Forte mobilisation autour du projet d’extension de la salle des fêtes !!!!

Once Bouge dit :

La population de Messigny continuera-t-elle à assister les bras croisés à un déni de démocratie? Car il me souvient que lors d’une réunion organisée à la salle des fêtes en 2014, le futur maire avait bien évoqué la vague nécessité de moderniser la salle des fêtes et les installations sportives de la commune tout en précisant que la population serait étroitement associée à tout éventuel projet. Mais en aucun cas ce dernier ne constituait formellement un élément d’une quelconque plateforme électorale. Or, force est de constater que la seule initiative prise par cette équipe depuis son élection, du reste acquise de justesse, concerne précisément la réalisation de ce projet dont la démesure, le coût et de graves inconvénients (voir les articles fort intéressants de M. Kaiser, Jean Riz, Georges Balliot, Rouletabille, Messivan, etc.) sont systématiquement pointés par de nombreux habitants. L’empressement obstiné de l’équipe municipale est tellement étranger à tout mandat que lui aurait confié la population lors de l’élection de 2014 que le maire se garde bien d’organiser la moindre réunion d’information, faisant ainsi aveu de manquer d’arguments pour justifier un projet aussi pharaonique.
Je voudrais également attirer l’attention des familles de Messigny sur un autre problème qui n’a pas encore été soulevé. Il s’agit de la pelouse créée sur le stade. Sera-t-elle synthétique? Si tel devait être le cas dans l’hypothèse d’une réalisation du projet, j’invite les familles à se renseigner sur les graves conséquences entraînées par le recours à ce matériau. Mais peut-être en saurons-nous plus lors d’une prochaine réunion d’information…

Leo dit :

Parlons en des usagers de plateau bordé d’arbres. Ceux qui pour la plupart conciderent cet espace comme un dépotoir à crottes de chiens et si j’en observe la fréquentation ce ne sont pas les pratiquants sportifs qui en sont l es plus assidus…

Leo dit :

Dommage que Mr Balliot ait oublié de préciser que les crues dont il fait justement état sont bien antérieures aux aménagements du cours du Suzon. Aménagements qui ont permis de canaliser le Suzon et de créer le stade de foot actuel et la plateforme sur laquelle sont implantés le Mille Clubs et la salle des fêtes en lieu et place des prés traversés par les méandres du Suzon. Que je sache depuis ce temps la salle actuelle des fêtes n’a pas eu à subir les conséquences de crues dévastatrices. Pas plus que les habitants de la rue du stade d’ailleurs. Mais je peux me tromper. ..

 

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s