Infos en bref…

BIENVENUE SUR LE SITE DE MESSIGNY ET VANTOUX

 » Pour les personnes intéressées, je les invite à consulter le site de la commune, dans la rubrique actualité, elles y trouveront 2 résultats d’analyse de l’eau…. »
Vincent Lepretre, maire de Messigny et Vantoux

Actualités
Invitation aux voeux de Mr. le maire

Le recyclage des emballages – calendrier
Nouveautés sur le recyclage des emballage…
Club Amitié et Loisirs
Assemblée générale : Samedi 13 janvier à…
Les bouchons ? ça se recycle !
Informations sur le recyclage
Nouveau ! : les infos sur smartphone
Chercher Messigny parmi les applications existantes IoS ou Androïd……..

Exit, les résultats d’analyse de l’eau que le Maire invite  à consulter. Ils ont déjà disparu !!!Mais il reste l’essentiel: les voeux du Maire, le recyclage des emballages, les bouchons çà se recycle, les infos sur smartphone ( depuis des années ) etc …

Qui décide du contenu du site officiel de la Mairie ?

Doit-on parler de censure ou d’auto-censure?

TRI À VENIR …

IMG_0382

Comme chaque année, les habitants se retrouvent début janvier avec une masse importante de cartons et les papiers d’emballage des cadeaux de fin d’année. Tous souhaitent s’en débarrasser le plus vite possible et attendent avec impatience la première collecte de l’année. Malheureusement, le nouveau calendrier des jours de collecte est arrivé trop tard dans les familles. Elles sont donc contraintes de tout stocker jusqu’à la semaine du 15 au 21 janvier. Débordés ils sont !!!!!!

SAPRISTI, DU RIFIFI À LA SACRISTIE…

S1130019

Le bulletin paroissial de décembre 2017 annonce le départ du curé Hoppenot. Ses adieux seraient prévus en juin 2018 et l’arrivée d’un nouveau prêtre pour septembre. La lutte pour le pouvoir aussi petit soit-il se joue partout y compris à la sacristie de Messigny et Vantoux. Les dévotes s’entre- déchireraient et deux d’entre elles de familles plus influentes auraient demandé et obtenu  l’exclusion de la sacristie d’une troisième fervente pratiquante. Autrefois, l’ainé et le cadet des familles nobles étaient destinés à consacrer leur vie à l’armée et  à l’église, les deux piliers de la société. L’histoire se répète et avec elle les ambitions, la soif de domination. Un pied à la Mairie, l’autre au sein de la paroisse.

LE SUZON EN COLÈRE …

Après des mois de sécheresse, le Suzon s’est transformé en torrent tumultueux. Grossi par les eaux de ruissellement des vallons du Val Suzon, il érode les berges, lorgne les terrains à proximité du pont de la Corvée, charrie des tas de végétaux et des troncs d’arbres vers l’Ouche puis la Saône. Aucune structure sur son cours pour réguler son débit et tenter de limiter les inondations en aval dans le Val de Saône. Mais ce n’est pas chez nous!!! Alors quel importance !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Infos en bref…

  1. Leo dit :

    La vigie toujours à l’affût pour apporter des nouvelles sur la vie du village, aurait pu faire preuve de la même célérité pour communiquer à ces lecteurs assidus l’information qui avait été placée précédemment sur le site de la commune et sur le panneau lumineux me semble t’ il à savoir que le ramassage du tri serait avancé d’une semaine d’autant plus qu’un ramassage a été fait le surlendemain de Noël . La vigie s’honorerait de faire preuve d’un esprit moins partisan et plus objectif. Mais elle y perdrait son fonds de commerce. ..

    J’aime

    • messivan dit :

      Cher Léo,
      Le panneau lumineux et le site de la Mairie sont deux composantes du système de communication de l’équipe municipale.Le premier, placé au coeur du village,ne peut concerner que les habitants qui habitent au centre et ceux qui traversent le village.Quant au site de la commune,la durée de vie d’une information sur celui-ci est trop éphémère pour être plus efficace.C’est pour cela que la Vigie a relevé que le retard de la distribution, au porte à porte, du calendrier de la collecte (vers le 5 janvier)avait été préjudiciable pour les habitants puisque le ramassage des poubelles et bacs était déjà dépassé de plusieurs jours.

      J’aime

  2. claude kayser dit :

    RIFIFI à la sacristie? Pourquoi pas, cela se produit de temps à autres un peu partout. Et pourtant « IL » avait dit : aimez-vous les uns les autres. Lisons: la soirée récréative donnée dans la salle de bal de l’hôtel de Jouvence avait fait salle comble. Le Bien Public et le Progrès ont publié exactement le compte-rendu de la soirée envoyé par Monsieur Béranger, vice-président de la fanfare de Messigny. Le 1° mars paraissait dans le Bien Public une rectification provoquée par un membre actif du clergé local. On lit: Notre bonne foi ayant été trompée au sujet du compte-rendu qui nous a été envoyé au sujet d’une soirée récréative donnée par la fanfare de Messigny, nous nous empressons de remettre les choses au point. Le compte-rendu de cette soirée récréative exaltait tout particulièrement la pièce intitulée  » Le Petit Babouin » et la présentait comme très morale. La vérité est que cette pièce est des plus condamnables même après les retranchements que certains pères de famille (catholiques) ont obtenus, elle est restée mauvaise.Monsieur le curé (Pierre Fertat) avait interdit aux jeunes filles du choeur de chant de se rendre à cette séance. Malgré les pressantes instances auxquelles il a fallu résister, pas une seule d’entre elles n’a transgressé la défense, et même plusieurs autres les ont imitées. Honneur aux jeunes filles du choeur de chant de Messigny. Ajoutons que nous saurons à l’avenir nous défier de l’envoi de certains articles.

    La riposte ne se fit pas attendre.Le ‘Bourguignon’ local écrit:nous avons lu dans votre estimable journal l’article en question. Il nous semble que votre correspondant anonyme a donné son appréciation au point de vue religieux. Or, la religion est une chose trop respectable pour qu’on la traite légèrement ou qu’on la fasse intervenir sans nécessité. Personnellement je ne permets jamais qu’on l’attaque en ma présence, je prends sa défense de même celle de ceux qui la pratiquent. J’ai ouvert la séance moi-même en remerciant les personnes présentes de leur empressement à répondre à notre appel mais je n’ai rien dit des absents qui sont libres d’aller ou ils veulent. Quant à la pièce si décriée et si immorale que vous citez elle ne pourrait certes pas être présentée dans une église. Que doit-il vous écrire quand il parle du théâtre-bal de la mi-carême à l’Eden, des fêtes de la mi-carême à Semur, du succès de la Veuve Joyeuse?
    Signé: pour le Conseil d’administration et par ordre – le Bourguignon.

    Si cet événement met aux prises les cléricaux et leurs adversaires, il n’en demeure pas moins que la courtoise se maintient dans des normes acceptables dans cet envoi au Bien Public.

    Cependant il n’en est pas de même dans une lettre anonyme non publiée. Que l’on en juge: « Nous avons été blâmés par Monsieur le curé qui a dit publiquement à l’église le dimanche 23 février entre les vêpres et le chapelet que notre spectacle était immoral et que par conséquent il serait coupable d’y assister, il a défendu tout spécialement aux jeunes filles d’y aller leur faisant même des menaces. C’est une insulte que nous ne pouvons admettre d’autant plus qu’elle a été inventée dans le but de nous nuire en réduisant nos recettes. Il vient de temps en temps à Messigny des acrobates, des comédiens, des cinématographistes de divers genres dont les programme ne sont souvent pas aussi bien triés que les nôtres. Monsieur le curé ne dit jamais rien pour leur nuire, il réserve tout son venin pour la meilleure société du village. Pourquoi? Tout simplement parce que nous ne voulons pas dépendre de lui, que nous voulons rester libres. Beaucoup de curés, celui d ‘Is-sur-Tille, par exemple veulent tout régenter, tout conduire, tout dominer, en un mot mettre la discorde partout: les Violettes de la Tille, les Semeurs de la vallée de l’Ouche. Puisque nous agissons si mal jetons un peu nos regards sur ce qui se dit dans les églises ».

    Ndlr: dans un siècle sera sans doute évoquée la séquence d’aujourd’hui  » du Rififi à la sacristie ». Nous ne serons plus là pour lire et sourire mais nous laisserons suffisamment d’éléments pour amuser la galerie future.

    Source: archives privées.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s