Attendez vous à ce qu’ils vous serrent la main !!!

Ils sont tous là, à toutes les manifestations. Ils sont souriants, aimables, avenants, vous manifestent de l’intérêt, semblent attentifs, demandent des nouvelles de la famille, des enfants, serrent des mains oubliées depuis les dernières élections. Ils sont les candidats aux prochaines élections. Pendant 6 mois vous allez exister, ils ont besoin de vous, de votre vote. Profitez en pour leur dire le fond de votre pensée car ils vont vous oublier rapidement dès les élections passées jusqu’aux prochaines .

En attendant, concentrez vous sur les peintures exposées et échangez avec les artistes locaux. Eux, n’hésiteront pas à vous serrer la main en dehors des échéances électorales.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les bons chiffres sont à la mairie !!!

V. LEPRÊTRE dit :

Monsieur Once Bouge quel drole de nom pour un habitant du village !
Avant d’affirmer que les subventions attendues ne seront pas du niveau espéré, prenez le temps de vérifier par vous même les notifications déjà reçues en mairie et vous constaterez que nos prévisions étaient pour le moins très réalistes et très prudentes Concernant le coût du plateau multisport celui ci ne rentre pas dans le budget de la salle des fêtes et a fait lui l’objet d’une subvention spécifique .
C’est louable de vous inquiéter de l’état des finances communales ,mais pour ce faire appuyez vous sur des chiffres réels et non sur des supputations plus ou moins erronées.
Concernant la pertinence du projet en cours de construction vis à vis de la proximité de la métropole dijonnaise, Messigny et Vantoux s’est toujours doté d’équipements adaptés au service de la population sans attendre le feu vert de notre grande voisine. Que je sache les habitants du village n’ont pas eu à se plaindre jusqu’à aujourd’hui de l’autonomie décisionnelle et il n’y a aucune raison pour que cela cesse sauf si une majorité se dégage aux prochaines élections municipales pour souhaiter que le village de Messigny et Vantoux intègre la Métropole Dijonnaise. Le sujet sera sûrement au coeur du débat de la future campagne électorale.Wait And see….

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Salle des fêtes ; en attendant les chiffres définitifs !!!

S4570004

Once Bouge écrivait le 11/01/2018

…….relisez les comptes rendus des conseils municipaux du 20 janvier 2017, 18 juillet 2017 et 19 février 2018. Un projet qui s’élève en 2018 à 2 705 000€ HT, déjà 100 000€ de plus que l’évaluation de 2017 et les travaux sont loin d’avoir commencé… Auxquels il faut prévoir d’ajouter 82000€ HT d’aménagement du terrain multi-sports et les frais d’architecte dont le forfait provisoire est fixé à 183 350€ HT. Sans compter les honoraires du Cabinet MP Conseil retenu pour conduire l’étude de programmation de cette opération. On nous dit que ces dépenses, au demeurant colossales pour une commune de 1603 habitants au budget d’investissement de 1 115 000 €, seront subventionnées à hauteur de 1 500 000€. Mais il faut savoir qu’il s’agit-là des montants maximaux espérés suite aux demandes de subventions. Hélas, en réalité les attributions sont toujours inférieures, plus encore en période de disette des aides aux collectivités et encore moins lorsque le projet ne correspond pas à une nécessité structurante d’une commune située aux portes d’une communauté urbaine dotée de tous les équipements envisagés et dont le caractère redondant n’échappera pas à la sagacité des différents « subventionneurs » potentiels. …….

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Pourquoi un tel mépris affiché pour l’engagement de l’ancien maire E.Montigny en 39/45…

Suzon dit :

Attention !!!!
Le refus d’honorer l’ancien maire Émile MONTIGNY risque de peser dans la balance pour le choix du nouveau maire !
Ne rien faire serait une belle erreur.
A bon entendeur salut !!!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Une campagne attendue …

Jean RIS dit :

Quelle nervosité. Quelle agressivité. Quelle mâle assurance. Et nous ne sommes qu’à 6 mois du scrutin. Ça promet. Je sens que je vais beaucoup m’amuser. Merci Vincent.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

L’état des finances communales serait excellent …

Le Maire dit :

Les affirmations péremptoires de Brutus démontrent à l’évidence que la lecture n’est pas son fort!! On ne peut pas être bon tout le temps… En effet pour ce qui concerne l’absence d’une rubrique sur les finances communales dans le bulletin du mois d’août ceci s’explique par une présentation détaillée dans le bulletin bi-annuel de juin. Pour éviter des redites nous avons préféré de ne pas répéter ces chiffres. Maintenant pour lever les craintes de Brutus je l’invite à relire attentivement les délibérations du conseil municipal du printemps dernier sur le vote du budget 2019, il pourra constater que les finances communales sont excellentes et nous permettent de financer les travaux en cours sans alourdir la fiscalité contrairement à d’autres collectivités.
Quant à la fréquentation soi disant en baisse des membres du conseil municipal, là encore je l’invite à lire le compte rendu du dernier conseil municipal, il pourra constater qu’il ne manquait que 2 conseillers non excusés.
Pour ce qui est de l’appréciation du bilan de ce mandat, nous pourrons en parler lors de la prochaine campagne électorale, les électeurs feront leur choix en toute connaissance sans avoir besoin des commentaires systématiquement négatifs des chroniqueurs anonymes patentés de la vigie. Dès lors il faudra bien que ces mêmes commentateurs se dévoilent pour pouvoir solliciter les suffrages des électeurs si ils en ont le courage. Pas sûr qu’ils en fassent preuve. Si oui les masques vont tomber enfin!!!
Vincent Lepretre

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Bilan du Maire ; autosatisfaction, autophilie, vanité. Antonyme : modestie !!!

