Pour le respect de la propriété privée et du domaine public !!!

P1040145

Rouletabille dit :

 » Tous les hommes sont égaux…etc…  »

La notion de respect de la propriété privée et du domaine public est chose inconnue pour quelques-uns de nos concitoyens. Alors, pourquoi fustiger les gens du voyage ? Les exemples locaux sont éloquents et certains perdurent dans le temps. Il est même constaté que le domaine privé d’autrui ne suffisant pas, on s’installe à cheval sur le domaine public en interdisant aux autres de pratiquer de même. Curieux comportement. Pour accueillir les êtres humains que sont les gens du voyage. Une proposition a été faite à la municipalité, en vain ! Que convient-il de déduire de ce refus ?

LÉO disait : dans son commentaire

 » Demandons nous si un citoyen lambda pourrait se permettre de tels agissements sans attirer sur lui les foudres de la justice ou l’opprobre populaire ».

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

A Léo, alias Jean Rage, alias le Maire…

Dans son sermon envoyé à la Vigie, le Maire; Leprêtre, fustige les gens du voyage qui ne respecteraient pas la propriété privée !!!Mais le droit au respect de la propriété privée ne s’oppose pas aux droits des gens du voyage. Plutôt que de tergiverser chaque année, il serait, sans aucun doute, plus responsable de rechercher une solution pérenne dans le cadre de la Communauté de Communes. Car, c’est le non respect des droits des gens du voyage qui engendre le non respect de la propriété privée.

Un point à inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil.

 » La Loi « Besson II » du 5 juillet 20002 est la première loi exclusivement dédiée à l’accueil et à l’habitat des Gens du voyage. Elle désigne les personnes dont « l’habitat traditionnel est constitué par une résidence mobile ». L’habitat des Gens du voyage est désormais intégré dans les règles d’urbanisme avec une possibilité de mobiliser les dispositifs de droit commun (PDALPD, PDI [Programme départemental d’insertion] …).Cette loi ne change rien concernant les communes de moins de 5 000 habitants, qui doivent mettre à disposition un terrain destiné aux haltes de courte durée pour les populations itinérantes. »

 » De plus, l’article L 115-3 du code de l’action sociale et de la famille considère que l’électricité constitue un produit de première nécessité. Ainsi, conformément à la loi (17), un branchement provisoire établi au moyen d’un compteur de chantier ou forain ne peut être refusé à des habitants de caravanes. »

Alors, après les tranchées, le mur, les barbelés, en d’autres temps, ils étaient envoyés vers les camps pour être exterminés.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

« Tous les hommes sont égaux mais certains le sont plus que d’autres « …

René dit :

Comment être d’accord avec Léo, dès lors qu’à Messigny et Vantoux le maire est devenu très mal placé pour appeler au respect des lois.Deux exemples:
– la décharge qui en contradiction avec la loi de 2006 a continué à être exploitée et dans des conditions financières toujours obscures.
– l’atrazine, ce dangereux pesticide interdit depuis 15 ans, utilisé en une certaine contrée communale. Ce qui n’a, de sa part, conduit à aucune plainte afin que soit confondu le coupable pour protéger les habitants comme il était de son devoir.
Alors après ça, voir Léo venir nous dire, à propos, des gens du voyage qu’ils ne respectent pas les propriétés,ce qui est vrai et d’ajouter « …. demandons nous si un citoyen lambda pourrait se permettre de tels agissements sans attirer sur lui les foudres de la justice ou l’opprobre populaire » devient pour le moins incongru de la part d’un élu qui s’en permet bien d’autres !!! Vous ne trouvez pas ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

 » Nous ne voulons qu’une chose : laissez-nous suivre notre route « . Proverbe Manouche …

Ils sont venus, ils sont tous là…Fidèles à notre village, les gens du voyage venaient chaque année s’installer sur le terrain de foot annexe. Déchaîné, le Maire faisait couper l’alimentation des caravanes en électricité. Et il ordonnait, dès leur départ,  aux agents municipaux de creuser une tranchée pour leur interdire à jamais l’entrée sur le terrain de foot.

La VIGIE écrivait en mai 2016 :

 » Les gens du voyage qui ne manquent pas d’imagination, vont-ils trouver le moyen d’entrer à nouveau sur leur terrain d’accueil préféré ? « 

Et leobertran disait :
le 19 mai 2016
 » Décision ridicule et grotesque, un dispositif qui montre combien nos élus n’ont rien compris à la détermination des gens du voyage. Les courageux employés communaux ont effectué un travail de singe et seront ridiculisés au prochain passage des gens du voyage. Dommage ces employés méritent mieux de la part des élus. »

 « De maison, j’en veux pas, juste un petit bout de ciel sur ma tête et les miens. 

                        C’est promis, dans trois mois j’irai un peu plus loin « 

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 4 commentaires

Un banc public vous invite à table !!!

IMG_0518

La place de Vantoux est maintenant dotée d’une table et d’un banc. La table est prête à accueillir les promeneurs et les marcheurs pour partager un pique-nique tiré du sac à dos. Tandis que le banc, impatient, attend les couples d’amoureux et les amateurs de sieste.

En justice courante, si tous les prévenus l’étaient à temps, le banc des accusés serait souvent vide.     Pierre DAC

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A lire un commentaire de C.Kayser…

Sur article : 8 mai 1945 …

Au printemps 1943 Henri Delattre réfractaire au S.T.O et son épouse Madeleine, ont quitté Paris pour se réfugier à la ferme de la Brosse où ils sont restés cachés jusqu’à la Libération. Seuls témoins de ce fait: le maire de Messigny Monsieur Emile Montigny et le propriétaire de la ferme Henri Rochas et son épouse Marie-Madeleine. Le silence de ceux qui devraient prendre position correspond vraisemblablement à une sorte de refus « parce que c’est comme çà! », mais pourquoi ? Pourtant le monde combattant se définit comme porteur de valeurs de notre pays ce qui oblige à des devoirs de Fraternité, de Solidarité, du respect des Anciens. Aujourd’hui force est de constater que cette terminologie n’a plus la même résonance morale pour tout le monde.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Il se passe toujours quelque chose rue Maillot !!!

Ah, cette rue Maillot Quatre élu(e)s pas moins passent quotidiennement à plusieurs reprises devant cet enchevêtrement de barrières dites de ‘sécurité’ sans se rendre compte du danger que présentent ces travaux en souffrance depuis plusieurs semaines. Faudra-t-il un accident matériel à minima pour éveiller l’attention de ces élu(e)s qui seraient susceptibles d’être mis en cause pour ne pas avoir fait le nécessaire ‘légal’! Rouletabille

P1040151LA VIGIE CITOYENNE.

 

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

8 mai 1945 :  » La reconnaissance est la mémoire du coeur. » H.C.Andersen.

IMG_0516

Les habitants de Messigny et Vantoux étaient nombreux, rassemblés, devant le monument aux morts, ce 8 mai 2018 pour commémorer la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Tous n’étaient pas nés en 1945 mais ils ont souhaité, par leur présence, honorer ceux qui se sont organisés au sein de la résistance, au péril de leur vie, pour permettre à leurs concitoyens de retrouver la paix, la liberté et la joie de vivre dans leur village, leur ville, leur pays.

Comment comprendre, après cette cérémonie, le silence de l’amicale des anciens combattants et les réticences de l’équipe municipale à honorer un ancien Maire Emile Montigny qui a contribué à sauver la vie de nombreux Messignéens au moment de la déroute de l’armée allemande. Leur posture est amphigourique. Qu’ont-ils donc à reprocher à ce Maire, aux anciens résistants ? Sans explications plausibles de leur part, leur attitude deviendrait équivoque.

Ce 8 mai, la France commémore le 73e anniversaire de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Signée en deux temps, la capitulation de l’armée du Reich a mis fin à un conflit qui fit plus de 36 millions de morts sur le continent.

L’acte de capitulation du Troisième Reich se déroule en deux étapes.

Le 7 mai 1945, à 2h41, le maréchal allemand Alfred Jodl signe à Reims la reddition sans condition de l’armée allemande. Staline exigeant que la capitulation allemande se fasse à Berlin, au cœur du Troisième Reich, une nouvelle signature a lieu le 8 mai dans la ville occupée par les Soviétiques en présence de représentants de l’URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des Etats-Unis. Les représentants du haut commandement allemand, emmenés par le maréchal Wilhelm Keitel, signent le document qui entre en vigueur à 23h01, heure locale, soit le 9 mai à 1h01, heure de Moscou. La reddition a donc lieu le 9 mai pour les Russes qui la commémore à cette date, au contraire des pays occidentaux.

Le 8 mai devient jour férié en France en 1953 et s’impose comme la date symbolique de la Seconde Guerre mondiale au même titre que le 11 novembre pour la Grande Guerre. En 1975, le président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, supprime la commémoration de la victoire alliée ce jour-là dans une volonté de réconciliation franco-allemande. C’est finalement par la loi du 23 septembre 1981 que le 8 mai est rétabli comme journée de commémoration nationale à caractère férié.

 » Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. »    Ferdinand Foch.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

 

 

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Deux commentaires de Roulletabille…

A l’article : « Qui peut croire que marcher dans une crotte peut porter bonheur !! »

Tout arrive…le tout est de noter que dans la littérature de bon aloi il est mentionné « l’exemple vient et doit venir d’en haut « . Cette fois l’exemple est venu d’en…bas! L’essentiel est que ce soit fait.

A l’article : Emile Montigny, le groupe de travail peaufine …

Il ne se passera rien comme l’ont déjà souligné plusieurs commentateurs: « quand c’est NON c’est NON ». L’intervention de l’élue d’une belle envolée lyrique au moment des questions diverses a surpris. Cette courageuse personne ne recommencera plus jamais, devinez pourquoi?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

 » À la pétanque, le problème c’est la boule  » Sougil.

Beau succès pour le 1er concours de « doublettes « organisé sur le plateau de la mare. Une petite trentaine d’équipes se sont affrontées en espérant gagner la coupe.  Chacun a pu profiter de cette belle journée ensoleillée en dégustant hot – dog, tartelettes et boissons fraîches.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A lire, un commentaire d’Anonyme..

Anonyme dit :

Monsieur le maire auriez vous perdu de votre superbe, nous ne vous entendons plus.
Où est cette arrogance dont vous aviez fait preuve lors de la réunion à la salle des fêtes ?
Je suis inquiet.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les patrons du CAC 40 font des efforts !!!

Les rémunérations des patrons du CAC 40 sont reparties à la hausse en 2017. Selon le cabinet Ethics§Boards, leur salaire a augmenté de 13,9% sur une année. Leur rémunération moyenne ( fixe, variable et stock-options ) est désormais de 5,07 millions d’euros, contre 4,5 millions en 2016. ( + 570000 euros en un an ).

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans vie municipale | Laisser un commentaire

Pauvres sénateurs rentés !!!!

A l’heure où l’on demande des sacrifices aux Français, les SÉNATEURS défendent jalousement leurs privilèges en votant des lois pour raboter les droits de leurs compatriotes invités à participer à une solidarité nationale jugée nécessaire par nos élus nantis ( Députés et Sénateurs )

Garantie obsèques :

Une allocation d’un montant maximum de 36000€ est versée en cas de décès d’un ancien sénateur. Le reliquat après règlement des frais d’obsèques restent acquis à la succession.

Couverture chômage :

Les Sénateurs non réélus peuvent percevoir une aide au retour à l’emploi mensuelle et dégressive. Elle peut être versée jusqu’à l’âge légal de la retraite aux anciens Sénateurs dont le revenu brut mensuel est inférieur à 5600 €. Cette aide est versée au maximum pendant 6 semestres.

Retraite :

L’âge de départ à la retraite a été portée à 62 ans pour les Sénateurs nés après le 1er janvier 1956. La retraite du Sénateur est 2 fois et demie supérieure à celle du Député. Au décès du Sénateur, le conjoint perçoit 60% de la pension sans plafond ni conditions de ressources. Chaque enfant du défunt perçoit 10% du montant de la pension.

 » Le Sénat n’est qu’une maison de retraite pour privilégiés de la politique « 

Noël MAMÈRE.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

INFOS BRÈVES..

CONCOURS DE BOULES :

ATTENTION, LE MARDI 8 MAI À 14 H, SUR LE PLATEAU DE LA MARE, EST ORGANISÉ UN CONCOURS DE PÉTANQUE. L’INSCRIPTION EST GRATUITE, DE BELLES COUPES À GAGNER.

IMG_0501

ACTIVITÉS COMMERCIALES :

DEUX COMMERCES, LE LION D’OR ET LA BOULANGERIE POURRAIENT, PROCHAINEMENT, CHANGER DE PROPRIÉTAIRES

VIE MUNICIPALE :

S1120006

LA MAIRIE DEVRAIT TRÈS PROCHAINEMENT COMMUNIQUER SUR L’AVENIR DE LA DÉCHARGE COMMUNALE. (RÉSULTATS DES INVESTIGATIONS DE LA DREAL, LE PROJET DE RÉHABILITATION, SON COÛT )

 

QUALITÉ DE L’EAU POTABLE FERME DES GRANDS CHAMPS

S3300004

— –

Prélèvement

Unité de gestion Installation
Point de surveillance Localisation exacte Commune

Type

UDI P

Code

 00110944
   0133
  002496
0000002984

Nom

MESSIGNY ET VANTOUX MESSIGNY, R. GRANDS CHAMPS FERMES DES GRANDS CHAMPS

M. LEPRETRE MESSIGNY ET VANTOUX

Conclusion sanitaire ( Prélèvement N° : 00110944)

Eau d’alimentation conforme aux exigences de qualité en vigueur pour l’ensemble des paramètres mesurés. A noter la présence de traces de pesticides (atrazine desethyl déisopr opyl à 0,087 μg/l et métazachlore à 0,021 μg/l).

DÉDICACE DE JACQUES BARRÉ DE CLAIRAVAUX À MESSIGNY

L’ANCIEN JOURNALISTE DES DÉPÊCHES DÉDICACERA SON LIVRE LE SAMEDI 12 MAI DE 14H30 À 16H30 À LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE PRÈS DE LA MAIRIE.

IMG_0502

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans vie municipale | 1 commentaire

Un moment de détente avec P.Desproges…

ça fait du bien…
Je ne bois jamais à outrance,

je ne sais même pas où c’est.

**********

L’ ouverture d’esprit

n’est pas une fracture du crâne.

***********

Je n’ai jamais abusé de l’alcool,

il a toujours été consentant.

***********

Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant…

S’il vous répond, vous êtes schizophrène.

***********

5 fruits et légumes par jour, ils me font marrer…

Moi, à la troisième pastèque, je cale.

***********

L’alcool tue, mais combien sont nés grâce à lui ?

***********

Un jour j’irai vivre en Théorie,

car en Théorie tout se passe bien.

***********

La médecine du travail est la preuve

que le travail est bien une maladie !

***********

Le Lundi, je suis comme Robinson Crusoé,

j’attends Vendredi.

***********

IKEA est le meilleur prénom pour une femme :

suédoise, bon marché, à emmener aussitôt chez soi et facile à monter.

***********

Dieu a donné un cerveau et un sexe à l’homme

mais pas assez de sang pour irriguer les deux à la fois.

***********

La lampe torche.

Le PQ aussi.

***********

La pression, il vaut mieux la boire que la subir.

***********

Jésus changeait l’eau en vin…

et tu t’étonnes que 12 mecs le suivaient partout !

***********

Si la violence ne résout pas ton problème,

c’est que tu ne frappes pas assez fort.

***********

Travailler n’a jamais tué personne mais pourquoi prendre le risque ?

 » on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui « 

Merci Desproges !

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

« Les mais »: une tradition pour les célibataires …

0572° mai, la tradition oubliée…

Au siècle dernier dans la nuit précédant le 1° mai les jeunes amoureux grimpaient sur les toits et plantaient le « mai » dans les cheminées des maisons où il y avait des filles à marier. Au fil du temps les jeunes sont devenus moins casse-cou se contentant de fixer solidement le ‘mai’ aux portes des cours ou aux balcons des ‘belles’. Le ‘mai’ était habituellement une branche de charme (séduction) ou de bouleau (vertu) parfois du coudrier (amour passionné) pour les jeunes filles de bonne éducation. Pour quelques autres plus légères, le sureau (mépris), le fagot d’épines plus rarement, la branche de cerisier ce qui signifie ‘ qui passe en dessous peut se servir’ leurs étaient décernés. Il est vrai que ces cas sont exceptionnels dans notre village. Ces dernières années la tradition du ‘mai’ s’était améliorée en ce sens que les jeunes ramassaient dans la nuit précédant le 1° mai tout ce qui traînait dans les rues du village : chaises, pots de fleurs, brouettes, linge, bancs, etc…pour les déposer aux pieds de l’Hercule recouvert lui-même de quelques éléments plus ou moins vestimentaires. Le lendemain sous le regard goguenard des jeunes Glorious et Coucous chaque propriétaire allait récupérer son bien aux pieds de l’Hercule tout en se jurant qu’on ne l’y reprendrait plus l’année suivante et pourtant cette tradition ne s’éteignit que dans les années 1980….

C. KAYSER.

Autrefois, selon l’arbre posé (l’essence de l’arbre) sur la façade, il y avait une signification :
* l’églantier – tu es mon grand amour,
* le charme – tu es charmante,
* l’aulne – tu es belle,
* l’hêtre – amour le plus profond,
* le sapin – fille volage ou bêcheuse,
* le sureau – fille inconstante,
* le cerisier – fille facile…

Ensuite le lendemain matin, chaque filles qui aura trouvé un arbre sur sa façade se doit d’offrir l’apéro aux jeunes hommes pour « arroser » leur mai et surtout une seconde occasion de plus pour faire la fête mais cette fois-ci avec les filles.

LA VIGIE CITOYENNE.

:

Publié dans vie municipale | Laisser un commentaire

« Le muguet est le sourire aux dents blanches du jeune printemps ».( Paul Fournier).

 

Le muguet

Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !

Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Les yeux brillants, l’âme légère,
Les fillettes s’en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Maurice CARÊME
(1899-1978)

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rue Maillot, un espace public privatisé !!!

P1040144

Le stationnement est un peu compliqué pour tous à proximité de la place de l’église notamment dans la désormais célèbre rue Maillot. Une habitante pensait avoir trouvé la solution en accédant à son terrain par la rue Traversière pour garer son véhicule dans un garage à construire sur sa propriété. Mais pour cela, il fallait obtenir l’autorisation de la Mairie. Autorisation refusée. Depuis, les deux parties se sont retrouvées devant un tribunal à Lyon. Déboutée en première instance, l’habitante a fait appel.

Un autre habitant a trouvé une solution plus radicale sans, à priori, s’embarrasser de demande d’autorisation de la Mairie. Il a simplement privatisé un espace public devant son domicile en apposant  sa plaque minéralogique sur le mur, souhaitant ainsi se réserver l’usufruit de cet espace !!! D’autres véhicules sont régulièrement stationnés sous le panneau d’interdiction à l’intersection de la rue Maillot et de la rue Au Pauvre.

La rue Maillot serait-elle une zone de non droit ?

P1040143

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Montigny: le groupe de travail peaufine !!!

S3540008

Remise de la Légion d’Honneur à Monsieur Emile MONTIGNY- avril 1938.

Le 30 Septembre 2016, j’adressais un courrier à Monsieur le Maire de Messsigny et Vantoux pour qu’un hommage soit rendu à Monsieur Emile MONTIGNY. Son nom à une rue ou une place en reconnaissance des mérites qui ont été les siens pendant l’occupation. Sans réponse le 8 Décembre 2016 je rappelais cette correspondance. En Février 2017 je rappelais verbalement ces correspondances à Monsieur le Maire. S’en est suivi un refus, arguant » qu’il y avait de cela 70 ans et plus et qu’il n’était même pas né ».
Lors du Conseil Municipal du 10 avril 2017, Madame FEBVRE Conseillère Municipale, intervenait sur le sujet et une commission était créée. Il y a donc de cela plus d’une année et toujours aucune info. Aucune information alors que la dite commission se serait réunie le 8 Mars dernier. Mais comme il est devenu de règle dans ce village rien n’a filtré.Pourtant le 19 Mars dernier une réunion publique s’est tenue, mais le sujet n’a pas été abordé. La règle d’or de cette étrange municipalité c’est le silence le plus total, exigé de tous les membres du Conseil. Règle à laquelle il convient d’ajouter la passivité. Les preuves nous en sont données.
Comme il est loin le printemps 2014 où ces élus d’aujourd’hui annonçaient alors à grand renfort d’images sur écran que tout allait changer dans les contacts avec la population et surtout le suivi des informations.
Ma requête n’exigeait aucune dépense sérieuse. Par exemple donner à l’ancienne cour de récréation de l’école des garçons le nom d’Emile MONTIGNY n’impliquait qu’une ou deux modifications d’adresses, la Mairie étant elle-même administrativement située « rue des Ecoles ». Par ce propos je veux souligner que tout était possible et rapidement.
Nous sommes en droit de nous interroger sérieusement : – sur la réaction de Monsieur le Maire,- sur la prétendue commission constituée- sur le silence officiel- etc… sur tout ce qui parait mis en avant pour retarder la décision au maximum. Oui, POURQUOI? Serait-il de nos jours devenu gênant d’honorer un Résistant ? Nous sommes en droit de nous poser cette question!
En 2014 nous étions encore à Messigny et Vantoux 5 Résistants. A ce jour nous ne sommes déjà plus que DEUX. Est-ce que le Conseil Municipal tablerait sur cette évolution naturelle pour classer cette requête?
N’y a-t-il pas au sein de ce Conseil 2 ou 3 Conseillers décidés à réagir énergiquement pour l’obtention de cette reconnaissance à Monsieur Emile MONTIGNY. Ou alors faut-il admettre que les défenseurs de la LIBERTE et de la PATRIE n’existent plus !!!

GEORGES BALLIOT.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux, vie municipale | 2 commentaires

Qui peut croire que marcher dans une crotte peut porter bonheur ?

S1250001

Avril 2016, un habitant de la rue Maillot, ami des chiens, pas de leurs crottes, décidait d’installer un distributeur artisanal de sacs,  dans sa rue, à la disposition des propriétaires  pour les responsabiliser et les inciter à ramasser les crottes de leurs toutous. Ce fût un succès immédiat. Les déjections canines ont rapidement disparu au fil des jours pour le plus grand bonheur des riverains. Bien inspirée, pour une fois, l’équipe municipale a repris l’idée et décidé d’installer deux distributeurs Place de l’église derrière le monument aux morts et rue du bief.

S3540002

 » Ramasser ce n’est pas s’abaisser « 

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Répétition de la fanfare des pompiers de Messigny avant une éventuelle inauguration de la salle des fêtes rénovée !!!

P1040125Si on évoquait nos ‘Sapeurs-pompiers’ ?

Sous l’impulsion du maire Pierre Grapin naît le premier groupe de 30 volontaires équipés de deux grandes échelles de 12 m. et d’une dizaine de seaux en toile. La subdivision de Sapeurs-pompiers de Messigny est officialisée en 1910. Tout au long de son existence elle déploya une très grande activité aussi bien sociale que festive notamment le jour de la Ste Barbe. En 1937 dans le cadre d’un concours départemental nos sapeurs sous la houlette du lieutenant André Choumette rentrèrent au village porteurs d’une ample moisson de lauriers : prix de manœuvre, prix de tenue et de présentation, prix d’instruction technique, prix d’honneur etc…La réputation et la compétence de cette subdivision allait dépasser largement les limites du canton. Il est bien connu que lorsque tout fonctionne bien et que certains de nos concitoyens se distinguent par leur dévouement ou leur compétence, des jalousies se dessinent. En 1953 ces dévoués serviteurs de la sécurité publique démissionnent en bloc. En effet, un sous-officier en retraite ancien adjudant, accusait ouvertement nos Sapeurs-pompiers de ne pas être capables de marcher au pas ! Au même moment deux incendies dans une laiterie et dans un hangar à paille n’avaient pu être maîtrisés faute d’une moto-pompe en état de fonctionner. Les ragots, les quolibets fusèrent, des concitoyens mal intentionnés firent des gorges chaudes de ces incidents et Messigny se trouva divisé en deux camps. Le torchon brûlait entre partisans et adversaires des Sapeurs-pompiers. Mais le pire de tout aux yeux de ces volontaires du feu c’est que les médias bourguignons de l’époque s’emparèrent de l’affaire à un point tel que des articles parurent au plan national dans France-Presse, France-Dimanche et France-Soir. Ce fut presque une affaire d’Etat ! Emile Montigny, maire tenta de relancer cette subdivision, en vain. Le mal était trop profond pour ces hommes au service de leurs semblables qui s’engageaient alors à servir pour cinq ans. Exit nos Sapeurs-pompiers ! Rappelons quelques noms pour l’histoire locale : en 1908.. Louis Pauthenet et Auguste Belin, clairons – Henri Meuret, responsable de la pompe à incendie. En 1910…Emile Montigny, sous-lieutenant – Paul Chastin, sergent-major – Albert Javelle, sergent – Hippolyte Allard, caporal-fourrier – Pierre Roux, caporal – Jules Gossot, clairon – Cogniard et Philippe Mielle, sapeurs. En 1935….Lombard, caporal. En 1946…André Choumette, lieutenant. En 1951…André Meuret, lieutenant – Marcel Tissier, Julien Muller, Gabriel Couturier, Marcel Muller, Eugène Messe, André Decamp, Marcel Parriot, Henri Grandchamp, Georges Balliot, Armand Lelong, Achille Rousselet, Georges Parriot, Adrien Perse. Cette liste est bien incomplète, peut-être que l’un ou l’autre des anciens de cette subdivision seront à même de préciser les choses qu’ils en soient par avance remerciés. Rouletabille accepte tout pour compléter au plus juste le chapitre concernant le Devoir de Mémoire de nos ‘Sapeurs-pompiers’.

 » Patient est le pompier car il démarre au bas de l’échelle « 

P1040126

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Un commentaire de Rouletabille sur le projet d’extension de la salle des fêtes…

Impossible d’entrer en contact avec des élus qui fuient et rasent nos murs, impossible de discuter ou d’exposer un ou des avis sur ce projet à des gens qui ne savent rien! Encore plus désagréable est le silence de monsieur le maire lui habituellement si prompt à réagir. Si Mr Alain a raison dans ses informations alors il est impératif que la municipalité fasse montre d’intelligence et de réalisme. Rehausser la plate-forme appelle à décaisser, recharger et compacter mais pas uniquement sous les 800 m2 de la halle des sports. Coût:…?…’un bras’ comme dit la jeunesse d’aujourd’hui. Compte-tenu de la charge de ce bâtiment la sagesse appelle à couler une barre en béton armé pour renforcer la rive du Suzon dont la fragilité est fonction des inondations imprévisibles imprégnant la couche géologique.. Cependant ne jetons pas la pierre (!) aux élus, tous novices dans ce type de grands travaux encore moins au cabinet d’étude qui exécute ce qui lui est demandé même s’il a à donner un avis de professionnel quant au seul emplacement de ce projet. Un exemple est à noter: trois chauffages différents avec des matériels tout aussi différents sont prévus! Comme le soulignait un pro du village au cours de la réunion publique, un de ces trois chauffage est déjà obsolète et de ce seul fait impossible à dépanner dans le département. D’autres exemples peuvent être cités, celui de la SECURITE par exemple reste majeur, les services compétents auraient mis leur véto à l’emplacement de ce projet. Quelle que soit la manière dont on observe l’éventuel développement de la voirie dans ce secteur nous sommes face à une montagne d’improbabilités,il n’y a aucune possibilité réaliste. La municipalité comprendra-t-elle que la sagesse et surtout un certain respect dû aux habitants la conduisent à envisager un autre emplacement? Ce serait tout à son honneur (*)

(*) cf dictionnaire Larousse ou autre.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A lire le commentaire d’Alain sur le projet d’extension de la salle des fêtes…

Alain dit :

Le projet prend l’eau comme le Titanic il va peut-être sombrer, les services de SECURITE des sapeurs-pompiers seraient contre cet emplacement et ce n’est pas rien. Encore un camouflage de cette municipalité incompétente, nombriliste dont quelques uns sont seulement intéressés par le fric. LAMENTABLE.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Je dis merci aux retraités…( E. MACRON )

S3530002

Une centaine de retraités se sont rassemblés ce matin Place Darcy à l’appel de la CGT.

Le Président de la République a rappelé lors de son interview du dimanche 15 avril 2018 qu’il avait demandé un effort aux retraités et qu’il leur disait merci. En fait de demande, l’augmentation de la CSG de 1,7% pour les pensions supérieures à 1200€ bruts /mois leur a été imposée. Et la perte de pouvoir d’achat serait en fait de 1,84 à1,86 % selon les calculs de nombreux retraités.

E. MACRON dit merci aux retraités:

  • d’avoir cotisé pendant 40 à 42 années pour payer la retraites des anciens.
  • d’avoir cotisé pendant 40 à42 ans pour avoir droit à leur retraite.
  • d’avoir accepté de continuer à cotiser pendant leur retraite (+ 1,7% à compter du 1er janvier 2018 ) entrainant une diminution de 1,8% du montant de leur retraite.

L’augmentation de 1,8% de la CSG appliquée à la retraite moyenne (1376€ bruts) représente une perte de pouvoir d’achat de 25 euros/mois. C’est peu diront certains mais appliquée à l’indemnité d’un parlementaire (7210€ bruts) la perte de pouvoir d’achat serait de 130 € ( 0,35% ). Sont-ils exonérés ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Nouvelle journée de solidarité, impôt nouveau !!!

C’est un beau mot, la solidarité. Il renvoie à des notions, de fraternité, d’entraide, de partage.La solidarité commence dans la famille, le groupe, le village, puis elle s’élargit et peut traverser les cultures, les générations, les frontières.

Le Gouvernement étudie la mise en place d’une seconde journée de solidarité pour financer le risque de dépendance prévisible avec le vieillissement de la population ( 5 millions de plus de 85 ans à l’horizon 2050 )

La journée de solidarité a été créée afin de permettre le financement d’actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées.

Elle prend la forme d’une journée supplémentaire de travail, d’une durée de 7 heures, non rémunérée pour les salariés.

Tous les salariés français du secteur privé sont concernés. Les travailleurs indépendants non salariés ne sont donc pas concernés par cette mesure.Les professions libérales (médecin, avocat, notaire etc.) et indépendantes (artisan, commerçant etc.) ne participent pas à cet effort de solidarité national. À ce jour, tout repose sur les salariés et sur les retraités imposables.

Depuis plusieurs décennies, des journées nationales sont décrétées pour sensibiliser les Français sur des causes qui les concernent directement ou indirectement ( journée contre le cancer, contre la faim, l’autisme, la musique etc…) Et, chaque journée, est aussi l’occasion de nous inviter à faire un don volontaire pour aider à la recherche médicale ou au financement de différentes associations caritatives. Mais la contribution à une journée de solidarité  avec la perte d’une journée de salaire ou un % des pensions de retraite ou d’invalidité est obligatoire pour seulement une partie de la population, toujours la même, la plus nombreuse. C’est un nouvel impôt qui ne dit pas son nom, un impôt particulièrement injuste !!!La journée de solidarité se révèle même bénéfique pour les entreprises qui ne sont tenues de verser que 0,3 % de leur masse salariale.

En matière de solidarité, ce sont souvent les plus petits qui s’avèrent les plus grands.  

Gérard Briffoteaux-ferry.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

 

 

 

Renforcée par Colbert, l’organisation de la gabelle arriva à son apogée 1680. Il instaure un véritable code fixant toutes les modalités de perception de l’impôt, son montant, les peines qui seraient appliquées aux contrevenants. Il obligea les Français à s’approvisionner obligatoirement dans les greniers royaux. Les mesures prises par Colbert portèrent le prix du sel à vingt fois son prix. La Gabelle fera des ravages jusqu’en 1790. Par conséquent, les populations ne voulurent plus payer cet impôt. Alors petit à petit, une contrebande s’est mise en place avec les faux-sauniers qui sévissaient entre les pays où le sel était cher et ceux où il ne l’était pas. Ce système de gabelle normalement applicable à tous officiellement ne l’était pas. En effet, le clergé, la noblesse, les membres de l’université, les officiers royaux y échappaient en bénéficiant du « franc salé » qui leur permettait d’acheter le sel à un prix inférieur au tarif. Le sel se trouvait détourné des salines ou il était volé lors de son transport ou directement à l’intérieur des salines malgré la surveillance.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Projet d’extension de la salle des fêtes…

Alain    : dit

Bien bizarre ces travaux. Et si ils étaient déjà connus avant la réunion publique? Et si ce conseil municipal nous avait berné? Cette histoire de modification de la zone inondable ne tient pas debout il y a eu trop d’insistance ce soir là beaucoup trop. Alors mensonge? dans quel but? Tous complices de ce gros mensonge si tel est le cas. Gare à l’addition.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Atrazine : des travaux, des suites, des poursuites !!!

S3400004

En apprend que des travaux seraient entrepris sur le réseau de distribution d’eau potable de Grandchamp ( 8 branchements ) par la Lyonnaise des eaux et Suez. Des analyses seraient ensuite réalisées à l’issue de ces travaux pour vérifier le taux d’atrazine. Ils permettront peut-être de cibler enfin le lieu d’entrée du pesticide dans les canalisations et de débusquer le ou les utilisateurs !

Toutes les tentatives pour étouffer, juguler les informations concernant les traces d’atrazine trouvées dans le réseau de distribution d’eau potable ont échoué à ce jour. Et des initiatives individuelles et collectives sont en cours ou à venir pour rechercher et connaitre la vérité, toute la vérité,  sur ce problème que l’équipe municipale a cherché à occulter, à cacher aux habitants.

Le bail, de la ferme occupée par le Maire et des terrains attenants, arriverait à échéance. Leur exploitation confiée à une famille d’agriculteurs de Messigny serait reprise par un agriculteur d’Hauteville.

Il est vivement recommandé de suivre  le site officiel de la Mairie pour des informations plus complètes, plus détaillées.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le projet d’extension de la salle des fêtes prend l’eau, le budget initial aussi !!!

 

Et si on parlait ‘vrai’, pour une fois ?

Rouletabille n’est pas plus curieux que d’autres Glorious ou Coucous, il apprécie tout simplement son village d’adoption, il le lit dans ses rues, il entend ses concitoyens et il s’amuse parfois tristement de ce qu’il traduit au quotidien dans ses annales privées pour l’instant. Peut-être y aura-t-il un jour un nouvel ouvrage de publié dont le titre serait proche du « Clochemerle » de Gabriel Chevalier…Rouletabille y réfléchit…En effet, l’histoire satire de ce village lointain pourrait se superposer à celle de Messigny et Vantoux en remplaçant la ‘vespasienne’ par le complexe ‘festivo-sportif’. Bien entendu toute comparaison avec des personnes ayant existé ne serait que pure coïncidence etc….

Le « secret », la « rétention d’informations » sont les lignes directrices de la municipalité et seront vraisemblablement celles de la suivante sans doute la même avec des surprises, foi de Rouletabille. Le dit Rouletabille,  comme tant d’autres de nos concitoyens, n’apprécie pas d’être pris pour une…bille. Il s’est interrogé sur le contenu de l’exposé public des plus autoritaires qui soit imposant d’office ce complexe festivo-sportif rejeté quant à son emplacement par la majorité des habitants. Rouletabille a tout aussi été intrigué par la prose » institutionnelle » publiée dans le récent article paru dans le Bien Public du 6 avril 2018. Il a entendu la rue qui a diffusé rapidement des précisions navrantes sur ce projet-phare de la municipalité pour se mettre en quête de vérifications de ces rumeurs au sein de milieux plus ouverts que celui du ‘TOP SECRET’ imposé par le maire à ses ouailles dociles et aux transfuges potentiels (une nouveauté en cours). Rouletabille découvre que le permis de construire de ce projet insensé est reporté ! Il va être nécessaire de rehausser la totalité de la plate-forme d’un nombre appréciable de centimètres, devinez de combien ? Ce qui va renvoyer à leur devoir ceux qui n’ont pas écouté les ‘anciens’ du cru au sujet de la zone inondable. Justement, évoquons là cette zone inondable au sujet de laquelle nous avons été embaumés avec une certaine forme de conviction de la part de l’orateur. En compulsant le dossier du PLU on s’aperçoit que la zone est définie depuis…..2014 ! La règle est la même et à la même date pour toutes les communes présentant un profil inondable. Il suffisait à la ‘commission ad hoc’ et à d’autres d’ouvrir le dossier du PLU certes un peu rébarbatif et de bien lire au besoin avec la loupe de Rouletabille ce qui y est défini. Il est possible que ce soit un oubli involontaire de la part des rédacteurs du projet, bien entendu nous éliminons en toute objectivité un fait d’incompétence. Les élus ont sans doute pensé que la Loi locale était prioritaire et que l’on pouvait éventuellement berner en toute conscience les autorités de tutelle ? Comme nombre de nos concitoyens il nous paraît normal de nous interroger sur le sérieux de l’emplacement de ce projet et sur la responsabilité d’une modification qui augmentera de manière substantielle le budget initial lequel ne nous avait pas été présenté compte-tenu de notre obscurantisme cérébral. Qui est responsable de cette grossière erreur ? Qui assumera le supplément financier de cet oubli ? Comment qualifier ce dernier ? Les réponses à nos questions rejoindront vraisemblablement la même zone de ‘certitudes’ que l’attribution à 100% des subventions demandées. Il est vrai que dans un budget de cet ordre on fait dire au monde particulier des ‘chiffres’ ce que l’on veut bien leur faire dire, ils sont malléables, adaptables, modifiables à souhait en fonction du profil de l’auditoire. Cerise sur le gâteau (provisoire), dimanche dernier l’animation de la rue du Stade donne une idée de ce que deviendra ce quartier si ce projet festivo-sportif est mis en place à cet endroit ! Nous sommes conscients que face à l’entêtement chronique des décideurs notre prose ne fera rien bouger, elle restera cependant un témoignage pour l’histoire future et pourra peut-être servir un jour…..

Orgueil et vanité

« Je me suis souvent étonné qu’à tous chacun se préfère, tout en faisant moins de cas de sa propre opinion sur soi-même que celle des autres. » (Marc Aurèle, Pensées pour moi-même)

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 3 commentaires

Permis de construire de la salle des fêtes: une copie à revoir…

s3470006.jpg

L’obtention du permis de construire de la salle des fêtes serait subordonnée à la prise en compte, par le projet de financement initial concocté par l’équipe municipale, du coût des travaux supplémentaires exigés. De quels travaux s’agit-il ? Il est vivement recommandé de suivre le site officiel de la Mairie pour avoir accès aux détails des travaux!!! Les Conseillers ne seraient pas tous au courant !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Premier monument: »le Chasseur des Alpes « …

p1040115.jpg

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

200 000 vues, le site de la VIGIE toujours aussi consulté, aussi nécessaire…

s2950002.jpg

Le site de la Vigie : « au fil du Suzon » affichait 199 877 vues ce dimanche matin 8 avril 2018. Avec un record absolu de 790 vues le 20 février 2018. Créé en décembre 2014 pour palier aux insuffisances de communication de l’équipe municipale, le site a trouvé tout naturellement son électorat par le bouche à oreille sans faire de prosélytisme. Les résultats pourront peut-être paraître modestes à certains mais rapportés au nombre d’habitants 1600 environ et à la nature des sujets communaux traités, çà reste honorable. Autre satisfaction, notre village Gaulois et son équipe municipale sont maintenant connus et célèbres dans une centaine de pays de par le monde.

Nous avons encore de nombreux dossiers à suivre ( décharge, l’atrazine, la salle des fêtes, le PLU, la vente du terrain communal à prix cassé etc …) Restons vigilants, n’hésitez pas à envoyer vos commentaires, vos infos, vos photos à messivan.suzon@outlook.fr vos envois, avec ou sans pseudo, resteront toujours anonymes si vous le souhaitez. Un grand merci à tous les lecteurs.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Jazz en SUZON …

capture-d_c3a9cran-2018-04-08-c3a0-19-15-57.png

Un lecteur attentif à la vie communale, aurait constaté un changement de l’intitulé entre l’affichette distribuée dans les boîtes aux lettres et l’annonce diffusée sur le site officiel de la Mairie. L’affichette annonçait un concert proposé par le comité des fêtes de la commune mais la référence au comité des fêtes aurait disparue du site de la Mairie !!!!

Qu’est-ce à dire, à penser…..La preuve en image !!!

p1040114.jpg

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Pour un revenu de base, universel ou d’existence …

Le Revenu Universel répond à l’exigence de justice sociale et de hausse du pouvoir d’achat de nos concitoyens. 19 millions de Françaises et de Français, actifs, ouvriers, employés, agriculteurs, indépendants et étudiants, seraient concernés. En France, l’INSEE fixe le seuil de pauvreté entre 846 et 1015 euros /mois. Ce revenu de base, ne serait pas cumulable avec les minimas sociaux. Il replacerait notamment le RMI et le RSA qui ont montré leur manque d’efficacité pour lutter contre la pauvreté.

Une mission d’information du Sénat a proposé en octobre d’expérimenter rapidement  « dans des territoires volontaires » différentes modalités d’une mise en place d’un revenu de base. Treize départements, dont la Nièvre,  se déclarent prêts à expérimenter « le revenu de base, universel ou d’existence « . Certains y voient une possibilité d’émanciper l’individu de l’emploi, quand d’autres ont avant tout pour objectif de simplifier le système de protection sociale actuel.
Amartya Sen « Nobel des pauvres », économiste et philosophe Indien s’est exprimé au sujet du revenu de base lors d’une interview accordée à une chaîne de télévision. Il répond d’une manière assez critique, faisant valoir que le revenu de base n’est pas, aujourd’hui, la meilleure façon de lutter contre la pauvreté, ou le financement des soins de santé, d’éducation et d’autres services publics est déficient. Il affirme qu’il ne suffit pas de  « donner de l’argent aux gens » et que ce serait une « abdication de la responsabilité » de la part d’un gouvernement s’il octroyait de l’argent aux individus plutôt que d’assurer des services publics davantage performants.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Les Français aiment …

s3480010.jpg

Leurs trains; TER pour aller au travail, le TGV pour les grandes distances, l’avion pour des vacances à l’étranger. Mais en même temps, ils ne veulent pas que le train passe au bout de leur jardin et l’avion au-dessus de leur maison ou immeuble. Un Français sur 2 seulement soutient et accepte les contraintes des grèves et pourtant quels sont ceux, qui parmi les plaignants  » pris en otage », sont prêts à abandonner les acquis sociaux dont ils bénéficient tout au long de leur vie. Leur père, grand père ont eux aussi  peut-être fait grève ou se sont considérés » pris en otage ». Mais personne n’a, à ce jour, quel que soit son choix, renoncé à ses congés payés, à la semaine de 40 heures, au salaire minimum ou la retraite par répartition etc…

UN GRAND MERCI À NOS ANCIENS QUI ONT PERDU DES JOURS, DES SEMAINES DE SALAIRE, QUELQUEFOIS LEUR EMPLOI, LEUR VIE POUR NOUS OFFRIR UNE VIE MEILLEURE.

1936 : Délégués du personnel sous le Front populaire (socialistes, communistes, radicaux de gauche).
1936 : Congés payés de quinze jours sous Léon Blum Front populaire (socialistes, communistes, radicaux de gauche).
1936 : Semaine de 40 heures sous Léon Blum Front populaire (socialistes, communistes, radicaux de gauche).
1936 : Convention collective sous Léon Blum Front populaire (socialistes, communistes, radicaux de gauche).
1941 : Comités sociaux d’établissement sous Pétain.
1941 : Minimum vieillesse et Retraite par répartition Loi du 1er janvier 1941 par le secrétaire d’état René Belin, ancien leader CGT, sous le régime de Vichy (Pétain).
1941 : Salaire Minimum Loi du 4 octobre 1941 contenue dans la Charte du Travail 10
1941 : Nationalisation des différentes caisses d’assurances santé qui deviendra à la Libération la Sécurité Sociale.
1942 : la Loi du 28 juillet instaure la Médecine du Travail obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. Sous Pétain.
1945 : Transformation des comités sociaux d’établissement en Comité d’Entreprise sous De Gaulle conservateur par Mendès-France radical-socialiste
1945 : Mise en place du système de protection sociale (la Sécurité sociale) par Ambroise Croizat
1946 : Création du statut de la fonction publique par Maurice Thorez communiste. Généralisation de la médecine du travail à toutes les entreprises par Ambroise Croizat communiste.
1950 : SMIG ancêtre du SMIC, créé sous la présidence de Vincent Auriol socialiste
1956 : Congés payés Troisième semaine Guy Mollet (secrétaire général de la SFIO)
1958 : Assurance chômage sous le gouvernement Pflimlin centriste.
1969 : Congés payés Quatrième semaine sous De Gaulle conservateur.
1967 : Intéressement et actionnariat ouvrier ministère Pompidou sous la présidence de De Gaulle conservateur.
1971 : Formation Professionnelle Continue sous la Présidence de Pompidou conservateur.
1975 : Assurance Vieillesse pour tous, Ministère Chirac sous la présidence de Giscard conservateur.
1982 : Congés payés Cinquième semaine par Pierre Mauroy sous la présidence de Mitterrand socialiste.
1982 : Temps de travail ordonnance n°82-4111 instituant la semaine de trente-neuf heures sous Mitterrand
1983 : Retraite a 60 ans sous la présidence de Mitterrand socialiste.
1998 : Temps de travail lois Aubry du 13 juin 199812 et du 19 janvier 200013 instituant la semaine de trente-cinq heures, socialiste.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Le serment des conscrits de Messigny le dimanche 23 avril 1911….

p1040112-e1522343576636.jpg

C KAYSER dit :

« Nous jurons solennellement et librement de faire tous nos efforts pour devenir des soldats habiles, vigoureux, intrépides ; de conserver intact en nos cœurs l’amour de la France, le culte de l’armée, le dévouement au drapeau. Nous jurons enfin, si la France était envahie ou si nous étions appelé à la défendre en terres lointaines de faire le sacrifice de notre vie pour sauver l’honneur de la patrie ».

Il serait fastidieux de traduire en quelques lignes la présence de ce monument représentant une page tragique de l’histoire de Messigny et Vantoux au cours de la journée du 18 janvier 1871. Cette page s’inscrit dans la bataille de Dijon qui mit aux prises les Prussiens du général Zastrow et l’armée hétéroclite de Giuseppe Garibaldi. Ainsi, le 21 janvier 1871 à 9 heures, les 330 hommes des ‘Enfants perdus de la Montagne’ (savoyards de 16 à 19 ans) prennent la relève de la Garde Nationale au cœur du village. Vers 11 heures, les Prussiens du Major Conta venant de Savigny le Sec, abrités dans les bois des Lavières (rue éponyme) attaquent les Garibaldiens en même temps que les unités des Lieutenants Schultz et Freyer tentent d’encercler Messigny par le chemin de Norges. Le combat est d’une violence inouïe entre les jeunes Garibaldiens et les troupes aguerries de l’envahisseur. A 13 heures Riciotti Garibaldi arrive à la rescousse à la tête de 600 francs tireurs des ‘Chasseurs des Alpes, de l’Aveyron et du Mont-Blanc’. Près de 1000 hommes s’entretuent au cœur du village dans la plus grande pagaïe. A la tombée de la nuit le bilan est lourd. Côté Prussiens : 46 tués, 131 hommes hors de combat, 42 prisonniers, 12 disparus. Côté Garibaldiens : 20 tués, 80 hors de combat.

L’actuel monument exécuté par le ciseau de Louis Courte n’est pas celui prévu à l’origine par le Comité des Survivants de la 4° Brigade. En effet, la municipalité de Messigny avait refusé dès 1908, un emplacement parce que « le Chasseur des Alpes qui doit surmonter le monument porte ‘un chapeau’ et des ‘bottes’ emblèmes séditieux et nuisibles à la moralité des futurs citoyens ». Après d’âpres discussions la statue du « Chasseur des Alpes » est modifiée « le militaire n’a plus de barbe au menton, il ne reste que la moustache ; au lieu du chapeau il est coiffé d’un képi ; les bottes sont remplacées par des souliers et des guêtres ». L’attitude de la municipalité provoqua un conflit larvé entre partisans et adversaires des Garibaldiens en d’autres termes entre ‘républicains’ et ‘cléricaux’. L’histoire ne devait pas s’arrêter là il restait à positionner le monument initialement prévu à l’emplacement de l’actuel Monuments aux Morts des deux Guerres Mondiales. Après bien des échanges houleux entre les deux clans le monument est inauguré le dimanche 10 juillet 1910 entouré pour la circonstance d’une foule nombreuse toutes tendances politico-religieuses confondues….en apparence seulement. Le contenu de certains discours fort nombreux ne manqua pas de piquant et de sous-entendus. La presse régionale ‘Le Progrès’, Le Petit Bourguignon’, ‘Le Bien Public’, ‘le Rappel Socialiste’ ouvrirent largement leurs pages à cette affaire. Aujourd’hui, le ‘Mobile’ de 1871 monte la garde tout en surveillant la plaine dijonnaise dans l’attente d’un hypothétique ennemi…..

p1040113.jpgLA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Adhésion de Messigny et Vantoux au Grand Dijon …

Capture d_écran 2018-04-02 à 17.39.53capture-d_c3a9cran-2018-04-02-c3a0-17-18-34.png
POURQUOI LE 1ER AVRIL ?
On raconte que jusqu’en 1564, l’année commençait le 1er avril. Cette année là, le roi Charles IX décida de modifier le calendrier pour faire commencer l’année le 1er janvier.
Donc le 1er janvier 1565 tout le monde se souhaita « bonne année », se fit des cadeaux, se donna des étrennes, tout comme à un début d’année.
Mais beaucoup de gens eurent du mal à s’habituer à ce nouveau calendrier et certains n’étaient même pas au courant que la date de la nouvelle année avait changé ! Ils continuèrent donc à s’offrir des cadeaux et des étrennes le 1er Avril.
Pour ce moquer d’eux, quelques petits malins ont eu l’idée de leur offrir des cadeaux un peu spéciaux, des faux cadeaux, des cadeaux pour de rire, bref des blagues !
À partir de ce jour là, raconte-t-on, chaque année au 1er avril tout le monde, grands et petits, prit l’habitude de se faire des blagues et des farces.

La Vigie est farceuse !!! mais en même temps, çà permet d’aborder un sujet important, pour beaucoup d’habitants, qui ne figurait malheureusement pas dans les professions de foi des candidats aux dernières élections municipales. Cette question mériterait, sans aucun doute,  d’être abordée en réunion publique pour évaluer les besoins, recueillir les points de vue de chacun, donner des informations sur le coût, les avantages et inconvénients de cette adhésion auprès des villages alentours ayant rejoint la Métropole depuis quelques années.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Messigny et Vantoux rejoindrait enfin le Grand Dijon !!!

Une rumeur persistante circule dans les milieux dits « bien informés ». Des pourparlers discrets auraient été engagés entre une délégation du Conseil Municipal de Messigny et Vantoux et des dirigeants du Grand Dijon. Après plusieurs années de refus inexplicables, les responsables de notre commune, seraient prêts à rejoindre la Métropole pour faire bénéficier les habitants des différents avantages dont profitent, depuis des années,  les habitants des villages alentours. Enfin une décision sage et responsable. Peut-être plus d’informations lors de la prochaine réunion du Conseil Municipal le mercredi 4 avril 2018.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 2 commentaires

Ce qui change au 1er avril 2018…

Mini revue de presse…

img_0487.jpgSource : Le Parisien du 1er avril 2018.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Quand la pie fait son nid en haut, l’été sera chaud …

s3490001-e1522571368377.jpg

« La pie construit son nid. L’édifice est de taille, pas surprenant que le couple participe à part égales à son élaboration et ce, durant cinq à six semaines. Situé à la cime d’un arbre, il consiste en une cuvette recouverte de boue, d’herbes et de poils recouverte d’un dôme protecteur fait de branches entrelacées. L’oiseau y entre par le côté mais il faudra attendre la mi-avril avant que Madame ponde ses 7 à 8 œufs. Qualifiée de bavarde non sans fondements, la pie traîne également une fâcheuse réputation de voleuse. On la dit attirée par tout ce qui brille, pourtant, oubliez ce mythe, des recherches ont montré que l’oiseau n’est nullement kleptomane et vous ne trouverez aucun bijou dans son nid ! Seuls chapardages à son actif, elle pioche volontiers dans le bol du chien ou du chat et dérobe parfois les proies d’oiseaux plus petits qu’elle ». Source : Animal Cognition

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Nids- de- poule à Messigny et Vantoux itou !!!

Après chaque hiver, les nids-de-poule refont leur apparition sur les routes de France. Un phénomène courant lié aux intempéries mais aussi à une dégradation croissante de l’état du réseau national.

L’association 40 millions d’automobilistes recense via son application « J’ai mal à ma route », plus de 36 000 signalements de routes dégradées dont un tiers concerne des nids-de-poule sur la chaussée.« La tendance est à une dégradation générale du réseau routier depuis cinq ans. Les collectivités locales et l’État investissent moins d’argent dans le réseau routier français », Dans son rapport 2017, l’Observatoire national de la route (qui réunit des acteurs publics et privés), estime que les moyens financiers consacrés à la voirie ont baissé d’environ 25 % entre 2013 et 2016.

Le climat et la circulation en cause

Mais comment se forme un nid-de-poule ? Ce phénomène s’explique par deux facteurs : le climat et la circulation. Les écarts de températures l’hiver sur un nombre de jours restreint abîment le revêtement de la chaussée, qui se fragilise et peut alors se fissurer.Lorsqu’il pleut, l’eau s’infiltre ensuite à travers les fissures. En période de gel, l’eau prend du volume, avant de s’écouler lors du dégel. C’est à ce moment que des nids-de-poule apparaissent. Des trous rebouchés, par les collectivités,  bien souvent dans l’urgence, avec des rustines  » d’enrobé  » sans se préoccuper des conditions météorologiques.Pour les deux-roues motorisés et les vélos, ces nids-de-poule dans la chaussée sont des sources d’accidents

L’œuf de Pâques est un symbole chrétien, spécialement décoré pour cette fête, et restant le plus souvent comestible. Traditionnellement, il s’agissait d’un œuf de poule cuit dur coloré, aujourd’hui c’est souvent un œuf en sucre ou en chocolat. En Belgique, comme en France, c’est un cadeau traditionnel offert le matin du dimanche de Pâques. En Suisse, en Grande-Bretagne ou aux États-Unis, le symbole de Pâques est un lapin ou un lièvre ; dans certains régions historiquement de religion catholique, des cloches ont la même fonction. Dans les pays de l’Est, on les colore et décore. ( inspiré par article de Sud-Ouest ) 

Ne vous attendez pas à trouvez des oeufs de pâques ce week-end dans les nids -de -poule de votre village. Mais, pour l’année prochaine, l’équipe municipale pourrait organiser une chasse aux oeufs de Pâques pour les enfants qui seraient chargés  de recenser le nombre de nids -de- poule dans les rues de leur village. La Mairie serait alors astreinte à cacher autant d’oeufs de Pâques que de nids de poule recensés.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Hommage au Lieutenant -Colonel Arnaud Beltrame …

22-23nov-2014-coq-et-eglise-053-copie.jpgUne cérémonie a été organisée ce matin à 11h 30 devant le monument aux morts à Messigny et Vantoux pour rendre hommage au Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame tué par Radouane Lakdim dans le Super U de Trèbes dans l’Aude. Une cinquantaine de personnes se sont déplacées pour assister à cet hommage. C’est le premier Adjoint, en l’absence du Maire, qui a officié. Un Adjoint, certainement distrait, ou submergé par l’émotion, a oublié de retirer son couvre- chef comme c’est l’usage dans de telles circonstances.

Parmi les habitants présents, certains ont voulu aussi, par leur présence, rendre hommage aux 3 autres victimes, à leurs familles et aux blessés, qui semblent un peu oubliés. Ils n’ont  rien cherché, rien provoqué,  leur seul tord avoir croiser la route de Lakdim.

mini revue de presse…

img_0482.jpgimg_0481.jpgLA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 1 commentaire

Narcissique Leo…

Josephin dit :

Le modeste Leo s’est trouvé particulièrement remarquable lors de sa prestation de présentation du projet de réfection et d’agrandissement de la salle des fêtes et il l’écrit montrant ainsi son besoin impérieux d’être admiré. C’est ce qu’on appelle le narcissisme.

Le narcissique est une personne qui éprouve un grand amour pour elle-même et méprise les autres.

Le trouble narcissique est le fait d’une insuffisance dans la construction de son narcissisme. Cette défaillance apporte des doutes récurrents sur sa capacité à être aimé, et un besoin constant d’être rassuré, comblé par les regards des autres. L’excès de demande d’attention et de reconnaissance, la frustration extrême voire l’impossibilité d’entendre la moindre critique, sont les grands signes des fragiles narcissiques. La critique engendre de leur part emportement, colère, rejet. Car elle les désorganise totalement. C’est le risque de chaos.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | 7 commentaires

Environ 3000 manifestants à Dijon cet après midi…

Plus de 2000 personnes étaient rassemblées cet après-midi place de la Libération pour participer à la manifestation pour la défense de leur statut, leur pouvoir d’achat, les effectifs etc … De nombreuses personnes n’ont pas compris pourquoi la police leur interdisait l’accès à la place de la Libération par la rue de la Liberté. D’autres, touristes, non manifestants, personnes âgées, handicapés, femmes avec poussette et enfants se sont vues refuser l’accès à la rue de la Liberté pour retourner chez elles ou récupérer leur voiture !!!! Il leur était demandé de faire un grand détour. Pourquoi ? Cette rue de la Liberté serait-elle mal nommée?

S3480010

S3480013

 

S3480008S3480005

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Leo à Rouletabille …

Pauvre Rouletabille dont les commentaires sont affligeants tant ils sont déconnectés de la réalité du projet qui nous a été présenté clairement lundi soir. Dossier qui démontre à en croire ce que nous avons entendu, que l’équipe se projette dans l’avenir. C’est tant mieux.n’en déplaise à ceux qui souhaitent que le village stagne voir regresse et n’offre aucune perspective de développement , contrairement à ce qui s’est fait dans le village depuis des décennies .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | 4 commentaires

C’est le printemps …..

S3470005

Le printemps donne à tout la vie et la beauté ; 

Chaque tige a sa fleur ; chaque fleur est superbe ;
L’azur est souriant. La nature en gaîté
Met des trésors d’amour et de bonheur dans l’herbe !

Dans les arbres, songeurs profonds, germe le fruit :
La joie est par les airs ; tout est gonflé de sève ;
Et ce jour trouble plus le penseur que la nuit,
Car un plus grand mystère entre dans son grand rêve !

Dieu se laisse entrevoir, et sur des arbrisseaux,
Êtres souffrants que nul doux parfum ne console,
Une fleur vient d’éclore, un nid de passereaux :
Encore de l’amour au sein d’une corolle !

Jean Aicard.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Je suis le Chef Suprême ! Pièce en un acte…

Rouletabille dit :

Nous étions six spectateurs dans notre petit coin aux places les plus chères pour ne rien manquer de cette pièce. Mise en scène rappelant le souvenir de cette réunion ‘interalliés’ qui s’était déroulée à Berlin-Est dans les années 1960. Le NKVD avait disposé les tables des observateurs de la même manière avec la différence que ces derniers déshabillaient les participants du regard en quête d’un éventuel espion alors que lundi soir les membres du ‘comité de pilotage’ affichaient plutôt un regard terne ou neutre, sous les tables quelques gambettes tremblaient dans leurs chaussettes. Au travers des questions légitimes posées par quatre courageux spectateurs nous avons compris que ce projet « c’est comme çà et pas autrement, un point c’est tout ». Quel mépris envers ces habitants dans les réponses et dans l’attitude de l’orateur ! Nous avons également noté que le tableau de la répartition du financement de ce projet était un peu compliqué pour être présenté ce qui signifie que notre intelligence n’est pas au niveau du concepteur de ce tableau. Nous sommes cependant prêts à prendre des cours à ses côtés pour nous perfectionner. Cette réflexion lapidaire sur le financement a fait grand plaisir à deux personnes présentes dans le public considérées comme faisant partie de l’élite de notre commune. Cerise sur le gâteau, la confirmation que les élus ont interdiction de parler à la population des affaires de la commune qui se traitent en comité fermé. Elu(e)s du quartier Maillot retrouvez vos charmants sourires si agréables, nous venons de comprendre le pourquoi votre ‘mutisme municipal’. Un cas d’espèce unique en France. La «  Dame à la chaîne » pourra poursuivre la promotion de cette mesure autoritaire confirmant ainsi son rôle d’appariteur, une image d’un passé lointain dans une commune ou il faisait ‘bon vivre’. « Les impôts ne seront pas augmentés » Diable….et le coût de la réhabilitation de la décharge qui devrait démarrer sous peu ? Un gouffre à surprises. Et ce qui ne nous est pas encore annoncé ? Un jeune couple récemment installé dans notre village a exprimé le mot de la fin de cette pièce passionnante « Qu’est-ce que c’est que ce village ? ».

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux, salle des fêtes | Laisser un commentaire

Rouletabille, roule le Suzon …

Ah! le Suzon il en fait dire….

Les experts d’aujourd’hui n’ont pas la même vision que celle de nos ancêtres plus ou moins éloignés de notre XXI° siècle. Nous avons trouvé la publicité moqueuse suivante dans le journal tenu au quotidien par un habitant de Messigny.

Grand Hôtel International

Tenu par Antoine Perrier (Quinze-Onces-Tout-Mouillé)

A Vantoux-les-Eaux (Côte d’Or)

La première station thermale du monde

300 chambres luxueusement meublées à neuf

Vastes salons, salles de lecture, fumoirs,

Promenades ombragées

Restaurant select, cuisine recherchée

Immense parc de 50 hectares splendidement aménagé.

La gargote d’Antoine Perrier se situait à Vantoux près de la maison du ‘rebouteux’ à distance respectable du Suzon et en hauteur comme toutes les constructions érigées par les Coucous au fil des siècles. Les restes de l’écluse de l’ancien moulin du lieu tout comme celles des autres moulins posés sur le Suzon attestent de la hauteur des flots lorsque que ce dernier piquait inopinément une crise colérique. On observera que les ‘anciens’ qu’elle qu’ait été l’époque se sont toujours montrés prudents en évitant les proches rives de cette imprévisible rivière. Les plans ‘anciens’ des villages de Messigny et de Vantoux attestent de ces précautions. Aujourd’hui l’homme du XXI° siècle passe outre ces références ancestrales les techniques modernes lui apportant des solutions aux inconvénients d’un cours d’eau turbulent. Les dernières inondations en Côte d’Or et ailleurs sur des zones dites ‘inondables’ mais ou rien ne se passait plus depuis des années voire des siècles ont démontré que la Nature reprenait souvent ses droits.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rénovation et extension de la salle des fêtes ; le choix de l’équipe municipale…

img_0469.jpgLe lundi 19 janvier 2018, une réunion publique a été organisée par l’équipe municipale  pour informer les habitants sur son projet de rénovation et d’expansion de la salle des fêtes communale. Il s’agissait pour le Maire et des Conseillers de présenter un projet abouti d’équipement à usage collectif qu’ils avaient élaboré et choisi entre eux.

  • démolition de la salle des associations et des sanitaires
  • la rénovation et l’extension de la salle des fêtes
  • la construction d’un espace dédié aux sports, capacité de 220 personnes
  • une halle multi-sports de 800 m2 chauffée à 12°
  • un parking de 50 places
  • coût 2,7 millions dont 1,5 m espéré de subvention
  • début des travaux septembre 2018 pour une durée de 18 mois environ

La construction est prévue en zone naturelle de loisirs sur une emprise de 5188 m2. La Mairie a reçu 12 projets, en a retenu 3 puis un seul, le projet actuel. A la question : Est-ce que cette réunion peut faire évoluer le projet? Le Maire a répondu : » le projet global est arrêté, c’est l’application de notre programme sur lequel nous avons été élus en 1974″

S’agissant de la communication, ils  seraient plutôt hors programme. 

 » Utiliser tous les moyens de communication pour expliquer et échanger avec les habitants. »

img_0470.jpg

Un programme d’investissement à usage collectif dans une commune représente un engagement important pour plusieurs décennies. Il peut être compris et apprécié par une majorité des habitants pour peu qu’ils aient été associés au projet. Une équipe municipale a toujours intérêt à écouter et se nourrir des intelligences extérieures au Conseil sans pour autant se sentir dépouillée de ses prérogatives et de son pouvoir de décision. Mais celà ne fait décidément pas partie de sa culture. L’équipe ne doute pas, elle est pleine de certitudes, infaillible. Et pourtant ! Le Maire a indiqué à l’assemblée que les documents sur lesquels ils avaient travaillé, 1955 et 1965, pour tenir compte des risques d’inondations, étaient obsolètes. Ils attendent un autre document que doit leur fournir la Préfecture.

S3360010Pour le Maire, il n’y a pas de risques d’inondations puisque le lit du Suzon a été rectifié et le terrain remblayé. On a aucune raison de penser que le remblaiement a été mal fait. Mais lorsque l’on voit l’eau arriver dans le but du terrain de foot officiel, il serait intéressant de connaitre la différence de niveau entre le terrain du but et celui de l’extension.

s1590006.jpg

L’entretien, en général,du Suzon n’est pas non plus très rassurant notamment en amont de la passerelle.

Nuisances sonores :

Toutes les études acoustiques ont été effectuées selon le Maire y compris les répercussions périphériques. Et pourtant !!!

Le meilleur rempart, celui retenu dans les villages alentours, c’est le choix d’installer la salle des fêtes en un lieu excentré. L’isolation des bâtiments est indispensable mais elle n’est efficace que si les usagers restent à l’intérieur portes fermées. Mais les utilisateurs ouvrent les portes s’il fait trop chaud ou sortent en groupe pour discuter et fumer.A cela, s’ajoute le va-et-vient inévitable des véhicules.

Sécurité et parking :

Le parking de 50 places leur semble adapté à la fréquentation actuelle des locaux.

Sur le plan de la sécurité, elle serait à leurs yeux suffisante. Ils ne voient pas la nécessité de prévoir autre chose pour les 3 manifestations importantes , annuelles, qui attirent plusieurs centaines de véhicules qui se garent de part et d’autre de la rue du stade et jusque sur la place Harxheim. L’agrandissement de la salle des fêtes pour installer une estrade laisse à penser qu’elle a pour vocation à être utilisée pour des concerts ou du théâtre qui attireront aussi de nombreux spectateurs. Le Maire est tout à fait serein sur les problèmes de sécurité. A la question  les installations pour le Skate seront elles conservées il répond : » bien sur, nous avons la chance d’être dans un cul de sac, il n’y a pas de circulation et donc de danger pour les enfants « Attendons ce que dira la commission de contrôle sur la sécurité !!!

Financement :

Le budget est de 2,7 millions dont 1,5 de subvention espéré et compris dans le budget 180000€ de provision pour un éventuel dépassement et un engagement solennel de l’adjoint aux finances : »il n’y aura pas d’augmentation des impôts. »

Les différentes activités actuelles vont se trouver perturbées pendant la durée des travaux. Le complexe  » les Cigognes » accepte de nous accueillir mais il sera nécessaire de financer quelques travaux de mise aux normes !!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux, salle des fêtes | 3 commentaires

Rouletabille et la réunion du 19 mars 2018 concernant la salle des fêtes…

Régularisation? remords? excuses? trou de mémoire du ou de la ‘chargée de mission? La seule boite aux lettres du village « oubliée » dans cette distribution a enfin été dotée des deux invitations. Rouletabille remercie chaleureusement le ‘porteur’ qui tel l’éclair a opéré en toute discrétion ce matin vers 10 heures! La lecture du texte concernant la réunion publique devrait rassurer en priorité les proches habitants de cette aventure festivo-sportive et ensuite tous les autres, Glorious et Coucous confondus sur ce qui est annoncé encore état de » projet » à discuter objectivement. Comme précisé autour d’un temps « d’échange » ou plutôt « d’échanges » privilégiés. Dame Sagesse et Dame Raison orienteront-elles ce qui semble être un débat vers un choix plus judicieux et plus sage pour l’avenir dans le cadre du développement en douceur de ce village? Souhaitons d’être entendus et que ce soir la liberté d’expression soit à l’ordre du jour dans un esprit d’acceptation..

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Rouletabille à Once Bouge et un commentaire sur l’atrazine…

En réponse à Once Bouge.
Dans le journal personnel de Jules Bizot, habitant de Messigny, domicilié rue du Moulin on lit; « »Pluies torrentielles, débordements. ….à Messigny, le Suzon qui était encore sec le 4 novembre, avait aussi débordé le 5. L’eau était venue à la cave le mercredi et elle s’était retirée le jeudi « » C’était en 1906! Une confirmation que cette rivière est incontrôlable, peut rester silencieuse des années puis brusquement exploser. Nous l’avons précisé dans un précédent envoi sur ce site. Le PLU indique une zone inondable à minima et qu’on le veuille ou pas, les ‘experts’ qui ont délimité cette zone n’ont pas eu connaissance de la réalité c’est plus qu’évident. Le Suzon ne déborde pas que d’un seul côté de la rive mais des deux bords. L’histoire de cette rivière le démontre. Alors pourquoi cette restriction schématique sur une seule rive? Méconnaissance du site? Option volontaire? Autre raison? Etrange quand même. …..

L’ATRAZINE …

Juste entre nous parce qu’on ne peut pas narguer les autorités compétentes à longueur de mois sur cette affaire d’Atrazine sous couvert de sa casquette de maire…..comme en ont été informés tous les élus, enfin nous l’espérons, ce dernier est convoqué avant la fin de ce mois par l’ARS ( Agence Régionale de Santé ). Cette information recueillie dans la capitale des Ducs de Bourgogne en haut lieu étant fiable, la question est posée « quel artifice va-t-il encore trouver pour berner l’ARS », Après l’affaire de la décharge au coût faramineux annoncé partout sauf à Messigny et Vantoux, l’enfumage se poursuit et le village s’enfonce avec le projet de salle des fêtes etc…dans un gouffre financier à court et long terme.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire