Gens du voyage…. »guéguerre » de tranchées !!!

S1590002Une guerre des tranchées est engagée depuis mai 2016 entre le Maire de Messigny et les gens du voyage.Notre « Vauban », s’est engagé à protéger le village de  Messigny de l’invasion des gens du voyage en ordonnant le creusement de tranchées d’abord rue du Stade et maintenant sur le plateau de la Mare. Celle prévue pour empêcher les caravanes de s’installer sur le terrain de foot annexe a été simplement contournée par le champ adjacent fraîchement moissonné. Quant à celle du plateau de la Mare, elle est tout aussi ridicule qu’absurde. Mais attendons la prochaine visite de nos amis pour voir quelle solution ils vont trouver. Les roublards ne manquent pas d’imagination. En attendant, Messigny risque, faute de solution pérenne, de devenir au fil des mois un village fortifié, entouré de tranchées, si à chaque changement de terrain le Maire continue à faire creuser  ses dérisoires tranchées aussitôt contournées, ridiculisées, par les rusés gens du voyage.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Gens du voyage…. »guéguerre » de tranchées !!!

  1. Alain Helôtre dit :

    L’amour démesuré des gens du voyage pour Messigny et Vantoux serait il contrarié par le  » Vauban » municipal.
    On peut le penser car depuis les aménagements effectués autour du terrain de foot annexe et du champ cultivé, la fréquentation a diminué et les riverains de la rue du stade ne s’en plaignent pas. Ces aménagements ont inévitablement déplacé le problème sur le haut du village sur une parcelle communale au grand dam des riverains peu habitués à ce voisinage et on peut les comprendre.
    Aussi au lieu de poser des roches à intervalles réguliers qui sont déplacées sans problème ,il a été privilégié cette solution de creuser cette tranchée dans un délai très court . L’avenir dira si cela était opportun. En attendant les riverains saluent la réactivité dont à fait preuve l’équipe municipale
    Wait and see….

    J'aime

    • gerard dit :

      quelques coups de pelle et le passage sera assuré au stade ou sur le haut. Et puis il y a d’autres endroits potentiels pour stationner..;cette ‘guéguerre’ cadre bien avec la commémoration de 14-18, à chaque village son originalité

      J'aime

    • victorine dit :

      tous les riverains ne sont peut-être pas de votre avis très discutable, qu’en pense la conseillère municipale de votre rue? Vous savez, ses gens là ce sont des êtres humains comme vous et moi….

      J'aime

  2. Un citoyen dit :

    Je connais une dame de plus de 80 ans qui habite là-haut, près de la maison de retraite, quand elle a vu le campement, elle a été ravie, ça apportait un peu de couleur et de gaieté dans ce quartier assez sinistre, elle est allée y acheter un panier, elle a fait connaissance avec une dame et ses enfants et ils n’ont même pas essayé de la voler !!! vous vous rendez compte ? Quand ils sont partis, ils ont laissé le terrain aussi propre qu’à leur arrivée…
    En effet, ce sont des humains ! ils ont juste choisi de vivre d’une autre manière… Qu’est-ce que ça dérange ? L’attitude de la municipalité est honteuse, c’est du RACISME pur et simple !
    Et pendant que les employés municipaux sont occupés à creuser ces tranchées de la honte, l’entretien du reste de notre village laisse vraiment à désirer… Lamentable !

    J'aime

    • victorine dit :

      j’ai fais la même chose . Nous vivons dans un village devenu sectaire et raciste, hélas. C’est une entreprise qui aurait creusé ce fossé de la honte à quel prix? Pour la propreté du village c’est selon le quartier ‘vous êtes bien avec ceux qui (croient) diriger la commune et vous aurez une rue propre sinon , balayez vous-même’.

      J'aime

      • Jean Duvoyage dit :

        Ni raciste, ni sectaire, ni intolérant… juste irrité par la manière de faire: branchement de l’eau sur la borne à incendie (…pour remplir des piscines gonflables et laver les véhicules, entre autre) avec un tuyau qui fuit 24h/24, de l’électricité sur le collectif sans réelle autorisation, le tout aux frais du contribuable… et je vous épargne les wc chimiques des caravanes vidés sans retenue dans les talus et les bosquets, les voitures qui circulent jour et nuit sans discontinuer ainsi que les clébards qui jappent toute la journée.
        Alors c’est vrai, ils ont quitté le lieu sans laisser de déchets (visibles), car la commune leur avait mis à disposition une benne de volume conséquent. Qui cela dérange ? la question est bien saugrenue et je vous la renvoie ! Si votre jardin le permet, n’hésitez pas à les accueillir comme bon vous semble, avec humanité et respect aussi longtemps que vous le souhaitez, en fournissant eau, électricité et sanitaires décents. Que vous ne soyez pas choqué d’avoir des campements non autorisés dans votre commune vous regarde, mais, quand bien même ce choix de vie leur appartient, dites moi qui a hâte d’ouvrir ses volets au petit matin pour contempler ce triste spectacle au pied de son jardin. Vous visiblement ?

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s