Que faut-il attendre du grand débat ?

Jean Rage dit :

Benjamin Griveaux, Bruno Lemaire et plusieurs députés LREM ont indiqué que quoiqu’il ressorte du « grand débat » la politique engagée ne changerait pas. Votre proposition de service est donc louable mais totalement inutile. Nos dirigeants nationaux sont réfractaires à tout débat qui remettrait en cause leur vision de la France et les intérêts privés qu’ils défendent à son détriment. Messigny et Vantoux peut s’enorgueillir d’avoir élu une équipe du même acabit 3 ans avant !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Saint Crépin veille sur Jules Gossot …

img_1036.jpg

Les Cordonniers-

De cette série des « Anciens » qui ont marqué notre village, il n’y aura aucun ordre de priorité, mais comme il faut commencer, je le ferai par celui qui était au plus proche de notre église : monsieur Jules GOSSOT.

Monsieur Jules GOSSOT avait son atelier dans une pièce de son logement. Derrière la fenêtre située en bas, à droite, des escaliers de l’église. Au 28, place de l’Eglise. Nous les gosses, à l’époque, notre passion c’était les billes et notre terrain de jeu derrière le monument de 1870. Nous étions à portée de voix de monsieur GOSSOT lequel travaillait souvent derrière sa fenêtre ouverte. Avant de commencer la partie nous allions toujours lui dire un p’tit bonjour, c’était au départ la politesse exigée de nos parents comme de l’instituteur, puis elle est devenue spontanée. Nous avions donc l’occasion de le voir en plein travail. C’était un peu notre surveillant, nous étions un peu ses enfants. Il nous aimait bien, il avait toujours un petit mot gentil à notre adresse. De temps à autre il nous appelait, non pas pour nous gronder du chahut que nous pouvions faire parfois mais pour nous montrer la belle paire de chaussures qu’il venait de terminer. Elles étaient belles, brillantes…Nous étions tous émerveillés par leur beauté et monsieur GOSSOT sans doute fier de les voir ainsi admirées. Il est vrai qu’elles avaient été « bichonnées » dans la forme, avec la qualité des cuirs comme des coutures, cirées et frottées à souhait au banc de finissage. Elles étaient superbes et nous nous étions heureux et fiers d’avoir été les premiers à les toucher, les admirer. On appréciait autant la qualité du travail que le plaisir de monsieur GOSSOT. A nous les gamins, sans même l’avoir mesuré, monsieur GOSSOT venait de nous donner une certaine et indéfectible importance. Et bien, croyez moi, c’est tout ce contexte, qui m’a marqué et que je n’ai jamais depuis oublié !

J’ai compris alors que monsieur GOSSOT, comme tant et tant d’autres artisans, ne travaillait pas seulement pour gagner sa vie, très modestement d’ailleurs. Non, ce qui comptait en priorité pour lui, c’était déjà la qualité de son travail. On le ressentait bien dans ses propos. Pour lui c’était primordial, l’argent pourtant nécessaire, passait en arrière plan.

Est-ce parce qu’il travaillait près de l’église, que M. GOSSOT avait cette religion de la qualité du travail et ce souci de se confier aux enfants ? Peut-être et après tout qu’importe. Toujours est-il que dans ce modeste atelier, avec fenêtre sur la place, c’était avec beaucoup de calme, on pourrait dire religieusement, qu’il nous parlait de son métier comme du plaisir qui était le sien de le faire au mieux possible, même s’il devait y passer beaucoup de temps. Oui, ça m’a marqué : la preuve ! Sans le savoir, monsieur GOSSOT, nous a peu à peu inculqué la « richesse » du travail bien fait. Par la suite il formera l’un de nous : Gaston GUIGNOT. Lequel installera son atelier dans la cour de ses parents au n° 4 de la rue du lavoir. Il restera dans la parfaite lignée de son éducateur disparu, recherchant toujours, comme lui, la qualité et une présentation parfaite. En 1942 Gaston GUIGNOT deviendra réfractaire au S.T.O. Il sera hébergé à la maison forestière de la Combe au Magistère pendant quelques mois avant de rejoindre Gustave BONNAIRE un cantonnier du village qui venait d’être muté à Saint Prix les Arnay. Là il fera connaissance d’une jeune fille qu’il épousera, aura des enfants, avant de connaître des déboires de santé. Il quittera Messigny dans les années 1960 pour Dijon où il s’installera rue de l’Ille. Avec Gaston GUIGNOT partait de Messigny et Vantoux le dernier cordonnier, laissant derrière lui une grande nostalgie dans tout le village, tant ils avaient été, l’un comme l’autre, appréciés pour la qualité de leur travail. Sans oublier les rafistolages de chaussures que Gaston aura été appelé à faire en raison des restrictions, avant, pendant et même après l’occupation.

Cette nécessité de la qualité du travail ne s’invente pas. Il faut la conquérir pour la porter en soi ! Jules GOSSOT et Gaston GUIGNOT en étaient deux exemples. C’est pourquoi Je leur garderai toujours reconnaissance et sympathie. Je les vois… ils sont toujours là, tels des immortels !

G. BALLIOT

Photos : Monsieur Jules GOSSOT dans son échoppe. Derrière lui nous apercevons son « banc de finissage » img_1037.jpg

Gaston GUIGNOT est photographié ici, rue du Lavoir. Bien qu’il ne s’agisse que d’une photo, voyez ses chaussures. Quelle brillance ! Il y a là une part de l’héritage du savoir et de la qualité de travail de monsieur Jules GOSSOT, son formateur.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les points sur les I …

A propos du pont Joliet …

Bonjour fidèle lecteur de l’histoire du village. Je ne pense pas que ce modeste ‘cabaretier’ rural ait donné son nom à une rue et à un pont de Dijon. Il s’agit plutôt de Charles Joliet. Par contre ce ‘cabaretier Joliet’ tenait vraisemblablement le ‘Lion d’Or’, l’un des deux relais de diligence du Messigny de l’époque.

A propos du compte rendu des voeux du Maire par le journal local ...

Il est toujours là et ses correspondants le suivent! Référence: Le Bien public de ce jour dimanche 20 janvier 2019. Le titre de l’article coiffant la photo du jour nous a inquiété. Qui étaient les ‘deux vieux ouvrages’? Heureusement il s’agit d’humour, enfin je crois? Autre interrogation qui titille, cet abstract positionné en bas de page gauche dans un coin, écrasé par une demie-page d’un autre lieu? Messigny et Vantoux serait-il tombé en disgrâce auprès de la Presse départementale? – ’70’ administrés présents pour 1 680 habitants, Rouletabille s’interroge. A lire les trois images de la commune on observe qu’une fois écartés les ‘invités’ il ne reste vraiment pas foule. Très significatif. Neuf Conseillers plus le Maire sur 19, les 9 non visibles sont sans doute cachés dans la salle? Pour mémoire le lavoir date de 1830, il est l’oeuvre d’Henri Fremiet, le maire ‘oublié’ par les élus d’aujourd’hui, souvenez-vous. La toiture avait été restaurée il y a quelques 50 ans et à bien regarder, même sans lunettes, cette construction n’est pas en voie d’effondrement. Quant au presbytère chargé d’histoire, il fait bien des envieux du type ‘investisseurs’. Souhaitons que cet ensemble devienne la mairie de Messigny et Vantoux. Tout se prête à cet objectif depuis la superbe et vaste cave, incluse dans l’ancien domaine seigneurial jusqu’au grenier à la charpente traduite en un magnifique vaisseau du XVIII° siècle. Un bon point pour l’atelier communal de demain, mais celui d’aujourd’hui en micro-crêche? Coût de la restauration par rapport à une structure neuve? Notre CLP n’évoque pas le projet de la salle des fêtes et sports! Pourtant les images s’affichent en grand dans la salle. Problème ? A quel niveau. Une information sur le sujet fait aussi partie de la vie de la commune.       C.Kayser

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Votre cahier de doléances …

La Vigie se propose d’être votre relais dans ce grand débat généré par la mobilisation des gilets jaunes. Vous pouvez adresser vos doléances à l’adresse suivante :  » messivan.suzon@outlook.fr .

Quatre grands thèmes ont été proposés par le gouvernement :

– transition écologique.

– la fiscalité et les dépenses publiques.

– la démocratie et la citoyenneté.

– l’organisation de l’État et des services publics.

Mais il n’y a pas de sujet tabou .

La Vigie fera une synthèse des doléances reçues en respectant vos priorités. Celle-ci  sera publiée sur le site et envoyée au site officiel chargé de la collecte des cahiers de doléances.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

1811, l’échangisme déjà à Messigny et Vantoux !!!

Traduit du vieux français …

C’était en 1811,

Depuis cinq à dix ans deux habitants de Messigny, village à deux lieues de Dijon, nommé l’un Muller dit l’Allemand, Maréchal-ferrant et l’autre Joliet, Cabaretier avaient changé de femmes du consentement de celles-ci lesquelles cependant restoient pendant le jour chez leur Mari. Ils avaient fait un accord que celui dont la femme accoucherait la première recevrait six cents francs de la part de son ami de sa femme. La femme de Joliet est accouchée il y a environ trois ans. Joliet a demandé plusieurs fois les six cents francs à Muller dit l’Allemand lequel a traité cet accord de plaisanterie. Le juge de Paix chez qui ils ont porté leur Différend les a chassé. Joliet ne pouvant se faire payer est informé que sa femme donnait de l’argent et des effets à Muller dit l’Allemand qu’elle jugeait inutile à donner plus de trois cents francs à son Mari qui se contente de cette somme, résolut de se venger. Le 20 août 1811, Joliet apercevant Muller dit l’Allemand occupé à ramasser des pommes de terre dans son jardin vis-à-vis de son domicile lui a tiré depuis chez lui un coup de fusil, la balle lui a percé le bras jusqu’à l’os et a glissé sous la peau couvrant la poitrine. Croyant que l’Allemand était tué, s’est tiré un coup de pistolet dans la tête dont il est mort sur le coup à neuf heures du matin le 29 août 1811.     C. Kayser.

Réf : manuscrit Forget – T.2 / 3° manuscrit – p.348-349.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Comment découvrir l’histoire de votre village …

C.Kayser dit :

La savoir çà se partage, il nous fait grandir. Ces « anciens » sont de véritables bibliothèques, Il y a ceux qui partagent avec passion leurs souvenirs, il y a ceux qui restent muets et partent avec leurs souvenirs. Le ‘savoir’ des premiers nous a conduit à découvrir l’histoire de notre village dans sa ruralité passée. Merci à eux.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Une attente sur l’histoire du village …

Le gros dit :

C’est avec impatience que j’attends cette publication Mr BALLIOT.
Je suis presque sûr d’en avoir croisé quelques uns…
A très vite sur ce superbe blog.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

“La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier.” Antoine de Saint-Exupéry /

HIER…MESSIGNY & VANTOUX

                                                        Chaque village a son histoire intime mais le temps passe si vite que trop rapidement, par contre, s’oublient alors les habitants ayant laissé certains souvenirs, une légende…en somme ! Même si deux guerres, quasiment successives, sont venues en troubler la sérénité, c’est peu dire, Messigny comme Vantoux n’en ont pas moins connu des habitants qui en sont restés, totalement à leur insu, malgré le nombre des années, des « vedettes locales ». Pourquoi ne pas parler d’eux ?…Tous ont donné à nos deux villages d’alors une vie et une âme si particulière que nous ne saurions les oublier. Modestement, près d’un siècle plus tard, je voudrais tenter de vous en faire revivre quelques uns. Ils le méritent tellement ! Nos deux villages (alors non unifiés) malgré une population d’à peine 500 habitants, comptaient néanmoins pêle-mêle: un cordonnier, un bourrelier, quinze agriculteurs, une laiterie, un mécanicien, deux entrepreneurs de maçonnerie, un plâtrier peintre, une fabrique de moutarde,( puis un labo pharmaceutique) une entreprise de matériel agricole, 2 épiceries, un boucher, des carriers, des bûcherons, des charbonniers, des débardeurs, un forgeron, 7 cafetiers, deux coiffeurs, un marchand de vin, des lavandières, des viticulteurs, un bureau de poste, deux facteurs, deux instituteurs , un Forestier et même un chef de gare avec deux agents… et j’en oublie. Cette simple et incomplète énumération atteste déjà, à elle seule, le grand écart avec notre actuelle époque, mais surtout de l’activité avec emploi local.

Le soir venu il n’était pas question, par exemple dans les années 1930, de regarder la télévision… elle n’existait pas ! Quant à la radio elle n’avait pas encore pénétré tous les foyers, loin de là ! Les temps étaient difficiles, voire très compliqués pour certaines familles. Les travaux pénibles de la journée entrainaient rapidement, le soir venu, à gagner le lit pour un repos réparateur en vue du lendemain… Néanmoins certains voisins, appréciaient cependant de se retrouver réunis, pour commenter la journée, le temps, les événements ou se raconter quelques histoires, parfois tout en écossant des haricots ou autres petits travaux en commun. Voire même pour une lecture à haute voix du journal, laquelle s’accompagnait des commentaires des uns et des autres. C’était une vie beaucoup plus communautaire que de nos jours. Il n’y avait à priori aucune consternation lors de ces rencontres. Au contraire, les participants en profitaient pour se tonifier le moral, face à toutes les difficultés qui étaient alors les leurs. Et, comme on peut s’en douter, elles ne leur manquaient pas, hélas : les guerres, la fatigue, les douleurs, les maladies, les fins de mois…

C’était alors, pour le moins, une cinquantaine d’heures de travail par semaine de six jours sur sept, (parfois la semaine complète après la précédente et avant la suivante). La sécurité sociale n’existait pas. Appeler le docteur en fin de mois devenait compliqué, pour de nombreux foyers, l’argent manquant pour le payer. La France, qui avait perdu de nombreux enfants dans tous les villages, en 4 années d’une terrible guerre, n’en préparait pas moins la suivante, au vu de ce qui se passait déjà hors de ses frontières. Autant dire un climat pesant, tout au long de la première moitié du XXème siècle, avec néanmoins une population, refusant de se laisser abattre, gardant le moral. Une certaine solidarité y contribuait largement. Il faut souligner, que par les commerces locaux d’alors, la population était plus fréquemment en contact, dans la rue ou les magasins, qu’elle ne l’est de nos jours.

C’est en ce climat que je tenterai de vous faire connaître certaines « vedettes », à leur façon, dans leur travail ou leurs détentes. Mon seul souhait : les faire revivre un peu- parfois avec leur photo- pour vous les faire connaître et vous permettre d’en parler. ( à suivre)    G. BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Rétro … se remémorer septembre 2018 …

A lire le commentaire d’Alexandre le boulanger…

Mesdames, Messieurs, Je tenais à remercier toutes les personnes qui nous ont encouragées depuis le 7 d’août 2018, date de reprise du magasin . Votre accueil a été très chaleureux et je vous en remercie « au nom de notre …

A lire le commentaire de Rouletabille…

Article :  » hausse du terrain à Messigny … »

Intéressant rehaussement qui sera sans doute évoqué au conseil public du 4 septembre prochain après presque trois mois de silence! Ordre du Jour affligeant, irrespectueux pour les contribuables. Cependant il y a la ligne ‘questions diverses’ en peau de chagrin habituellement ,encore que cette fois lequel ou laquelle des conseiller(e)s osera passer outre les ordres de ne pas communiquer avec le peuple et lancer les interrogations suivantes: le point sur la salle des fêtes et halle des sports (y aurait-il un problème?) – le point sur la décharge (dont la réhabilitation devrait avoir débuté depuis quelques mois déjà) – le point sur l’accueil des Gens du Voyage (et le contenu de la discussion avec le maire) – le point sur le développement des constructions immobilières (150 à 200 maisons!) – les mystères du PLU traité exclusivement par une personne locale extérieure au conseil – la boucherie (qui paye quoi?) – les contrôles de vitesse et des ‘Stops’ dans tout le village, circuler normalement devient suicidaire (demande écrite du maire à l’état-major du quartier Desflandres) – Ce sont des interrogations liées à la vie citoyenne locale auxquelles une municipalité de plein exercice est dans l’obligation de répondre.

Fleurs en septembre, cerises à Noël !!!

La Vigie a reçu ces photos d’un lecteur de notre site. Un habitant de Messigny a eu la surprise de voir son cerisier refleurir en ce début septembre. Il se prend à rêver et se voit déjà devant une belle tarte aux cerises à NOËL.

A lire le commentaire de Joseph Josephin …

Joseph Josephin dit :

Une fois par an, la municipalité et les anciens combattants organisent une cérémonie de commémoration de la libération de Messigny et Vantoux. Quelques membres de l’équipe municipale et habitants se donnent bonne conscience en faisant acte de présence devant la stèle du Lieutenant Sambain puis au monument aux morts place de l’église. Un dépôt de gerbe suivi d’un vin d’honneur puis s’en vont le sentiment du devoir accompli. Tranquilles pour un an. L’histoire de leur village, l’engagement de certains habitants pendant cette guerre semble les laisser indifférents.

A lire le commentaire de Sylvie …

..article carrefour des RD 903 et RD 996 … » Albert, je partage complètement votre avis. De l’argent du contribuable dilapidé dans un aménagement inutile. Ce n’était pas un carrefour accidentogène. Un STOP qui va générer des ralentissements alors qu’on …

Le Lion d’Or à Messigny et Vantoux : Nathalie et Fred dit  » le petit gros » passent la main …

Arrivés il y a 13 ans au Lion d’Or à Messigny et Vantoux, Nathalie et Fred se sont rapidement intégrés au village et à sa population. Nathalie la discrète, la pondérée, toujours d’humeur égale a su trouver sa place derrière …

Vente de terrains communaux constructibles : Quel est le juste prix !!!

MESSIGNY ET VANTOUX:  » Parc de santé « 

Après en avoir délibéré,
Le Conseil Municipal, à l’unanimité ( le 11 décembre 2017 )

CEDE à la SAS Pierres et Territoires de France BFCA sise 75 Chemin des Luminaires – 71850 CHARNAY-LES-MACON, un tènement de terrain d’une superficie totale de 6965 m2situé dans le périmètre de la ZAC dite « Parc de Santé », constitué des parcelles ZN 90 – ZN 338 – ZN 352 et ZN 353, au prix de 357 660.00 euros HT, défini comme suit :

– 5925 m2    355 500 euros HT soit 60 euros/m2
– 1040 m2 pour un prix global de 2160 euros HT, correspondant à la partie du terrain non aménageable compte tenu de sa forte déclivité.

afin d’y réaliser un programme immobilier constitué de 9 maisons individuelles et d’un immeuble collectif comportant 11 logements.

Le commentaire de Rouletabille sur la réunion du Conseil Municipal !!!

Mais encore….ONZE conseillers sur DIX-NEUF à la récente séance publique du conseil dit ‘municipal’. Un début de débâcle ou de non intérêt pour des séances de 30 minutes!!! Du jamais vécu nulle part…

Foot en Coupe de France, St Apollinaire contre Messigny 2-0 …

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le projet d’extension de la salle des fêtes serait-il grippé !!!

Le projet d’extension de la salle des fêtes aurait été, en partie,  envisagé sur des terrains qui n’appartiendraient pas à la Mairie. Le véritable propriétaire serait une Association Foncière, regroupant un certain nombre de détenteurs de terrains à vocation agricole. Çà risque de compliquer un peu le projet ambitieux porté par l’équipe municipale.

Article L136-1
Les associations foncières agricoles sont des associations syndicales, libres ou autorisées, constituées entre propriétaires de terrains à vocation agricole, pastorale ou forestière pour réaliser les opérations mentionnées à l’article L. 136-2.

Voeux du Maire :

Le Maire avait convié, le samedi 12 janvier,  les habitants à la salle des fêtes pour leur présenter les voeux de l’équipe municipale. L’affluence se réduirait un peu plus chaque année selon des observateurs. Pourquoi ce désintérêt ?

Restez vigilants, vous aurez, sans aucun doute, des photos de cette chaleureuse manifestation sur le site officiel de la Mairie

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un oeil dans le passé, l’autre vers l’avenir …

G.Balliot dit :  » sur rendre des comptes un jour « 

Parfaitement d’accord ! Combien de fautes, combien d’erreurs auraient été évitées si les responsables, où qu’ils soient et quels qu’ils soient s’étaient servis, préalablement, des infos tirées du passé.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rouletabille met des points sur les i !!!

Rouletabille dit :

Une pleine page dans le Bien Public du 10 janvier 2019 pour mettre Messigny et Vantoux à l’ordre du jour et s’interroger sur une pollution dont ‘la’ cause s’éternise depuis le mois de novembre 2015, soit plus de trois ans! Bizarre, ce quotidien aurait-il tout d’un coup des informations plus pointues sur le sujet ? En tout cas un bel article complet avec cependant deux observations : a) où nos CLP ont-ils trouvé le chiffre de 1 150 habitants ? b) L’Atrazine a également été utilisée dans le traitement des champs de blé et dans bien d’autres milieux avant son interdiction officielle. Monsieur le maire ne m’ayant pas encore octroyé un nouveau pseudo je conserve l’actuel. Rouletabille salue la constance et la ténacité proche d’une forme d’héroïsme des riverains des Grandschamps qui défendent leur santé face à une municipalité dont le mutisme sur cette affaire comme sur tant d’autres ne peut qu’intriguer. Bien que Rouletabille ait repéré un nombre non négligeable de gilets jaunes dans le village il souligne qu’ils n’ont pas encore investi les terres des Grandschamps et que les riverains en cause affichent des couleurs normales. Enfin, Rouletabille se permet d’attirer l’attention des lecteurs de la Vigie sur les mots « fallacieux » et « insidieux » utilisés dans la récente prose du maire qui signifient la même chose,quant au mot « prose » il n’a rien de corrosif. Cf la nouvelle édition du Larousse 2019. Il faut bien rire un peu…

LA VIGIE CITOYENNE.…

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro …se remémorer août 2018 …

A lire le commentaire de Catherine DEL VITTO…

Article :  » André Marquis un résistant ordinaire… » Merci M. BALLIOT pour le récit de ce résistant ordinaire.Je suis très émue en vous lisant car vous parlez de mon oncle André Marquis, de mon grand-père Justin et de ma tante … Lire la suite

Messigny et Vantoux un village attractif qui attire les touristes !!!

  Messigny et Vantoux, comme tous les villages et  villes touristiques, voit sa population augmenter fortement chaque année en période d’été. Une centaine de caravanes se sont installées depuis plusieurs jours sur le terrain de foot annexe à Messigny et … Lire la suite

Les  » fils du vent sans pays » sont repartis ce matin…

« Nous ne voulons qu’une chose : laissez-nous suivre notre route «  Proverbe manouche.

Carrefour de la RD 903 et la RD 996 ; retour éminent à la normale …

Les travaux d’aménagement du carrefour des RD 903 et 996 sont pratiquement terminés. Les ilots centraux sont achevés il ne manque que le marquage au sol. Les habitants vont donc retrouver leur itinéraire normal dans les prochains jours.

Le bras de fer continue entre le Maire et les gens du voyage …

Bien dérisoire la petite butte érigée à l’initiative du Maire pour empêcher l’accès des caravanes des gens du voyage sur le terrain de foot !!!! LA VIGIE CITOYENNE

Hausse du terrain à Messigny !!!

La Mairie a bien été obligée de rehausser le terrain destiné à accueillir des équipements divers, mis à disposition des pratiquants du BMX, panier de basket etc … pour tenir compte des éventuels débordements du Suzon. L’eau est arrivée, il y a quelques mois, sur le terrain principal, au niveau du but nord à la dernière inondation.

A lire les commentaires d’Arlette et le Gros …

Article : « La boulangerie change de propriétaire … » Arlette dit : On a l’impression de déranger. Pain quelconque, brioche???? faites comme moi allez à Ahuy chez Manon: accueil super, produits supers, baguette tradition un euro au lieu de 1,10 ici. …

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Des comptes à rendre un jour !!!

Le lecteur assidu dit : «  sur le commentaire d’une fidèle lectrice en colère « 

» Ceux qui ne reconnaissent pas le passé, menacent le présent et l’avenir »
Heureusement qu’à un moment donné, on a tous RV avec la Vie et que l’on doit des comptes à la hauteur des responsabilités qu’on a acceptées !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Une fidèle lectrice en colère …

Arlette dit :  » sur la lecture critique du Maire … »

Pitoyable agression, bête et méchante indigne d’un maire habitué des pseudos, réaction méprisable.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Une commission aux ordres !!!

C.Kayser dit : «  sur complément à la liste du lecteur assidu « 

Cette commission aux ordres du maire, s’est réunie le 8 mars 2018 en mairie pour « statuer ». Sur quoi? Sur quelles recherches? Auprès de qui? Aucunes des personnes survivantes de cette période 1939-1945 encore en position de témoigner sur le comportement de Monsieur Emile Montigny, maire de Messigny (1932-1960) pendant l’occupation, n’a été sollicitée. Nous avons déjà précisé que créer une tel Comité dit du Souvenir et la manière dont cela a été réalisé (je me souviens très bien d’une réflexion totalement déplacée de l’un de ses membres*) relevait d’une décision proche de ces tribunaux dit « d’Epuration » qui ont sévit à la Libération de manière souvent tragique et totalement illégale. Mais c’était la fin de la guerre! A Messigny, il y eut une tentative de mise en place d’un de ces pseudo tribunaux et bien des familles locales peuvent encore aujourd’hui remercier la mémoire de Monsieur Emile Montigny de s’être opposé à certains règlements de comptes. Si les membres de ce Comité dit du Souvenir souhaitent que je leur trace un ‘dessin’, mon assortiment de crayons de couleurs est à leur disposition. Maintenant à quelques mois des prochaines municipales je ne pense pas que ces gens-là soient dignes d’honorer la mémoire de Monsieur Emile Montigny dans ce village. Cette opinion est partagée par l’importante communauté ‘Montigny’ en Bourgogne.(*) lorsque je recueille l’écho d’une phrase intelligente ou non susceptible d’alimenter l’histoire de notre village, je la note avec sa date et parfois l’heure sans omettre de creuser le sujet. Ce qui me conduit en l’espace de quatre ans à cogiter sur un ouvrage du type « Clochemerle », reste à en trouver le titre.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un lecteur assidu s’interroge !!!

Ce lecteur dit :  » sur la lecture critique du Maire … »

Quels sont les faits et le grain de vérité ?
Le portail ? vrai ou faux
L’eau potable ? vrai ou faux
le chemin à côté du cimetière, bien pratique ! pour qui ?
le promoteur de Saône et Loire qui achète » pas cher » ! à qui profite… ?
salle des fêtes : le coordonnateur d’Auxerre ! pratique pour coordonner
etc……
les appels d’offres et le code des marchés publics : respectés ou pas ?

Attention !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Complément à la liste du  » lecteur assidu « 

G.Balliot dit:

A cette liste du « lecteur assidu » je me permettrai d’ajouter: –
-la requête concernant une rue ou une place Emile MONTIGNY . Requête suivie d’une commission municipale, créée voilà deux ans, mais n’ayant été suivie d’aucune réponse.
Une équipe écrasée de travail sans doute,

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Rétro… se remémorer juillet 2018 …

La Vigie entre en été’rnation pendant les deux mois d’été …

 » Pour le papillon, la propriété, c’est le vol «   Albert Willemetz. La Vigie fait une pause pendant l’été. Mais elle ne vous abandonne pas. Elle reste à votre écoute, toujours prête à réagir si l’actualité l’exige. L’année a été … Lire

Six résistants face aux allemands et à la collaboration …

Georges Balliot :

…Au petit matin du 22 Juillet 1944, les 6 maquisards arrivent à Sainte FOY. Mais ils ne peuvent pénétrer dans la cour donnant accès à la maison CARNOVALI, un solide chien les tenant en respect, avec sa laisse attachée à un câble aérien tendu en diagonale dans la cour centrale. Devant l’impossibilité de se faire entendre, il est décidé d’abattre le chien. Les maquisards entrent alors dans la propriété et l’un d’eux Gaston BEAUNE (dit l’Aigle au groupe Tarzan) se dirige vers le perron pour aller frapper à la porte. Il monte le perron…et n’ira pas plus loin. Une fenêtre s’est ouverte un canon de fusil s’y pointe et Gaston BEAUNE est abattu mortellement atteint. L’un des maquisard Georges LETY, protégé par un feu continu de ses camarades ira récupérer Gaston BEAUNE pour le charger dans l’auto. La décision est prise alors d’un retour immédiat de tous à Valduc. Sans doute la grosse erreur? Peut-être aurait-il été préférable de placer au moins deux hommes en embuscade pour bloquer la famille CARNOVALI.

Car à peine étaient-ils partis que CARNOVALI descendait à la cabine téléphonique de l’auberge FLOCARD pour appeler directement la Gestapo.Laquelle arrivera rapidement. Vers 10 heures le hameau était encerclé, Marcel FLOCARD sera arrêté, ainsi que René BROIN un ouvrier agricole demeurant à Curtil St Seine et Désiré PLAN le garde des Eaux et Forêts de Curtil St Seine également.Ces trois hommes seront transférés à la prison de Dijon pour être relâchés début Août après les sévices …

Le boulanger ; Henry s’en va…

Comme déjà annoncé, le boulanger de Messigny et Vantoux nous quitte à la fin du mois. Son pain était bon, les pâtisseries aussi. Les gâteaux étaient d’une grosseur respectable, délicieux, très frais dès le mardi matin. Les habitants s’était habitués … Lire la suite

Carnovali de Ste FOY l’un des 100000 collabos français !!!

À la libération, le colonel Paul Paillole, responsable du contre-espionnage français, entreprend de dresser la liste des personnes ayant collaboré avec l’occupant allemand. En 1945, il donne dans deux volumes de plus de 2 000 pages les noms des 96 … Lire la suite

Infos en bref …

Les travaux d’aménagement du local communal destiné à accueillir la nouvelle boucherie sont en cours. Quelle place pour ce nouveau commerce de proximité? Que peut-il apporter de nouveau aux habitants face à Carrefour, Géant, Leclerc, Grand Frais, la boucherie du … Lire la suite

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un lecteur assidu s’interroge …

Ce lecteur dit :

Quels sont les faits et le grain de vérité ?
Le portail ? vrai ou faux
L’eau potable ? vrai ou faux
le chemin à côté du cimetière, bien pratique ! pour qui ?
le promoteur de Saône et Loire qui achète » pas cher » ! à qui profite… ?
salle des fêtes : le coordonnateur d’Auxerre ! pratique pour coordonner
etc……
les appels d’offres et le code des marchés publics : respectés ou pas ?

Attention !

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Rétablir l’impôt sur la fortune (ISF) …

Le rétablissement de l’ISF fait partie des revendications des gilets jaunes.

  • l’impôt sur la fortune a rapporté 4,23 milliards en 2017
  • 358000 Français étaient redevables de l’ISF en 2017.
  • le montant moyen de l’ISF par redevable était de 11800 € environ.
  • le montant moyen qui pourrait être redistribué aux 30 millions d’actifs ou chômeurs serait environ de 141€ par personne.

Cette somme est loin d’être négligeable pour des millions de salariés ou de retraités. Mais quel que soit le montant éventuellement répartissable par Français, son rétablissement serait surtout d’ordre moral, symbolique, pour une plus juste répartition de l’impôt en attendant une refonte globale du barème en vigueur.

Le montant de l’ISF n’est pas comparable avec celui de l’évasion fiscale.

Le chiffre donne le tournis et montre l’étendue du travail restant à accomplir. Selon un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé jeudi par Marianne, le montant total de la fraude fiscale s’élève à 100 milliards d’euros par an. (source site Europe 1)

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Pourquoi les gilets jaunes ne sont pas entendus ni compris !!!

L’Assemblée nationale ne compte quasiment plus de représentants des milieux populaires
DONNÉES 29 novembre 2018
À quand la parité sociale à l’Assemblée nationale ? Employés et ouvriers représentent la moitié de la population active et comptent pour dix fois moins parmi les député(e)s.
LIEN SOCIAL ET POLITIQUE CATÉGORIES SOCIALES VIE POLITIQUE VIE POLITIQUE ET JUSTICE
Si 4,6 % des députés sont employés, aucun n’est ouvrier, alors que ces catégories représentent la moitié de la population active À l’inverse, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 76 % des élus, soit 4,4 fois plus que leur part dans la population active.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

C.Kayser en colère contre les incivilités …

p1040484.jpg

Une nouvelle démonstration d’un incivisme chronique qui gangrène une fraction de la couche moyenne de notre société locale. Ce panneau a été retourné hier au soir par un tiers. Étant dans mon jardin pour admirer les étoiles j’ai « vu » cette personne modifier le sens d’accès à la rue Maillot, côté route de Saussy. Regrettable comportement qui fait que si un accident se produit je serais témoin à charge contre vous ‘monsieur’. Il en sera de même pour le conducteur riverain, nouvel habitant de notre village qui emprunte régulièrement à contresens cette portion de rue entre 18 et 19 heures. Que lui en coûte-t-il de faire le tour par la place de l’église pour gagner sa maison? A peine 100 mètres! Je ne souhaite pas faire la police dans ce quartier mais il convient de préciser que déambulent dans cette rue des personnes âgées, des marcheurs, des enfants et que la circulation en descente observée est loin des 30 km/heure. Maintenant il est possible que l’élue riveraine ait fait le nécessaire dès ce matin auprès de sa commune et que sa municipalité va réagir promptement. Qu’elle en soit remerciée. claude kayser

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Franck, fâché contre le stationnement sauvage …

Franck F dit :

De toute manière le stationnement sauvage dans ce village est juste une catastrophe… et que dire de la grande rue vers le café/tabac où dès 7h du mat’ ce sont des hordes d’utilitaires qui envahissent tout et bloquent totalement l’accès aux trottoirs (sympa avec 2 enfants de passer sur la route…). A signaler quand même qu’il y a des places 20 mètres plus haut face à la boucherie. Mais les gens dans leur grande majorité sont des connards sans cerveau (désolé mais à un moment il faut appeler un chat un chat..)… Bref pas prêt de s’arranger tout ça…

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La lecture critique du commentaire de Rouletabille par le Maire …

Voici ce que m’inspire » la lecture attentive » mais aussi fallacieuse et insidieuse de Rouletabille alias Mr Kayser.
En lisant sa prose je reconnais là la mentalité du Sieur Kayser qui depuis plus de 40 ans que je le connais a gardé le même fonctionnement. intellectuel pour justifier ses jugements péremptoires..A savoir  » on m’a dit, »  » j’ai entendu dire » ,et aujourd’hui » l’echo recueilli confirme  »  » nous avons entendu quelques parents d’élèves c’est très intéressant  » Sauf que toutes ces insinuations qui tentent vainement de conforter ses allégations sont le fruit de sa seule imagination, car elles ne s’appuient que sur son esprit d’intrigant connu de tous.
Maintenant revenons au texte lui même et les corrections et précisions que je souhaite apporter afin que les lecteurs du bulletin puissent se faire une opinion sur la réalité de la vie municipale.

Le bulletin qui vient d’être distribué n’a pas changé ni de grammage ni d’imprimeur. Le seul changement notable concerne l’opérateur qui a conçu et mis en page ce bulletin. Avec un changement non négligeable à savoir le coût final en baisse de 1500 €. Le tout étant couvert à plus de 90% par les annonceurs ( ces chiffres ont été annoncés lors du dernier conseil municipal auquel n’assistait pas Rouletabille, on ne peut pas être partout…) Concernant le commentaire de Rouletabille quelque méprisant sur  » la prose des associations remplit les pages du bulletin  » les auteurs de ces différents textes apprécieront.

Je pense que la lecture qu’en a faite Rouletabille et les commentaires dénotent soit un manque d’acuité visuelle à savoir qu’il y a en page 9 un NB dans la rubrique Finances de la commune pour rappeler que les différents comptes administratifs avaient été inscrits dans le bulletin intermédiaire de juin 2018 soit une méconnaissance totale du fonctionnement. je m’étonne que de la part d’un ancien élu soit 3 mandats dont un d’adjoint il doit savoir que le budget voté au printemps s’exécute dans son intégralité.!

Autre question que je me pose lorsque Rouletabille écrit: » L’extension de la salle des fêtes a t’elle obtenu le permis de construire? » Il devrait savoir pour avoir été en charge de l’urbanisme en son temps qu’un permis de construire fait l’objet d’instruction qui peut prendre plusieurs mois en l’ occurrence le dépôt a été fait le 13 novembre. Annonce là encore faite lors du conseil municipal. .Attendons mais j’ai bon espoir ,pour avoir rencontré les personnes en charge à la DDT.

Autre remarque qui mérite _un démenti le plus formel. « Pour mémoire, le curé a été viré par la municipalité ne l’oublions pas, l’Archevêque peut en témoigner. » C’est faux archifaux!! Et c’est ce même Rouletabille qui il y a quelques mois ,a laissé courir le bruit que la commune s’était portée acquéreur de la maison sur la place de l Eglise alors que c’est l’évêché lui même qui a mené cette opération immobilière afin de loger les 2 curés dans conditions un peu moins » spartiates » que dans le presbytère précédemment occupé par le Père Hoppenot.
.Quand on lit entre les lignes de la prose du sieur Rouletabille on s’aperçoit que sa « lecture attentive  » se fait systématiquement à charge contre le travail de l’équipe municipale et de son maire dont  » l’égo » est surdimensionné…

J’ ajoute que pour faire face à ces sarcasmes permanents, ces suspicions d’incompétence et quelques fois de soumission et compromission avec des personnes ( le maire Bis ) dont je m’honore d’être l’ami depuis plus de 43 ans , il faut effectivement avoir la peau dure et l’esprit clair et cela passe par une volonté à toute épreuve pour continuer à servir la population et à préserver les intérêts de la commune en la dotant d’équipements qui permettront aux habitants du village d’avoir une qualité de vie qui ne se dément pas. Je le fais avec plaisir et aussi et grâce à l’équipe municipale qui m’entoure et me soutient et tout le personnel qui se dévoue à longueur d’année à
notre service.

Vincent LEPRETRE Maire de MESSIGNY ET VANTOUX

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | 3 commentaires

L’atrazine momentanément remplacée par le quinmérac et le métazachlore…

capture d_écran 2019-01-04 à 15.58.53

capture-d_écran-2019-01-04-à-16.12.09.png

capture-d_écran-2019-01-04-à-16.02.08.png

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les problèmes de stationnement engendrent souvent des tensions entre voisins…

voiture-2-e1546612168212.jpg

Maurice dit :

!!!!! MONTRER L’EXEMPLE !!!!!!

Pour bien commencer l’année j’ai eu le plaisir de recevoir un petit mot sur mon parebrise « C’est honteux de se garer ainsi ! Les piétons passent où? ! FEIGNANT ». Bien sur j’ai pu voir cette personne qui montre tellement bien l’exemple qui se gare parfaitement, vous pouvez apercevoir les « emplacements » sur les photos ci dessous. Dans une rue ?? Est-ce normal ?? Devant une borne incendie, encore pire, comment faire en cas d’incendie ??? Il faudra m’expliquer et au lieu de laisser des messages en anonyme, venez voir la personne concernée directement ou alors signez le mot. Cette personne se reconnaitra ! Mais restons sérieux il n’y a pas que mon véhicule de garer sur un trottoir, ou une route…. et ce n’est pas la première fois…

A BON ENTENDEUR.

voiture-1.jpg

Nous sommes pour la plupart d’entre nous, des infirmes de la communication.
Citation de Jacques Salomé ; La formation à l’entretien et relation d’aide (2000)

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Amicales précisions au Président des anciens combattants…

Référence : Bulletin Municipal janvier 2019 – page 37

A l’attention de Monsieur le Président des Anciens Combattants,

1914-1918 et le Hartmannswillerkopf sur la ligne bleue des Vosges. Adolescent je m’étais fais une obligation de parcourir à plusieurs reprises cette zone de combats en mémoire de mes ancêtres mobilisés dans chacun des deux camps comme ce fut le cas en 1870-71, en 1914-1918 et en 1939-1945. Ce qui signifie qu’il me semble avoir une connaissance très ‘opérationnelle’ de l’histoire du Hartmanswillerkopf, enfin, je crois… Dans les années 1950, ce site n’avait pas atteint le degré touristique d’aujourd’hui. L’immense couvercle en bronze de l’ossuaire et ses autels avaient été saccagés par un occupant en quête de cachettes d’armes de la Résistance alsacienne. Les tranchées et postes allemands de 1914-1918 avaient eu la primeur d’une restauration à la gloire de l’Allemagne. A la lecture de votre article cité en référence permettez-moi d’apporter à votre amicale et dans l’ordre de vos paragraphes un éclairage complémentaire si tant est que vous l’acceptiez .

‘Votre ‘ Amicale se devait de marquer le Centenaire de l’Armistice’…. Êtes-vous en mesure de m’expliquer pourquoi une commémoration demandée par votre municipalité en 2014 sur ce thème après avoir reçu un avis très favorable s’est soldée par une fin de non recevoir conduisant quelques bénévoles à présenter cette ‘mémoire’ locale dans la salle des fêtes d’Ahuy ?

Ce lieu symbolique n’est pas « méconnu » comme vous l’écrivez. C’est tout le contraire , malgré un développement de bâtiments accueillant les ‘marchands du temple’ la fréquentation reste exceptionnelle.

Hartmannswillerkopf : « …traduit par des esprits peu informés » ! Amusante réflexion de votre part, sans plus. Hartmann = Armand, willer = village, kopf = tête. Le village d’Hartmannswiller est au pied de cette butte d’où l’appellation de ce sommet que les Poilus avaient baptisé affectueusement ‘Vieil Armand’.

Le paragraphe suivant laisse rêveur, 140 bataillons sur ce seul endroit ? Réfléchissez : un bataillon correspond en moyenne à 1 000 soldats…Vous voyez 140 000 hommes sur cet étroit ruban ? Il y avait 16 bataillons d’Infanterie sur la ligne bleue des Vosges entre le Grand Ballon et le col de Sainte Marie aux Mines, ce qui est déjà pas mal compte-tenu du profil géographique de cette barrière naturelle. A Verdun il y eut 300 000 tués dont 160 000 français sans compter les blessés et les disparus, au Vieil Armand 25 000 tués, blessés et disparus inclus uniquement dans les rangs français. Les combats les plus violents se sont situés en janvier et en décembre 1915 ensuite ce fut une guerre de position fermement tenue par les troupes françaises.

La « petite stèle » blanche eut mérité que vous identifiez ce soldat musulman car durant cette Grande Guerre les troupes coloniales envoyées en premières lignes ont surtout servi de chair à canon. La photo de la tombe de Pierre Scheurer est à priori une erreur de choix d’image.

Votre prose évocatrice sur « Ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie, etc… » se complète par « Soyez curieux et découvrez ces vers quelque part dans notre village ». Louable appel, fort louable intention à priori, j’y reviendrai plus loin..

Contrairement à ce que vous écrivez le Hartmannswillerkopf avait au même titre que le col du Linge une position éminemment stratégique. Si vous vous étiez donné la peine de lire au grand jour notre exposition sur le Centenaire 1914-1918 dans la salle des fêtes d’Ahuy vous en auriez eu l’explication officielle. Veuillez également noter ,sil vous plaît qu’une petite partie au sud de notre Alsace est restée française tout au long de cette guerre fratricide protégée par les canons des artilleurs français.

  • Votre guide ne peut pas tout savoir ! Il est connu que certains d’entre eux enjolivent les faits sans doute par ‘vanité’ comme vous le notez. Cette situation est fréquente lors des visites des champs de batailles, je l’ai souvent observé. Pour ma part j’ai eu la chance tout gamin de suivre mon grand-père sur les lieux des combats : col du Linge, de Ste Marie aux Mines et autres. A mes yeux, il n’y eut pas de meilleur guide.

Préciser que clore un pèlerinage de « Mémoire » sur un repas copieux et une ambiance festive heurte quelque peu ma conception de ce que doit être un ‘Devoir de Mémoire’ ce qui n’interdit pas de se sustenter discrètement.

Certes votre journée prête à réflexion. Je suis bien d’accord avec vous. Mais alors Monsieur le Président des Anciens Combattants de Messigny et Vantoux seriez-vous susceptible de me donner des réponses, vous qui êtes très proche pour ne pas dire ‘intégré’ à la municipalité sur chacun des trois points suivants :

Inauguration par le Souvenir Napoléonien d’une plaque commémorative en l’honneur d’Henri Fremiet, maire de Messigny (1826-1830) dit ‘commandant Fremiet’ qui a tant oeuvré pour développer son village. Cérémonie rejetée par la municipalité et les Anciens Combattants.

Oubli manifeste de la part des Anciens Combattants d’honorer la tombe du sergent Albert Jean Chapuis, Mort pour la France (Médaille Militaire, Croix de Guerre portant trois citations au feu, etc…). Que la municipalité refuse, cela peut se comprendre « elle n’était pas née à cette époque ». Par contre, les anciens combattants quelles que soient les générations ont l’obligation de respecter la mémoire de ceux dont ils devraient s’inspirer à plus d’un titre.

Refus d’honorer la mémoire de Monsieur Emile Montigny, maire de Messigny (1932-1960), mobilisé sur le front d’Alsace du 1° août 1914 au 31 janvier 1919, ‘protecteur’ de notre village durant l’occupation 1939-1944. Une lecture attentive des panneaux traitant exclusivement des « Poilus » de Messigny et Vantoux vous aurait permis de découvrir le vrai visage de cette personnalité restée toujours silencieuse sur son passé de ‘Poilu’ et sur ses liens sur la ligne de front avec les mobilisés des villages de Messigny et de Vantoux. Ces derniers se sont trouvés affectés à 90% sur la ligne bleue des Vosges durant tout le conflit. Ils sont tous redevables ainsi que leurs familles à celui qui a terminé la Grande Guerre comme lieutenant.

Pour conclure provisoirement cette intervention je me permets de vous préciser que j’ai lu près de 500 lettres de ‘Poilus’ originaires de Messigny et de Vantoux, le journal de marche de l’adjudant Bizot, les courriers de l’adjudant Montigny et bien d’autres dont les familles souhaitent conserver l’anonymat. Ces contenus donnent une vision précise du déroulement des évènements militaires sur la ligne bleue des Vosges. Mais aussi des images de la vie civile au sein des villages de Messigny et de Vantoux transmises aux mobilisés par les épouses qui avaient pris avec beaucoup d’énergie les commandes économiques du lieu.

L’exposition d’Ahuy a montré 40% de ce qui aurait pu être présenté aux habitants de notre village et plus particulièrement aux écoles dans notre salle des fêtes. Si ces dernières ne se sont pas manifestées, nous avons accueilli les écoles d’Ahuy avec la surprise de nous entendre poser des questions indiquant le magnifique travail de recherches effectué en amont par les enseignants et les parents. Ce Centenaire de la Grande Guerre a motivé ces gamins au-delà de ce que nous espérions.

Cette exposition se situait dans la droite ligne de la remarquable manifestation du 60° anniversaire de la Libération de notre village, les 4 et 5 septembre 2004 organisée sous la houlette du Président Guy Gentil et de quelques bénévoles particulièrement efficaces.

Dans l’attente de vos réponses !

C.Kayser

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

En 44, enfants, nous regardions passer les escadrilles de  » Forteresse Volantes … »

C.Kayser : sur article  » faire la guerre à la guerre « 

Eté 1944, nous étions gamins, curieux, intrépides et désobéissants, les nuits d’alerte entre les fentes des portes de la grande cave nous regardions passer les escadrilles de ‘Forteresses volantes’ très haut dans le ciel, illuminées par les projecteurs de la Flak allemande. Des petits nuages ronds entouraient ces avions, ils paraissaient bien petits ces oiseaux de mort même lorsqu’ils ouvraient leur ventre pour pondre leurs chapelets de bombes.La maisonnette tremblait, les murs de la cave vibraient, le bruit était assourdissant. Tout le monde se taisait, seules les deux mémés du quartier priaient à haute voix en égrainant leurs chapelets. Les parents se montraient rassurants. Nous percevions parfaitement que la mort était là, toute proche ou un peu plus loin mais pour nous les mômes qu’était-ce que la mort? Un truc d’adultes! Le sinistre hululement de la sirène sonnait la fin de la récréation! Au matin armé de seaux nous allions récupérer les éclats acérés des schrapnels pour jouer à notre tour à bombarder des villages imaginaires. En même temps les grands couraient dans les ruines avec les sapeurs-pompiers, il y avait même quelques ‘verts de gris’ là au milieu. La moitié du quartier avait disparu, la Flak située un km plus loin était intacte. Les civils payaient l’addition, la Libération de la France était à ce prix disaient nos parents.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Comment proposer un texte et des photos à La Vigie…

Maurice demande :

Bonjour,

Comment fait-on pour publier un article avec photos s’il vous plaît ?

Merci à vous.

LA VIGIE : « Bienvenue à Maurice sur le site « 

Vous adoptez le même cheminement que pour poser votre question ; vous adressez votre texte et vos photos à l’adresse suivante: messivan.suzon@outlook.fr . Ensuite, c’est à la Vigie,  propriétaire du site hébergeur, juridiquement  responsable,  d’approuver le texte et les photos et de décider de leur diffusion. Un seul refus de diffusion d’un texte jugé diffamatoire à l’égard du Maire en 3 années.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le retour des gilets jaunes …

S4160002.jpg

La trêve des fêtes de fin d’année est terminée pour les gilets jaunes. Ils sont revenus sur les deux ronds points de Fontaines devant Casino et près de la rocade. La  » foule haineuse  » n’a manifestement pas été convaincue par le discours du Président.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Janvier est le mois où on offre ses voeux à ses amis. Les autres sont ceux où ils ne se réalisent pas …Georg Christoph Lichtenberg.

IMG_1019.jpg

Capture écran BFM

 

 » Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité. »
Citation de Antoine de Saint-Exupéry ; Cahiers de Saint-Exupéry (1900-1944

 

IMG_1017

Capture écran BFM.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Bon réveillon à toutes et tous …

IMG_1011.jpg

QUI A HONTE DE MANGER A HONTE DE VIVRE ( proverbe Français )

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

 » Voisins vigilants « çà marche déjà …

Le projet : « référents de quartier « évoqué à la dernière réunion du Conseil Municipal a déjà trouvé un potentiel « voisin vigilant « . Un habitant de la rue Maillot particulièrement attentif a alerté la Vigie après avoir remarqué, dans la nuit du 24 au 25 décembre, la présence d’un individu grimé en Père Noël déambuler dans les rues de son quartier. Celui-ci, se sentant sans doute découvert se serait furtivement réfugié dans une cheminée.

IMG_1010

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro … juin 2018 …

 

La loi de ¨moralisation de la vie publique¨ a été votée récemment par des députés jeunes, nouveaux, et…. pas encore corrompus (disent-ils)

EXONERATION DE CSG POUR LES PARLEMENTAIRES

Les députés dans l’indifférence générale ont voté hier l’exonération de la CSG sur leurs frais de mandat parlementaire. Et ce dans le cadre de la loi de moralisation de la vie publique.

  Les modifications du PLU sont des parties de billard à 3 bandes. Il est souvent difficile de comprendre, tout de suite, certains choix de l’équipe municipale. C’est le cas du chemin de Tournebosse. Beaucoup d’habitants se sont interrogés sur … Lire la suite

 16 juin 2018 :  » Infos en brèves : rue Maillot « 

Un riverain avait tenté de privatiser une parcelle de terrain de la rue Maillot pour stationner son véhicule en fixant une réplique de sa plaque d’immatriculation sur le mur de soutènement. La plaque a été retirée et le véritable propriétaire a pu ainsi récupérer la jouissance de son bien.

Salle des fêtes et terrain multi-sports/

La démolition du mille club serait programmée pour ce lundi 18 juin 2018. Il s’agit de faire de la place pour la construction d’un terrain multi-sports. Le chantier de démolition serait confié à l’entreprise Pennequin. L’une des trois entreprises de travaux publics qui ont été autorisées à continuer à déposer leurs gravats de chantiers après l’interdiction nationale de la loi de 2006. Les éventuelles contreparties de cette autorisation n’ont jamais été divulguées.

 » Il y avait longtemps que la vigie ne nous avait pas abreuvé de ses inepties. La dernière en date est celle qui consiste à laisser penser que la commune aurait été assez stupide pour prendre à sa charge la surélévation d’une ligne électrique à moyenne tension qui comme c’est écrit cela revient à RTE ….. »

Article :  » Leo le dévot… »

Et on rajoute à la liste:
* qui confie le dossier PLU à un monsieur extérieur au conseil municipal pour étude approfondie m’a-t-on raconté il y aura sans doute une possibilité de délit d’initié le moment venu.
* qui rejette les observations des habitants sur les excès de vitesse dangereux dans tout le village, le non-respect des panneaux STOP, la propreté canine
* qui se mure dans le silence parce que comme dit une dame du conseil ‘les gens n’ont pas à savoir ce qui se passe à la mairie’
* qui affiche son racisme en face des gens du voyage
* qui se comporte de manière inimaginable dans la demande présentée par un ancien Résistant pour l’ancien maire Emile Montigny
* qui engage des dépenses faramineuses dans les écoles parce que c’est comme çà et pas autrement m’a-t-on rapporté
* qui achète du matériel communal au même niveau qu’une presque grande ville en laissant pourrir ce matériel dehors par tout les temps. Et personne dans ce conseil ,qui conseille rien du tout, n’ose rien dire c’est le règne du « n’ose pas »
C’est fou!

Notre boulanger va quitter Messigny dans un mois. Il trouve la charge de travail trop lourde pour une seule personne. Une employée va créer sa nouvelle activité. L’autre ne souhaite pas poursuivre avec le repreneur.

25 juin 2018 :  » André Marquis un résistant ordinaire « 

Le lundi matin 29 Mai 1944, André MARQUIS, 23 ans, demeurant chez ses parents à Messigny se rend à Dijon à bicyclette. Arrivé au sommet de la petite bosse, après l’allée du château de Vantoux, il aperçoit un attroupement allemand, avec autos, stationné peu après la bifurcation conduisant sur la route Dijon- Is/Tille. Prudent il décide de faire demi-tour pour prendre la route d’Asnières et gagner Dijon par la route d’Is/Tille. Il était dans l’ignorance que son père et sa soeur Marguerite partis avant lui, venaient d’être arrêtés. Mais surtout ignorait que le milicien LE HERISSIER l’ayant vu faire demi tour avait pris le vélo de son père pour venir l’attendre le révolver à la main au terme de cet embranchement. André MARQUIS connaissait ce milicien qui avait « une fréquentation » à Messigny. La veille au soir ils s’étaient même vus au café du Lion d’Or.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro …mai 2018 …

LE PASSÉ N’ÉCLAIRE-T-IL JAMAIS LE PRÉSENT !!!

 

 1 mai 2018 :  » les « mais », une tradition oubliée « 

 » mai » , la tradition oubliée… Au siècle dernier dans la nuit précédant le 1° mai les jeunes amoureux grimpaient sur les toits et plantaient le « mai » dans les cheminées des maisons où il y avait des filles à marier.

A l’heure où l’on demande des sacrifices aux Français, les SÉNATEURS défendent jalousement leurs privilèges en votant des lois pour raboter les droits de leurs compatriotes invités à participer à une solidarité nationale jugée nécessaire par nos élus nantis ( Députés et Sénateurs )

Garantie obsèques :

Une allocation d’un montant maximum de 36000€ est versée en cas de décès d’un ancien sénateur…

Couverture chômage :

Les Sénateurs non réélus peuvent percevoir une aide au retour à l’emploi mensuelle et dégressive. Elle peut être versée jusqu’à l’âge légal de la retraite aux anciens Sénateurs dont le revenu brut mensuel est inférieur à 5600 €. Cette aide est versée au maximum pendant 6 semestres.

Retraite :

L’âge de départ à la retraite a été portée à 62 ans pour les Sénateurs nés après le 1er janvier 1956. La retraite du Sénateur est 2 fois et demie supérieure à celle du Député. Au décès du Sénateur, le conjoint perçoit 60% de la pension sans plafond ni conditions de ressources. Chaque enfant du défunt perçoit 10% du montant de la pension.

» Le Sénat n’est qu’une maison de retraite pour privilégiés de la politique « 

Noël MAMÈRE.

Les rémunérations des patrons du CAC 40 sont reparties à la hausse en 2017. Selon le cabinet Ethics§Boards, leur salaire a augmenté de 13,9% sur une année. Leur rémunération moyenne ( fixe, variable et stock-options ) est désormais de 5,07 millions d’euros, contre 4,5 millions en 2016. ( + 570000 euros en un an ).

  :  » nous ne voulons qu’une chose : laissez-nous suivre notre route « Proverbe manouche. »

Ils sont venus, ils sont tous là…Fidèles à notre village, les gens du voyage venaient chaque année s’installer sur le terrain de foot annexe. Déchaîné, le Maire faisait couper l’alimentation des caravanes en électricité. Et il ordonnait, dès leur départ,  aux agents municipaux de creuser une tranchée pour leur interdire à jamais l’entrée sur le terrain de foot.

L’ensemble des syndicats de fonctionnaires et certains partis politiques ont appelé à manifester aujourd’hui partout en France. Ils entendent protester contre la suppression de 120000 emplois, le gel du point d’indice en 2018, le rétablissement du jour de carence…

Le quorum a été atteint de justesse, pour la deuxième fois, grâce aux procurations. Certains absents étaient selon le Maire  » au voyage de la gymnastique « . D’autres ont été aperçus chez eux ou occupés à vaquer à leurs occupations. Depuis … Lire la suite

26 mai 2018 :  » atrazine dans l’eau potable « 

L’information selon laquelle des habitants du plateau de Grandschamps auraient déposé plainte auprès du procureur de la République est confirmée. Un habitant ne s’est pas associé à la plainte ; le Maire. Pourquoi ? Espérons que cette plainte révèlera l’origine … 

Boucherie ou dépôt? ou entre les deux? Des explications pour le moins floues entendues au hasard des séances publiques du conseil.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro… avril 2018 …

Le site de la Vigie : « au fil du Suzon » affichait 199 877 vues ce dimanche matin 8 avril 2018. Avec un record absolu de 790 vues le 20 février 2018. Créé en décembre 2014 pour palier aux insuffisances de …

L’obtention du permis de construire de la salle des fêtes serait subordonnée à la prise en compte, par le projet de financement initial concocté par l’équipe municipale, du coût des travaux supplémentaires exigés. De quels travaux s’agit-il

En apprend que des travaux seraient entrepris sur le réseau de distribution d’eau potable de Grandchamp ( 8 branchements ) par la Lyonnaise des eaux et Suez. Des analyses seraient ensuite réalisées à l’issue de ces travaux pour vérifier le … 

 

Le Président de la République a rappelé lors de son interview du dimanche 15 avril 2018 qu’il avait demandé un effort aux retraités et qu’il leur disait merci. En fait de demande, l’augmentation de la CSG de 1,7% pour les

Avril 2016, un habitant de la rue Maillot, ami des chiens, pas de leurs crottes, décidait d’installer un distributeur artisanal de sacs,  dans sa rue, à la disposition des propriétaires  pour les responsabiliser et les inciter à ramasser les crottes

27 avril 2018 :  » E.Montigny, un groupe de travail peaufine … »

Le 30 Septembre 2016, j’adressais un courrier à Monsieur le Maire de Messsigny et Vantoux pour qu’un hommage soit rendu à Monsieur Emile MONTIGNY. Son nom à une rue ou une place en reconnaissance des mérites qui ont été les siens pendant l’occupation. Sans réponse le 8 Décembre 2016, je rappelais en février 2017, verbalement, ces correspondances à Monsieur le Maire. S’en est suivi un refus, arguant » qu’il y avait de cela 70 ans et plus et qu’il n’était même pas né ».

29 avril 2018 :  » rue Maillot, un espace privatisé … »

Le stationnement est un peu compliqué pour tous à proximité de la place de l’église notamment dans la désormais célèbre rue Maillot. Une habitante pensait avoir trouvé la solution en accédant à son terrain par la rue Traversière pour garer son véhicule dans un garage à construire sur sa propriété. Mais pour cela, il fallait obtenir l’autorisation de la Mairie. Autorisation refusée. Depuis, les deux parties se sont retrouvées devant un tribunal à Lyon. Déboutée en première instance, l’habitante a fait appel.

Un autre habitant a trouvé une solution plus radicale sans, à priori, s’embarrasser de demande d’autorisation de la Mairie. Il a simplement privatisé un espace public devant son domicile en apposant sa plaque minéralogique sur le mur, souhaitant ainsi se réserver l’usufruit de cet espace !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Faire la guerre à la guerre …

 » L’intelligence défend la paix. L’intelligence a horreur de la guerre. » 

Paul Vaillant Couturier .

Au long du second semestre 2018, je me suis permis de rappeler quelques faits marquants au temps de l’occupation à Messigny et Vantoux. Je l’ai fait car c’est l’histoire authentique de notre village. Je l’ai fait afin qu’elle ne soit pas déformée avec le temps qui passe inexorablement. Je l’ai fait car nos enfants doivent savoir ce qui c’est réellement passé lors de cette période trouble de l’occupation, pour que vous puissiez leur en parler, répondre à leurs questions, leur expliquer. Bref, pour qu’ils soient « armés » au mieux pour pouvoir, tout au long de leur vie : «  faire la guerre à la guerre ». Je souhaite ardemment que nos enfants comprennent combien une guerre est terrible, ici ou ailleurs.

Lors d’une guerre, pour la conclure victorieusement, chaque camp est d’ailleurs conduit vers des extrémités insupportables. J’en prendrai trois exemples :

– les bombardements de Hambourg (Allemagne) opération Gomorrhe du 25 juillet 1943 où près de 2.600 bombardiers lourds anglais déverseront 8 300 tonnes de bombes après quoi, le 28 juillet, 740 avions viendront parachevés le travail avec des bombes incendiaires brûlant ainsi la ville. Au total au moins 45.000 morts, 80.000 blessés et 350.000 habitations détruites.

-Oradour sur Glane, ce village reconnu pacifique et sans défense, qui subira dans l’horreur, sans raison expliquée, le massacre de sa population, 642 victimes, par un détachement du 1er bataillon du 4ème régiment de Panzergrenadier « Das Reich » de la Waffen –SS. Qui entendait donner l’exemple de la discipline à la population française.

– sans oublier les bombes atomiques d’HIROSHIMA et NAGASAKI

Je souhaite surtout que nos enfants assimilent bien, qu’au-delà des horreurs, il y a plus insidieux et ravageur, la déformation cérébrale des populations. Dans laquelle on plonge, avec l’envie et le besoin que chacun porte en soi, de s’en sortir au plus tôt.

Pour l’avoir vécu, je sais ce qu’il en a été. Pour mieux illustrer je voudrais simplement vous confier qu’entre 1941 et 1944, entendant passer les avions alliés, vers les huit heures du soir, et sachant pertinemment qu’ils allaient bombarder des zones industrielles en Italie, nous n’étions pas pour autant dans l’ignorance que des femmes, des hommes et des enfants allaient mourir sous des bombes égarées. Oui, c’est terrible à dire, mais nous nous réjouissions de ces massacres programmés pour notre Libération à venir. A la maison, avec mes parents, nous regrettions même l’absence de champagne, pour fêter l’événement. Affreux ! Oui, c’est aussi ça la guerre, il faut bien le savoir ! Aujourd’hui encore, quelques 75 ans plus tard, sachez que j’ai toujours honte d’avoir porté en moi de tels sentiments inhumains.

Ce que j’ai vécu, ce que nous avons alors tous vécu, je ne souhaite absolument pas que les enfants et les hommes d’aujourd’hui ou de demain le revivent. C’est pourquoi nous devons tout entreprendre pour fortifier la paix, donc faire la guerre à la guerre. Tels ont été fondamentalement mes messages à travers mes écrits.

N’oublions jamais que le passé doit permettre de construire l’avenir !

Qu’il me soit permis à tous de vous présenter mes vœux les meilleurs pour l’année nouvelle. Et une longue vie au site «  Au fil du Suzon », lequel nous permet de nous retrouver tous !   G.BALLIOT .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Les curiosités de notre village …

P1040456.jpg

Découvrez les curiosités de votre village.
Le pouvoir religieux était très important tant sur Messigny que sur Vantoux ce qui conduisait parfois a des situations conflictuelles larvées très discrètes entre chapelains ou représentants du clergé. Une des propriétés ecclésiastiques faisant office de cure dès le XVI° siècle se situe au N° 4 de la Grande Rue. Elle fut également le siège de la Confrérie du Saint Sacrement de l’Autel fondée en 1658 et celui de la Confrérie de Sainte Catherine établie en 1737. Sur le linteau de la porte d’entrée on lit: SAPIEINTIA EDIFICAVIT SIVI DOMINUM , phrase surmontée d’un calice et d’une date ‘1559’.     C. KAYSER .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Joyeux Noël et bonne fêtes de fin d’année …

IMG_0992.jpg

 

IMG_0988

LE PETIT RENNE AU NEZ ROUGE

Quand la neige recouvre la verte Finlande
Et que les rennes traversent la lande
Le vent dans la nuit
Au troupeau parle encore de lui
On l’appelait Nez Rouge
Ah comme il était mignon
Le p’tit renne au nez rouge
Rouge comme un lumignon

Son p’tit nez faisait rire
Chacun s’en moquait beaucoup
On allait jusqu’à dire
Qu’il aimait boire un p’tit coup

Une fée qui l’entendit
Pleurer dans le noir
Pour le consoler, lui dit :
« Viens au paradis ce soir »

Comme un ange Nez Rouge
Tu conduiras dans le ciel
Avec ton p’tit nez rouge

Le chariot du Père Noël

Quand ses frères le virent
d’allure aussi leste
Suivre très digne les routes célestes
Devant ses ébats
Plus d’un renne resta baba

On l’appelait Nez Rouge
Ah comme il était mignon
Le p’tit renne au nez rouge
Rouge comme un lumignon

Maintenant qu’il entraîne
Son char à travers les cieux
C’est lui le roi des rennes
Et son nez fait des envieux

IMG_0989

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Rétro …mars 2018 …

Un projet peu raisonnable… L’intention de l’équipe municipale de créer un plateau sportif et de rénover la salle des fêtes est devenue préoccupante pour bon nombre de concitoyens dont certains s’en émeuvent dans les colonnes de la Vigie citoyenne.

10 mars 2018 :

 » Emile Montigny, un Maire à honorer… »

Un groupe de travail a été créé depuis quelques mois pour étudier et répondre à la demande d’habitants, anciens résistants ou non, d’honorer le Maire Emile Montigny. Son engagement risqué a aussi consisté à gérer les provocations, de jeunes résistants et les relations douteuses de certains habitants avec l’occupant, pour protéger ses concitoyens d’éventuels dérapages de l’armée Allemande, en déroute, à la fin de la dernière guerre mondiale.

Dans la vie il est des situations qui font qu’elles finissent par devenir insupportables. au point de conduire à se révolter contre certaines passivités, tant et si bien que vous avez alors l’impression de devenir complice: par votre simple silence

Vous perdez votre temps avec Hobe. Depuis que ce site existe, à chaque fois que quelqu’un a soutenu l’équipe municipale et son illustre guide, ce dernier s’est avéré être son propre défenseur. Aucun intérêt. Lepretnom ira jusqu’au bout parce que son ego démesuré.

20 mars 2018 :

 » réunion publique concernant la rénovation et l’extension de la salle des fêtes « 

A la question : Est-ce que cette réunion peut faire évoluer le projet? Le Maire a répondu » le projet global est arrêté, c’est l’application de notre programme sur lequel nous avons été élus en 1974″

25 mars 2018 :

 » un poilu tombé dans l’oubli à Messigny et Vantoux « 

A Messigny et Vantoux, la tombe d’un ‘Poilu’ honorée par toutes les municipalités et structures d’anciens combattants jusqu’en 1960 a sombré dans l’oubli. Nous en ignorons les causes réelles. Une ‘palme’ sur une tombe du cimetière avait attiré notre attention, les recherches effectuées se sont avérées intéressantes. Aujourd’hui nous avons entre les mains tous les éléments concernant : Albert Jean Chapuis, sergent au 51° Bataillon de Chasseurs Alpins tué au cours d’un repli à proximité du château de Goyencourt. Le 12 novembre 2012 nous nous étions permis de signaler cet oubli au président des anciens combattants locaux. Aujourd’hui face à ce second oubli nous avons pris la décision de replacer la plaque d’origine concernant le sergent Albert Jean Chapuis titulaire de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre avec trois citations ‘au feu’.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro …mars 2018 …

Un projet peu raisonnable… L’intention de l’équipe municipale de créer un plateau sportif et de rénover la salle des fêtes est devenue préoccupante pour bon nombre de concitoyens dont certains s’en émeuvent dans les colonnes de la Vigie citoyenne.

10 mars 2018 :

 » Emile Montigny, un Maire à honorer… »

Un groupe de travail a été créé depuis quelques mois pour étudier et répondre à la demande d’habitants, anciens résistants ou non, d’honorer le Maire Emile Montigny. Son engagement risqué a aussi consisté à gérer les provocations, de jeunes résistants et les relations douteuses de certains habitants avec l’occupant, pour protéger ses concitoyens d’éventuels dérapages de l’armée Allemande, en déroute, à la fin de la dernière guerre mondiale.

Dans la vie il est des situations qui font qu’elles finissent par devenir insupportables. au point de conduire à se révolter contre certaines passivités, tant et si bien que vous avez alors l’impression de devenir complice: par votre simple silence

Vous perdez votre temps avec Hobe. Depuis que ce site existe, à chaque fois que quelqu’un a soutenu l’équipe municipale et son illustre guide, ce dernier s’est avéré être son propre défenseur. Aucun intérêt. Lepretnom ira jusqu’au bout parce que son ego démesuré.

20 mars 2018 :

 » réunion publique concernant la rénovation et l’extension de la salle des fêtes « 

A la question : Est-ce que cette réunion peut faire évoluer le projet? Le Maire a répondu » le projet global est arrêté, c’est l’application de notre programme sur lequel nous avons été élus en 1974″

25 mars 2018 :

 » un poilu tombé dans l’oubli à Messigny et Vantoux « 

A Messigny et Vantoux, la tombe d’un ‘Poilu’ honorée par toutes les municipalités et structures d’anciens combattants jusqu’en 1960 a sombré dans l’oubli. Nous en ignorons les causes réelles. Une ‘palme’ sur une tombe du cimetière avait attiré notre attention, les recherches effectuées se sont avérées intéressantes. Aujourd’hui nous avons entre les mains tous les éléments concernant : Albert Jean Chapuis, sergent au 51° Bataillon de Chasseurs Alpins tué au cours d’un repli à proximité du château de Goyencourt. Le 12 novembre 2012 nous nous étions permis de signaler cet oubli au président des anciens combattants locaux. Aujourd’hui face à ce second oubli nous avons pris la décision de replacer la plaque d’origine concernant le sergent Albert Jean Chapuis titulaire de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre avec trois citations ‘au feu’.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro …mars 2018 …

Un projet peu raisonnable… L’intention de l’équipe municipale de créer un plateau sportif et de rénover la salle des fêtes est devenue préoccupante pour bon nombre de concitoyens dont certains s’en émeuvent dans les colonnes de la Vigie citoyenne.

10 mars 2018 :

 » Emile Montigny, un Maire à honorer… »

Un groupe de travail a été créé depuis quelques mois pour étudier et répondre à la demande d’habitants, anciens résistants ou non, d’honorer le Maire Emile Montigny. Son engagement risqué a aussi consisté à gérer les provocations, de jeunes résistants et les relations douteuses de certains habitants avec l’occupant, pour protéger ses concitoyens d’éventuels dérapages de l’armée Allemande, en déroute, à la fin de la dernière guerre mondiale.

Dans la vie il est des situations qui font qu’elles finissent par devenir insupportables. au point de conduire à se révolter contre certaines passivités, tant et si bien que vous avez alors l’impression de devenir complice: par votre simple silence

Vous perdez votre temps avec Hobe. Depuis que ce site existe, à chaque fois que quelqu’un a soutenu l’équipe municipale et son illustre guide, ce dernier s’est avéré être son propre défenseur. Aucun intérêt. Lepretnom ira jusqu’au bout parce que son ego démesuré.

20 mars 2018 :

 » réunion publique concernant la rénovation et l’extension de la salle des fêtes « 

A la question : Est-ce que cette réunion peut faire évoluer le projet? Le Maire a répondu » le projet global est arrêté, c’est l’application de notre programme sur lequel nous avons été élus en 1974″

25 mars 2018 :

 » un poilu tombé dans l’oubli à Messigny et Vantoux « 

A Messigny et Vantoux, la tombe d’un ‘Poilu’ honorée par toutes les municipalités et structures d’anciens combattants jusqu’en 1960 a sombré dans l’oubli. Nous en ignorons les causes réelles. Une ‘palme’ sur une tombe du cimetière avait attiré notre attention, les recherches effectuées se sont avérées intéressantes. Aujourd’hui nous avons entre les mains tous les éléments concernant : Albert Jean Chapuis, sergent au 51° Bataillon de Chasseurs Alpins tué au cours d’un repli à proximité du château de Goyencourt. Le 12 novembre 2012 nous nous étions permis de signaler cet oubli au président des anciens combattants locaux. Aujourd’hui face à ce second oubli nous avons pris la décision de replacer la plaque d’origine concernant le sergent Albert Jean Chapuis titulaire de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre avec trois citations ‘au feu’.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro …février 2018 …

1er février 2018 :  » Leo défend une famille exemplaire … »

Tant de haine, tant de mépris ne serait-ce pas plutôt de la jalousie devant la réussite professionnelle affichée par cette famille…
…Le portail de l’ancienne école si j’en crois les dires d’anciens conseillers de l’époque cela arrangeait tout le monde que quelqu’un s’occupe de l’évacuer.
Pour les pierres retirées du mur d’enceinte du siège de la Com Com au lieu d’insinuer grâce aux investigations du Rouletabille de la rue Maillot que celles ci auraient été détournées pour un autre usage,, il serait judicieux de savoir où elles sont stockées…
Enfin pour la dernière insinuation tout aussi farfelue sur le permis de construire obtenu sur un terrain ne leur appartenant pas j’invite la personne qui lance cette accusation de vérifier si en matière d’urbanisme si cela est possible sans qu’il y ait eu au préalable un accord entre les parties.

3 février 2018 :  » Leo aurait-il accès à des informations confidentielles , « 

» elle (La Vigie ) aurait pu demander au propriétaire du forage des Marcs d’Or de lui communiquer les résultats des 2 prélèvements faits sur ce forage privé. Peut être qu’elle aurait pu constater des similitudes troublantes entre tous les résultats. .Mais seul le propriétaire du forage peut diffuser ces résultats. »

Réponse du propriétaire de la Ferme des Marcs d’Or: Monsieur, je m’abaisse à votre niveau pour vous répondre sur votre site que vous surnommez Radio Merde et que vous animez sous votre propre nom et sous divers pseudos.

11 février 2018 :  » Le terrain communal a-t-il été vendu à son juste prix « 

Si on retient le prix au m2 le moins cher des deux annonces (143 euros/m2 ), le terrain  communal de 5925 m2 aurait pu être vendu environ 847275 euros au lieu de 355 500 euros et au plus cher ( ( 230  euros/m2 ) 1362750 euros !!!

21 février 2018 : « Jouvence Nutrition » accueille une balle perdue  » 

Début février, la bévue d’un chasseur irréfléchi avait failli avoir de graves conséquences. L’une de ses balles tirées depuis le plateau de Grandchamps avait perforé une vitre du bâtiment de » Jouvence Nutrition  » avant de se loger dans le mur de la salle de prises de paroles heureusement vide le dimanche.

25 février 2018 : «  Salle des fêtes : qui aurait pu prévoir la crue du Suzon de 1955 !!! »

Les crues, sont dites, « d’étalement » ou « éclair ». Si les premières peuvent éventuellement être en partie contrôlées grâce à des retenues d’eau, les secondes sont d’une extrême rapidité ce qui les rend imprévisibles et très dangereuses. Personne n’a pu et ne pouvait prévoir les inondations meurtrières du Grand Bornand 1987 ( 23 morts),Vaison la Romaine en 1992 avec des morts et des dégâts énormes, Lourdes en 2012 et 2013, le Sud Est de la France en 2015 ( 30 morts ) etc …Qui aurait pu prévoir la crue de 1955 à Messigny ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Une soirée festive qui s’est mal terminée …

Une soirée joyeuse s’est mal terminée dans le virage du silo sur la route d’Ahuy. La voiture qui roulait peut-être trop vite a arraché la clôture d’un pré pour finir sa course dans un champ en contre bas de la route d’Ahuy. Espérons qu’il n’y a pas de blessé.

S4150001

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro … janvier 2018 …

4 janvier 2018 : à propos de l’atrazine ; ( LEO, le MAIRE ) écrivait :

 » La seule question qu’il faut se poser c’est de savoir si le forage sur le site de la Ferme des Marcs d’Or a t’il jamais été connecté au réseau d’eau public? « 

10 janvier 2018 :  » Poubelles çà sert à quoi de se décarcasser !!! »

 » Ce matin, les poubelles jaunes et bleues fleurissaient les rues du village. Les habitants ont semblent-il été perturbés par la communication disséminée et tardive de la Mairie sur le changement de l’alternance des semaines de collecte à partir du 1er janvier 2018 pourtant saluées par l’avisé Léo. »

21 janvier 2018 :  » Une nouvelle page de l’histoire locale d’un  » village Français  » Messigny et Vantoux . »

 » Cette nouvelle page d’un » Village Français » devrait aider les membres du groupe de travail chargé d’enquêter sur le comportement du Maire Émile MONTIGNY face aux allemands pendant la dernière guerre mondiale. Ce deuxième témoignage devrait nourrir leur réflexion »

25 janvier 2018 :  » Quel avenir pour le presbytère de Messigny et Vantoux « 

 » Le presbytère de Messigny et Vantoux nécessiterait, selon la Mairie, des travaux d’entretien trop importants pour son budget. Une solution alternative serait envisagée. Elle pourrait se porter acquéreur d’une maison actuellement en vente, place de l’église, pour loger le Curé. »

28 janvier 2018 :  » disparition miraculeuse de l’atrazine « 

» Le Maire assure qu’à ce jour, la Commune, le délégataire de la concession eau de la Commune, Suez Environnement, en relation avec l’Agence Régionale de Santé, ont tout mis en œuvre pour identifier les causes de cette anomalie « 

28 et 31 janvier 2018 : « une Conseillère énervée -Une chaîne anti crottes « 

 » Le vendredi 26 janvier, une habitante rentre d’une promenade rue du stade avec son chien. Elle se trouve sur le bas côté de cette rue à hauteur de l’ancienne gare. Le chien n’était pas attaché mais prêt de sa maîtresse, occupé à renifler une touffe d’herbes devant le bâtiment. Soudain, elle a entendu une voiture freiner brusquement dans son dos. »

 » C’est moi la victime et je peux confirmer que la tentative d’intimidation a bien été effective ! La voiture de la Conseillère est montée brutalement sur le trottoir derrière moi et j’ai eu une grande frayeur, j’ai aussitôt pris mon chien dans mes bras … »

31 janvier 2018 :  » la présence d’atrazine inquiéte toujours les habitants « 

 » La communication partielle et incomplète de l’équipe municipale sur les résultats des différents prélèvements ne rassure pas les habitants. Et la volonté sous-jacente, ressentie par les habitants, de vouloir minimiser, leur cacher la vérité les exaspère. »

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Une cache d’armes dans les locaux de la laiterie de G.Muler …

C.Kayser dit :

KAMIKAZE, c’est peu dire. Au mois d’octobre 1965, sa fille Jacqueline est venue nous voir pour nous conduire vers une cache remplie de matériel militaire. Cette cache se situait sous l’escalier menant au 1° étage de cette laiterie, là ou tout un chacun passait au quotidien dans un va et vient continu. Qui aurait pu penser que Gaston Muler aurait été assez inconscient pour placer une cache à cet endroit? Il est connu que lorsque les choses sont par trop évidentes on va chercher ailleurs ce que l’on a sous les yeux. C’est le propre des caches réfléchies! Le contenu de cette cache a été évacuée discrètement à bord d’un 4×4 Renault tous terrain de la Gendarmerie Nationale. Il y avait là un véritable arsenal: des pistolets-mitrailleurs STEN, des fusils MAS 36, une ou deux carabines US M1, des caisses de grenades, des caisses de bâtons de dynamite avec leurs cordons, un lot de munitions non négligeable, le tout en excellent état de fonctionnement et d’entretien. Nous ne savons si lecteur de ces lignes peut mesurer le courage de Gaston Muler et le risque pris à cette époque pour lui-même, pour sa famille, pour la population de Messigny et pour les maquis avec lesquels il était en contact? Le lecteur peut-il s’imaginer la réaction des allemands si cette cache avait été découverte? Ce derniers se ravitaillaient en lait dans ce commerce, certains d’entre eux ont sans doute emprunté cet escalier! Le patriotisme de Gaston Muler et de bien d’autres dans notre village passait avant tout le reste. Aujourd’hui nous nous posons une question simple: si une telle page d’histoire locale devait s’écrire quels sont ceux qui au sein de notre communauté prendraient de tels…risques?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Pour une rue Gaston Muler …

Capitaine dit :

Après la place Émile Montigny je signe tout de suite pour une rue Gaston Muler.

S.Mouchon dit :

Oui, une rue pour Gaston Muller. C’est un devoir de mémoire. Ceux qui ont risqué leur vie pour qu’on continue à vivre libre, méritent notre admiration et notre respect. Leurs noms ne doivent pas être oubliés. Soutenons l’appel de ceux qui réclament une telle initiative.

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Gaston Muler, le laitier Kamikaze…

IMG_0986.jpg

Gaston Muler au centre vêtu d’un imperméable clair.

Gaston MULER –

La laiterie MULER à Messigny avait son entrée à l’angle de la rue Traversière » et de la rue « Maillot ». Chaque jour les camions partaient de bon matin pour les tournées de ramassage du lait, par exemple, sur Messigny, Vantoux, Saussy, Chaignay ,Marsannay le Bois, Epagny et Savigny le Sec. Pierre CORNU était l’un des chauffeurs. De retour à la laiterie, le lait, comme ce fut la règle sous l’occupation, était « ramené » à la densité de crème exigée. Après quoi il pouvait être livré dans les différents dépôts à Dijon et alentours, selon les contingentements prévus.

Nous avons là les parties visibles de cette laiterie. Mais, à partir de 1943, son activité allait se doubler de la partie invisible et pas n’importe laquelle. Cette collecte du lait allait conduire la laiterie MULER à des relations plus particulières avec la ferme de MORTIERE devenue un centre important de parachutages entre Chaignay et Villecomte. Dès lors il a été vite convenu de rapports orientés au service de la Résistance et de l’intérêt que présentaient les camions de laitiers.

Dans cette perspective, et pour tenter de faire face du mieux possible au danger, Gaston MULER décidera de faire installer un double plancher dans ses camions, par un ami sûr, garagiste dijonnais M. JOLY. Pas pour y planquer du beurre ou de la crème, non, mais des armes de guerre et munitions. Et c’est ainsi, pendant de longs mois avant la Libération, que quantité d’armes et munitions transiteront en provenance des parachutages vers des destinataires dans la nécessité d’être pourvus. Parfois même directement à destination de Résistants isolés, en vue d’une mission particulière à assumer. Pour Gaston MULER et Pierre CORNU ces pourvoyeurs « kamikazes », recevoir et livrer cet armement était devenu un combat naturel. Ils refusaient d’en considérer les risques et pourtant, là, dans l’éventualité de la découverte de ces transports d’armes et de munitions, ils n’avaient absolument aucune chance de s’en sortir. Ils ne l’ignoraient pas, mais refusaient d’entrevoir cette redoutable échéance. Ils l’ont fait, parfaitement, mais néanmoins, confieront-ils, avec un grand ouf de soulagement le jour venu de la Libération. On le comprend aisément.

Gaston MULER n’était pas homme très « causant », ne fréquentant aucun des sept cafés du village, toujours accaparé par sa laiterie, ses collectes ou livraisons de lait. Constamment il portait son tablier bleu (un d’ventail disaient les anciens) cordelette passée derrière le cou l’autre attachée à hauteur de la ceinture. Mais, pour lui, c’était surtout la vaste poche centrale qui présentait de l’intérêt. Comme Il y glissait tout : monnaie, billets, papiers, il lui suffisait d’y plonger la main !

Gaston MULER disparaitra hélas bien trop jeune, à 42 ans, en 1950. Avoir tant fait pour un retour à la Liberté et si peu en bénéficier c’était vraiment trop injuste. Cette terrible maladie n’allait pas manquer, avec lui, de secouer tout le village. Pierre CORNU quittera Messigny lors de la fermeture de la laiterie au tout début des années 1950.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 3 commentaires

 » Au fil du suzon  » lu et apprécié à l’étranger !!!

Salutations de l’Ohio! Je me suis ennuyé au travail, j’ai donc décidé de consulter votre site Web sur mon iphone pendant l’heure du déjeuner. J’aime beaucoup les connaissances que vous fournissez ici et j’ai hâte de jeter un coup d’œil quand je rentrerai à la maison.
Je suis choqué par la rapidité avec laquelle votre blog est chargé sur mon mobile.
Je n’utilise même pas le WIFI, seulement la 3G. En tout cas, un site extraordinaire!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire