Des bienfaiteurs de Messigny et Vantoux !

montigny-015

Conseil municipal du 10 avril 2017.

Au fil de l’Histoire locale….

Merci à madame Fèbvre d’être intervenue avec la spontanéité qui est la sienne dans le dossier du Souvenir de la Résistance locale présenté par monsieur Georges Balliot. Sans préjuger du devenir de cette proposition force est de constater que des réactions intéressées se sont traduites autour de la table municipale. Donner des noms de rues à des bienfaiteurs de notre village appelle des avis partagés, neutres ou circonspects ce qui se comprend et s’explique aisément lorsque l’on n’est pas forcément un féru d’histoire. Autant convient-il d’honorer en priorité Henri Fremiet maire de Messigny (1826-1830) qui dota le village de l’eau ce qui fut un formidable évènement pour l’époque, autant est-il nécessaire de réfléchir à d’éventuelles autres propositions.

S2430011

Aqueduc acheminant l’eau jusqu’à Dijon. (face au silo à grains)route d’Ahuy.

Ainsi a été évoqué par un élu le nom de l’ingénieur Darcy ! Si ce personnage est illustre sur Dijon il l’est beaucoup moins dans l’histoire de notre village. Une très récente étude conduite au niveau des archives départementales sur les tenants et aboutissants du projet Henri Fremiet traduit la situation conflictuelle qui s’inscrivit tout au long des années suivant l’arrivée de l’eau à Messigny entre ce dernier, les ingénieurs Darcy et Arnollet, le docteur Séné professeur de Chimie à Dijon et les entreprises conduisant les travaux. Un feuilleton clochemerlesque.

cdt fremiet 002

Musée Magnien de Dijon.

Pour mémoire : monsieur le Maire a évoqué le ‘capitaine’ Fremiet. Il faut lire : le « commandant » Fremiet appelé aussi « colonel » par ses concitoyens. Le commandant Fremiet était chef de bataillon au 10° de Ligne dans les armées de Napoléon. Le hasard a voulu que son portrait soit repéré et authentifié dans les réserves du musée privé Magnien de Dijon ce qui ajoute une valeur incontestable à une page de l’histoire du village. A ce sujet qu’il me soit permis de rappeler qu’en juin 2014 j’avais sollicité une modification de la page  » Tourisme « du site officiel de la commune, appel resté sans suite malgré une relance orale. Or il s’avère qu’une page de cet ordre conçue de manière réaliste est la vitrine de la commune regardée et lue par le touriste de passage ou le simple quidam marcheur du dimanche dont la densité va croissante au fil des week-ends.

Un vœu : que l’esprit de la Dame Blanche ou celui du sorcier du Carré aux Boucs insuffle aux élus un éveil pour l’Histoire locale car elle fait partie de leur définition de poste. Enfin c’est une opinion !  C. Kayser

La reconnaissance est un devoir que les ingrats manquent souvent à l’égard de leur bienfaiteur.       Charles GOBINET.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s