SALLE DES FÊTES : PANNEAUX SOLAIRES ET RÉCUPÉRATION DE L’EAU DE PLUIE !!!

Vincent Leprêtre dit à propos de l’article : « Plus dure sera la suite « 

Monsieur Balliot est toujours aussi prolixe mais toujours aussi peu précis dans ses commentaires concernant la gestion communale de l’équipe précédente dont j’étais le maire.
Aussi ces imprécisions et ces affirmations méritent que j’apporte tous les éléments correctifs afin de ne pas induire en erreur celles et ceux qui auraient pu lire ces contre vérités.
Tout d’abord l’absence de panneaux solaires sur le toit du gymnase.
A l’époque de la conception du projet, ce sujet a bien sûr été évoqué et estimé financièrement. Le résultat de cette estimation augmentait le coût de la construction de plus de 500 000 € . Le retour sur cet investissement spécifique n’intervenait qu’au bout de 15 années de production.
Toutefois comme nous étions dans une logique d’économie d’énergie et en liaison avec les services compétents du Conseil Régional, nous nous sommes engagés à construire ou rénover les bâtiments existants avec des ratio énergétiques inférieurs à 20% à la norme en vigueur en 2017. Cet engagement de notre part nous autorisait à pouvoir recevoir la subvention du Conseil Régional, qui je le rappelle s’élève à 272000 €. Ce n’est pas négligeable !
L’autre point mentionné concerne l’absence d’une réserve d’eau importante.
Là encore bien avant les élections du 13 mars 2020, nous avions déjà sollicité un devis auprès de l’entreprise qui avait fait tous les travaux de terrassement , pour justement implanter une citerne enterrée afin de récupérer les eaux pluviales des différentes toitures. Hélas le résultat des élections municipales avec le confinement entre les 2 tours ne nous a pas permis de mener à bien ce projet. La nouvelle municipalité a repris à son compte ce projet et il faut s’en réjouir.
En conclusion contrairement à ce qu’affirme Monsieur Balliot, aucune négligence n’a pu être faite, Mais c’est viscéral chez ce Monsieur: critiquer systématiquement toute l’action que nous avons pu mener ensemble pendant 6 ans.
Vincent LEPRETRE ancien maire et toujours conseiller municipal

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

ADIEU AUX COQUELICOTS ET AUX BLEUETS !!!

Les bleuets ont totalement disparu. Avec un peu de chance, on peut encore trouver un coquelicot isolé sur un talus autour d’un champ de plusieurs hectares !!!

Les champs de céréales étaient encore parés, jusqu’à quelques années, de coquelicots et de bleuets. Ils faisaient la joie des promeneurs, des peintres ( tableau de C.Monet peint en 1873 ) et des photographes.Maintenant, ils ressemblent à des pelouses Anglaises. Plus aucune herbe ou fleurs ne poussent, sans doute elles aussi, victime d’une pandémie!!! Quelle tristesse.

Ce sont deux symboles forts qui disparaissent dans l’indifférence.

Le bleuet est le symbole de la solidarité nationale envers les anciens combattants et victimes de guerre. … Comme l’expliquent les historiens, cette tradition trouve justement son origine pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).

Le coquelicot est le symbole de la vie, de la plénitude et du bonheur. Il est le cousin de l’oriental pavot dont il ne détient pas les substances dangereuses. Notre joli coquelicot ne sait que soigner et apaiser ! Le pavot est parmi les fleurs à la plus forte symbolique dans le monde. source : Paysages de bataille

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

SOUPÇONS DE FRAUDES À LA DERNIÈRE ÉLECTION MUNICIPALE !!! RUMEUR OU RÉALITÉ !!!

Une année s’est écoulée depuis la publication des résultats de la dernière élection municipale. Et, depuis quelque temps, un fond de rumeur circule dans le village. Des irrégularités auraient été commises lors du dernier scrutin. Comme à chaque élection, certains s’interrogent sur le nombre et l’origine des procurations ( maison de retraite, de convalescence ou personnes vulnérables ne pouvant se déplacer pour voter). Autre point soulevé, la mise à jour de la liste des électeurs. Au moins un habitant décédé en début d’année 2020 aurait voté, sans réaction le l’équipe municipale en place au moment du scrutin .

Si ces faits étaient avérés, pourquoi ne pas avoir fait un recours en annulation de l’élection dès la publication des résultats ? Il est évidemment compliqué d’établir une fraude aux procurations. Mais par contre, il est aisé de vérifier à la Préfecture si on a fait voter des morts. Il se trouve que le nom du mort qui aurait voté, père d’un membre du Conseil, aurait bien été rayé de la liste des électeurs !!!

Tout cela, s’inspire un peu des thèses complotistes sur un fond de misogynie exacerbée pas assumée.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

PLUS DURE SERA LA SUITE !!!


Les grands travaux du plateau festif et sportif de la rue du Stade touchent à la finition. Au vu du départ de tout ce qui caractérise l’annonce et la fin d’un chantier: panneau information de toutes les entreprises, clôtures, etc…C’est donc la fin, même si l’inauguration ne serait envisagée que pour Septembre. Un chantier, qui par son implantation et sa démesure, aura entrainé beaucoup de désapprobations et peu d’assentiments. Maintenant vont arriver les surprises désagréables qu’il va falloir, bon gré mal gré, assumer : un coût final, dont on ne connaît pas encore le chiffre exact mais bien au-delà des prévisions initiales. Et puis, et puis…les imprévisions incroyables du projet. Surtout au regard des évolutions qui sont devenues courantes depuis quelques décennies. Je n’en citerai que deux, tant elles sont patentes :

  • l’absence de panneaux solaires qui auraient pu d’abord amortir le coût de la toiture et surtout alléger fortement les factures à venir d’éclairage et chauffage des salles.
  • l’absence d’une réserve importante d’eau de pluie, laquelle aurait été fort utile pour les arrosages des terrains de sports voisins et le fleurissement de la commune.
    A son arrivée, la nouvelle municipalité a bien tenté des corrections mais c’était hélas souvent trop tard. Plus permis, au vu de l’avancement des travaux !

Lors du lancement du projet comment a-t-on pu négliger ces aménagements ? Quoiqu’il en soit, aujourd’hui les bâtiments sont là, malgré tous les oublis. Maintenant il va falloir en assumer la gestion, la surveillance et l’entretien : attention à la « note » chaque année. Autant dire que Les administrés risquent de la trouver sévère. Beaucoup trop et absurde, en regard de ce qu’elle pouvait être malgré tout !


Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

DÉSHABILLEZ-VOUS CE SAMEDI 1 MAI !!!

Depuis 2005, chaque premier samedi de mai, l’idée est de se passer de vêtements pour travailler son potager. Objectif de cette drôle de tradition ? Renforcer le lien entre l’humain et la nature. Certains habitants seront peut-être tentés de se rendre ce samedi du côté des jardins communaux du village !!! On ne sait jamais !!!

Vous pouvez adresser vos photos à la Vigie.

La date de cette journée est peut-être un peu tôt dans l’année si nos jardiniers à poil s’imaginent faire rougir leurs tomates tout juste repiquées !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Conseils d’un père… mais…. d’un père lucide

Une fille s’adresse à son père :

Papa, il faut que je te dise que je suis amoureuse.
Avec Sébastien, nous nous sommes rencontrés sur Meetic, puis sommes devenus amis sur Facebook.
Nous avons eu des discussions sur WhatsApp et il m’a fait sa déclaration sur Skype.
Et maintenant, j’ai besoin de ta bénédiction.

Le père répond aussi sec :

Ma chérie, c’est un très bon départ : mariez-vous sur Twitter, achetez vos enfants sur eBay, recevez-les
par Colissimo, déclarez-les sur Google et après quelques années, si tu es fatiguée de ton mari,
mets-le sur le Bon Coin….

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

FAUT-IL SAVONNER LA PLANCHE AUX ANGLICISMES !!!

Jackeline dit à propos de l’article :  » SOAP Anglicisme ou mot d’emprunt !!! »

Bonjour à tous, Merci Monsieur BALLIOT d’évoquer aussi clairement la destruction lente mais prévisible de notre belle langue française. Parler anglais, c’est utile et une bonne acquisition mais seulement pour des échanges avec nos amis de nombreux pays qui s’expriment dans cette langue. Je partage votre avis.
prévisible de notre belle langue française.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Déclaration de revenus sur Internet : les dates à retenir

C’est historique ! Pour la première fois, les dates limites de dépôt des déclarations de revenus ont été connues avant même que la campagne fiscale 2021 soit officiellement lancée !

Sur le fond, rien ne change : il existe 3 dates limites de déclaration à réaliser sur Impots.gouv.fr, fixées chacune selon le numéro de département des contribuables :

  • le 26 mai 2021 à minuit pour les départements 01 (Ain) à 19 (Corrèze) et les non-résidents ;
  • le 1er juin 2021 à minuit pour les départements 20 (Corse) à 54 (Meurthe-et-Moselle) ;
  • le 8 juin 2021 à minuit pour les départements 55 (Meuse) à 976 (Mayotte).

Attention, déposer votre déclaration en retard peut vous attirer les foudres de l’administration fiscale, avec à la clé une pénalité équivalant à 10 % du montant de l’impôt à payer ainsi que des intérêts de retard de 0,2 % par mois.

Déclaration de revenus par courrier : une date plus proche

Certains contribuables sont encore autorisés à rédiger leur déclaration de revenus sur papier et à l’envoyer par courrier soit par voie postale, soit en déposant une enveloppe dans leur centre des impôts. Pour eux, la date butoir à laquelle ils devront avoir rendu leur copie est fixée au jeudi 20 mai à minuit (le cachet de la poste faisant foi pour un envoi par courrier). Source Que Choisir

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

SOAP !!! ANGLICISME OU MOT D’EMPRUNT !!!

-Alors qu’allant bientôt dépasser mes 97 ans, je viens de découvrir une fois de plus que je suis le roi des cancres. Malgré toute la reconnaissance que j’ai conservée pour mes deux instituteurs : Messieurs Robert PASCARD à Cussey les Forges et Clément THENADEY à Messigny et Vantoux, je n’en constate pas moins aujourd’hui de sérieuses lacunes. Car, que je sache, nous sommes bien en France. Alors pourquoi je n’arrive plus à comprendre ce que je lis ! C’est grave docteur ?…
C’est vrai que j’aurais peut-être dû suivre des études supérieures. Mais, à l’époque, elles n’étaient pas à la « portée » des gosses de la campagne, sauf quelques exceptions avec des parents aisés. Nos parents n’avaient pas les moyens financiers pour nous permettre de continuer par un internat bien trop coûteux ! Le certif oui, le bac non ! Notons qu’il y avait là comme une sorte de ségrégation assez fâcheuse. Mais, pour autant, personne ne s’insurgeait. Et comme Il fallait des bras à la campagne…alors !
Mais j’en reviens à nos moutons (expression populaire). Voulant suivre à la télévision «  NAPOLEON l’exilé de Sainte Hélène » j’ai lu préalablement la présentation qui en était faite par un journaliste de « Télé Câble Hebdo – n° 03048 du lundi 19 Avril page 52 » laquelle se terminait par cette phrase dont le dernier mot m’a fait bondir « …On plonge dans le microcosme de la cour de l’empereur déchu, digne d’un soap ! » QUOI ? Mais qu’est que ce mot inconnu vient faire ici, dans l’exil de Napoléon. Aucun autre, en français, ne pouvait-il convenir ? L’auteur a-t-il simplement voulu faire démonstration de son savoir ?  Mais, m’est-il encore permis de constater. Je commence à en douter. Avec l’âge nous devenons tellement des nuls ! Déjà la technologie nous dépasse et voilà maintenant que nous ne pouvons même plus lire la presse tant l’anglais y fait la loi.
Où est la France ? Alors que tant et tant de femmes et d’hommes se sont battus et se battent pour en conserver la beauté, y compris celle de l’écriture. Encore quelques années et adieu la langue Française, d’autant que certains, voulant sans doute faire étalage de leurs connaissances, en jouant les grands érudits, la saccagent en lieu et place d’en faire une noble utilisation afin de mieux la glorifier. Que font nos académiciens pour stopper cette course vers l’abîme ?
Ecolier des années 30, je connais mes modestes moyens, je n’ai donc aucune prétention. Mais néanmoins ils me permettent déjà de réagir et c’est beaucoup. Oui, merci Robert PASCARD et Clément THENADEY, aujourd’hui disparus. Au moins vous m’aurez doté d’une culture primaire me permettant d’exprimer mes révoltes! Je vous en suis très reconnaissant, ça soulage tellement !
Pour mieux démontrer ce côté ridicule, dans la détermination à écarter le français, sachez que soap, en français, veut dire : savon ! Un soap opéra (anglicisme abrégé en soap ou roman savon au Québec) est un type de feuilleton radiophonique ou télévisé. Aïe ! Aïe ! Aïe !
Il n’y a pas plus dangereux qu’un savon, si on met le pied dessus !
N’en pouvant plus, vite un savon, que je me lave la tête.
Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LA RENOUÉE DU JAPON AIME LE SUZON …

Discrètement, lundi 12 Avril, notre vagabond SUZON a quitté les terres de notre village. En 2007 il s’était asséché le 24 Avril. En 2004 et 2005, étrangement d’ailleurs, c’était le 24 Mai et le 25 Mai en 2009. Sensiblement mais progressivement son retrait est de plus en plus précoce. Comme il est loin le temps où il fréquentait Messigny et Vantoux jusqu’en Juillet. Inexorablement la vallée s’assèche, telle une fatalité, alors que les pompages de ses sources sont devenus plus nombreux.
Toujours est-il que ce retrait m’aura permis le nettoyage de la rive, limite de ma propriété. Répondant ainsi rapidement au courrier de la Municipalité en date du 1er Mars, lequel rappelait judicieusement aux propriétaires riverains les devoirs qui étaient les leurs. Notamment concernant la « renouée du Japon dont la prolifération galopante présente des risques importants sur l’écoulement normal des eaux du Suzon allant jusqu’au débordement ».  De « renouée du Japon » je n’ai pas trouvé, mais cette intervention m’aura néanmoins permis d’éliminer des rejets divers, d’arbustes d’une rive aujourd’hui victime de la canalisation du Suzon, effectuée lors de l’aménagement du lotissement RACLOT.
Bravo donc pour ce rappel des devoirs incombant aux riverains. Sauf qu’il eut été préférable, à mon humble avis, de commencer par donner le bon exemple. Il suffit de vérifier ce qu’il en est du lit du Suzon, tout au long du plateau sportif. Il est devenu tellement buissonneux qu’existe là le risque indéniable d’une possible inondation, avec des bois dévalant d’une crue, qui se trouveraient bloqués là. Il revient à la municipalité d’en assumer l’entretien, afin d’éviter le pire. Même si ce n’est pas la Renouée du Japon.
Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LES COMPTES – RENDUS DU CONSEIL MUNICIPAL SUR FACEBOOK ; UN PROBLÈME ÉTHIQUE !!!

Certaines communes ont décidé de diffuser en live les réunions de leur Conseil Municipal sans se poser beaucoup de questions. Çà fait moderne, à la page mais çà pose un sérieux problème éthique. Les quatre entreprises qui composent le GAFA sont les entreprises les plus puissantes au monde. Plus puissantes que beaucoup d’États. Elles collectent, sans notre accord, toutes nos données personnelles diffusées sur internet. Et elles les utilisent comme bon leur semble, elles font leur richesse.

Est-ce bien normal, éthique, pour une commune ( représentation de la République ) de livrer en pâture à un réseau social Américain (qui ne paie pas d’impôts en France) toutes les informations d’une commune et les visages des Conseillers pour un usage incontrôlable ?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

ALERTE CE SAMEDI À MESSIGNY ET VANTOUX !!!

Le soupçon de l’organisation d’une Rave Party sur le territoire de la commune a mobilisé des membres du Conseil Municipal et la gendarmerie nationale une partie de la journée. Un hélicoptère a été appelé en renfort. Il a survolé en vain le territoire de la commune à la recherche d’un éventuel rassemblement d’amateurs de musiques électroniques

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LE CHAT  » PITEAU  » SUR LES TRACES DU CHAT DE PHILIPPE GELUCK !!!

Le chat PITEAU a depuis hier une notoriété internationale après la diffusion de son portrait sur le site de la VIGIE.Son portrait a été vu en :

FRANCE

SUISSE

CANADA

TURQUIE

THAÏLANDE

CÔTE D’IVOIRE

BRÉSIL

U.S.A

Il va bientôt faire de l’ombre au célèbre chat de P.GELUCK !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LES PROMESSES N’ENGAGENT QUE CEUX QUI Y CROIENT * !!!

Démosthène dit à propos de l’article :  » quel accès aux documents administratifs de la commune « 

Je rebondis sur l’intervention de M. MAS car, depuis bientôt un an, la nouvelle équipe municipale tient bien peu ses promesses électorales. Il est vrai que, comme l’a énoncé un homme politique bien connu, « les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ».
Ainsi, il en va de « (vous) associer aux décisions communales dans un esprit de démocratie participative;;; » (voir profession de foi du second tour de Mme GAY). A l’automne dernier, 40 citoyens de Messigny-et-Vantoux, sur sollicitation de l’équipe municipale, ont apporté leurs idées et suggestions dans le cadre d’un appel à projet de la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Jamais aucun retour n’a été fait sur la synthèse proposée à la Région, ni les motifs de la non sélection par celle-ci du dossier de notre Commune !
Belle traduction de, je cite: « écoute-transparence-communication »;
De même, « nous voulons redire notre volonté de DIALOGUE et de TRANSPARENCE pour mettre un terme à des pratiques de gestion municipale opaques et unilatérales » (voir « flyer » distribué par l’équipe de Mme GAY l’avant veille du second tour). Et bien mettez en pratique cette promesse en informant les citoyens (comme vous l’aviez annoncé lors de la réunion publique précédent le premier tour de votre élection) clairement sur la situation financière de la commune. D’autant plus que depuis votre élection, vous n’avez fait qu’accroitre le coût final de la salle des fêtes/halle de sports (voir compte rendu des conseils municipaux).
Après bientôt un an de mandature, bien peu de résultats concrets au regard de vos promesses !

*C. PASQUA

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

IL ÉTAIT UNE FOIS !!!

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Alice*. Alors qu’elle accompagnait ses parents en ville, elle est intriguée par la présence de cette grande tente montée sur la place de Vantoux. Percevant son regard étonné, les parents lui disent: « c’est un chapiteau ». Quelques semaines plus tard, l’un des parents rentre à la maison avec un magnifique chaton couleur pie. Alice le regarde et s’écrie :  » waouh !!! c’est le cha…piteau « .

Me voilà donc baptisé  » Piteau  » le chat Piteau

J’ai tout de suite pris mes marques dans le quartier. Lors de mes repérages, je me suis un jour un peu égaré et j’ai été surpris par la nuit. Heureusement je suis tombé dans une maison avec des gens charmants qui m’ont donné à manger et abrité pour la nuit. Ma famille d’accueil était très inquiète. Elle a mis des affichettes dans toutes les boîtes aux lettres du quartier. Et le lendemain, j’ai pu réintégrer ma maison. Une histoire qui finit bien, une erreur de jeunesse !!!

Un soir alors qu’il faisait une température très douce, je me suis dis: » c’est dommage de rentrer déjà à la maison « . Je suis donc parti à l’aventure dans les rues du village pour profiter encore d’un peu de liberté. Malheureusement, je suis tombé sur une bande de chats relous qui m’ont attaqué. Je me suis bien défendu mais face à cette bande, j’ai dû battre en retraite avec quelques blessures. Ma famille a dû me conduire chez le vétérinaire. ( le phénomène de bande n’est pas réservé au 93 !!! )

PITEAU  » LE CHASSEUR « 

Je suis un vrai chasseur et je m’entraine chaque jour. Je tends des embuscades en me planquant dans la cabane aux oiseaux pour tenter de les surprendre quand ils se posent pour manger des graines.
Je suis très reconnaissant à ma famille de m’offrir le gîte et le couvert. En échange, je la débarrasse des souris pour mériter ma ration quotidienne de croquettes.
J’assure aussi la sécurité des habitants. Un soir, j’ai surpris un renard dans un jardin. Mon sang n’a fait qu’un tour. Je me suis grandi sur mes pattes, fait le dos rond et j’ai foncé !!! même pas peur !!!Ma charge a été dissuasive. Penaud, le renard est reparti dans sa forêt. Il s’est bien rendu compte qu’il n’avait pas affaire au corbeau chelou avec son camembert dans la bec. Faut pas me chercher !!!

Depuis, je me suis structuré un réseau. J’ai pris des repères, des habitudes. Je sais où je peux goûter, casser une petite graine, en cas de nécessité, ou même faire une bonne sieste au chaud sur une couverture.

PITEAU :  » tu aimes beaucoup le cinéma  » As-tu un acteur préféré ?

Sans aucune hésitation  » THOMAS O’MALLEY  » dans le film les Aristochats !!!

O’ MALLEY un chat de gouttière séduisant, libre, beaucoup de charisme, c’est la classe!!! Et t’as vu sa meuf Duchesse et ses 3 chatons :Toulouse, Marie et Berlioz, une belle famille. Un peu bourgeoise Duchesse mais élégante et très belle !!!

J’aurai moi aussi un jour une copine !!!

BYE, BYE

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

COUPURE D’EAU ET ABSENCE D’INFOS !!!

DELSOL dit à propos de l’article «  quel accès aux documents administratifs de la commune ? « 

  • Rien à voir mais Moi, j’ai téléphoné plusieurs fois au sujet d’une coupure d’eau qui a été effectuée sans que je ne sois prévenue à l’avance et je n’ai à ce jour pas eu de réponse…

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

QUEL ACCÈS AUX DOCUMENTS ADMINISTRATIFS DE LA COMMUNE !!!

Pierre MAS dit à propos de l’article  » complexe Vincent Leprêtre « 

L’article L.2121-26 du code général des collectivités territoriales prévoit que « toute personne physique ou morale a le droit de demander communication des procès-verbaux du conseil municipal, des budgets et des comptes de la commune et des arrêtés municipaux. »
Sur la base de cet article, mais il y en a d’autres à son appui, j’ai demandé à la municipalité de me communiquer le compte administratif 2020 (budgets principal et annexes) de la commune ainsi que les pièces justifiants les subventions allouées ou attendues pour le complexe Vincent Leprêtre.
Contrairement à l’équipe précédente qui m’a toujours communiqué ces documents dans la semaine, l’équipe actuelle n’a pas donné suite à une première demande. Incroyable venant d’une équipe s’étant engagée à répondre à tout courrier ou message qu’elle recevrait.
Cela étant je lui ai rappelé dans la seconde qu’un citoyen lésé peut toujours saisir la Commission d’Accès aux Documents Administratifs pour faire valoir ses droits.
Tout citoyen ayant de droit accès à cette information, je vous invite à faire la même demande afin de vous rendre compte par vous même ou va notre argent.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

ADIEU AUX FRUITS À NOYAUX POUR L’ANNÉE 2021 !!!

Les gelées printanières ont donné une belle couleur caramel aux fleurs de nos arbres fruitiers, cerisiers, abricotiers, pêchers, pruniers etc … La récolte des fruits à noyaux sera désastreuse en 2021 après une année à fruits exceptionnelle en 2020. C’est cyclique, les bonnes récoltes reviendraient tous les trois ans!!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

UNE OUVERTURE À LA TRUITE GÉNÉREUSE POUR CERTAINS PÊCHEURS !!!

L’ouverture de la pêche à la truite le 13 mars 2021 a été particulièrement fructueuse pour certains. Une concentration de pêcheurs a été observée le matin de l’ouverture sur les rives du Suzon entre le Chenil et Ste foix. Un lot important de grosses truites aurait été déversé juste avant l’ouverture dans cette partie de la rivière.

Comment expliquer la présence, de bon matin, de ces pêcheurs sur les rives du Suzon dans ce lieu plutôt marécageux !!! Auraient- ils été initiés !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

L’ASSURÉ REPENTI !!!

Ce texte appartient à la « La Tribune de Genève » et est inscrit dans la rubrique « Encre bleue » signé Julie qui écrit :

Quand un homme de théâtre s’indigne, c’est toujours un grand moment. La preuve ? Cette lettre que Jean VIGNY a écrit à son assurance. C’est un modèle du genre. Car le comédien genevois, du haut de ses nonante ans, sait l’art de se moquer des bornés tout en y mettant les formes.

L’objet de son courroux ? L’assurance ne veut pas croire à l’accident qu’il a déclaré début juillet. Pourtant, un oiseau a bel et bien percuté sa voiture, lancée à100 km/h sur une autoroute.
Je ne résiste pas à l’envie de vous livrer la suite de cette missive a
musante :

« Votre expert a déclaré que ce n’était pas la percussion d’un oiseau qui était à l’origine de ce petit dégât ! Il a raison. J’ai menti. En réalité, c’est moi qui ai frappé avec un petit marteau, enveloppé d’une serviette de toilette, pour obtenir cette légère déprédation afin de satisfaire un plaisir malin.

En conséquence, je ne me sens moralement plus le droit de faire partie de votre entreprise du fait de la honte que j’éprouve à l’idée d’avoir pratiqué cette tromperie.

Je tiens à féliciter votre expert qui doit être un grand connaisseur des conséquences de la percussion volatile !! Il renforce ainsi sa notoriété professionnelle et vous évite de dépenser de l’argent pour une cause malhonnête. Bravo !

En conséquence, je vous prie de noter que je résilie le contrat qui nous lie, et cela dans le plus bref délai légal.
Je vous prie de bien vouloir me confirmer la bonne réception de ma décision (Je prendrai en charge les frais postaux. « )

Mes salutations :
L’assuré repenti : Jean Vigny

Jean Vigny était un acteur franco-suisse. Au cours de sa longue carrière, il a joué dans le théâtre, les comédies musicales, le cinéma, la télévision et la radio. décédé à l’âge de 101 ans .

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

À PROPOS DE L’ARTICLE : « QUEL NOM DE BAPTÊME POUR LE NOUVEAU COMPLEXE « 

Anonyme dit :

il y en a qui ne manquent pas d’humour !

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

COMPLEXE VINCENT LEPRÊTRE !!!

UN POISSON D’AVRIL !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

QUEL NOM DE BAPTÊME POUR LE NOUVEAU COMPLEXE ?

La municipalité à lancer un appel aux habitants pour qu’ils proposent un nom de baptême pour le nouveau complexe salle des fêtes et son plateau dédié aux sports. Il y aurait déjà nombreuses propositions. Un nom se détacherait, celui de l’ancien Maire Vincent LEPRËTRE initiateur du projet !!! À suivre !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LA VERRUE PAYSAGÈRE !!!

Arlette dit à propos de l’article : « à l’ombre du monumental hangar « 

N’oubliez pas: madame la maire d’aujourd’hui conseillère municipale dans le précédent mandat a voté POUR TOUS les textes sans exception aucune, liés à cette verrue paysagère. Alors?

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

VOUS AVEZ DIT FAK NEWS !!! ENCORE UN COMPLOT !!!

Jojo le Rouge dit à propos de l’article : « Covid 19, la France riche en experts « 

Cet article est un fake du Canard Enchainé visant à discréditer le professeur Raoult. Vous devriez être plus prudent dans vos publications.

Messivan :

Le professeur Raoult a beaucoup de chance. L’auteur, le diffuseur, de ce prétendu » fak news » est connu, identifié ( le canard enchaîné ). Et il a certainement déjà demandé à son avocat d’assigner ce journal en diffamation !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

A L’OMBRE DU MONUMENTAL HANGAR !!!

Georges BALLIOT dit :

Pourquoi ne pas imposer des règles d’une bonne cohérence aux collectivités.
Je vais tenter de faire simple, par un exemple précis et incontestable.
Dans les années 1970, la Commune de Messigny et Vantoux propriétaire des terrains, décide de faire du pré RACLOT un lotissement, après rectification du lit du Suzon. Heureuse initiative, chaque lot de terrain à bâtir trouve rapidement acquéreur. Les acheteurs ayant pu considérer avantages et inconvénients éventuels. Car, c’est vrai, il y avait déjà de l’autre côté du Suzon un terrain de football pour les différentes équipes du lieu et le projet d’un modeste bâtiment dit « Mille-Club ». Donc d’éventuelles nuisances à prendre en compte. Bref, pour faire son choix, avant achat, chaque acquéreur était conscient de la situation exacte. Tout était pour le mieux, dans le meilleur des mondes…
Sauf que, depuis, les choses ont bien évolué. Et les acquéreurs d’hier sont aujourd’hui assez dépités et déçus, pour n’en pas dire plus, par l’évolution des terrains de l’autre côté de la rivière. Ils ont comme l’impression de s’être faits « rouler dans la farine » comme il était coutume de dire encore dans un récent passé. En effet, ils comprennent mal que le même propriétaire public, (le conseil municipal, au nom de la commune) puisse ainsi ne pas avoir eu, par conscience morale, le souci de renoncer à divers projets inesthétiques, bruyants, donc incommodants vue la proximité, en raison du préjudice qu’ils porteraient à ses acquéreurs de terrains à bâtir, d’hier. D’un propriétaire privé cela peut encore se concevoir. Mais d’une Commune, dont on est devenu habitant, après un choix avantages/inconvénients, qu’elle s’empressera ensuite de détruire par touches successives, en jouant sur les renouvellements du Conseil Municipal ?
Aujourd’hui, à votre avis, avec de telles installations, combien la commune vendrait-elle les terrains à bâtir, du pré RACLOT ?
En ce lieu, pourtant protégé : site du Val-Suzon, proximité de l’Eglise, comment ces aménagements ont-ils pu être acceptés, surtout vu la hauteur du « hangar » et l’accessibilité «  en cul de sac » du lieu ? Il y a là, indéniablement, quelque chose qui interpelle sérieusement.
Cette situation me choque…Il me fallait le dire ! Que la municipalité actuelle soit placée dans le contexte d’une inauguration à assumer, peut paraître normal, mais le citoyen que je suis, ce jour-là, comme déjà lu par ailleurs,  « ira à la pêche » par solidarité avec les « mal lotis » du Quartier RACLOT !

LA VIGIE CITOYENNE.


Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

C’EST LE PRINTEMPS, ÉVADEZ-VOUS !!!

Balade dans le Val-Suzon “Sentier du faucon pèlerin”

Eric Steffens

Balade dans le Val-Suzon “Sentier du faucon pèlerin”

Ce sentier qui serpente dans la Réserve Naturelle Régionale du Val-Suzon, fait partie des nouveaux itinéraires à parcourir en famille offrant toute la diversité des paysages du Val-Suzon ; combes fraiches, balcons rocheux, sources multiples, ambiances forestières variées, panoramas sur les versants boisés et sur la vallée du Suzon…

DE Sainte-Foy à Saint-Fol

Itinéraire à éviter en période de chasse (de mi-septembre à fin février les jours concernés)

Dans le Val Suzon 4 boucles familiales ont été aménagées par l’ONF et balisées par le comité départementale de la randonnée : La grenouille rousse (4 km, 2 heures, niveau très facile), le faucon pèlerin (8 km, 4 heures, niveau moyen), le pic cendré (5 km, 2 heures, niveau facile et le lézard vert (5 km, 2 heures 30, niveau moyen).

à découvrir en chemin

SAINTE-FOY

Petit hameau calé au bord du Suzon, dominé des roches où le panorama vaut le coup d’œil, Sainte-Foy s’appelait autrefois Chevigny. De ces roches, on distingue la chapelle XIVe et le bâtiment XVe des prieurs, surnommé le château, encadré de deux tour rondes. Ils sont les seuls vestiges du prieuré de Sainte-Foy, martyre à Agen au IIIe siècle. Pour défendre sa foi chrétienne, sainte Foy mourut à l’âge de treize ans, brulée sur un lit d’airain et décapitée. Ses reliques furent volées par un moine et emportées à l’abbaye de Conques, sur le chemin de Compostelle, avant d’être transférées à Val-Suzon et de faire l’objet d’un important pèlerinage. Selon la légende, lors de son supplice sur le grill, la sainte fut sauvée par une colombe chargée de rosée. À la Révolution, le prieuré est vendu comme bien national. La chapelle devient un bucher. Dominée par un petit clocher portant deux cloches, elle profite d’un plafond en bois en coque de bateau inversé. Le domaine, avec grange, remise et écuries, s’entourait alors d’un mur flanqué de deux tours rondes. L’une a été détruite, l’autre est toujours visible, remaniée et accolé au château. Pour donner à ce dernier une meilleure allure, on ajouta une seconde tour ronde à la façade.

Du belvédère des roches, on aperçoit les méandres du Suzon qui se faufile le long d’une pisciculture, ancien moulin à eau. Puis on reconnaît l’ancienne voie ferrée, la halte à l’architecture caractéristique des chemins de fer départementaux et près des captages, l’ancien tracé de la ligne.

Tout à côté, la forêt nous dissimule les sources et d’imposantes formations de tuf. Dès 1833, l’idée de capter l’eau des  sources du Val-Suzon pour l’amener à Dijon est évoquée par Henri Darcy dans un mémoire. Un aqueduc de près de treize kilomètres se chargera de véhiculer les flots de la source du Rosoir qui jaillit entre Sainte-Foy et Messigny, jusqu’à un réservoir situé aux portes de la ville. Le 31 décembre 1837, une ordonnance royale donne le feu vert, les travaux ne commençant qu’en mars 1839. Mais rapidement, le débit s’avère insuffisant. Un autre hydraulicien, Henri Bazin, imagine de capter la source de Sainte-Foy. Achetée en 1864, elle est captée cinq ans plus tard et raccordée en 1870 à l’aqueduc du Rosoir. Entièrement maçonné, le tracé se dissimule aux regards. Seuls les franchissements de rivières et les cabines abritant des regards de maintenance permettent de deviner sa présence aujourd’hui. Plus tard, on ajoutera la source du Chat et un tuyau en fonte de 70 cm de diamètre, assurera une meilleure étanchéité à l’aqueduc. Autrefois, l’aqueduc devenait apparent en entrant à Dijon par un viaduc de 148 m de long porté par 59 arches, détruit en 1881. Depuis la route qui traverse Sainte-Foy, les promeneurs remarqueront la minuscule construction qui domine le réservoir en grande partie enterré. Il accède à une vaste pièce voûtée en anse de panier où l’eau limpide frétille sur le sol pavé avant de s’engouffrer dans l’interminable tunnel.

Scandale au prieuré.

On raconte qu’en 1459, le seigneur de Vantoux, Alexandre de Saulx, souhaitait fortement profiter des faveurs de la belle chambrière du prieur de Sainte-Foy. La demoiselle lui résistant, il força les portes du prieuré avec deux serviteurs puis enfonça celle de la chapelle ou la belle s’était réfugiée avec le prieur. Nous n’avons pas les détails de ce qu’il advint quand elle se retrouva à Vantoux, mais on l’imagine ! Après une plainte déposée auprès du duc de Bourgogne, le seigneur de Vantoux fut condamné à lui verser vingt écus.

Le faucon pèlerin.

Ce rapace qui niche dans quelques falaises de Côte-d’Or se nourrit d’oiseaux attrapés au vol. Sa vitesse en piqué en fait un des oiseaux les plus rapides du monde. On ne compte qu’environ 25 couples dans notre département. Il peut mesurer entre 95 et 110 cm d’envergure pour un poids moyen de 0,8 à 1,3 kg, le mâle étant plus petit que la femelle.

L’affaire du pendu du Petit Moulin.

Le 23 Novembre 1943, 400 mètres en amont du Petit Moulin (actuel refuge SPA), un employé au chemin de fer départemental de la Côte d’Or découvre un pendu au bord de la route. L’enquête l’identifie comme étant Martin Henri ou Martinet Roger, traitre se disant envoyé par la Résistance parisienne pour entrer en contact avec la Résistance en Côte-d’Or. Capturé et interrogé, contraint aux aveux, il tenta de se suicider en se taillant les veines après avoir avoué. Il fut ensuite pendu bien en vue par la Résistance.

Pour en savoir plus sur cette affaire :

https://messignyetvantouxaufildusuzon.com/2018/10/15/le-pendu-du-val-suzon/

Réserve Naturelle Régionale du Val-Suzon.

https://www.reserves-naturelles.org/val-suzon

Communauté de communes forêts Seine et Suzon.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

BON PLAN POUR REFAIRE VOS PEINTURES !!!

Un habitant de Messigny et Vantoux a travaillé plusieurs années au  » Comptoir Seigneurerie Gauthier » à Chenôve.Il a eu la bonne idée de créer un compte au nom de l’ASCM de Messigny et Vantoux accessible à tous les habitants au moment de son départ. Ce compte permet à tous les habitants de bénéficier d’une réduction importante d’environ 30%.

LE COMPTE DE L’ASCM MESSIGNY EST LE  » VO 3900 « 

Bon courage aux bricoleurs !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

VOICI VENIR LE TEMPS DES CHAMPIGNONS …

GEORGES BALLIOT .
Eh oui, l’hiver s’estompe et enfin arrive le printemps. Je dis enfin tant cette pandémie nous aura confinés, au point de nous faire passer à côté de tellement de choses, même parfois simples, mais qui sont le « sel » de la vie.. Vive le printemps, non seulement l’officiel annoncé par le calendrier, mais l’authentique. J’entends par là celui des jours grandissants, avec le coucou cet infatigable annonciateur du promeneur en forêt. Laquelle forêt d’ailleurs …va s’habiller sans tarder de son plus beau vert, protégeant ainsi le premier muguet. «  Ya d’là joie »  chantait Charles TRENET ! J’ose et veux croire qu’avec l’été et les vaccinations nous allons enfin nous faufiler vers des jours meilleurs, que nous saurons apprécier entre amis, par un soleil généreux.
Dans des temps déjà anciens, à Messsigny et Vantoux, le printemps était surtout attendu de pied ferme par les chercheurs de champignons. Dès qu’arrivait « mi-Mars » les champignons devenaient le sujet majeur des discussions dans les cafés du village. C’était d’ailleurs assez étrange tant il était aisé de noter que certains cueilleurs n’aimaient pas trop s’épancher sur la question alors que d’autres, au contraire, s’appliquaient, année après année, à en ajouter toujours un peu plus…Quoiqu’il en soit tous les commentaires étaient dignes de récits hautement savoureux. Sauf, qu’ils omettaient toujours, avec soin, de préciser les lieux producteurs. C’était là une règle, bien établie entre tous. Pour chacun d’eux primait toujours la protection de SES récoltes convoitées. Que de précautions étaient prises ! C’est étrange comme chacun parlait et se voyait « propriétaire » de SES « mousseronnières », de SES places à girolles, de SES secteurs à morilles, etc…Il est pourtant des « cercles » de mousserons   « tricholomes de la St Georges » qui n’ont été cueillis que par la descendance d’une même famille. Ainsi la famille COUTURIER : Théophile, Albert et Michel. Mais c’est dire s’ils prenaient les précautions nécessaires pour les protéger : que ce soit dans la cueillette comme à l’encontre des intrus. Tout un art !
Au fil du temps, des groupes s’étaient constitués. Les uns quêtaient au Bois de Vantoux, d’autres en Chenault, d’autres au bois de Grancey, etc…Dès lors, il devenait interdit de changer de lieux. C’était convenu, entre les uns et les autres, comme une sorte de contrat de bonne conduite. En cas de rupture à cette règle c’était le scandale. L’intéressé passait alors « un sale quart d’heure ! » En ce milieu des chercheurs de champignons il y avait des règles, d’une sorte de savoir vivre, qui se devaient d’être respectées. Par les propos qui s’en suivaient malheur au tricheur repéré !
Mais tout ça, quoi que l’on puise en dire, c’était l’inestimable joie de vivre des divertissements nés de la truculence du monde rural. Et ça n’avait pas de prix !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est s2840004.jpg
Il faudra attendre quelques mois pour les cèpes

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LE DÉFIT DE LA COMMUNICATION DE L’ÉQUIPE MUNICIPALE !!!

BAPTISTE dit à propos de l’article : « communication municipale : non à la dictature du numérique « 

Merci Hélène pour votre commentaire que je partage complètement.
Et comme dit Dominique Wolton :
« Le défi de la communication est moins de partager quelque chose avec ceux dont je suis proche que d’arriver à cohabiter avec ceux, beaucoup plus nombreux, dont je ne partage ni les valeurs ni les intérêts. Il ne suffit pas que les messages et les informations circulent vite pour que les Hommes se comprennent mieux. Transmission et interaction ne sont pas synonymes de communication. »
A méditer…

LA VIGIE CITOYENNE.


Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

COMMUNICATION MUNICIPALE ; NON À LA DICTATURE DU NUMÉRIQUE !!!

HÉLÈNE dit à propos de l’article : « Complétez et vous êtes fichés « 

À l’attention du service communication de la mairie de Messigny et Vantoux :
N’oubliez pas que la polyvalence des supports de communication est indispensable à la démocratie…
Une question de respect pour ceux qui échappent (ou souhaitent échapper) à la dictature du numérique. La communication doit aussi être effectuée par le biais des supports papiers classiques. C’est un impératif !
La communication de la mairie doit être totalement ouverte et libre d’accès, mais elle doit aussi penser à tous ceux qui n’utilisent pas Internet et ne pas les traiter avec mépris en les ignorant.

Les citoyens sont encore libres de refuser la mainmise du numérique sur leur vie et je les encourage à ne pas se laisser enfermer dans cette dérive dangereuse…

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

COVID 19 ; LA FRANCE RICHE EN EXPERTS !!!

La Covid 19 nous a éclairé sur notre richesse en experts du Coronasvirus et de ses mutants. Nous avons pu faire connaissance avec pratiquement tous les médecins de France et de Navarre. Ils sont partout, et tous les jours, sur toutes les chaines de Télé, Radio, les journaux, les magazines etc… à la recherche surtout de notoriété. Ils disent tout et son contraire. C’est à se demander s’ils ont suivi les mêmes études dans le même pays. Comment peut-on se retrouver encore dans cette situation après un an de pandémie avec autant d’experts, médecins, politiques, journalistes ? C’est incompréhensible .

Le Canard enchaîné du mercredi 17 mars 2021.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

QUEL NOM POUR LA SALLE DES FÊTES !!!

La Mairie envisagerait de solliciter et encourager les habitants à proposer un nom pour le nouveau complexe salle des fêtes et son plateau sportif. Ce recours à la participation des citoyens pour choisir le nom d’une rue ou d’un site est méritoire mais pas sans danger. Lorsque l’on demande à une population de participer à un choix démocratique, cela implique que l’on s’engage à respecter le choix majoritaire exprimé, quel qu’il soit. Sinon il faudra trouver une explication plausible si on ne veux pas respecter le choix du plus grand nombre.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LA DÉMOCRATIE ET SES LIMITES !!!

Alain dit à propos de l’article : « complétez, vous serez fichés « 

On voit avec ces commentaires, les limites de la démocratie participative et citoyenne. La question qui se pose est de savoir si l’anonymat est compatible voir obligatoire avec un bon fonctionnement de celle-ci.Si c’est le cas on voit tout de suite les dérives et les écueils dans lesquels cette démocratie participative pourrait tomber si le seul support est numérique

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

COMPLÉTEZ ET VOUS ÊTES FICHÉS !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

LA VIGIE CITOYENNE.

POUR UNE INFORMATION LIBRE D’ACCÈS QUEL QUE SOIT LE SUPPORT !!!

La Mairie a souhaité revoir et organiser son système de communication. La démarche ayant pour objectif la recherche d’une solution pour informer le maximum d’habitants est louable. La multiplicité des supports peut permettre d’atteindre le plus grand nombre d’habitants intéressés par la communication d’informations sur la conduite de l’action municipale. Mais chacun doit être libre de choisir son support de lecture ; papier, internet, facebook etc…La diffusion d’informations sur ces différents supports doit être simultanée. Et il n’y a pas de raisons objectives de privilégier certains supports. Un tel choix serait injuste et ne pourrait conduire qu’à diviser au lieu de rassembler les habitants quels que soient leurs opinions, leurs croyances, leur vote, les valeurs qu’ils défendent. On ne peut demander la création d’un compte qu’aux habitants dont le choix du support le rend nécessaire. Et il n’y a pas lieu de demander d’en créer un à ceux qui par choix ou nécessité choisiraient de s’informer sur le site officiel de la Mairie ou les publications sur papier. Certains habitants ne sont pas encore équipés d’ordinateur ou familiarisés avec l’outil ni souvent aussi avec facebook, twitter etc … Faut-il pour autant les priver d’informations et les oublier au bord du chemin ?

Il serait peut-être intéressant de s’interroger sur la licéité d’un système de communication à deux vitesses, discriminatoire , mis en place par un service public, une Mairie !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Respecter la loi si tout le monde la respecte !!! Accepter le confinement dans sa région si toute la France est confinée !!!

Baptiste dit : à propos de l’article  » la rue du Stade oubliée … »

Notre mairesse vient d’envoyer un courrier aux riverains du Suzon afin que ceux-ci entretiennent
le cours d’eau faisant partie de leur propriété jusqu’au centre de celui-ci, c’est la loi.
Nous devons tous respecter les règles pour le bon fonctionnement de notre société.
Alors, un autre rappel à la loi doit être aussi fait, Madame la mairesse, aux personnes qui stationnent sur la voie publique, notamment dans Vantoux, où des véhicules monopolisent quotidiennement la moitié de la voie de circulation.
J’ai habité dans des grandes villes, comme Lyon ou Paris où le stationnement est un vrai casse tête. A Messigny, il me semble que toutes les personnes qui utilisent la voie publique pour stationner leur voiture disposent de garage ou d’un terrain !!!
J’attends de votre part, Madame la mairesse, le même respect de la règle du stationnement que pour l’entretien du cours du Suzon.
Pour rappel, nul n’est sensé ignorer la loi, Madame la mairesse, ni les habitants , et encore moins les élus.

LA VIGIE CITOYENNE.


Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Quels critères objectifs retenir pour établir un calendrier des rues prioritaires à l’enfouissement !!!

Alain dit : à propos de l’article  » la rue du Stade oubliée … »

Monsieur Balliot semble oublier ou feint d’ignorer que d’autres rues du village n’ont pas toutes les réseaux aériens d’enterrés. Il suffit de lever la tête ne serait ce que la rue de la Maladière, voie de circulation très fréquentée.

Messivan dit :

La rue du Stade dans l’alignement de Roche Château et de Val Suzon.

Il y a effectivement d’autres rues de Messigny encore décorées de poteaux en ciment et, ou, en bois pour soutenir les fils du téléphone ou d’acheminement de l’électricité. Le programme d’enfouissement des lignes et l’enlèvement des poteaux doivent faire l’objet d’un plan définissant les rues prioritaires du village, en fonction de critères objectifs clairement définis, avant d’établir un calendrier de la réalisation des travaux. Ces deux rues sont très passagères.La rue de la Maladière est essentiellement empruntée par des véhicules alors que celle du Stade qui conduit à la salle des fêtes et aux équipements sportifs est utilisée régulièrement par de nombreux véhicules, des piétons en promenade ou qui se rendent aux manifestations.

Les poteaux de la rue de la Maladière cachés par les arbres sont moins visibles des conducteurs et passagers qui roulent à 50 km/h.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

Remerciement d’un oublié de la rue du Stade …

Capitaine dit : article : » la rue du Stade oubliée … »

Et oui, merci M Balliot d’avoir publié cet article.

Un oublié de la rue du Stade.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LA RUE DU STADE , LA RUE OUBLIÉE, DÉFIGURÉE !!!

Qu’en est-il de la protection du site Roche-Château ?


Il y a déjà de nombreuses années, avec l’appui du Syndicat d’Electrification de Plombières les Dijon, la commune de Messigny et Vantoux entreprenait un vaste programme d’enfouissement du réseau électrique du village, étape par étape. Dans le même temps étaient enfouies les lignes téléphoniques. Il y a deux ans ces travaux concernaient enfin Vantoux. Indiscutablement ce fut là une amélioration valorisante à plus d’un titre, sauf évidemment pour les hirondelles qui ont été contraintes de s’adapter et de trouver d’autres solutions pour se reposer et poursuivre leurs conciliabules.
Aujourd’hui, me semble-t-il, il ne reste plus que la rue du Stade où câbles électriques et fils téléphoniques sont demeurés aériens, côté droit de la rue. D’où vient cette anomalie de traitement ? Quel en est l’explication ? Ces affreux poteaux bétons, le câble électrique et les fils du téléphone qui se balancent au vent sont aujourd’hui du plus mauvais effet à l’entrée d’une perspective magnifique sur la vallée du Suzon, notamment soulignée par Roche Château et le Camp Romain. IL s’agit là d’une situation regrettable donnant la fâcheuse impression que tout a été maintenu pour en polluer la beauté. Il serait temps de nous expliquer pourquoi, malgré de nombreuses promesses verbales, cette rue est étrangement demeurée exclue du programme communal de réhabilitation des réseaux de l’électricité et du téléphone.
Prolonger et aménager la rue du Stade jusqu’aux abords des courts de tennis c’est absolument parfait, mais encore conviendrait-il de mettre aux normes les deux dos d’ânes de la rue, sans oublier d’enfouir les conducteurs de l’électricité et du téléphone en toute égalité des droits, dans une grande logique de ce qui a été fait partout ailleurs dans le village. C’est la moindre des choses, pays des « glorioux » ou pas !
Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

SAVOIR OÙ VA L’ARGENT DE MES IMPÔTS !!!

Baptiste ajoute :

La mairie vient de mettre en ligne sur son site ,son projet d’aménagement autour du complexe sportif et de la salle des fêtes. Projet consultable aussi dans la newsletter.
Je choisis de m’exprimer LIBREMENT à ce sujet sur le site de la vigie qui me semble d’un accès plus libre, plus démocratique et plus simple pour tous les lecteurs.
Je constate qu’avec notre nouvelle mairesse, nous faisons un bond dans le passé avec la construction de fosses défensives autour des terrains de football . Ces fossés profonds étaient une pratique fréquente aux temps des Romains puis au moyen-âge. Sommes-nous en guerre ? On veut nous envahir ? D’où viennent les hordes de barbares ?
Le projet de construction d’une seconde passerelle, donnant accès au terrain d’honneur depuis le petit parking en face de l’école, c’est de l’argent jeté dans le Suzon.
Enfin le projet de stationnement et d’évacuation des véhicules n’est toujours pas résolu.
L’idée d’un pont derrière le terrain de football, évoqué par d’anciennes mandatures, pour en finir avec cette impasse n’a fait l’objet d’aucune étude sérieuse.
J’ai comparé le projet actuel avec celui de l’ancienne équipe municipale, le projet de Vincent Leprêtre me paraissait moins onéreux et plus fluide pour la circulation automobile.
Comme beaucoup de contribuables, j’aime bien savoir où va l’argent des mes impôts et surtout qu’il soit intelligemment dépensé.
Baptiste.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE DE MADAME LA MAIRESSE !!!

BAPTISTE DIT à propos de l’article :  » l’équipe municipale tentée par le  » flicage » des habitants « 

Je partage totalement ce commentaire.
C’est plus que maladroit, cela signifie que si vous n’avez pas internet ou de smartphone vous
n’avez pas accès aux informations de la mairie. Moins on en parle, mieux c’est …
C’est sans doute la propagande de votre campagne municipale de 2020, Madame la mairesse, ce que vous appelez » démocratie participative » !!!
Pour moi c’est de la censure !

LA VIGIE CITOYENNE.


Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

L’ÉQUIPE MUNICIPALE TENTÉE PAR UN  » FLICAGE  » DES HABITANTS  » !!!

La Mairie écrit : L’ancien site internet a disparu, la diffusion de la lettre d’information évolue. Des services complémentaires vous sont proposés.

Le site est conçu pour rapprocher les administrés des élus en leur donnant la parole. Celle-ci pouvant être sollicitée pour toutes les décisions qui engagent leur quotidien, il est fondamental que chacun facilite ce rapprochement en déposant ses coordonnées. Elles seront scrupuleusement mises en sécurité dans le respect de la loi sans jamais faire l’objet d’un usage commercial. Soyez assurés que le règlement général sur la protection des donnés (RGPD) sera respecté.…..

Le Maire d’une commune doit respecter tous ses administrés et les traiter sur un pied d’égalité. Il a le devoir d’informer l’ensemble de la population sans chercher à se préoccuper de l’identité des lecteurs. Les habitants, tous les habitants ont le droit à l’accès libre aux informations diffusées par la Mairie de sa commune. Il n’y a pas de raison d’exclure des lecteurs du site officiel de la Mairie de la commune, qu’ils soient résidents ou extérieurs à la commune au prétexte qu’ils n’auraient pas déposé leurs coordonnées en Mairie ou ne seraient pas abonnés. De plus, personne ne peut garantir une sécurité absolue sur l’utilisation des données personnelles collectées par l’équipe municipale actuelle ou la future .

Seule la mise en place d’un espace de libre expression ou pour donner des avis pourrait justifier l’exigence d’un refus de l’anonymat. S’agissant des nouveaux services proposés, événements etc … cela n’implique pas l’ouverture de comptes qui exclurait inévitablement une partie des habitants de la lecture volontaire et sans contraintes du site officiel de la Mairie.

LES PROPOSITIONS DE L’ÉQUIPE MUNICIPALE SONT MALADROITES ET POTENTIELLEMENT DANGEREUSES!!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

LE MARCHÉ UN LIEU DE RENCONTRES ET D’ÉCHANGES !!!

Nous assistons à un renouveau des marchés, en ville et dans les villages, un peu partout en France. Ils sont un vrai service social et contribuent à l’animation des quartiers et des villages tout en permettant le maintien et le développement d’une économie locale. Chaque samedi, la place de l’église de notre village s’éveille avec l’installation des commerçants et l’arrivée des premiers clients. C’est pour beaucoup la sortie hebdomadaire en cette période de pandémie et du couvre feu. C’est aussi l’occasion de rencontrer des voisins ou des amis pour échanger sur l’actualité et de critiquer les décisions prises par le gouvernement pour enrayer la pandémie. Les discussions terminées, ils pourront faire leurs achats pour agrémenter leurs repas du week-end avec des produits frais : des huîtres, un poulet fermier, des légumes et des fruits puis des fromages arrosés de vins de la région. Le café étant fermé, chacun rentrera chez lui pour raconter ses rencontres et donner les informations locales glanées pendant la matinée.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

MESSIGNY ET VANTOUX ; JARDINS OUVRIERS, JARDINS FAMILIAUX …

Histoire des jardins ouvriers


Véritable engagement politique, ces jardins ont pour vocation l’amélioration de la condition des familles ouvrières au niveau des besoins alimentaires mais également au niveau social.
Voici ce qu’écrivait l’abbé Lemire : « S’ils permettent aux ouvriers d’échapper à leur taudis en profitant d’un air plus respirable, ils les éloignent aussi des cabarets et encouragent les activités familiales au sein de ces espaces verts ».
En réalité, avant l’abbé Lemire, c’est une femme, Félicie Hervieu, proche de la démocratie chrétienne, pas convaincue par la charité chrétienne mais intéressée par les innovations sociales destinées à améliorer le quotidien des ouvriers, qui va créer les premiers jardins ouvriers à Sedan en 1893, dirigés par des femmes. A Saint Etienne, le Père Volpette copie l’initiative en 1895, et enfin, l’année d’après, l’abbé Lemire contribue à les multiplier sur l’ensemble du territoire.
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux
Après la seconde guerre mondiale, les jardins ouvriers sont devenus des jardins familiaux car la mise à disposition de parcelles de terrain s’est ouverte à d’autres catégories socioprofessionnelles. L’appellation a changé mais l’objectif est resté le même à savoir disposer, moyennant une redevance annuelle, d’un jardin familial pour les loisirs, la culture de fleurs, fruits et légumes de son choix en excluant tout usage commercial. Sources : article du Monde

La commune de Messigny et Vantoux possède des jardins familiaux mais elle est avare de renseignements sur ceux-ci !!!

  • où sont situés ces jardins ?
  • combien de parcelles ?
  • quelle superficie ?
  • quels équipements ? Un point d’eau ? un abri pour les jardiniers ? un abri pour les outils ? un carré à composte ? quel coût ? etc …

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

GOUVERNER C’EST PRÉVOIR, ANTICIPER !!!

C’est loin d’être une simple réflexion, jetée à la cantonade. Que non, c’est de facto, le premier devoir incombant à une équipe en charge de gouverner. Quel qu’en soit le niveau : communal, départemental, régional ou national. Prendre une décision c’est bien, mais encore faut-il en avoir préalablement « mesuré » toutes les retombées ou dégâts collatéraux. En toute logique, c’est l’art que doit maîtriser le monde politique.
En 1936 Messigny comptait officiellement 47O habitants, puis 464 en 1946. En 1975, après la fusion Vantoux et Messigny de 1972 : 767 habitants et, afin de donner quelques repères : 1.254 en 1999 et 1.675 en 2018.
En 1936 Messigny comptait tout au plus 5 automobiles. Voilà peut-être qui vous étonne ! Combien aujourd’hui ? Je l’ignore, mais comme environ 600 ménages sont répertoriés, imaginez ! Le village s’est surtout développé sur ce qui s’appelait, dans toute sa généralité    « Le Plateau de la Mare ». Ne serait-ce que par sa propre population, avec beaucoup de résidences en haut du village, la circulation est devenue quasiment infernale dans la rue principale, sans pour autant méconnaître la situation ailleurs. C’est là où je voulais en venir, en soulignant que la vigilance de gestion n’a pas, mais pas du tout, été adaptée à cette évolution, pourtant largement prévisible. Il en a été question, des idées ont été émises, un tracé avait même été suggéré, mais rien n’a jamais été réellement mis sur pied pour solutionner, ne serait-ce que partiellement, ce gros problème qui empire alors que des solutions éventuelles étaient permises et ne le sont plus. A cette circulation locale s’ajoute évidemment une circulation importante de « passage ». Dans la rue principale comme en de nombreux autres secteurs les piétons ont tout intérêt à emprunter les trottoirs lesquels souvent, hélas sont bien étroits. Plus question de les envisager avec un landau ou une poussette. Et, les enfants qui les empruntent, doivent se contraindre à fortement se discipliner, le moindre écart pouvant être fatal.
Il est clair que la municipalité est directement placée devant un terrible problème, tout en étant dans le devoir de trouver une solution la meilleures possible, bien que ce soit extrêmement compliqué. Mais, tout autant, le département doit prendre ses responsabilités, techniques et financières, devant une situation qui ne fait qu’empirer avec une circulation en provenance du Val-Suzon, de Saussy – Moloy, etc surtout, dit-on, de Savigny le Sec. Le cœur de village de Messigny et Vantoux, carrefour récepteur ou diffuseur de toutes ces convergences vers Dijon, doit être vu et traité à partir de cette réalité indéniable. Le danger est permanent…Encore faut-il déjà commencer par lancer une étude sérieuse de faisabilité…et ce n’est pas une mince affaire ! Mais n’est ce pas là un projet grisant, pour une équipe municipale déterminée. Quel challenge ! … Et si ça vient à « bloquer » au moins nous saurons déjà qui s’oppose et pourquoi ?
Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

MAIRIE DE MESSIGNY ET VANTOUX ; UNE COMMUNICATION INTRUSIVE ET POUSSIVE !!!


Accueil – Commune de Messigny et Vantouxwww.messigny-et-vantoux.fr
Accueil – Commune de Messigny et Vantoux. … thèmes à votre convenance. Bienvenue à Messigny-et-Vantoux. Inclusion | Participation | Entraide. Fil d’actualité …Vous avez consulté cette page de nombreuses fois. Date de la dernière visite : 04/02/21

L’intitulé du paragraphe d’accueil pourrait s’enrichir de :  » Accueil sur le site officiel de la commune de Messigny et Vantoux … » pour éviter toutes ambiguïtés que l’on peut retrouver sur certains sites !!!

Le nouveau site de la commune est disponible et son ergonomie est identique sur ordinateur, sur tablette et sur téléphone mobile.

Il sera enrichi rapidement de nouvelles fonctionnalités au service des habitants et vous permettra, après vous être inscrits, d’être informés directement et de donner votre avis sur des sujets vous concernant

Les informations mises en ligne à destination des habitants doivent être d’un accès libre sans inscription, sans identifiant ni création de compte. La commune n’a pas à chercher à collecter des informations confidentielles auprès des lecteurs du site officiel de la Mairie. La diffusion principale des informations de l’équipe municipale doit se faire en priorité sur son site officiel. Qui ne doit pas chercher à encourager les habitants à aller sur les réseaux sociaux qui collectent toutes les informations des particuliers pour les utiliser sans aucun contrôle.

Permettre le maintien et l’amélioration des dessertes des nouveaux quartiers avec le bourg, ainsi que l’évolution et l’accueil des activités artisanales et commerciales.

Rendre visibles les zones d’activités artisanales en mettant des panneaux visibles des automobilistes de passage.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

MONTIGNY :  » PUISSONS-NOUS NE JAMAIS OUBLIER QUE LA LIBERTÉ N’EST PAS GRATUITE « 

 » Il était, en France, le dernier ancien combattant de 14-18, l’ultime rescapé parmi les 8,5 millions d’hommes mobilisés en bleu horizon. Le der des der. Lazare Ponticelli est mort, mercredi 12 mars 2008, au Kremlin-Bicêtre, à l’âge de 110 ans.« 

Emile MONTIGNY a eu 110 ans en 1990 !!! Cet ancien Maire sera -t-il un jour honoré pour sa conduite courageuse et exemplaire pendant la dernière guerre mondiale ( 1 septembre 1939 – 2 septembre 1945 ? ) Il a certainement sauvé la vie de nombreux habitants du village en raisonnant deux jeunes écervelés qui comptaient défier les soldats allemands dans les rues du village et par ses démarches auprès de certains habitants égarés. On attend toujours la publication des conclusions de l’enquête conduite par un groupe de travail composé de Conseillers de l’ancienne équipe municipale !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

MAÎTRE RENARD PAR LES CROQUETTES ALLÉCHÉ …

Au renard qui dort ne vient aucune nourriture.
Proverbe breton ;

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

CROCUS, LES PREMIÈRES COULEURS DU PRINTEMPS …

Crocus jaunes qu’on voit surgir, neufs et enjoués;
crocus mauves et violets, bravement déployés;
et crocus blancs et si fiers, débordant de lumière.
Par centaines, voyez les sourires, cachant
une flamme parmi leurs pétales brillants,
et s’ouvrir soudain sous le baiser délicat du soleil tant attendu.

Le Printemps est là!!

Bondissez de bonheur,
petits elfes en chantant,
la chanson qui salue le retour du printemps.

Les jardins de calude

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire

ÉTUDE SUR DES AMÉNAGEMENTS ET DE DESSERTE DE LA SALLE DES FÊTES ET SON PÔLE SPORTIF …

La nouvelle municipalité a chargé un bureau d’étude, le C/A.U.E ( Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement ) de réfléchir et de proposer des idées d’aménagements de l’environnement et de la desserte de de la salle des fêtes.

La création d’une passerelle piétonne enjambant le Suzon face à la rue des Chenevrières permettrait un accès plus direct à la salle des fêtes et aux tennis pour les habitants du haut du village et aux élèves du groupe scolaire.
La deuxième passerelle pour piétons et deux roues pourrait ressembler à celle déjà existante à la fin de la rue du Stade.
Les habitants pourraient se rapprocher et stationner leurs véhicules sur le petit parking de douze places prêt des locaux communaux et celui de la rue des Chenevrières.
Des places de stationnement seraient aussi crées en empiétant sur le terrain à gauche du prolongement de la rue du Stade et tout le long du terrain de foot principal jusqu’à une aire de retournement à l’entrée des tennis.
Une liaison entre la rue du stade et le Chemin du Bas des Vignes serait crée pour permettre aux véhicules de quitter le site sans avoir à réemprunter la rue du Stade en sens inverse.

Une liaison piétonne le long du Suzon est proposée pour faire un tour complet autour du site depuis les tennis jusqu’à la passerelle existante.

LA VIGIE CITOYENNE.

Publié dans Messigny et Vantoux | Laisser un commentaire