner la gestion forestière, pour manque de sa rentabilité, c’est condamner inéluctablement les sources.

Pour l’heure certaines sources coulent encore, mais couleront de moins en moins si le vieillissement forestier se prolonge. Rapidement il faut prévoir et aménager des lieux bien étudiés pour, par des retenues, stocker un maximum les eaux en automne et hiver. Ces réserves auraient l’avantage d’éviter au mieux des crues dévastatrices en aval tout en assurant par la suite un écoulement du Suzon sur une plus longue période.

Ces retenues présenteraient l’intérêt d’entretenir les orages d’été dans le secteur forestier du Val-Suzon, de rendre le site du Val-Suzon encore plus agréable, plus touristique avec éventuellement un ou des lieux de pêches, d’avoir de l’eau en réserve pour l’agriculture, de préserver la présence du gibier un revenu précieux pour les communes, et éventuellement en cas d’incendie de forêts de pouvoir y lutter plus efficacement.

C’est un problème extrêmement sérieux sur lequel il convient de se pencher et d’agir judicieusement, et au plus vite. Le temps qui passe joue contre les possibilités qu’il reste encore de le faire dans des conditions les moins mauvaises possibles.

( à suivre)

G. BALLIOT

A partir des deux copies jointes de la carte I.G.N.( St Seine l’Abbaye XXX-22 de 1951) vous avez la totalité de la vallée du Suzon, de sa source jusqu’à Messigny et Vantoux. Par un léger recouvrement elles nous donnent une idée plus précise des combes et du relief.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le Suzon privé de son lit !!!

 » Les berges et le lit des cours d’eau non domaniaux appartiennent aux propriétaires riverains jusqu’au mi- lieu. Ce n’est pas le cas de l’eau qui s’y écoule. L’entretien du lit et des berges est de la responsabilité de ces propriétaires riverains.« 

Le Suzon disparaît chaque année un peu plus sous les arbustes et branchages faute d’entretien des riverains. La commune ne montre pas l’exemple. Responsable de l’entretien de la rive depuis la salle des fêtes jusqu’aux tennis, celle-ci est envahie par des broussailles qui dépassent largement le milieu de la rivière. Une crue pourrait charrier des troncs d’arbres qui, bloqués par tout ce fouillis obligerait le Suzon à chercher un passage sur les terrains de football, de la salle des fêtes et ceux des riverains sur l’autre rive.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

ÉLECTIONS SÉNATORIALES LE DIMANCHE 27 SEPTEMBRE 2020 …

La date des élections sénatoriales a été fixée au 27 septembre 2020. 172 sièges sont à pourvoir, environ la moitié des sièges sera sera ainsi renouvelée avec cette élection. Notre commune qui compte 19 membres à son conseil aura 5 délégués appelés à voter à cette élection. Ils ont rencontré les différents candidats pendant la campagne. L’occasion pour eux de dévoiler et de défendre leur programme en cas d’élection.

En votant pour l’équipe municipale actuelle, les habitants ont donné un pouvoir à 5 membres du Conseil pour voter à cette élection sénatoriale. Rien n’oblige ces 5 membres électeurs à communiquer sur leur choix. Mais la transparence sur les motivations de leur choix serait la bienvenue.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Punir le non respect de la limitation de vitesse avec des ralentisseurs encore plus hauts !!!

Henri dit/

Dans le cas mentionné dans votre article vous omettez de signaler que le ralentisseur situé rue des Ecoles est parfaitement aux normes règlementaires d’autant plus que celui ci a été installé par le Conseil Départemental et non pas à l’initiative du maire à l’époque. Dans cette affaire il ne faut pas incomber à une autorité qu’elle que soit sa responsabilité alors qu’ en l’occurrence il s’agit d’un arrimage défectueux d’une remorque et sûrement d’une vitesse excessive du convoi.
Quand aux ralentisseurs certes hors normes de la rue du stade, ils ont au moins le mérite avéré de contraindre les conducteurs à ralentir fortement, ce que est pour le moins judicieux à l’entrée de cette zone de loisir et de détente.

Messivan :

L’article faisait allusion à tous les dos d’ânes du village. Si celui concerné par l’accident est aux normes, tant mieux. Mais il ne fait que souligner l’urgence de mettre les autres en conformité avec la loi. On ne peut pas se féliciter d’avoir des ralentisseurs hors normes, dangereux, qui en cas d’accident pourraient engager la responsabilité de la commune. Et comment demander à des conducteurs de respecter la loi si la commune ne montre pas l’exemple !!! Espérons que la commune ne retiendra pas votre suggestion ubuesque de créer des dos d’ânes encore plus haut pour « contraindre les conducteurs à ralentir « .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La journée du patrimoine oubliée !!!

Henri dit :

Que se passe t-il ?
Ce me semble :il y avait durant ce dernier week-end les journées du patrimoine. Rien dans la commune n’a été organisé à cette occasion rien que pour le lavoir de la rue du Moulin récemment rénové. Certes le covid 19 est malheureusement présent. Ce qui n’a pas empêché certaines initiatives aux alentours dans les villages voisins d’être organisées, à savoir à Saussy ou encore à Brétigny où le maire a payé de sa personne.
La nouvelle équipe municipale serait elle tétanisée ou croulerait t-elle sous l’ampleur de la tâche?
Certaines et certains étaient beaucoup plus visibles en tout lieux lors de la dernière campagne électorale.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire