La pie protège déjà son habitat futur …

S4190001

La période de nidification de la pie s’échelonne de mars à avril. Mais la relative douceur de l’hiver et la St Valentin l’encouragent certainement à envisager une installation plus précoce avec son amoureux. Les pies, soucieuses de nidifier dans les meilleurs endroits et de ménager leurs efforts, cherchent toujours à s’approprier les vestiges des nids de l’année précédente.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Attendons le bilan de mandat de chaque conseiller sortant !!!

Arlette dit :

Ils sont masochistes gérés par leurs nombrils avec beaucoup de mépris pour les gens et de » je-m’en-foutisme ». Quelques uns vont se représenter !!! Leur nouvelle liste est croquignolesque. C’est fou.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Tous différents et pourtant !!!

Nous sommes tous différents ; d’abord physiquement, grands, petits, minces, gros, bruns, châtains etc …nous n’avons pas les mêmes goûts ; pour notre habitation, nos meubles, nos voitures, nos vacances, nos loisirs …pas les mêmes valeurs, le même degré d’égoïsme, d’altruisme ou d’empathie pour les autres, les mêmes choix politiques …

Et pourtant !!!

Certains de nos compatriotes élus à divers postes de responsabilités, sûrs de leurs goûts, oublient nos différences et s’arrogent le droit de choisir, de décider, seul ou à quelques uns, sans consulter personne,  ce qui doit être considéré comme acceptable  voir le meilleur pour la majorité de leurs concitoyens. Membres d’une coterie, ils n’ont aucun doute sur la pertinence de leurs décisions, de leurs choix qui ne peuvent qu’être conformes à la raison, au bon sens !!!

 » les coteries ne sont autre chose que des associations de médiocrités  »   Delacroix.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un peu d’histoire sur la maison de  » la Titine « …

Par C.KAYSER :

Pour la petite histoire: Cette maison était la possession du chapelain de Vantoux ainsi que les jardins et granges situés devant la cure de Messigny (N° 4, Grande rue). En 1506, elle était le siège de la confrérie des Trépassés. Dans un acte de vente daté de cette même année, on lit « …maison de pierres couverte de laves ensemble la cour étant devant icelle maison….en la ruelle au Changenet…laquelle maison ne sert que pour la dîme des confrères d’icelle confrérie une fois l’an… ». Ce bien a été vendu en 1793 à Charles Laligant de Dijon. La cour de cette maison restée à l’identique de l’époque conserve bien des secrets de l’histoire religieuse locale.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

 » La Titine « , un personnage, une femme bien …

De Georges BALLIOT

4-2-2019- GRUARDET 007

« TITINE »…TOUT LE MONDE L’APPELAIT : «  TITINE »…

Léontine GRUARDET, habitait au n° 6 rue Bochot , en descendant cette rue à droite avant la grande pente, là où il y a aujourd’hui une très belle tourelle, en appui de la maison, avec un superbe houx à son pied.

Tout le monde l’appelait TITINE, c’était la super et adorable vedette du village. Je crois même pouvoir affirmer qu’elle n’aurait pas aimé, pas du tout, être appelée LEONTINE ou madame GRUARDET. C’était tout un personnage …. D’origine Franc-Comtoise, née à Fraisans le 18 Novembre 1877. C’était ce que l’on appelait alors une maîtresse femme, largement 1 mètre 70. Une ancienne laitière et marchande de fromages sur le marché dijonnais. Ayant perdu prématurément son mari Auguste en 1932 elle avait appris à se débrouiller seule. Même avec l’âge elle avait gardé un tonus extraordinaire. Jamais chez elle, toujours dehors, qu’importe le temps. Elle adorait les enfants, au point qu’elle en avait toujours autour d’elle. Son domaine c’était la place de l’église. De là elle voyait tout, entendait tout, commentait tout ! Elle avait l’art d’interpeller tous les gens qui passaient, connus ou inconnus. Elle questionnait à l’envie, savait tout, absolument tout ce qui se passait dans le village. Rien ne lui échappait. Tout le monde l’adorait !

Hi ! Hi ! tel était son signe de ralliement, sa façon toute particulière d’interpeller Pierre Paul ou Jacques, selon l’expression d’alors ! Que ce soit une personne chic ou un bûcheron passant dans son champ de vision : qu’importe, c’était pour elle une occasion de « tailler la bavette », de savoir !

Dans sa vie notre « Titine » avait fait des kilomètres et des kilomètres pour collecter le lait ou vendre ses fromages. Installée sur un char à banc, les guides du cheval à la main! Malgré le grand respect qu’elle avait gardé pour son Auguste, elle n’en disait pas moins, comparé à son énergie sans doute, qu’il avait été incapable de mener ses affaires. Qu’elle avait été contrainte de prendre les rênes du ménage et celle du cheval ! En spécialiste « Titine » tuait et dépouillait tous les lapins que les gens du quartier ou d’ailleurs lui apportaient. Elle était d’une adresse sans pareille pour saigner ou dépouiller ces pauvres bêtes. Elles gardaient les peaux qu’elle vendait chaque semaine à son copain de bavardage GOUTTEBEL, chiffonnier itinérant. Avec lui elle « taillait de longues bavettes », continuant de s’informer sur tout.

Au-delà de son apparente rudesse, « Titine » avait un cœur énorme. C’est toujours avec une certaine émotion qu’elle nous parlait de Saint VIT, son beau village du Doubs, là où elle avait son seul parent : un neveu. Brave « Titine » !

Ses « hi !… hi !… étaient lancés avec un tel timbre qu’ils s’entendaient d’un bout à l’autre du finage ! Sauf qu’un jour, Messigny ne les entendant plus, tout le village aussitôt a compris. En quelques heures la mort l’avait emportée. Jamais plus, de Tourne- Bosse aux Archignols, de Sèche Bouteilles à la Vigne aux Loups, le vent n’apportera son amical et matinal salut. De ce jour Messigny ne pouvait plus être comme avant ! Ceux qui n’ont pas connu « Titine » ne peuvent peut-être pas comprendre, ce qu’elle était pour nous tous. Elle nous manquera toujours. Très modeste et simple elle a laissé derrière elle un souvenir inoubliable, celui d’une société que l’on aimerait voir toute entière à son image.

4-2-2019- GRUARDET 004

Cette superbe tourelle, à l’appui du pignon est de l’ex propriété GRUARDET, a été construite dans les années 1960 par monsieur HELMBOLD, expert forestier, lequel a démontré là toute son audace et son talent en se jouant de la pierre de taille. Cette propriété, hier genre petite ferme familiale, s’en trouve aujourd’hui transcendée en version «  discrète maison bourgeoise ». La clé de voûte de la grande porte d’entrée est datée « 1968 ».

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Yannick seul mais motivé attend des renforts!!!

IMG_1053

Ce gilet jaune de la première heure vient tous les jours au rond point de Casino et de la rocade. Premier arrivé il attend seul ses camarades qui ne désarment pas depuis le début de l’action des gilets jaunes. BON COURAGE YANNICK.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le chef d’orchestre mène les Conseillers à la baguette…

Antoine dit :

Il est parfois bon de relire les déclarations. Ainsi celles de Vincent LEPRETRE, qui venait d’être élu maire, et déclarait au journaliste du Bien Public (parution du samedi 29 Mars 2014): « Si je me suis présenté c’est plus à cause de la forme que du fond au niveau de la gestion municipale » – » j’ai d’ailleurs voté 98% des délibérations, le mode de fonctionnement précédent reposait trop sur un seul homme » – » Mon rôle sera de fédérer toutes les énergies, d’être un chef d’orchestre où chacun aura une partition à jouer ». L’image était peut-être belle mais l’orchestre n’en a pas été brillant pour autant, loin s’en faut. A retenir surtout la critique faite au maire Jean Pierre POTRON… » le fonctionnement reposait trop sur un seul homme » . Et que disent aujourd’hui les conseillers municipaux du maire chef d’orchestre Vincent LEPRETRE?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Découvrez les curiosités de votre village …

p1040455.jpg

Référence : article du 27.12.2018 –

La cure du XVI° siècle au N° 4 de la Grande rue affiche une autre curiosité dans sa structure visible au fond de la cour du Lion d’Or. Cet élément porte une partie d’un texte dont la traduction fractionnée laisse penser que nous avons affaire à une pièce d’un monument funéraire ou d’un édicule religieux aujourd’hui disparu. On note le « S » signature du sculpteur et la date ‘1 559’. Que signifie le mot ‘barbara’ ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Tu avais besoin de voix …

Jean Ris dit :

Cher Vincent,
Nous nous croisions régulièrement jusqu’à ton élection. Tu avais besoin de voix car le rejet de celui que tu as trahi n’était pas aussi puissant que tu le pensais. Tu savais déjà que l’adhésion à ta personne était limité et tu n’en n’as pas tiré toutes les conséquences. Aujourd’hui, tu brilles par ton mépris du commun mais ton aptitude à raser les murs révèle ta lâcheté, sauf envers les femmes.
Comme je te paie tous les mois, j’ai la faiblesse de penser que tu es à mon service et pas l’inverse. Je n’ai donc pas à quémander une entrevue avec toi. Tu dois être accessible et pouvoir être interpellé quand bon me semble. Ce forum permet de le faire et je ne m’en prive pas.
Sans rancune et au plaisir de te lire.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Quand le village de Messigny et Vantoux était une référence …

C. Kayser dit :

Rencontrer le maire???? vous êtes un comique! Lorsqu’un problème se pose un maire digne de ce nom (monsieur ’18’ voix) va au-devant de ses concitoyens, organise des réunions publiques de débats sur les sujets du quotidien des habitants (il existe des stages de formation à la Communication), un maire digne de ce nom ne s’enferme pas dans sa carapace avec une force de caractère remarquable. Un maire digne de ce nom ne contraint pas une poignée de bénévoles à transférer la commémoration du Centenaire de 1914-18 à Ahuy et je n’évoque pas l’affaire de Prenois. Un maire digne de ce nom respecte le ‘Mort pour la France’, le sergent Chapuis. Il ne crée pas un Comité du Souvenir pour amuser la galerie , à ce sujet, nous vous invitons ainsi que les membres de cette équipe à respecter la mémoire de Monsieur Emile Montigny bien que vous ne soyez pas nés à cette époque! Enfin, monsieur le maire nous sommes de vieux habitants du village votre conseil municipal majoritaire oublie (ou refuse?) de nous convier au repas des aînés, un manque évident d’éducation et de tolérance .Même notre boite aux lettres est interdite aux informations de la mairie, c’est un comble. Jusqu’en mars 2014, Messigny et Vantoux était une référence, on s’honorait d’habiter ce village aux pages chargées d’histoire, les ‘glorious’ et les ‘coucous’ faisaient bien des envieux aux alentours. Qu’en est-il aujourd’hui, les fêlures de votre carapace laissent certainement filtrer quelques échos à ce sujet. Finalement, monsieur le maire nous vous plaignons du fond du coeur, Dans la rédaction de notre ouvrage en cours, vous avez droit à une ligne, une seule: « nom, prénom, années d’exercice. Nous ne mentionnons pas votre appartenance politique car très fluctuante…. et puis cela n’intéresse guère vos électeurs et les autres. A bon entendeur…..

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le Rouletabille mystérieux !!!

Rouletabille dit :

Pour mémoire, la ‘prose’ dudit maire en date du 4 janvier 2019. Tiens, tiens, l’obstacle se confirme, il avait déjà été susurré par Rouletabille. Ce dernier serait-il dans le secret du ‘dieu’ local, vous savez celui qui se sent « entouré de son équipe municipale » comme le soir des ‘voeux du maire’ ou lors des séances publiques des conseils. Et si on évoquait le centre équestre de la route de Saussy. Une belle histoire devinez de quoi?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Vers un nouveau mandat !!!

Vincent Leprêtre dit :

Plus courageux dans les insultes anonymes plutôt que de rencontrer le maire en personne le Jean Ris. C’est pas grave,il se défoule dans l’outrance et la fange. Pour ce qui concerne le projet d’extension de la salle des fêtes, il n’est en aucun cas bloqué car l’emprise du projet n’empiete absolument pas sur cette parcelle pas plus que le pignon de la salle des fêtes actuelle. Dommage pour les cassandres… Pour les prochaines échéances électorales je ferai part de mes intentions en tout premier lieu aux adjoints et adjointe et aux membres de mon équipe municipale le moment venu et à personne d’autre . Il reste tant à faire que ce n’est pas le moment de se disperser.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

38,6 % de Conseillers absents à la dernière réunion du Conseil …

Antoine dit :

Il est grand temps que s’achève le mandat de ce Conseil Municipal. Lors de la dernière réunion du 23 Janvier 7 absents, sur 19 cela fait beaucoup. A chaque séance, l’absentéisme bat des records inadmissibles. Voilà qui fait désordre. Il est vrai que nombre de conseillers ont été à même de constater qu’ils ne servaient à rien . Le Maire fait des propositions mais ne supportent aucun aménagement. Monsieur n’accepte pas! Alors on préfère s’incliner et se taire devant la parole ou les propositions du chef, Ainsi va, cahin-caha, ce conseil municipal fantomatique qui n’écoute rien et personne.

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

L’extension de la salle des fêtes bloquée par le Tacot !!!

file1271.jpg

Le beau projet municipal d’extension du complexe de la salle des fêtes est en panne. Le petit train reliant Dijon à Saint Seine l’abbaye a effectué son dernier trajet le 30 juin 1948. Et les rails ont été démontés en juillet de la même année. Le terrain rendu libre a été, en partie,  acheté par les communes et le reste mis à disposition et géré par les Associations Foncières. C’est ainsi, que la commune de Messigny a acquis la gare et une portion de la rue du stade (actuelle) jusqu’au chemin de la passerelle qui franchi le Suzon. La continuité de la rue du Stade, quant à elle, a été cédée à l’association foncière de Messigny gérée par les agriculteurs limitrophes du remblai du tacot.  Celle-ci étant inactive depuis des années, le notaire consulté pour le permis de construire déposé par la Mairie se trouve face à une situation compliquée. Il lui faut retrouver les propriétaires ou leurs héritiers avant d’engager sa responsabilité en donnant son accord pour le permis de construire !!! Mais comment obtenir et conclure un accord avec les membres d’une association qui n’existe plus !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 4 commentaires

Neige : le petit flocon …

img_1045

Anne-Marie Chapouton

Le petit flocon

Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond,
Je voltige dans l’air léger,
Je me balance
Au bout des branches,
Et puis je viens me percher
Au bout de ton petit nez

Je suis un peu froid.
Tu crois ?
C’est tant pis pour toi,
Voilà !

Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond,
Qui aime beaucoup s’amuser
Dans le vent… et sur ton nez !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rénover, entretenir, valoriser le patrimoine communal …

s4180001.jpg

Par une loi du 3 février 1851, l’Etat décida de prendre à sa charge jusqu’à 30% des frais de construction des lavoirs communaux. Ce fut l’élément déclencheur d’une vague de constructions qui toucha toutes les communes de France.

En dehors des impératifs d’hygiène et de salubrité, le lavoir avait l’avantage de réunir deux fonctions indispensables: l’une pratique, l’autre sociale.

Le lavage du linge autrefois

A l’ère de la machine à laver, la plupart des gens pensent que toute la lessive s’effectuait autrefois autour du lavoir. Cette idée n’est vraie qu’en partie seulement. Rappelons donc comment on lavait encore le linge au début du XIXe siècle.
Tout d’abord, cette opération n’était pas fréquente. Les draps et les gros vêtements de travail pouvaient fort bien n’être lavés que deux fois par an lors de la « grande lessive », les autres pièces de linge, au mieux toutes les semaines.
L’essentiel du travail, exclusivement féminin, se déroulait à la maison ou dans la cour de la ferme. Le linge sale était disposé bien à plat dans un grand baquet de bois au fond duquel une bonde que l’on pouvait déboucher permettait à l’eau de s’écouler. Il séjournait d’abord toute une journée dans ce baquet rempli d’eau tiède.
Le jour suivant, après avoir vidé cette première eau, on tendait au-dessus du linge une grosse toile de lin. Sur ce tamis rudimentaire, on étalait une couche de cendres soigneusement réduites en poudre et provenant de bûches de chêne ou de fougères sèches que l’on avait brûlées. Cette cendre riche en carbonate de potassium, était connue depuis l’Antiquité pour son pouvoir nettoyant. On versait ensuite doucement sur cette couche des seaux d’eau chaude mais non bouillante afin de ne pas cuire les taches et on laissait tremper le linge dans cette infusion XXL jusqu’au lendemain.
Ce n’est que le troisième jour que l’on transportait à la rivière ou au lavoir, dans des paniers ou dans une brouette, le contenu du baquet. C’est là que, dans l’eau claire, chaque pièce de linge était rincée, battue, et rincée encore puis essorée et ramenée à la maison pour le séchage sur l’herbe, sur la haie ou à cheval sur une une cordelette.

Source « Patrimoine civil du Pays d’Iroise « 

La commune envisage la restauration de notre lavoir. Mais faut-il se contenter de lui  redonner son aspect d’autrefois. Les cancans se sont tu depuis longtemps. Il ne reste plus à chacun que son imagination pour revoir et entendre les courageuses laveuses ,heureuses, de se retrouver entre elles pour médire sur les hommes. Une réunion des habitants pour exposer ce projet aurait peut-être permis de récolter des idées pour sa mise en valeur et lui trouver une nouvelle vocation ( exposition d’outils anciens, exposition de peintures etc … )

p1040502

 

s4180003

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

L’Père Jules et les maçons…

29-1-19-jules grandchamp 012

Photo : Jules GRANDCHAMP verse à boire à André ROUX- à ses côtés Henri GRANDCHAMP et à l’arrière Henri GARREAUD.

Directement en contre bas de l’échoppe de Jules GOSSOT, habitait un autre Jules, monsieur Jules GRANDCHAMP. Alors lui, c’était la boule de nerfs, toujours en mouvement ! Artisan maçon il était le roi du fil à plomb, méticuleux en diable, mais pas seulement. La casquette toujours en bataille, l’agitant sans cesse, dès lors que quelque chose n’allait pas à son goût. Mais il se distinguait surtout comme étant le roi du jardinage, régnant sur les « chenevières ». Toujours le premier à semer ou planter. Les « chenevières », c’était sa patrie, une petite dizaine de jardins où l’père Jules s’y voyait comme chef d’orchestre. Ne supportant surtout pas d’être devancé dans les semis de petits pois ou haricots.  Tout en restant très serviable et sympa. Pour lui, c’était lui faire un affront que de le devancer ! Ah non, pas ça, il n’aimait pas l’père Jules ! Il était intenable, d’une activité incessante, toujours en mouvement, remuant constamment la casquette. Né à Messigny le 19 Mars 1883 il décédait le 2 Décembre 1963. Depuis, écoles primaires et maternelles, avec gendarmerie et logements ont investi les bonnes terres des « chenevières » du père Jules. Je vous assure que pour lui c’eut été un drame ! Il aurait très très mal supporté ! Il nous a laissé le souvenir tumultueux, mais ô combien chaleureux de tous ses pertinents conseils. Je n’oublie pas non plus, et vous en remercie encore, citoyen Jules GRANDCHAMP, de nous avoir permis, en famille, de venir chez vous certains soirs, écouter Radio LONDRES entre 1942 et 1944.

Avec son fils Henri ils deviendront, avant la guerre, la principale entreprise de maçonnerie du village. Au cours des années 1930 ils construiront, notamment, le bureau des P.T.T. avec logement, en contrebas de la place, depuis devenu salon de coiffure, ainsi que le mur de soutènement de la place au long de la route. Alors qu’antérieurement ce n’était qu’un simple talus de terre.  Ils construiront ou restaureront quelques maisons d’habitation. Après la guerre 1939/1945 ils bâtiront la première maison, pour M. et Mme MAROT à l’angle de la rue de la Maladière et des Carons.

Messigny s’honorait également de l’entreprise Paul et Henri CHASTIN, mais plus spécialisée dans les rénovations diverses. Puis pouvait compter également sur André ROUX lequel construira le pavillon « l’Estaoulet » au n° 19 de la route du Val-Suzon. Ensuite, au fil des années, le nombre de constructions allant croissant sont arrivées les entreprises dijonnaises. Dès lors les petites entreprises locales ne pourront résister. Viendra s’installer à Vantoux l’entreprise COLJA. Très bien équipée, tournant à plein et bénéficiant ‘une solide réputation familiale. Les commandes sont nombreuses y compris sur Messigny et Vantoux : nouvelle poste rue des Ecoles, vestiaire du football, salle polyvalente, bâtiment de la brigade de gendarmerie, qui vient s’installer au village dans les anciennes « chenevières ». C’est alors que surgira un « os » qui lui sera fatal entre un engagement de délai de construction très court, un report et d’autres engagements qui ne pouvaient en conséquence être pris. Après la construction de la gendarmerie proprement dite et des logements, l’entreprise COLJA sera amenée à cesser son activité, au grand dépit de celui qui était devenu pour tous ici un ami et un grand supporter du club de foot de Messigny et Vantoux. Oui, un ami parti bien trop jeune, mais qui ne s’oublie pas !

On a pour coutume de dire : « quand le bâtiment va tout va ! ». Sauf qu’à Messigny et Vantoux ce fut loin d’être le cas bien que la population s’y soit fortement développée, malgré le prix des terrains à bâtir ayant pris l’ascenseur. A ce jour le village ne compterait plus qu’une entreprise du bâtiment. Avec une solide renommée d’ailleurs,: l’entreprise en couvertures : Eric CARILLON au n° 4 rue Brisée. G.Balliot

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Contribution au cahier de doléances…

Bonsoir,

Je souhaiterais compléter le projet de doléance. Voici mes idées :

– La réforme des retraites, le même calcul pour tous les citoyens, certains sont a leurs 20 meilleurs années et d’autres les 6 derniers mois (fonction publique).

POUR TOUS 35H00 DE TRAVAIL PAR SEMAINE ET SUR LE LIEU DE TRAVAIL !!!

– Un service qui fonctionne, télévision, téléphone et internet.. Pourquoi payer les factures pour un service qui ne marche pas ?

– L’augmentation des prix calculer sur l’inflation !!

Maurice

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Reconnaissez-vous les lavandières de Messigny !!!

0585

C.KAYSER :

Bien Public de ce jour, page 19.- Le Temple de la Médisance! Peut-être pourrons-nous accorder un ‘bon point’, le premier de ce mandat à cette municipalité atypique. S’intéresserait-elle soudain à l’histoire du passé de Messigny et Vantoux? Se sentirait-elle tout d’un coup motivée par les Journées du Patrimoine (20 au 29 septembre 2019)? La mémoire d’Henri Fremiet, maire de Messigny (1826-1830) va être ravie de cette décision. Ce lavoir aux mille et un secrets était surnommé le Temple de la Médisance. Les ‘mémoires-bibliothèques’ de notre village nous en dirons bien plus sur cet endroit considéré comme le meilleur média de l’époque. Nous nous permettons de suggérer bien courtoisement à la municipalité deux améliorations sur ce projet détaillé dans le Bien Public: d’une part, la pose d’un plaque décrivant l’histoire de ce lavoir et d’autre part, le remplacement de la barre anti-parking prévue en béton par un petit muret en pierres de taille. Ce serait bien plus élégant et adapté au site lui-même.Ce matériau gratuit pourrait être prélevé sur le stock de la démolition du mur de la Communauté de Communes.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Surmenée, l’équipe municipale délègue …

Anonyme dit :

Que peut on penser de l’invitation à la réunion fixée le 15 février et dirigée par le major de Messigny et Vantoux. Le maire aurait il peur de se retrouver face aux habitants ? Un autre élu aurait peut être pu le remplacer. Mais non…… ne mélangeons pas les torchons et les serviettes. Monsieur Leprêtre qu’avez vous à répondre ?

Joseph josephin dit :

Étonnante cette décision de l’équipe municipale qui organise une réunion publique à la salle des fêtes et la fait présider par un gendarme !!! Débordés le maire, les adjoints, les conseillers !!!Quelle déliquescence !!!Une réunion du conseil municipal présidée par le maire de Savigny, c’est pour quand ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Le syndrome du petit pois …

Rouletabille dit :

Mr et/ou Mme Grill, je crois que vous n’avez pas encore compris sous quel ‘règne’ vous vivez dans ce village (règne avec un petit « r »). Rappelez-vous de la fringante conseillère qui déclarait à qui voulait l’entendre que « les affaires de la mairie ne regardaient pas les habitants ». D’autres élus se sont exprimés sur ce sujet d’une manière plus nuancée. Rappelez-vous aussi de la seule réunion publique organisée au sujet du projet ficelé et définitivement arrêté du complexe festivo-sportif. Ce soir là, le maire a dit » nous avons été élu sur un programme nous appliquons le programme (point barre) ». Généralement un programme de candidat évolue avec les souhaits des électeurs (trices) en fonction des événements, c’est ce que l’on constate dans toutes les communes. Mr ou Mme Grill vous ne serez jamais en mesure de lutter contre le syndrome du pois chiche qui a investi cette municipalité, car il n’existe aucune thérapeutique pour le neutraliser.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Bravo pour la communication…

Grill 21 dit :

Ce n’est même pas ironique, puisque ce compliment ne s’adresse pas à la municipalité de Messigny et Vantoux car manifestement il y a un manque dans ce domaine mais à la municipalité du village voisin de Savigny-le-Sec. Il y a quelques temps je me suis rendu sur le site de cette commune. La page d’accueil est très claire. On y trouve en un clin d’œil de nombreux renseignements pratiques. Cerises sur le gâteau il y a même un lien pour prendre connaissance des analyses d’eau potable sur tout le département. Compte tenu des problèmes rencontré sur un de nos réseaux ça pourrait être utile. Le compte rendu du conseil municipal fourmille d’informations. Un blog retrace en image toutes les manifestations qui ont été organisées. Un compte facebook est géré. Je me suis abonné à la liste de diffusion communale par messagerie. Depuis je reçois régulièrement différentes communications (parfois plusieurs par semaine) sur les actions municipales (compte rendu conseil municipal diffusé par ce moyen…), scolaires, associatives, sportives, culturelles…
Manifestement dans cette commune il y a une réelle volonté d’informer la population. Pourrait-on en faire autant à Messigny et Vantoux ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

 » Les forêts précédent les peuples, les déserts les suivent… » (Chateaubriand.)

Tenant compte de la formation forestière qui m’a été donnée et des connaissances que je tiens depuis le projet de création de l’Office National des Forêts, j’ai considéré qu’il m’appartenait, en conscience, d’apporter mon opinion sur ce sujet lors du « grandebat ». L’ayant fait le 22 Janvier 2019 à 10h58, je me permets, si le responsable du site en est d’accord, de vous donner connaissance de ce texte.

Lutte contre le réchauffement climatique –

Il faut cesser de parler de la lutte contre le réchauffement climatique, sans prendre, immédiatement, les premières mesures simples qui s’imposent.

La forêt française en est le plus bel exemple. Il faut absolument et rapidement reconsidérer la forêt pour ce qu’elle apporte à l’homme. Cesser de la voir sous l’angle de la productivité et du prétendu profit, qu’elle n’a pas et n’aura d’ailleurs jamais !

Aucune forêt domaniale ou communale ne ressemble à une autre, en raison de la nature du sol, de l’exposition, de la déclivité, de l’altitude, chacune avec sa spécificité doit donc être traitée et surveillée en conséquence, ce qui demande du personnel compétent et beaucoup de vigilance. Il faut absolument s’éloigner de la politique catastrophique de l’Office National des Forêts réduisant année après année son personnel, dans le seul but de limiter son déficit.

La forêt c’est le poumon de la terre. La forêt c’est la protection contre les vents violents, donc la lutte contre les érosions. La forêt c’est la production des sources, l’ignorer c’est courir vers leur disparition. La forêt doit être renouvelée, selon sa nature, régulièrement et totalement. Le côté industriel et commercial que l’on a légué à l’Office National des Forêts (O.N.F.) a conduit à exploiter la forêt, dans des conditions désastreuses pour son avenir. En exploitant ce qui est RENTABLE financièrement. Délaissant dans le même temps, hélas, ce qui ne l’est pas. C’est grave à plus d’un titre. La forêt bien suivie c’est le renouvellement constant et régulier du feuillage, c’est l’effet maxi de la photosynthèse. Laisser trop vieillir tout ou partie de forêt c’est se priver de toutes ses capacités, la conduire inéluctablement à sa perte. Les feuilles sont comme l’homme, en vieillissant elles perdent de leur capacité à remplir leurs fonctions.

La forêt, par ses racines, régule l’eau. Nous apportant des sources qui coulent même pendant l’été, époque où l’eau est la plus précieuse. Attention, les erreurs en gestion forestière peuvent perdre les sources.

Bref, ce fut une erreur, confirmée aujourd’hui, d’avoir livré la gestion forestière à un Etablissement à caractère industriel et commercial. Une bonne gestion forestière, pour garantir l’avenir de l’humanité, incombe directement à l’Etat. Lequel doit absolument en prendre la maîtrise, avec des gestionnaires fonctionnaires, pour disposer directement de leviers assurant pleinement son efficacité. C’est un problème trop grave pour être délégué, nous venons de le vérifier avec l’O.N.F. C’est un exemple simple à donner à tous les responsables de la planète pour les entrainer vers cette politique forestière, qui deviendrait alors mondiale.

Cela dit je rappelle qu’hier les serviteurs de l’Administration des Eaux et Forêts, tel monsieur JOURDAIN, sans le savoir, étaient déjà au service des «  lois » de l’environnement de nos jours mises sur le devant de la scène. Aujourd’hui nous avons les personnels de l’O.N.F., de l’O.N.C., de la Pêche plus les personnels de l’Environnement. Ne pensez vous pas qu’il serait beaucoup plus sage, et surtout plus efficace, de rassembler l’ensemble de ces quatre corps différents pour construire un grand corps d’Etat ayant en charge l’ensemble des missions au service de l’humanité pour la grande lutte à entreprendre contre les dommages de la pollution et du réchauffement ?

La France, comme elle a souvent su le faire, donnerait là l’exemple de ce qu’il faut entreprendre, à l’échelle mondiale, alors que depuis 1964 elle a plutôt donné le mauvais exemple à travers l’O.N.F.

Avant qu’il ne soit trop tard, s’il vous plait….

Georges BALLIOT-10 rue du Stade-MESSIGNY & VANTOUX 21380-

4ième génération de Forestiers- secrétaire général C.F.D.T. de l’O.N.F. de 1964 à 1977

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Anonyme dit : sur  » une esquisse de projet de cahier de doléances « 

Est ce bien votre rôle, la vigie. Je ne crois pas….. c’est au maire que cette tâche incombe. S’il ne met pas en route le cahier, nous pourrons en tirer toutes les conséquences.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Esquisse d’un projet de cahier de doléances …

– faciliter une meilleure représentation sociologique de la population à l’Assemblée Nationale, au Sénat et dans toutes les élections pour rendre visibles et audibles les employés et ouvriers ( gilets jaunes ) qui représentent la moitié de la population active et comptent pour dix fois moins parmi les député(e)s et autres élus.

– faire respecter le vote obligatoire.( ce droit chèrement acquis permet de mieux critiquer après une élection )

– reconnaître le vote blanc. (éviter les votes par défaut )

  • prévoir une augmentation minimale des salaires et retraites sur des critères à définir ( l’inflation annuelle n’est jamais négative )
  • arrêter de prôner le dialogue social tout en organisant la chasse aux syndiqués et des syndicats dans les entreprises et l’administration.
  • revenir sur les heures supplémentaires défiscalisées qui peuvent inciter certaines entreprises à moins créer d’emplois.
  • éviter les exonérations de charges sur les bas salaires qui n’ont pas montré leur efficacité à la création d’emplois.
  • considérer la suppression de l’I.S.F comme un acte de justice morale plutôt que comme une possibilité d’augmentation du pouvoir d’achat. ( 141 € par adulte )
  • l’impôt étant prélevé à la source, chaque Français devrait payer des impôts sur ses revenus en fonction de leur importance. Cela suppose une révision du barème en vigueur.
  • la chasse aux fraudeurs, exilés fiscaux, aux cotisations sociales, aux aides, doit être plus efficace
  • réfléchir à l’instauration d’un revenu universel en supprimant de trop nombreux systèmes d’attributions des différentes aides.
  • créer » la maison des communes « regroupant différents services publics dans chaque communauté de communes ( poste, impôts, passeport, carte d’identité etc …. Avec les personnels permettant des jours et des heures d’ouverture compatibles avec les contraintes professionnelles des actifs.
  • transmission de l’habitation principale sans frais de succession.
  • envisager la création d’un plan d’aide « plan Marshall » ( contrôlable et contrôlé ) aux pays en voie de développement pour inciter les candidats à l’immigration à rester dans leur pays.
  • lancer une lutte efficace contre les lobbys .
  • faire respecter les interdictions de pesticides.
  • mettre en place un système de consultation de la population sur des problèmes particulièrement importants entre deux élections. ( le vote pour un candidat élu ne vaut pas adhésion à l’ensemble de son programme  !!! )

Cette liste n’est pas exhaustive.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Que faut-il attendre du grand débat ?

Jean Rage dit :

Benjamin Griveaux, Bruno Lemaire et plusieurs députés LREM ont indiqué que quoiqu’il ressorte du « grand débat » la politique engagée ne changerait pas. Votre proposition de service est donc louable mais totalement inutile. Nos dirigeants nationaux sont réfractaires à tout débat qui remettrait en cause leur vision de la France et les intérêts privés qu’ils défendent à son détriment. Messigny et Vantoux peut s’enorgueillir d’avoir élu une équipe du même acabit 3 ans avant !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Saint Crépin veille sur Jules Gossot …

img_1036.jpg

Les Cordonniers-

De cette série des « Anciens » qui ont marqué notre village, il n’y aura aucun ordre de priorité, mais comme il faut commencer, je le ferai par celui qui était au plus proche de notre église : monsieur Jules GOSSOT.

Monsieur Jules GOSSOT avait son atelier dans une pièce de son logement. Derrière la fenêtre située en bas, à droite, des escaliers de l’église. Au 28, place de l’Eglise. Nous les gosses, à l’époque, notre passion c’était les billes et notre terrain de jeu derrière le monument de 1870. Nous étions à portée de voix de monsieur GOSSOT lequel travaillait souvent derrière sa fenêtre ouverte. Avant de commencer la partie nous allions toujours lui dire un p’tit bonjour, c’était au départ la politesse exigée de nos parents comme de l’instituteur, puis elle est devenue spontanée. Nous avions donc l’occasion de le voir en plein travail. C’était un peu notre surveillant, nous étions un peu ses enfants. Il nous aimait bien, il avait toujours un petit mot gentil à notre adresse. De temps à autre il nous appelait, non pas pour nous gronder du chahut que nous pouvions faire parfois mais pour nous montrer la belle paire de chaussures qu’il venait de terminer. Elles étaient belles, brillantes…Nous étions tous émerveillés par leur beauté et monsieur GOSSOT sans doute fier de les voir ainsi admirées. Il est vrai qu’elles avaient été « bichonnées » dans la forme, avec la qualité des cuirs comme des coutures, cirées et frottées à souhait au banc de finissage. Elles étaient superbes et nous nous étions heureux et fiers d’avoir été les premiers à les toucher, les admirer. On appréciait autant la qualité du travail que le plaisir de monsieur GOSSOT. A nous les gamins, sans même l’avoir mesuré, monsieur GOSSOT venait de nous donner une certaine et indéfectible importance. Et bien, croyez moi, c’est tout ce contexte, qui m’a marqué et que je n’ai jamais depuis oublié !

J’ai compris alors que monsieur GOSSOT, comme tant et tant d’autres artisans, ne travaillait pas seulement pour gagner sa vie, très modestement d’ailleurs. Non, ce qui comptait en priorité pour lui, c’était déjà la qualité de son travail. On le ressentait bien dans ses propos. Pour lui c’était primordial, l’argent pourtant nécessaire, passait en arrière plan.

Est-ce parce qu’il travaillait près de l’église, que M. GOSSOT avait cette religion de la qualité du travail et ce souci de se confier aux enfants ? Peut-être et après tout qu’importe. Toujours est-il que dans ce modeste atelier, avec fenêtre sur la place, c’était avec beaucoup de calme, on pourrait dire religieusement, qu’il nous parlait de son métier comme du plaisir qui était le sien de le faire au mieux possible, même s’il devait y passer beaucoup de temps. Oui, ça m’a marqué : la preuve ! Sans le savoir, monsieur GOSSOT, nous a peu à peu inculqué la « richesse » du travail bien fait. Par la suite il formera l’un de nous : Gaston GUIGNOT. Lequel installera son atelier dans la cour de ses parents au n° 4 de la rue du lavoir. Il restera dans la parfaite lignée de son éducateur disparu, recherchant toujours, comme lui, la qualité et une présentation parfaite. En 1942 Gaston GUIGNOT deviendra réfractaire au S.T.O. Il sera hébergé à la maison forestière de la Combe au Magistère pendant quelques mois avant de rejoindre Gustave BONNAIRE un cantonnier du village qui venait d’être muté à Saint Prix les Arnay. Là il fera connaissance d’une jeune fille qu’il épousera, aura des enfants, avant de connaître des déboires de santé. Il quittera Messigny dans les années 1960 pour Dijon où il s’installera rue de l’Ille. Avec Gaston GUIGNOT partait de Messigny et Vantoux le dernier cordonnier, laissant derrière lui une grande nostalgie dans tout le village, tant ils avaient été, l’un comme l’autre, appréciés pour la qualité de leur travail. Sans oublier les rafistolages de chaussures que Gaston aura été appelé à faire en raison des restrictions, avant, pendant et même après l’occupation.

Cette nécessité de la qualité du travail ne s’invente pas. Il faut la conquérir pour la porter en soi ! Jules GOSSOT et Gaston GUIGNOT en étaient deux exemples. C’est pourquoi Je leur garderai toujours reconnaissance et sympathie. Je les vois… ils sont toujours là, tels des immortels !

G. BALLIOT

Photos : Monsieur Jules GOSSOT dans son échoppe. Derrière lui nous apercevons son « banc de finissage » img_1037.jpg

Gaston GUIGNOT est photographié ici, rue du Lavoir. Bien qu’il ne s’agisse que d’une photo, voyez ses chaussures. Quelle brillance ! Il y a là une part de l’héritage du savoir et de la qualité de travail de monsieur Jules GOSSOT, son formateur.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les points sur les I …

A propos du pont Joliet …

Bonjour fidèle lecteur de l’histoire du village. Je ne pense pas que ce modeste ‘cabaretier’ rural ait donné son nom à une rue et à un pont de Dijon. Il s’agit plutôt de Charles Joliet. Par contre ce ‘cabaretier Joliet’ tenait vraisemblablement le ‘Lion d’Or’, l’un des deux relais de diligence du Messigny de l’époque.

A propos du compte rendu des voeux du Maire par le journal local ...

Il est toujours là et ses correspondants le suivent! Référence: Le Bien public de ce jour dimanche 20 janvier 2019. Le titre de l’article coiffant la photo du jour nous a inquiété. Qui étaient les ‘deux vieux ouvrages’? Heureusement il s’agit d’humour, enfin je crois? Autre interrogation qui titille, cet abstract positionné en bas de page gauche dans un coin, écrasé par une demie-page d’un autre lieu? Messigny et Vantoux serait-il tombé en disgrâce auprès de la Presse départementale? – ’70’ administrés présents pour 1 680 habitants, Rouletabille s’interroge. A lire les trois images de la commune on observe qu’une fois écartés les ‘invités’ il ne reste vraiment pas foule. Très significatif. Neuf Conseillers plus le Maire sur 19, les 9 non visibles sont sans doute cachés dans la salle? Pour mémoire le lavoir date de 1830, il est l’oeuvre d’Henri Fremiet, le maire ‘oublié’ par les élus d’aujourd’hui, souvenez-vous. La toiture avait été restaurée il y a quelques 50 ans et à bien regarder, même sans lunettes, cette construction n’est pas en voie d’effondrement. Quant au presbytère chargé d’histoire, il fait bien des envieux du type ‘investisseurs’. Souhaitons que cet ensemble devienne la mairie de Messigny et Vantoux. Tout se prête à cet objectif depuis la superbe et vaste cave, incluse dans l’ancien domaine seigneurial jusqu’au grenier à la charpente traduite en un magnifique vaisseau du XVIII° siècle. Un bon point pour l’atelier communal de demain, mais celui d’aujourd’hui en micro-crêche? Coût de la restauration par rapport à une structure neuve? Notre CLP n’évoque pas le projet de la salle des fêtes et sports! Pourtant les images s’affichent en grand dans la salle. Problème ? A quel niveau. Une information sur le sujet fait aussi partie de la vie de la commune.       C.Kayser

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Votre cahier de doléances …

La Vigie se propose d’être votre relais dans ce grand débat généré par la mobilisation des gilets jaunes. Vous pouvez adresser vos doléances à l’adresse suivante :  » messivan.suzon@outlook.fr .

Quatre grands thèmes ont été proposés par le gouvernement :

– transition écologique.

– la fiscalité et les dépenses publiques.

– la démocratie et la citoyenneté.

– l’organisation de l’État et des services publics.

Mais il n’y a pas de sujet tabou .

La Vigie fera une synthèse des doléances reçues en respectant vos priorités. Celle-ci  sera publiée sur le site et envoyée au site officiel chargé de la collecte des cahiers de doléances.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

1811, l’échangisme déjà à Messigny et Vantoux !!!

Traduit du vieux français …

C’était en 1811,

Depuis cinq à dix ans deux habitants de Messigny, village à deux lieues de Dijon, nommé l’un Muller dit l’Allemand, Maréchal-ferrant et l’autre Joliet, Cabaretier avaient changé de femmes du consentement de celles-ci lesquelles cependant restoient pendant le jour chez leur Mari. Ils avaient fait un accord que celui dont la femme accoucherait la première recevrait six cents francs de la part de son ami de sa femme. La femme de Joliet est accouchée il y a environ trois ans. Joliet a demandé plusieurs fois les six cents francs à Muller dit l’Allemand lequel a traité cet accord de plaisanterie. Le juge de Paix chez qui ils ont porté leur Différend les a chassé. Joliet ne pouvant se faire payer est informé que sa femme donnait de l’argent et des effets à Muller dit l’Allemand qu’elle jugeait inutile à donner plus de trois cents francs à son Mari qui se contente de cette somme, résolut de se venger. Le 20 août 1811, Joliet apercevant Muller dit l’Allemand occupé à ramasser des pommes de terre dans son jardin vis-à-vis de son domicile lui a tiré depuis chez lui un coup de fusil, la balle lui a percé le bras jusqu’à l’os et a glissé sous la peau couvrant la poitrine. Croyant que l’Allemand était tué, s’est tiré un coup de pistolet dans la tête dont il est mort sur le coup à neuf heures du matin le 29 août 1811.     C. Kayser.

Réf : manuscrit Forget – T.2 / 3° manuscrit – p.348-349.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Comment découvrir l’histoire de votre village …

C.Kayser dit :

La savoir çà se partage, il nous fait grandir. Ces « anciens » sont de véritables bibliothèques, Il y a ceux qui partagent avec passion leurs souvenirs, il y a ceux qui restent muets et partent avec leurs souvenirs. Le ‘savoir’ des premiers nous a conduit à découvrir l’histoire de notre village dans sa ruralité passée. Merci à eux.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Une attente sur l’histoire du village …

Le gros dit :

C’est avec impatience que j’attends cette publication Mr BALLIOT.
Je suis presque sûr d’en avoir croisé quelques uns…
A très vite sur ce superbe blog.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

“La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier.” Antoine de Saint-Exupéry /

HIER…MESSIGNY & VANTOUX

                                                        Chaque village a son histoire intime mais le temps passe si vite que trop rapidement, par contre, s’oublient alors les habitants ayant laissé certains souvenirs, une légende…en somme ! Même si deux guerres, quasiment successives, sont venues en troubler la sérénité, c’est peu dire, Messigny comme Vantoux n’en ont pas moins connu des habitants qui en sont restés, totalement à leur insu, malgré le nombre des années, des « vedettes locales ». Pourquoi ne pas parler d’eux ?…Tous ont donné à nos deux villages d’alors une vie et une âme si particulière que nous ne saurions les oublier. Modestement, près d’un siècle plus tard, je voudrais tenter de vous en faire revivre quelques uns. Ils le méritent tellement ! Nos deux villages (alors non unifiés) malgré une population d’à peine 500 habitants, comptaient néanmoins pêle-mêle: un cordonnier, un bourrelier, quinze agriculteurs, une laiterie, un mécanicien, deux entrepreneurs de maçonnerie, un plâtrier peintre, une fabrique de moutarde,( puis un labo pharmaceutique) une entreprise de matériel agricole, 2 épiceries, un boucher, des carriers, des bûcherons, des charbonniers, des débardeurs, un forgeron, 7 cafetiers, deux coiffeurs, un marchand de vin, des lavandières, des viticulteurs, un bureau de poste, deux facteurs, deux instituteurs , un Forestier et même un chef de gare avec deux agents… et j’en oublie. Cette simple et incomplète énumération atteste déjà, à elle seule, le grand écart avec notre actuelle époque, mais surtout de l’activité avec emploi local.

Le soir venu il n’était pas question, par exemple dans les années 1930, de regarder la télévision… elle n’existait pas ! Quant à la radio elle n’avait pas encore pénétré tous les foyers, loin de là ! Les temps étaient difficiles, voire très compliqués pour certaines familles. Les travaux pénibles de la journée entrainaient rapidement, le soir venu, à gagner le lit pour un repos réparateur en vue du lendemain… Néanmoins certains voisins, appréciaient cependant de se retrouver réunis, pour commenter la journée, le temps, les événements ou se raconter quelques histoires, parfois tout en écossant des haricots ou autres petits travaux en commun. Voire même pour une lecture à haute voix du journal, laquelle s’accompagnait des commentaires des uns et des autres. C’était une vie beaucoup plus communautaire que de nos jours. Il n’y avait à priori aucune consternation lors de ces rencontres. Au contraire, les participants en profitaient pour se tonifier le moral, face à toutes les difficultés qui étaient alors les leurs. Et, comme on peut s’en douter, elles ne leur manquaient pas, hélas : les guerres, la fatigue, les douleurs, les maladies, les fins de mois…

C’était alors, pour le moins, une cinquantaine d’heures de travail par semaine de six jours sur sept, (parfois la semaine complète après la précédente et avant la suivante). La sécurité sociale n’existait pas. Appeler le docteur en fin de mois devenait compliqué, pour de nombreux foyers, l’argent manquant pour le payer. La France, qui avait perdu de nombreux enfants dans tous les villages, en 4 années d’une terrible guerre, n’en préparait pas moins la suivante, au vu de ce qui se passait déjà hors de ses frontières. Autant dire un climat pesant, tout au long de la première moitié du XXème siècle, avec néanmoins une population, refusant de se laisser abattre, gardant le moral. Une certaine solidarité y contribuait largement. Il faut souligner, que par les commerces locaux d’alors, la population était plus fréquemment en contact, dans la rue ou les magasins, qu’elle ne l’est de nos jours.

C’est en ce climat que je tenterai de vous faire connaître certaines « vedettes », à leur façon, dans leur travail ou leurs détentes. Mon seul souhait : les faire revivre un peu- parfois avec leur photo- pour vous les faire connaître et vous permettre d’en parler. ( à suivre)    G. BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Rétro … se remémorer septembre 2018 …

A lire le commentaire d’Alexandre le boulanger…

Mesdames, Messieurs, Je tenais à remercier toutes les personnes qui nous ont encouragées depuis le 7 d’août 2018, date de reprise du magasin . Votre accueil a été très chaleureux et je vous en remercie « au nom de notre …

A lire le commentaire de Rouletabille…

Article :  » hausse du terrain à Messigny … »

Intéressant rehaussement qui sera sans doute évoqué au conseil public du 4 septembre prochain après presque trois mois de silence! Ordre du Jour affligeant, irrespectueux pour les contribuables. Cependant il y a la ligne ‘questions diverses’ en peau de chagrin habituellement ,encore que cette fois lequel ou laquelle des conseiller(e)s osera passer outre les ordres de ne pas communiquer avec le peuple et lancer les interrogations suivantes: le point sur la salle des fêtes et halle des sports (y aurait-il un problème?) – le point sur la décharge (dont la réhabilitation devrait avoir débuté depuis quelques mois déjà) – le point sur l’accueil des Gens du Voyage (et le contenu de la discussion avec le maire) – le point sur le développement des constructions immobilières (150 à 200 maisons!) – les mystères du PLU traité exclusivement par une personne locale extérieure au conseil – la boucherie (qui paye quoi?) – les contrôles de vitesse et des ‘Stops’ dans tout le village, circuler normalement devient suicidaire (demande écrite du maire à l’état-major du quartier Desflandres) – Ce sont des interrogations liées à la vie citoyenne locale auxquelles une municipalité de plein exercice est dans l’obligation de répondre.

Fleurs en septembre, cerises à Noël !!!

La Vigie a reçu ces photos d’un lecteur de notre site. Un habitant de Messigny a eu la surprise de voir son cerisier refleurir en ce début septembre. Il se prend à rêver et se voit déjà devant une belle tarte aux cerises à NOËL.

A lire le commentaire de Joseph Josephin …

Joseph Josephin dit :

Une fois par an, la municipalité et les anciens combattants organisent une cérémonie de commémoration de la libération de Messigny et Vantoux. Quelques membres de l’équipe municipale et habitants se donnent bonne conscience en faisant acte de présence devant la stèle du Lieutenant Sambain puis au monument aux morts place de l’église. Un dépôt de gerbe suivi d’un vin d’honneur puis s’en vont le sentiment du devoir accompli. Tranquilles pour un an. L’histoire de leur village, l’engagement de certains habitants pendant cette guerre semble les laisser indifférents.

A lire le commentaire de Sylvie …

..article carrefour des RD 903 et RD 996 … » Albert, je partage complètement votre avis. De l’argent du contribuable dilapidé dans un aménagement inutile. Ce n’était pas un carrefour accidentogène. Un STOP qui va générer des ralentissements alors qu’on …

Le Lion d’Or à Messigny et Vantoux : Nathalie et Fred dit  » le petit gros » passent la main …

Arrivés il y a 13 ans au Lion d’Or à Messigny et Vantoux, Nathalie et Fred se sont rapidement intégrés au village et à sa population. Nathalie la discrète, la pondérée, toujours d’humeur égale a su trouver sa place derrière …

Vente de terrains communaux constructibles : Quel est le juste prix !!!

MESSIGNY ET VANTOUX:  » Parc de santé « 

Après en avoir délibéré,
Le Conseil Municipal, à l’unanimité ( le 11 décembre 2017 )

CEDE à la SAS Pierres et Territoires de France BFCA sise 75 Chemin des Luminaires – 71850 CHARNAY-LES-MACON, un tènement de terrain d’une superficie totale de 6965 m2situé dans le périmètre de la ZAC dite « Parc de Santé », constitué des parcelles ZN 90 – ZN 338 – ZN 352 et ZN 353, au prix de 357 660.00 euros HT, défini comme suit :

– 5925 m2    355 500 euros HT soit 60 euros/m2
– 1040 m2 pour un prix global de 2160 euros HT, correspondant à la partie du terrain non aménageable compte tenu de sa forte déclivité.

afin d’y réaliser un programme immobilier constitué de 9 maisons individuelles et d’un immeuble collectif comportant 11 logements.

Le commentaire de Rouletabille sur la réunion du Conseil Municipal !!!

Mais encore….ONZE conseillers sur DIX-NEUF à la récente séance publique du conseil dit ‘municipal’. Un début de débâcle ou de non intérêt pour des séances de 30 minutes!!! Du jamais vécu nulle part…

Foot en Coupe de France, St Apollinaire contre Messigny 2-0 …

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le projet d’extension de la salle des fêtes serait-il grippé !!!

Le projet d’extension de la salle des fêtes aurait été, en partie,  envisagé sur des terrains qui n’appartiendraient pas à la Mairie. Le véritable propriétaire serait une Association Foncière, regroupant un certain nombre de détenteurs de terrains à vocation agricole. Çà risque de compliquer un peu le projet ambitieux porté par l’équipe municipale.

Article L136-1
Les associations foncières agricoles sont des associations syndicales, libres ou autorisées, constituées entre propriétaires de terrains à vocation agricole, pastorale ou forestière pour réaliser les opérations mentionnées à l’article L. 136-2.

Voeux du Maire :

Le Maire avait convié, le samedi 12 janvier,  les habitants à la salle des fêtes pour leur présenter les voeux de l’équipe municipale. L’affluence se réduirait un peu plus chaque année selon des observateurs. Pourquoi ce désintérêt ?

Restez vigilants, vous aurez, sans aucun doute, des photos de cette chaleureuse manifestation sur le site officiel de la Mairie

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un oeil dans le passé, l’autre vers l’avenir …

G.Balliot dit :  » sur rendre des comptes un jour « 

Parfaitement d’accord ! Combien de fautes, combien d’erreurs auraient été évitées si les responsables, où qu’ils soient et quels qu’ils soient s’étaient servis, préalablement, des infos tirées du passé.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rouletabille met des points sur les i !!!

Rouletabille dit :

Une pleine page dans le Bien Public du 10 janvier 2019 pour mettre Messigny et Vantoux à l’ordre du jour et s’interroger sur une pollution dont ‘la’ cause s’éternise depuis le mois de novembre 2015, soit plus de trois ans! Bizarre, ce quotidien aurait-il tout d’un coup des informations plus pointues sur le sujet ? En tout cas un bel article complet avec cependant deux observations : a) où nos CLP ont-ils trouvé le chiffre de 1 150 habitants ? b) L’Atrazine a également été utilisée dans le traitement des champs de blé et dans bien d’autres milieux avant son interdiction officielle. Monsieur le maire ne m’ayant pas encore octroyé un nouveau pseudo je conserve l’actuel. Rouletabille salue la constance et la ténacité proche d’une forme d’héroïsme des riverains des Grandschamps qui défendent leur santé face à une municipalité dont le mutisme sur cette affaire comme sur tant d’autres ne peut qu’intriguer. Bien que Rouletabille ait repéré un nombre non négligeable de gilets jaunes dans le village il souligne qu’ils n’ont pas encore investi les terres des Grandschamps et que les riverains en cause affichent des couleurs normales. Enfin, Rouletabille se permet d’attirer l’attention des lecteurs de la Vigie sur les mots « fallacieux » et « insidieux » utilisés dans la récente prose du maire qui signifient la même chose,quant au mot « prose » il n’a rien de corrosif. Cf la nouvelle édition du Larousse 2019. Il faut bien rire un peu…

LA VIGIE CITOYENNE.…

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rétro …se remémorer août 2018 …

A lire le commentaire de Catherine DEL VITTO…

Article :  » André Marquis un résistant ordinaire… » Merci M. BALLIOT pour le récit de ce résistant ordinaire.Je suis très émue en vous lisant car vous parlez de mon oncle André Marquis, de mon grand-père Justin et de ma tante … Lire la suite

Messigny et Vantoux un village attractif qui attire les touristes !!!

  Messigny et Vantoux, comme tous les villages et  villes touristiques, voit sa population augmenter fortement chaque année en période d’été. Une centaine de caravanes se sont installées depuis plusieurs jours sur le terrain de foot annexe à Messigny et … Lire la suite

Les  » fils du vent sans pays » sont repartis ce matin…

« Nous ne voulons qu’une chose : laissez-nous suivre notre route «  Proverbe manouche.

Carrefour de la RD 903 et la RD 996 ; retour éminent à la normale …

Les travaux d’aménagement du carrefour des RD 903 et 996 sont pratiquement terminés. Les ilots centraux sont achevés il ne manque que le marquage au sol. Les habitants vont donc retrouver leur itinéraire normal dans les prochains jours.

Le bras de fer continue entre le Maire et les gens du voyage …

Bien dérisoire la petite butte érigée à l’initiative du Maire pour empêcher l’accès des caravanes des gens du voyage sur le terrain de foot !!!! LA VIGIE CITOYENNE

Hausse du terrain à Messigny !!!

La Mairie a bien été obligée de rehausser le terrain destiné à accueillir des équipements divers, mis à disposition des pratiquants du BMX, panier de basket etc … pour tenir compte des éventuels débordements du Suzon. L’eau est arrivée, il y a quelques mois, sur le terrain principal, au niveau du but nord à la dernière inondation.

A lire les commentaires d’Arlette et le Gros …

Article : « La boulangerie change de propriétaire … » Arlette dit : On a l’impression de déranger. Pain quelconque, brioche???? faites comme moi allez à Ahuy chez Manon: accueil super, produits supers, baguette tradition un euro au lieu de 1,10 ici. …

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Des comptes à rendre un jour !!!

Le lecteur assidu dit : «  sur le commentaire d’une fidèle lectrice en colère « 

» Ceux qui ne reconnaissent pas le passé, menacent le présent et l’avenir »
Heureusement qu’à un moment donné, on a tous RV avec la Vie et que l’on doit des comptes à la hauteur des responsabilités qu’on a acceptées !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Une fidèle lectrice en colère …

Arlette dit :  » sur la lecture critique du Maire … »

Pitoyable agression, bête et méchante indigne d’un maire habitué des pseudos, réaction méprisable.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Une commission aux ordres !!!

C.Kayser dit : «  sur complément à la liste du lecteur assidu « 

Cette commission aux ordres du maire, s’est réunie le 8 mars 2018 en mairie pour « statuer ». Sur quoi? Sur quelles recherches? Auprès de qui? Aucunes des personnes survivantes de cette période 1939-1945 encore en position de témoigner sur le comportement de Monsieur Emile Montigny, maire de Messigny (1932-1960) pendant l’occupation, n’a été sollicitée. Nous avons déjà précisé que créer une tel Comité dit du Souvenir et la manière dont cela a été réalisé (je me souviens très bien d’une réflexion totalement déplacée de l’un de ses membres*) relevait d’une décision proche de ces tribunaux dit « d’Epuration » qui ont sévit à la Libération de manière souvent tragique et totalement illégale. Mais c’était la fin de la guerre! A Messigny, il y eut une tentative de mise en place d’un de ces pseudo tribunaux et bien des familles locales peuvent encore aujourd’hui remercier la mémoire de Monsieur Emile Montigny de s’être opposé à certains règlements de comptes. Si les membres de ce Comité dit du Souvenir souhaitent que je leur trace un ‘dessin’, mon assortiment de crayons de couleurs est à leur disposition. Maintenant à quelques mois des prochaines municipales je ne pense pas que ces gens-là soient dignes d’honorer la mémoire de Monsieur Emile Montigny dans ce village. Cette opinion est partagée par l’importante communauté ‘Montigny’ en Bourgogne.(*) lorsque je recueille l’écho d’une phrase intelligente ou non susceptible d’alimenter l’histoire de notre village, je la note avec sa date et parfois l’heure sans omettre de creuser le sujet. Ce qui me conduit en l’espace de quatre ans à cogiter sur un ouvrage du type « Clochemerle », reste à en trouver le titre.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un lecteur assidu s’interroge !!!

Ce lecteur dit :  » sur la lecture critique du Maire … »

Quels sont les faits et le grain de vérité ?
Le portail ? vrai ou faux
L’eau potable ? vrai ou faux
le chemin à côté du cimetière, bien pratique ! pour qui ?
le promoteur de Saône et Loire qui achète » pas cher » ! à qui profite… ?
salle des fêtes : le coordonnateur d’Auxerre ! pratique pour coordonner
etc……
les appels d’offres et le code des marchés publics : respectés ou pas ?

Attention !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Complément à la liste du  » lecteur assidu « 

G.Balliot dit:

A cette liste du « lecteur assidu » je me permettrai d’ajouter: –
-la requête concernant une rue ou une place Emile MONTIGNY . Requête suivie d’une commission municipale, créée voilà deux ans, mais n’ayant été suivie d’aucune réponse.
Une équipe écrasée de travail sans doute,

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Rétro… se remémorer juillet 2018 …

La Vigie entre en été’rnation pendant les deux mois d’été …

 » Pour le papillon, la propriété, c’est le vol «   Albert Willemetz. La Vigie fait une pause pendant l’été. Mais elle ne vous abandonne pas. Elle reste à votre écoute, toujours prête à réagir si l’actualité l’exige. L’année a été … Lire

Six résistants face aux allemands et à la collaboration …

Georges Balliot :

…Au petit matin du 22 Juillet 1944, les 6 maquisards arrivent à Sainte FOY. Mais ils ne peuvent pénétrer dans la cour donnant accès à la maison CARNOVALI, un solide chien les tenant en respect, avec sa laisse attachée à un câble aérien tendu en diagonale dans la cour centrale. Devant l’impossibilité de se faire entendre, il est décidé d’abattre le chien. Les maquisards entrent alors dans la propriété et l’un d’eux Gaston BEAUNE (dit l’Aigle au groupe Tarzan) se dirige vers le perron pour aller frapper à la porte. Il monte le perron…et n’ira pas plus loin. Une fenêtre s’est ouverte un canon de fusil s’y pointe et Gaston BEAUNE est abattu mortellement atteint. L’un des maquisard Georges LETY, protégé par un feu continu de ses camarades ira récupérer Gaston BEAUNE pour le charger dans l’auto. La décision est prise alors d’un retour immédiat de tous à Valduc. Sans doute la grosse erreur? Peut-être aurait-il été préférable de placer au moins deux hommes en embuscade pour bloquer la famille CARNOVALI.

Car à peine étaient-ils partis que CARNOVALI descendait à la cabine téléphonique de l’auberge FLOCARD pour appeler directement la Gestapo.Laquelle arrivera rapidement. Vers 10 heures le hameau était encerclé, Marcel FLOCARD sera arrêté, ainsi que René BROIN un ouvrier agricole demeurant à Curtil St Seine et Désiré PLAN le garde des Eaux et Forêts de Curtil St Seine également.Ces trois hommes seront transférés à la prison de Dijon pour être relâchés début Août après les sévices …

Le boulanger ; Henry s’en va…

Comme déjà annoncé, le boulanger de Messigny et Vantoux nous quitte à la fin du mois. Son pain était bon, les pâtisseries aussi. Les gâteaux étaient d’une grosseur respectable, délicieux, très frais dès le mardi matin. Les habitants s’était habitués … Lire la suite

Carnovali de Ste FOY l’un des 100000 collabos français !!!

À la libération, le colonel Paul Paillole, responsable du contre-espionnage français, entreprend de dresser la liste des personnes ayant collaboré avec l’occupant allemand. En 1945, il donne dans deux volumes de plus de 2 000 pages les noms des 96 … Lire la suite

Infos en bref …

Les travaux d’aménagement du local communal destiné à accueillir la nouvelle boucherie sont en cours. Quelle place pour ce nouveau commerce de proximité? Que peut-il apporter de nouveau aux habitants face à Carrefour, Géant, Leclerc, Grand Frais, la boucherie du … Lire la suite

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Un lecteur assidu s’interroge …

Ce lecteur dit :

Quels sont les faits et le grain de vérité ?
Le portail ? vrai ou faux
L’eau potable ? vrai ou faux
le chemin à côté du cimetière, bien pratique ! pour qui ?
le promoteur de Saône et Loire qui achète » pas cher » ! à qui profite… ?
salle des fêtes : le coordonnateur d’Auxerre ! pratique pour coordonner
etc……
les appels d’offres et le code des marchés publics : respectés ou pas ?

Attention !

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Rétablir l’impôt sur la fortune (ISF) …

Le rétablissement de l’ISF fait partie des revendications des gilets jaunes.

  • l’impôt sur la fortune a rapporté 4,23 milliards en 2017
  • 358000 Français étaient redevables de l’ISF en 2017.
  • le montant moyen de l’ISF par redevable était de 11800 € environ.
  • le montant moyen qui pourrait être redistribué aux 30 millions d’actifs ou chômeurs serait environ de 141€ par personne.

Cette somme est loin d’être négligeable pour des millions de salariés ou de retraités. Mais quel que soit le montant éventuellement répartissable par Français, son rétablissement serait surtout d’ordre moral, symbolique, pour une plus juste répartition de l’impôt en attendant une refonte globale du barème en vigueur.

Le montant de l’ISF n’est pas comparable avec celui de l’évasion fiscale.

Le chiffre donne le tournis et montre l’étendue du travail restant à accomplir. Selon un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé jeudi par Marianne, le montant total de la fraude fiscale s’élève à 100 milliards d’euros par an. (source site Europe 1)

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Pourquoi les gilets jaunes ne sont pas entendus ni compris !!!

L’Assemblée nationale ne compte quasiment plus de représentants des milieux populaires
DONNÉES 29 novembre 2018
À quand la parité sociale à l’Assemblée nationale ? Employés et ouvriers représentent la moitié de la population active et comptent pour dix fois moins parmi les député(e)s.
LIEN SOCIAL ET POLITIQUE CATÉGORIES SOCIALES VIE POLITIQUE VIE POLITIQUE ET JUSTICE
Si 4,6 % des députés sont employés, aucun n’est ouvrier, alors que ces catégories représentent la moitié de la population active À l’inverse, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 76 % des élus, soit 4,4 fois plus que leur part dans la population active.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

C.Kayser en colère contre les incivilités …

p1040484.jpg

Une nouvelle démonstration d’un incivisme chronique qui gangrène une fraction de la couche moyenne de notre société locale. Ce panneau a été retourné hier au soir par un tiers. Étant dans mon jardin pour admirer les étoiles j’ai « vu » cette personne modifier le sens d’accès à la rue Maillot, côté route de Saussy. Regrettable comportement qui fait que si un accident se produit je serais témoin à charge contre vous ‘monsieur’. Il en sera de même pour le conducteur riverain, nouvel habitant de notre village qui emprunte régulièrement à contresens cette portion de rue entre 18 et 19 heures. Que lui en coûte-t-il de faire le tour par la place de l’église pour gagner sa maison? A peine 100 mètres! Je ne souhaite pas faire la police dans ce quartier mais il convient de préciser que déambulent dans cette rue des personnes âgées, des marcheurs, des enfants et que la circulation en descente observée est loin des 30 km/heure. Maintenant il est possible que l’élue riveraine ait fait le nécessaire dès ce matin auprès de sa commune et que sa municipalité va réagir promptement. Qu’elle en soit remerciée. claude kayser

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Franck, fâché contre le stationnement sauvage …

Franck F dit :

De toute manière le stationnement sauvage dans ce village est juste une catastrophe… et que dire de la grande rue vers le café/tabac où dès 7h du mat’ ce sont des hordes d’utilitaires qui envahissent tout et bloquent totalement l’accès aux trottoirs (sympa avec 2 enfants de passer sur la route…). A signaler quand même qu’il y a des places 20 mètres plus haut face à la boucherie. Mais les gens dans leur grande majorité sont des connards sans cerveau (désolé mais à un moment il faut appeler un chat un chat..)… Bref pas prêt de s’arranger tout ça…

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

La lecture critique du commentaire de Rouletabille par le Maire …

Voici ce que m’inspire » la lecture attentive » mais aussi fallacieuse et insidieuse de Rouletabille alias Mr Kayser.
En lisant sa prose je reconnais là la mentalité du Sieur Kayser qui depuis plus de 40 ans que je le connais a gardé le même fonctionnement. intellectuel pour justifier ses jugements péremptoires..A savoir  » on m’a dit, »  » j’ai entendu dire » ,et aujourd’hui » l’echo recueilli confirme  »  » nous avons entendu quelques parents d’élèves c’est très intéressant  » Sauf que toutes ces insinuations qui tentent vainement de conforter ses allégations sont le fruit de sa seule imagination, car elles ne s’appuient que sur son esprit d’intrigant connu de tous.
Maintenant revenons au texte lui même et les corrections et précisions que je souhaite apporter afin que les lecteurs du bulletin puissent se faire une opinion sur la réalité de la vie municipale.

Le bulletin qui vient d’être distribué n’a pas changé ni de grammage ni d’imprimeur. Le seul changement notable concerne l’opérateur qui a conçu et mis en page ce bulletin. Avec un changement non négligeable à savoir le coût final en baisse de 1500 €. Le tout étant couvert à plus de 90% par les annonceurs ( ces chiffres ont été annoncés lors du dernier conseil municipal auquel n’assistait pas Rouletabille, on ne peut pas être partout…) Concernant le commentaire de Rouletabille quelque méprisant sur  » la prose des associations remplit les pages du bulletin  » les auteurs de ces différents textes apprécieront.

Je pense que la lecture qu’en a faite Rouletabille et les commentaires dénotent soit un manque d’acuité visuelle à savoir qu’il y a en page 9 un NB dans la rubrique Finances de la commune pour rappeler que les différents comptes administratifs avaient été inscrits dans le bulletin intermédiaire de juin 2018 soit une méconnaissance totale du fonctionnement. je m’étonne que de la part d’un ancien élu soit 3 mandats dont un d’adjoint il doit savoir que le budget voté au printemps s’exécute dans son intégralité.!

Autre question que je me pose lorsque Rouletabille écrit: » L’extension de la salle des fêtes a t’elle obtenu le permis de construire? » Il devrait savoir pour avoir été en charge de l’urbanisme en son temps qu’un permis de construire fait l’objet d’instruction qui peut prendre plusieurs mois en l’ occurrence le dépôt a été fait le 13 novembre. Annonce là encore faite lors du conseil municipal. .Attendons mais j’ai bon espoir ,pour avoir rencontré les personnes en charge à la DDT.

Autre remarque qui mérite _un démenti le plus formel. « Pour mémoire, le curé a été viré par la municipalité ne l’oublions pas, l’Archevêque peut en témoigner. » C’est faux archifaux!! Et c’est ce même Rouletabille qui il y a quelques mois ,a laissé courir le bruit que la commune s’était portée acquéreur de la maison sur la place de l Eglise alors que c’est l’évêché lui même qui a mené cette opération immobilière afin de loger les 2 curés dans conditions un peu moins » spartiates » que dans le presbytère précédemment occupé par le Père Hoppenot.
.Quand on lit entre les lignes de la prose du sieur Rouletabille on s’aperçoit que sa « lecture attentive  » se fait systématiquement à charge contre le travail de l’équipe municipale et de son maire dont  » l’égo » est surdimensionné…

J’ ajoute que pour faire face à ces sarcasmes permanents, ces suspicions d’incompétence et quelques fois de soumission et compromission avec des personnes ( le maire Bis ) dont je m’honore d’être l’ami depuis plus de 43 ans , il faut effectivement avoir la peau dure et l’esprit clair et cela passe par une volonté à toute épreuve pour continuer à servir la population et à préserver les intérêts de la commune en la dotant d’équipements qui permettront aux habitants du village d’avoir une qualité de vie qui ne se dément pas. Je le fais avec plaisir et aussi et grâce à l’équipe municipale qui m’entoure et me soutient et tout le personnel qui se dévoue à longueur d’année à
notre service.

Vincent LEPRETRE Maire de MESSIGNY ET VANTOUX

LA VIGIE CITOYENNE.
Publié dans Messigny et Vantoux | 3 commentaires