Brutus dit : Monsieur le Maire,

Votre bulletin de juillet 2019 permet, vous le dites de dresser un bilan de l’action municipale au cours des 5 dernières années. Deux dimensions fondamentales de la gestion d’une commune en sont absentes :
Finances : où en sont les finances de la commune ! c’est donc à la fin de votre mandat que les administrés découvriront le bilan qui, comme il n’apparaît pas dans votre bulletin, prête à penser qu’il n’est pas bon voire très mauvais !
Ressources Humaines : l’Equipe municipale a connu 6 démissions dont la dernière annoncée lors de la réunion du 7 octobre. Si certains ont démissionné, d’autres y songent ! Preuve en est, des absences répétées de certains conseillers aux réunions du conseil, lesquelles ne suscitent manifestement que peu de curiosité et d’intérêt pour ces conseillers et les habitants du village. Un réel gâchis, car ce sont bien ces mêmes personnes, qui en 2014 avaient décidé de s’investir dans la gestion de la commune avec les sacrifices que cela implique pour la vie de famille ; famille, amis auxquels il faut expliquer qu’ils se sont trompés. Ce bilan désastreux, comme vos échecs relèvent de votre responsabilité. Car c’est bien vous qui devez mettre en oeuvre la stratégie : informer, aider, stimuler, déléguer, motiver. Tout au contraire, force de constater que les personnes qui ont démissionné, sont fatiguées, écoeurées et partent aigries de ce moment de vie.
Vous affirmez que la confiance qui vous a été accordée, n’a pas été trompée. Force est de constater qu’elle est bien entamée. Vous affirmez aussi que vous pouvez être fier de ce bilan. La seule question que vous devez vous poser est toute autre :
Est ce que les administrés en sont fiers ?
Non seulement vous n’avez pas développé la fierté d’appartenance à Messigny-Vantoux, mais vous l’avez affaiblie durant votre mandat .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Martine aux R.G …Une nouvelle aventure !!!

Martine dit :

Ah là là!!!!! Si vous saviez Antoine…Elle en sait des choses Martine!!! Elle pourrait écrire un livre ..c était Martine aux RG…

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

C’est beaucoup de voitures pour une impasse !!!

13-10-19- Foot. C. de F. EFV. contre Chalon-S. 027

Toutes ces voitures et leurs occupants pourraient se retrouver piégés dans la nasse en cas d’incident !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Priorité à la peinture …

Dubidon dit :

Madame la Présidente, que je respecte beaucoup, je n’ai fait que prendre la défense de votre Club de Peinture. Car annoncer l’exposition d’une telle qualité démontrée sans lui consacrer la moindre ligne de reconnaissance c’est incorrect. Peut-être que seul Monsieur le Maire est en droit de le faire?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Josiane est en colère …

Anonyme dit :

À l’attention de Mr ou Mme « Dubidon »
Vous avez honte ! Et bien moi je suis Josiane Lencot et j’organise avec le Club de Peinture l’exposition de Peinture et d’artisanat depuis 17 ans et moi aussi j’ai honte des personnes qui se cachent derrière un pseudonyme ! Venez faire un tour à Savigny le Sec lors de l’exposition du week-end prochain et nous pourrons en parler…

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Juste une plaque à poser !!!

SUZON dit :

Vu le dernier article de « Mouchon »
La commune va du côté des petites dépenses!!
Alors pourquoi ne pas honorer M ÉMILE MONTIGNY.
C’est le moment, et je suis sûr à 96,8/100
Que la majorité des coucous serait d’accord.
Alors chiche M le maire?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Voir midi à sa porte !!!

Serge MOUCHON dit :

Je souscris totalement à toutes vos observations M. Balliot. Tout est dit concernant la rue du stade. S’agissant de la rue de la Corvée du pont, celle-ci n’a pas fait l’objet de travaux depuis plus de 40 ans au moins, dans sa section aux abords du pont, en ce qui concerne les trottoirs, les bordures, la clôture de protection. L’endroit était devenu le refuge privilégié des déjections de chiens. En période de pluie, la zone, normalement dédiée à la sécurité des piétons, l’accotement, n’était que boue envahie par les mauvaises herbes. A hauteur du pont, de chaque côté de la voie, de dangereux trous rendaient la circulation de ces mêmes piétons très hasardeuse. L’ensemble du secteur était véritablement à l’abandon depuis des décennies et donnait une image déplorable de l’un des endroits les plus emblématiques du village. Seules, les personnes ne circulant pas dans ce secteur ou n’y habitant pas pouvaient prétendre qu’il n’était pas prioritaire à la rénovation. Par ailleurs, le terme rénovation me semble très exagéré. Il ne s’agit que de la création d’une voie de circulation piétonne, au demeurant bien modeste. Quant à la réfection des lices de la clôture, réalisée par le personnel communal, elle n’a pas dû entraîner un trou considérable dans la trésorerie municipale. En conséquence, opposer la priorité de ce projet à celui de la réfection de la rue du stade, revient à comparer le rebouchage d’un nid de poule rue de la Poste à la création d’une salle multisport. Essayons, comme vous le faites avec talent, M. Balliot, de garder la mesure de nos observations et de faire preuve d’un peu de bon sens. Comme vous, je considère qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, des actions peuvent être entreprises sans qu’elles soient systématiquement vouées à la vindicte des administrés. Tout est toujours critiquable et la critique est nécessaire à condition qu’elle ne soit pas une fin en soi, c’est pourquoi j’ai beaucoup de plaisir à vous lire.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Une crue historique du Suzon !!!Quelle crue !!!

Suzon dit :

Au fait! Sur l’ancienne balustrade de bois rue de la corvée du pont n’y avait -t-il pas une petite plaque remémorant une crue historique de notre rivière ???
Encore un oubli !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La rue du Stade dans un quartier maudit !!!

Georges BALLIOT dit :

Vous avez raison monsieur MOUCHON, les réfections rue de la Corvée du Pont étaient nécessaires, mais la Vigie tout comme SUZON ont également raison dans leurs objections. J’ajouterai que ce quartier doit être maudit, comparé au reste du village. Pourquoi, comme la rue du Stade, du gravillon qui se fait un plaisir de rentrer chez vous, alors qu’ailleurs pour les trottoirs c’est goudron si ce n’est, s’il vous plait, asphalte jusqu’au « pas de porte »! Payent-ils plus d’impôts que d’autres?…La rue du Stade c’est la rue du village la plus fréquentée par une population venue de l’extérieure. La rue du Stade c’est une des plus belles perspectives sur le site du Val-Suzon mais rendue laide par ses poteaux, ses fils électriques et téléphoniques qui flottent au gré des vents. De tout le village elle n’en reste pas moins la dernière avec des réseaux aériens; C’est disgracieux et lamentable pour le site, en laissant une fâcheuse image du village. Je rapporte là les réflexions de visiteurs venus participer à une manifestation.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A chacun ses priorités …

Serge MOUCHON dit :

Si le modérateur avait mis plus de soin pour lire consciencieusement mon commentaire, il n’aurait pas pris l’initiative d’un tel titre qui ne correspond en rien à son contenu. En tous cas, il détient, à n’en pas douter, le sens aigu des priorités et préfère s’attarder sur les quelques mm de dépassement illégal d’un ralentisseur rue du stade plutôt que sur le risque de danger infiniment plus gravissime que présentait le pont à certains endroits avant la réfection. C’était bien ce que j’écrivais, à chacun ses priorités. Attendons que ce messivian se présente aux municipales, il nous présentera la liste de ses priorités et sa liste sera élue à coup sur. En attendant, qu’il prenne plus de soin dans l’adaptation de ses titres aux articles ou commentaires publiés.

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La rue du Stade digne d’un village fier de sa réputation !!!

Serge Mouchon dit :

Je rappelle que ce quartier faisait honte à ses habitants, les abords du pont étaient en ruine, avec des zones d’effondrements, interdisant tout accès aux piétons en provenance de la rue du Moulin, et de l’autre côté en direction de la boîte aux lettres. Le pont lui-même était à l’abandon. Quant à la partie située au-delà de l’édifice, en direction de Vantoux, ce n’était qu’un accotement boueux, non entretenu, réservé aux déjections des chiens, indigne d’un village fier de sa réputation. En ce qui concerne les lices, elles étaient pourries, et méritaient d’être remplacées, peut-être par une autre solution plus contemporaine.
Alors, OUI, ces travaux étaient prioritaires et n’en déplaise aux esprits chagrins, ils fallait « légitimement » les entreprendre ce qui n’a pas échappé à l’initiative de la municipalité. Alors on peut toujours être pour ce qui est contre et inversement… Ceux qui ont le sens absolu du « prioritairisme » devraient se faire élire aux prochaines élections, ainsi nous aurons la municipalité idéale.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Félicitations à V.BRUCHON…

Antoine dit :

C’est très aimable pour Virginie BRUCHON que je me permets de féliciter pour son courage car il en faut. Mais elle en sait des choses Martine.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La rue du Stade, une rue délaissée !!!

Suzon dit :

Merci pour cette réfection, en attendant celle de la rue du Stade qui est très belle avec ses poteaux électriques, qui j’espère disparaîtrons avec les travaux ( très bruyants !!!) De notre future méga gigantesque SALLE DES FÊTES.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Étonnantes priorités de l’équipe municipale !!!

IMG_1420

Les travaux effectués rue de la Corvée du Pont, le long du Suzon ; une nouvelle balustrade et la réfection du trottoir sont certes utiles mais étaient-t-ils prioritaires ? On peut légitimement se poser la question lorsque l’on voit l’état de celui d’en face le long des habitations et ceux de chaque côté de la rue du Stade.

IMG_1421

Le Suzon est très sensible à l’attention que lui porte l’équipe municipale .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les plus gros fraudeurs ne sont pas forcément ceux que l’on croit !!!

IMG_1447

Le Parisien du mercredi 2 octobre 2019

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A propos de la Conseillère démissionnaire…

Martine dit :

Ce n était pas la plus mauvaise …dommage elle aurait pu emmener avec elle………au hasard une adjointe ..

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Démission confirmée d’une conseillère …

 

IMG_1373

Photo de la Conseillère démissionnaire publiée dans la profession de foi distribuée dans tous les foyers du village en 2014.

La démission de Virginie BRUCHON a été confirmée à la dernière réunion du Conseil Municipal du 7 octobre 2019.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Exposition de peintures ou d’élus !!!

Dubidon dit

 

capture-de28099ecc81cran-2019-10-07-acc80-11.37.35.pngPublication parue sur le site de la commune de Messigny et Vantoux.

Non mais franchement, dites- moi ? Est-ce une Expo de peinture ou celle des « politiques » du coin. Quelle classe à M. & V. pour présenter quoi que ce soit. J’ai honte !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Et aussi le café Germain …

G.BALLIOT dit :

Merci Jacques, c’est parfaitement judicieux de compléter ce « papier »! Et la famille FREMIET le mérite bien, quand on songe tout ce qu’ils ont fait pour le village dans cette épicerie café. Au niveau café GERMAIN avait même organisé des concours de « manille » …un succès fou ! C’est avec un souvenir de reconnaissance que j’avais publié sa photo, en Mars dernier, debout sur la Jeep chantant la Marseillaise lors du cinquantenaire de la Libération. Inoubliable moment.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Et avec Çà !!!

Le Gros dit :

Bonjour Jacques, il y a eu aussi Richard panek, ancien boulanger du village puis yvon marlin avant le restaurant rapha.
C’était juste un petit rappel de cette bonne époque..

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Reste à évoquer le passé de 3 anciens cafés !!!

Jacques Breniaux dit :

Un commentaire, et non une polémique, sur l’article de Mr Baillot sur les cafetiers de Messigny.
Vous remontez dans le temps pour tous les cafés sauf celui des Tilleuls. A ma connaissance, Les Tilleuls n’ont pas débuté leur activité avec l’arrivée de mon ami Alain Rapha en avril 1998. Une famille de Messigny a fait prospérer ce café-épicerie de la fin de la guerre jusqu’au début des années 80. La famille de Germain et Germaine Fremiet née Ledey à Messigny ont quand même largement contribué à la vie de ce village et ont été contraints de fermer leur café-épicerie quand le Mammouth devenu Casino de Fontaine a ouvert ses portes au début des années 80. Entre la famille Fremiet et l’arrivée d’Alain Rapha, il y eut plusieurs repreneurs dont Mr Thomas malheureusement décédé.
C’était juste un clin d’œil à ce couple qui m’est cher.
Jacques

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les Cafetiers de Messigny …

cartes postales J.MARTIN 033

Les deux photos de cartes postales ci-dessous sont extraites de la collection de notre regretté ami Jacky MARTIN

-L’Hôtel du Lion d’Or– Alors tenu par Jules PAXION vers 1910. Cette photo est révélatrice de la vie d’alors : les rues avec caniveaux, les arbustes décoratifs, les toilettes des dames et des messieurs et la super auto de l’époque. A noter que le papa de Jacky MARTIN a tenu ce café pendant et après l’occupation. Après la Libération et le retour de la chasse au bois, ce café deviendra un lieu de rendez vous pour un très grand nombre de chasseurs, chaque samedi et dimanche, dès le petit jour, d’Octobre à fin Février.

Les Cafetiers

S’il est un point où Messigny se distinguait, par rapport aux autres villages alentours, c’est bien sur le nombre important des cafés. Avant 1939, Messigny avec Vantoux comptaient environ 450 habitants. Et on ne dénombrait pas moins de 6 cafés à Messigny et une buvette à Vantoux. C’est dire si ces lieux de « débauche », comme appelés par certains, ne manquaient pas. Et particulièrement, quatre autour de l’église !…

Aujourd’hui on dit «cafetiers » là où se disaient encore quelques décennies plus tôt : « taverniers », « cabaretiers », « limonadiers », «  tenanciers » voire « bistrote » parlant d’une femme tenant un café. Ces dénominations étaient alors le reflet de toute une imagerie populaire, surtout en milieu rural.

A l’actuel n° 23 de la Grande Rue vous aviez « le Casque d’Or » ainsi dénommé d’autorité par la rumeur publique, en raison de la blonde et opulente chevelure de sa tenancière. Puis le café « Godin », ruelle Brisée, plus malicieusement appelé « Les 6 Fesses » tenu par madame et deux de ses filles. Ainsi allait très naturellement la verve des anciens… ! Tout le monde en souriait et personne ne s’en offusquait. Ces deux cafés : « Casque d’Or » et « 6 Fesses » allaient fermer peu après la Libération.

En remontant la Grande Rue à gauche on trouvait, existant toujours, « Le Lion d’Or » et à droite « l’Hôtel de Jouvence ». Après « l’Hôtel de Jouvence » et un porche plus haut, nous avions «  Le Café de la Place » puis après la route de Savigny, la boulangerie et la Mairie : « le café des Tilleuls » Autant dire 4 cafés très proches les uns des autres. « Le café de la Place » tenu par madame Mathilde MICHEL jusqu’à la Libération et repris par le coiffeur François DECAMP et sa sœur Simone allait fermer définitivement le 1er juillet 1957. Le café restaurant «  Hôtel de Jouvence » tenu par Achille ROUSSELET et son épouse jusqu’en 1954 était repris par Fernand PENNEQUIN entrepreneur, puis mis en location à plusieurs reprises pour finalement fermer, acquis par un bâtisseur. Lequel l’a complètement transformé en logements en 1998, le rez-de-chaussée étant réservé à des activités artisanales.

De nos jours il ne reste donc plus que deux cafés : «Le  Lion d’Or » et « Les Tilleuls ». On peut même dire qu’il ne reste plus que « Le Lion d’Or » lequel assure également une excellente restauration, disons populaire, initiée par M. et Mme Bruno BASSI. Poursuivie par M. et Mme Christian LACROIX puis par M. et Mme Frédéric JOLY. Alors que « les Tilleuls », avec l’arrivée d’Alain RAPHA et son épouse, s’écarteront de la notion café pour s’orienter vers une restauration de classe qui leur réussira d’ailleurs merveilleusement bien, attirant une forte clientèle. A Vantoux, la buvette s’est fermée peu après la Libération.. Ainsi Messigny et Vantoux est passé de 7 à 1 café. Reste à souhaiter qu’il puisse survivre, car un village sans café devient rapidement un village autant dire : « mort » ! Radio et surtout télévision auront porté un rude coup à ces lieux de réunions du peuple masculin. Et puis, avec le temps, les modes de vie ont totalement changé. Ainsi le comportement des populations a beaucoup évolué, en milieu rural surtout, avec la conquête automobile.

Quoiqu’il en soit à Messigny et Vantoux comme ailleurs, les cafés n’avaient pas et n’ont toujours pas, à priori, une bonne réputation. Alors que BALZAC en parlait comme étant « le salon du pauvre », BERNANOS, y voyait «  le prolétaire qui s’empoisonne chez le bistrot » Il y a toujours eu les «  anti-bistrots ». En l’absence de radio ou télévision dans les foyers, c’était un lieu privilégié de rencontres, de convivialité, où se commentaient les nouvelles qu’elles soient locales, régionales ou nationales. C’était un milieu où se traitaient les affaires, et encore aujourd’hui ! C’est un lieu de rencontre ou de repos, que l’on partage entre amis. Mais ce n’est pas, loin de là, le lieu de débauche dénoncé par ses farouches détracteurs. D’ailleurs, trinquer avec des amis n’est-ce pas préférable au besoin d’alcool en solitaire. Se retrouver entre amis autour d’une table de « bistrot » est une distraction toujours enrichissante, alors que seul dans sa cave, face à sa bouteille, devient un fâcheux penchant. De ces deux situations laquelle verse le plus vers l’alcoolisme, selon vous ?…Oui, le « bistrot » était et reste un lieu de convivialité, de confrontation d’idées, un lieu où se cultive l’esprit de société. Mais c’était surtout hier un lieu de rencontre pour savourer les plaisanteries lancées ici et là et aussi pour jouer aux cartes entre amis, que ce soit la belotte ou le tarot. Non, il n’était pas que «  le Vieux port » pour « taper le carton» en se « fendant le cœur ». Par contre il en fallait de la patience au « tenancier » du lieu pour supporter certains clients jamais pressés de partir. C’était souvent le cas des bûcherons qui « baraquaient   en forêt », ne venant au village qu’une ou deux fois la semaine pour le ravitaillement. Ils trouvaient là : le réconfort, la chaleur et la lumière, alors ils en abusaient un peu !

De nos jours et peut-être même plus qu’hier, contrairement à certaines idées reçues, les cafés ont un grand rôle social à jouer, face à l’individualisme envahissant dans lequel tombe notre société. Bien évidemment qu’il peut y avoir des abus mais c’est loin d’être la règle. D’ailleurs, si l’on remarque aisément l’homme qui a bu on ne voit jamais celui qui a soif. Les anciens ne se privaient pas non plus de « dauber » sur tel ou tel qui avait l’oreille fine étant appelé pour boire un verre, mais devenant sourd sollicité pour payer à boire. A observer également, n’est ce pas étrange, que quelques mois avant un renouvellement de conseil municipal certains, hier allergiques au bistrot, en franchissent alors la porte. Bizarre !… Vous avez dit bizarre !

cartes postales J.MARTIN 028Georges BALLIOT

L’Hôtel de Jouvence– Cet hôtel aura toujours été réputé pour la qualité de sa restauration. Dans les années 1930 des familles dijonnaises et parisiennes venaient y passer quelques jours de vacances. Il faut dire qu’une telle enseigne était de nature à capter la clientèle. A noter que dans la lignée des tenanciers on relève le nom d’Emile MONTIGNY qui deviendra maire pendant 28 ans. Il se distinguera pendant l’occupation face à l’envahisseur et prendra d’énormes risques pour protéger « le Groupe FFI CHOUMETTE ». Emile MONTIGNY que l’actuel maire refuse obstinément d’honorer, dédaignant même de répondre au Président départemental de l’Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Exprimez – vous avec vos mots, vos valeurs et choisissez votre pseudo !!!

Martine dit :

Je suis d’accord avec vous… Cela n’intéresse pas Mmes et Mrs les conseillers (petits ou plutôt faux bourgeois) enfin qui se la  » pètent  » tout simplement) leur rue est (presque) propre….

Antoine dit :

Oui Hélène vous avez parfaitement raison. Il s’en passe des choses dans notre village pas très normales et qui pourraient s’éviter mais alors si chaque fois qu’elles sont évoquées vous trouvez que c’est médisant et que ça tourne au règlement de compte on n’est pas près de se comprendre. Je pense que chacun doit ici écrire ce qu’il pense et comme il le peut. C’est ce que vous venez de faire et c’est parfait. Je ne suis comme vous qu’un citoyen électeur et lecteur de la Vigie laquelle affirme son utilité en restant à la disposition de tous.

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

C’est quoi ce commentaire confus et médisant !!!

Hélène dit :

J’essaye de suivre ce qui se passe ici en général, mais là, je suis perplexe… C’est quoi ce commentaire médisant ?
Soit il nous manque le début de l’histoire, soit ce blog devient un lieu de règlement de compte !
Pas bien sérieux tout ça et pas bien intéressant surtout, alors qu’il se passe des choses bien plus inquiétantes dans le village et que personne n’en parle.

Vous devriez aller vous promener plus souvent et sillonner les rues du village. Enfin, les rues qui ne se voient pas beaucoup, celles qui ne sont pas la vitrine pré-élections !
Tiens par exemple, le laisser-aller de la rue du Bief où certains se permettent le stockage sur les trottoirs de véhicules à l’abandon : une remorque, une Audi, qui pourrissent sur place, toutes deux envahies par les herbes et chardons… Aucun entretien dans cette rue ! C’est bien moche tout ça, mais ça n’a pas d’importance, hein ? Pas de conseiller qui habite là ?

Autre chose, la sécurisation du site des travaux salle des fêtes : inexistante car accessible.
Les barrières restent ouvertes le midi et les gamins se baladent sur le chantier, c’est normal ça ?
Quelle information officielle in situ permet de connaître les dangers du chantier ? Aucune !
Voilà, ça serait bien que ceux qui passent par ici mettent un peu leur égo de côté et s’occupent enfin du village et de ses citoyens !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

 » Anonyme, ne crois pas que tu n’es personne « – De Quentin Ladetto.

Anonyme dit :

Vu l’abondante contribution des anonymes sur le site, inévitablement des confusions d’identification se font jour. Difficile de savoir ce que pense vraiment chacun. N’est ce pas la limite du système de délation organisé ?

Juliette dit:

Beaucoup d’anonymes sur le site, beaucoup trop. Faîtes preuves d’imagination. Choisissez votre pseudo pour éviter les confusions dans les commentaires.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Et le Poilu oublié !!!

Rouletabille dit :

Monsieur le maire vous n’avez rien compris à la propreté de notre village ce qui peut se comprendre. Nous préférons avoir une rue propre autant que faire se peut , un état d’esprit qui n’inquiète pas notre richesse humaine municipale riveraine. Votre réaction sur votre service militaire est intéressante, elle indique deux choses: primo que le Ministère des Armées vous demande, peut-être, des précisions à vous et au président des anciens combattants , mobilisés et sympathisants (ouf) sur le dossier du sergent Albert Chapuis, le ‘Poilu oublié’ que vous refusez avec une remarquable obstination d’honorer et secundo que « l’étalage démesuré » vous concerne plus particulièrement, Et puis, monsieur le maire Anonyme: il ne faut jamais juger les autres d’après soi-même.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Souvenirs, souvenirs …

J.GARNIER dit :

Comme les feuilles d’automne, les bonnes feuilles de notre excellent chroniqueur local nous reviennent, j’aime beaucoup lire ces beaux récits de votre dure vie scolaire …
Vous avez gardé des souvenirs de vos problèmes de calcul, de vos dictées…c’est tellement rare de lire des textes sans fautes d’orthographe ou de grammaire ou encore de conjugaison. Continuez, Monsieur Balliot et sachez que nous aimons vous lire.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A propos du mille-club …

Jean Ris dit : Salut Vincent, salut anonyme,
A- t-il été cédé (à qui et à quel prix ?) ? Si il n’a pas été cédé, qui l’a récupéré et pourquoi n’a- t-il pas été cédé ? Ces questions n’ont pas d’autre but que d’être sûr que la commune n’a pas été spoliée une fois de plus au profit d’intérêts particuliers.
Merci de ta réponse et à bientôt.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Par courtoisie et esprit de tolérance, oubliez les poubelles, les déjections canines et les sens interdits !!!

Anonyme dit :

Sachez Monsieur Rouletabille, que comme vous j’ai respecté mes obligations militaires mais je n’en fait pas un étalage démesuré. Pour votre esprit de courtoisie et de tolérance, laissez moi rire quand l’on regarde les commentaires et photos que vous publiez sur ce site. (Poubelles, déjections canines, sens interdit etc….)

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le mille-club a vécu …

25-9-2019- La fin du Mille-Clubs 014

La démolition a été plus rapide que le montage !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Quand le Maître est absent, le diable est à l’école !!!

Instituteur hier, Professeur des Ecoles aujourd’hui-

Le titre a changé mais la profession reste identique…et quelle profession ! Avec les instituteurs et la discipline de l’éducation dont ils ont le don et le devoir d’apporter à la jeunesse, c’est l’ensemble de la société qui évolue. Encore faut-il que les enfants en prennent conscience avec le plaisir de la recevoir. Et là, « l’instit » comptera pour beaucoup très souvent, de même que les « profs » des collèges et lycées par la suite. Donner aux enfants l’envie d’apprendre …voilà bien une mission compliquée mais fondamentale pour l’avenir de la société.

Avec le mois de septembre c’était la rentrée. Il y a de cela des décennies, les vacances commençaient au 15 Juillet pour se poursuivre jusqu’au 1er Octobre. Ce qui explique la participation des enfants des écoles primaires aux manifestations officielles du 14 Juillet. Tout un événement avec, s’il vous plait, défilé et cérémonie aux monuments aux Morts.

Le 15 Juin 1965 la mixité deviendra la règle pour les écoles primaires, suite à une circulaire ministérielle. L’année scolaire 1964/1965 connaitra donc encore les écoles primaires de filles et celles de garçons. A partir de 1889 la durée hebdomadaire à l’école primaire est fixée à 6 heures par jour : 3 h le matin et 3h l’après midi, sauf les jeudis et dimanches. C’est en 1969 que l’éducation sera de 27 h par semaine avec fermeture des classes le samedi après midi. Puis la France scolaire sera divisée en zones et nous connaîtrons la coupure du mercredi et non plus du jeudi. Bien des changements, plus ou moins heureux, loin par ailleurs de donner entière satisfaction, interviendront par la suite. En 2008, la durée hebdomadaire passe à 24 h, sur 36 semaines.

La scolarité c’était déjà l’école de la discipline, pour ne pas dire de la rigueur, assortie de cours constants sur la politesse et la morale. Avec « l’instit » dans les parages, il ne fallait surtout pas se faire surprendre dans la rue, à ne pas dire bonjour aux passants tout en enlevant son béret (c’était la coiffure d’usage à l’époque). Le lendemain matin c’était l’appel devant le bureau surélevé du maître avec le devoir de s’expliquer et punition à la clef. «  Vous me conjuguerez 100 fois »…et le texte tombait. Inutile de se plaindre auprès des parents car là on écopait en plus d’une sévère remontrance. En entrant en classe le matin c’était la visite « propreté des mains » parfois également des oreilles. Pendant la classe, le moindre chuchotement était réprimé. Nous étions souvent appelés à des épreuves de calcul mental. Aujourd’hui le portable vous donne instantanément la réponse. Il y a peu, donnant la réponse à une jeune caissière qui consultait son portable je me suis entendu dire « à quoi bon réfléchir le portable est fait pour ça ! » Justement, il faut continuer de pouvoir être en capacité de réfléchir, sinon que deviendra l’humanité, ne serait-ce que pour continuer à développer l’informatique.

Hier, l’égalité dans la poursuite des études n’était pas respectée. Après le Certificat d’Etudes Primaires, pour les jeunes de la campagne, c’était l’internat obligatoire, autant dire…  impossible ! Alors, pour eux, dans 98% des cas c’était l’apprentissage auprès d’un artisan du lieu, un travail agricole ou forestier. Depuis l’après guerre, de gros efforts ont été faits pour combler cette injustice, avec l’école obligatoire jusqu’à 16 ans et des moyens de transports scolaires apportés en conséquence. Restant néanmoins persuadé que pour toutes et tous, le prof de l’école primaire demeurera, le plus souvent, celle ou celui qui aura marqué le plus leur vie étudiante.

De 1921 à 1930 Paul TRIBOLET était l’instituteur de Messigny et Vantoux, M. Clément THENADEY lui succèdera jusqu’en 1945, remplacé par M. Jean GUIOLLOT jusqu’en 1951, puis par monsieur Jean BONDOUX jusqu’en 1976. A l’école des filles suite à madame Marguerite CARMILLET 1919/:1923, succèdera madame Marie Louise CHOUMETTE jusqu’en 1948, puis madame Jeanne LEBROT 1948 /1967.

En 1936 madame CHOUMETTE avait la responsabilité, hé oui…de 42 élèves ! Et monsieur THENADEY de 30. Ces simples chiffres soulignent le grand mérite de ces éducateurs  devant : préparer, surveiller, assurer et corriger les différents cours. On imagine aisément que ce ne devait pas être simple tous les jours.

L’école des garçons d’alors est devenue la Mairie. La salle de réunion du Conseil Municipal prenant la place de la salle de classe et l’habitation de l’étage devenant les bureaux municipaux. L’arrière de l’école où se situaient les W.C., les urinoirs et le local à matériel des pompiers a été rasé lors de la construction de la nouvelle poste en Mai 1978. L’école des Filles est devenue, avec le temps, le siège de la Communauté de Commune « Forêts-Seine et Suzon ».

Les deux écoles réunies ont d’abord été installées dans des bâtiments neufs construits sur le côté de l’ancienne école des garçons avant l’installation actuelle, rue du Moulin, sur le terrain des anciennes « chènevières ».

G. BALLIOT

Les légendes des photos d’écoles en 1936 :

17-9-2019-école des filles 001Ecole des filles: de gauche à droite : au 1er rang : Jacqueline BAUDOT- Charlotte BROSSARD- Andrée SOULIER- Christiane LEGUEL- Jacqueline MULER- Lucie BOUCHOT- Madeleine ROUX- Simone SOULIER- Simone MEURET- Jeanine FREMIET- ? MOREL-Simone COGNIARD- Suzanne MEURET- Chantal MARQUIS- Denise MULLER- :2 ème rang : Gilberte CHEVALIER- Simone MARQUIS- Andrée LUGUEL Ginette LEGUEL– Jeannine PICARD- ? VIEILLARD- Simone PARRIOT- Thérèse LEGUET- Amandine ROCHAT- Denise AUBONNET- Madeleine DELABORDE- ? – Odette BAUDOT- Suzanne RENOT- l’institutrice Mme Marguerite CHOUMETTE- au dernier rang en haut : Simone AUBONNET- Monique MARQUIS- Louisette et Hélène LELONG- Marguerite MARQUIS- Simone BONNAIRE- Madeleine MARQUIS- Odette GRANDCHAMP- Germaine QUINET- Simone DECAMP- Odette Godin- ? MOREL- On notera que SIMONE était alors un prénom très en vogue ( 8 sur 42 élèves)

17- Septembre 2019- 007Ecole des garçons : de gauche à droite : au 1er rang : Félix FREMIET- ? – Gilbert PY- Bernard BAUDOT- André COGNIARD- ? – Marcel BROSSARD- Bernard AUBONNET- Michel BROSSARD- ? LEGUET – Gilbert CHEVALIER- au 2ème rang : Henri BOUCHOT- Jean CHOUMETTE- ? MOREL- Marcel MULLER- Guy COTTET- René FREMIET- Maurice BROSSARD- Maurice MICHELET- ?- au 3 ème rang : Jean BOITEUX- Marcel PARRIOT- ? – Ignace MONTEÏ – André BARON- Marcel PALLEGOIX- Michel COGNIARD- Georges BALLIOT- Sur cette photo sont absents Marcel TISSIER, puis Marcel CLEMENCEY (originaire de Val-Suzon) mais écolier à Messigny.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La rue Maillot riche de son histoire …

S3710002

C..KAYSER dit :

Anonyme? pas pour tout le monde..le rue Maillot semble vous empêcher de dormir? Elle est riche de son histoire au même titre que d’autres voies du vieux village. Ainsi au N°2 était un sabotier, au N°4 un tailleur de pierres,Compagnon du Devoir puis un coiffeur, au N° 6 une buvette, au N°8 une très belle ferme puis un garage, au N° 10 un charron puis un menuisier, au N°12 un filateur, bienfaiteur du village, au N° 12 une partie de la grande propriété d’un moutardier. Le N°11 abritait une fermette qui fermait l’impasse qu’était alors cette rue. Au N°1 de la rue Traversière angle rue Maillot était une laiterie puis un dépôt d’accessoires de cuisine puis Odalys. Pour la petite histoire militaire, celle qui vous donne des boutons…la laiterie a servi de dépôt d’armes de 1943 à la Libération, ce sujet a déjà été évoqué sur ce site. Le 21 janvier 1871 a marqué dans le sang cette rue Maillot. A préciser encore que c’est la seule voie du village qui porte mention gravée dans la pierre de son identité (oeuvre du Compagnon du Devoir cité). Et puis, très important elle accueille et représente toutes les couches de notre société dans un esprit de tolérance et de courtoisie. Cerise sur le gâteau: trois élues pour elle seule, très discrètes, très silencieuses. La sagesse même!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

C’est habituel, normal, dirait  » Anonyme  » ( au féminin )…

G.BALLIOT dit :

Non, absolument pas d’accord. N’essayez pas d’enfumer les lecteurs. Entre une parole donnée, simple à tenir, et des options sur des travaux, des financements , les uns ou les autres pouvant varier selon la conjoncture, il y a une nuance de taille qui ne peut servir d’échappatoire. Oui, pendant la campagne des municipales en 2014, monsieur Vincent LEPRËTRE a affirmé, en réunion publique salle des fêtes, haut et fort, en brandissant la copie d’une lettre adressée à monsieur POTRON, restée sans réponse, qu’avec lui ce serait terminé, les habitants seraient informés. C’est ce qu’il a dit mais n’a pas fait!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Têtue ! vous avez dit têtue !!!

Martine dit :

L’équipe municipale de Messigny a l’air bien têtue !!!

Mais connaissant particulièrement une conseillère municipale, cela ne m’étonne pas vraiment…. 🤔🤔

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un programme peut évoluer pour tenir compte des souhaits de la population …

Rouletabille va encore énerver le monde municipal cela s’est vu ce matin en mairie…pourtant Rouletabille ne mords pas! Un programme est une base de travail qui logiquement évolue au fil du temps en fonction des événements, des souhaits de la population, etc.. Un programme n’est jamais ‘figé’ . Tous les maires en sont conscients sauf….et puis l’entêtement n’est pas un bon conseiller!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Ne pas tenir ses promesses en politique c’est habituel donc normal selon Anonyme !!!

Anonyme dit :

Je m’étonne que Thècle ait dis cela, enfin l’erreur est humaine. En ce qui concerne la réalisation d’un programme par une équipe élue démocratiquement, il est possible et même certains que les promesses ne soient pas tenues, c’est la caractéristique principale de la politique telle que je la connais depuis que je suis né (masculin puisque vous m’appelez Monsieur)
De plus il ne me semble pas avoir vu la publication de ma réponse à votre dernière intervention. La politique de la censure fait elle partie de votre programme électoral ?

La Vigie :

Merci Anonyme  » au féminin  » de confirmer et d’estimer normale de ne pas tenir ses promesses en politique. Au moins, les électeurs sauront à quoi s’en tenir si vous figurez sur une liste. Merci pour votre franchise.

S’agissant de votre dernière intervention non publiée donc censurée, la Vigie ne l’a pas reçue. Vous pouvez toujours la renvoyer si vous le souhaitez .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Respecter son programme, c’est respecter ses électeurs …

Thècle dit :

Monsieur anonyme, vous dites attendre avec impatience le programme de la liste ( vigie citoyenne ). Je ne sais pas si il y aura une deuxième  liste. Mais ce n’est pas la rédaction d’un programme qui est la plus compliquée mais plutôt son respect et son application par l’équipe élue. Vous n’avez qu’à reprendre la liste des promesses de l’équipe actuelle et lister celles qui ont été tenues, pour vous en rendre compte.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La course aux candidats ; çà rame grave …

Arlette dit :

La campagne est partie, vous venez même en couple nous casser les pieds avec vos histoires. Vous m’avez baratinée une heure pour rien, je ne voterai pas pour le maire, il ne m’a jamais dit bonjour, il ne s’intéresse à rien sauf à lui. J’espère qu’il y aura une autre liste, c’est sur.

§§§§§§§§§§§§§

IMG_1418Extrait de la profession de foi de l’équipe municipale lors des dernières élections.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Anonyme, admirateur de l’action de l’équipe municipale !!!

Anonyme dit :

Alors le trop c’est trop.
Bravo Mr le Maire, bravo à vous et votre équipe pour ce que vous faites pour la commune, bien sur ce ne sera jamais assez aux dires de certains.
En ce qui concerne la Vigie qui ici devrait s’appeler non pas nid de pie (définition du dictionnaire) mais plutôt nid de corbeau, et ses chroniqueurs pour leur commentaire souvent proche de la diffamation, je ne vois pas vraiment le but de leur démarche (hormis électorale bien sûr)
Mis à part casser du sucre sur le dos de l’équipe municipale, défendre de manière impartiale les désirs de ses chroniqueurs, traquer sans relâche les déplacements des employés municipaux et considérer la rue Maillot comme le centre du monde au détriment de tout le reste du village, rien aucune proposition sérieuse et concrète pour ce village.
Vivement le lancement de la campagne municipale pour enfin voir quelle programme la liste « Vigie Citoyenne » nous réserve….

La VIGIE répond :

Cher Anonyme vous semblez apprécier l’action du Maire et du Conseil Municipal et c’est votre droit. Cela vous conduit à critiquer les chroniqueurs de la Vigie. Mais je vous fais remarquer que leurs commentaires sont généralement étayés par des faits précis. Ce qui n’est pas le cas du votre. Vous auriez pu citer les actions les plus marquantes du Maire et du Conseil, que vous avez particulièrement apprécié, pour une meilleure et plus complète information des habitants.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

« Utiliser tous les moyens de communication pour expliquer et échanger avec les habitants  » V.Leprêtre

G.BALLIOT dit:

Chroniqueur occasionnel patenté du « Fil du Suzon » , que je suis, permettez moi, monsieur le Maire de vous dire que je m’explique mal vos réactions. Je suis l’un de vos administrés qui cherche à comprendre, je pense en avoir le droit? Je vous rappelle que lors de la présentation de votre liste aux élections de 2014, en la salle des fêtes,vous vous présentiez comme allant être le chantre de l’information. Souvenez vous ! Vous brandissiez alors une copie de lettre adressée au maire en place et restée sans réponse, en clamant : » avec moi et mon équipe ce sera terminé, vous serez informé de tout ». Sauf que, une fois élu.!;..Même vos conseillers ont été appelés au silence. Impossible d’obtenir la moindre information.
Alors, aujourd’hui, ne vous étonnez pas d’avoir au village un Site » AU FIL DU SUZON » installé pour tenter de répondre aux interrogations devant le vide que vous avez développé. Tenir le peuple dans l’ignorance c’est se donner du pouvoir. Formule bien connue » je sais et vous, vous ne savez rien! ».
Devant cette carence, le Site » Au Fil du Suzon » a le mérite de vous conduire à fournir des informations dont tout le monde peut profiter. N’est-ce pas merveilleux?

img_1417.jpg

Extrait de la profession de foi diffusée auprès des habitants par l’équipe municipale actuelle lors des dernières élections municipales.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A ne pas vouloir tout dire aux habitants, on fini par ne rien dire !!!

Un grand merci à la vigie de diffuser des photos des travaux en cours sur la commune…
Travaux programmés de longue date avec les financements à la clé.( Se référer aux différentes délibérations du conseil municipal prises à cet effet )
Toutefois les commentaires qui les accompagnent sont affligeants par les inexactitudes qu’ils colportent. Si ces chroniqueurs tellement sûrs d’eux avaient pris le soin de venir consulter les plans de ces différents chantiers à la disposition de la population en mairie, cela leur aurait éviter d’affirmer de telles bêtises.
Tous ces transferts de terre entre la plate forme en cours de réalisation pour la salle des fêtes ( bac de rétension des eaux pluviales) et le hall sportif ainsi que le terrassement derrière le but sur le terrain d’honneur ont été validés à la fois par la DREAL pour réhabiliter la décharge ,et par la Préfecture DDT ( Service de la police des eaux ) pour être en effet en conformité avec le plan en vigueur du PPRI ( plan prévisionnel du risque d’inondation ) pour la commune.
L’intelligence et l’opportunité de faire coïncider les deux opérations ont permis notamment d’abaisser significativement le coût de la réhabilitation de la décharge et aussi celui de la plate forme. Certes pour les riverains de la rue du stade, cela a engendré des nuisances sonores de trafic et de poussière. Heureusement dans des conditions météorologiques favorables.
Désormais le va et vient va sensiblement se réduire.
Une fois de plus la vigie et ses chroniqueurs » patentés » font la preuve que dans leur pseudo souci d’informer la population, cette information partisane est toujours soit tronquée soit interprétée tendancieusement dans le but une fois de plus de tenter de décrédibiliser l’action communale.
Les électeurs jugeront sur pièce le moment venu.
Vincent LEPRETRE maire de MESSIGNY et VANTOUX

La VIGIE répond :

Quelle impudence !!! accuser la Vigie et ses chroniqueurs patentés de publier une « information tronquée, tendancieuse « sur les travaux les plus importants entrepris par la commune alors que le site officiel de la Mairie est  désespérément muet, vide. Pas une page de présentation avec photo du projet, pas une photo sur l’avancée des travaux, pas une seule information. Mais celles de l’installation de la boucherie et de la boulangerie avec ses décorations de Noël 2018 sont toujours présentes.

La Vigie est bien dans le rôle qu’elle s’est assigné :  » palier aux carences d’informations des habitants voulues par le Maire et le Conseil Municipal . »

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

…l’humanisme est la source du bonheur . Mr Ducharme …

Anonyme dit :

Petite question à Antoine. Avant de faire cette généreuse proposition a t’il consulté tous les riverains de la rue du Stade pour savoir ce qu’ils en pensent? Elle serait loin de faire l’unanimité ! De plus la Communauté de Commune n’est pas tenue à mettre une aire d’accueil pour les gens du voyage .

L.V.C dit :

Ainsi, l’article 9 de la loi du 5 juillet 2000 permet au maire d’interdire le stationnement des résidences mobiles en dehors des aires d’accueil et prévoit une procédure simplifiée d’expulsion en cas d’occupation illicite, lorsque la commune s’est conformée aux obligations résultant du schéma départemental d’accueil, mais aussi lorsque, bien que non inscrite dans ce schéma, elle s’est dotée d’une aire d’accueil ou lorsqu’elle a décidé, sans y être tenue par le schéma départemental, de financer une telle aire. Cette procédure simplifiée d’expulsion ne peut être mise en œuvre que si le stationnement des résidences mobiles est de nature à porter atteinte à la salubrité, la sécurité ou la tranquillité publiques.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Inondations !!! quelles inondations ?

S3360010G.BALLIOT dit :

Un petit coup d’oeil sur l’histoire locale nous rappelle que le 13 Janvier 1977, à la demande de monsieur le Maire Henri REVOL le Conseil Municipal était appelé, selon son ordre du jour : « …à statuer sur la réalisation d’une digue au long du Suzon pour protéger les terrains de sport d’éventuelles inondations, ce qui permettrait dans le même temps d’utiliser les déblais en provenance des travaux rue de la Maladière. Après délibéré le Conseil décidait de surseoir à la réalisation de ce projet estimant qu’il n’était pas nécessaire de procéder à de tels travaux vu le coût relativement élevé de l’opération ».
C’était en Janvier 1977. Le Conseil Municipal élu en 2014, contraint à la réhabilitation de la décharge, a éludé ce problème bien qu’également placé dans l’obligation d’un rehaussement des terrains du plateau sportif et festif pour éviter d’éventuelles inondations, d’ailleurs réfutées au départ par monsieur le Maire. Cette fois, pourtant, l’occasion était idéale, au vu de l’importance des décaissements de terre découlant des imposants travaux; Des milliers de m3 de terre ont donc traversé le village à destination de ce qui était la décharge communale.
Bref, que ce soit en période d’austérité communale ou de folie des grandeurs, les crues du Suzon demeurent ignorées.

SCAN0002

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un terrain pour les gens du voyage !!!

Antoine dit :

La commune de Messigny et Vantoux membre de la communauté de communes « Forêts Seine & Suzon » profitant des imposants travaux du voisinage vient de faire nettoyer et surfacer au bull l’ex terrain de bi-cross. Peut-être a-t-il été enfin décidé d’ouvrir généreusement ce terrain aux gens du voyage vu la proximité des branchements eau et électricité.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire