Once Bouge ; son commentaire sur le projet d’extension de la salle des fêtes…

Un projet peu raisonnable…
L’intention de l’équipe municipale de créer un plateau sportif et de rénover la salle des fêtes est devenue préoccupante pour bon nombre de concitoyens dont certains s’en émeuvent dans les colonnes de la Vigie citoyenne. Chacun s’interroge sur les raisons réelles d’un projet aussi disproportionné pour une population inférieure à 2000 habitants, au coût exorbitant pour les finances de la commune, extrêmement mal situé dans un cul de sac en zone inondable, doté d’une pelouse synthétique dont les effets sur les utilisateurs sont si dangereux qu’on commence de les interdire aux USA pour les remplacer par des solutions encore plus onéreuses.
Dans le même temps, la population peut faire le triste constat que le village est négligé et ce n’est pas la faute des employés municipaux qui se démènent héroïquement pour faire le maximum, la voirie est dans un état déplorable, les bâtiments communaux laissés vacants suite au déplacement de l’école n’ont toujours pas trouvé de réemploi malgré les opportunités permises par ce secteur (mairie, ancienne école, poste, presbytère), les rives du Suzon sont dangereusement à l’abandon, le quartier de la Corvée du pont dont la rénovation a été envisagée il y a 20 ans est resté figé, etc.
L’impact de cette dépense sur la fiscalité communale est évident. On peut raisonnablement s’attendre à des hausses d’impôts significatives surtout lorsqu’on sait que ce type de projet cache bien des surprises financières auxquelles la commune n’échappera pas mais que l’équipe municipale feint d’ignorer. Dans le même temps les ressources budgétaires de la municipalité auront diminué pour suivre la réduction non négligeable du nombre d’assujettis à la Taxe d’habitation. Alors, il faudra bien augmenter son montant pour les autres.
Alors pourquoi cette obstination? Pour le prestige? Lequel? Celui des élus ou de la commune? Des défenseurs d’un tel projet existent-il en dehors de l’équipe municipale? On ne notera aucune déclaration de soutien parmi les intervenants de la Vigie. Exception faite de Léo dont on chuchote qu’il serait le maire lui-même? Ce qui atténue sensiblement la portée de ses allégations. Tout se passe comme si on avait affaire à une sorte d’oukase imposé par une équipe municipale, seule contre tous, qui rase les murs et refuse de s’expliquer sur son projet et refuse toute réunion d’information, reniant ainsi sa parole de campagne.
C’est à nous, citoyens de Messigny, de réclamer des éclaircissements aux responsables communaux pendant qu’il est encore temps. N’attendons pas qu’il soit trop tard. Ce sera à nous aussi, citoyens de Messigny, d’engager des recours documentés auprès de la Préfecture, le cas échéant.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Once Bouge ; son commentaire sur le projet d’extension de la salle des fêtes…

  1. claude kayser dit :

    Très bien vue cette photo instant ‘T’ de Messigny et Vantoux, elle sera sans effet sur la municipalité. Et puis entre nous, les très proches « riverains » de ce projet les premiers intéressés et les habitants de la rue du Stade et d’autres encore vers la rue du Moulin ne sont pas contents du tout, quelques-uns larmoient usant nombre de klennex mais c’est tout. Once bouge et d’autres commentateurs motivés par le seul intérêt commun pensez-vous qu’il soit utile en toute objectivité de s’engager pour eux? Tous les élus sont très conscients que cette implantation est un erreur monstre à tous les niveaux, nous pouvons même leur indiquer à la date de ce jour que la projection de cet engagement financier clés en mains estimé à 2,6 M d’euros HT se chiffrera dans deux ans à 3,3 M HT « minimum ». Et ce ne sont pas des ‘guignols’ qui ont travaillé cette étude mais des ‘pros’ référencés. Comme quoi ce projet pharaonique fait aussi vibrer les murailles dijonnaises.

    J'aime

  2. Georges BALLIOT dit :

    Je n’ose imaginer ce qui se passera rue du Stade – 5 mètres de large- les jours de grandes manifestations surtout si, en plus, vient s’y ajouter un match de football. La légèreté d’appréciation des responsables municipaux est consternante, d’un aveuglement collectif dangereux. Je rappellerai qu’avec beaucoup moins d’activité, malgré une voie de dégagement qui évitait le contre sens, aujourd’hui condamnée pour écarter les « gens du voyage », des incidents sont déjà intervenus. Qu’en sera-t-il demain avec des autos garées sur les accotements d’une chaussée étroite où circuleront autos et piétons, dans les deux sens. Est-ce qu’une municipalité ayant en charge la sécurité des citoyens est fondée à prendre de tels risques?
    Il est affligeant de voir un Conseil Municipal s’enfermer consciencieusement dans une situation aussi dangereuse qui deviendra répréhensible au premier incident.
    Ajoutons à cela que la rue du Stade, certes rectiligne, comporte deux ralentisseurs hors normes légales et au niveau du n° 8 un rétrécissement avec circulation alternée, l’ensemble étant de nature à compliquer encore un peu plus la circulation les jours de cohue.
    Avant de lancer une telle opération, si les aménagements s’imposaient vraiment et s’il n’y avait pas d’autres lieux, n’aurait-il pas été plus sage de commencer par prévoir et réaliser une route de dégagement et des parkings conséquents?
    Mais là, le coût de cette opération prestige de fin de mandat n’aurait plus été le même, c’est vrai!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s