Un commentaire de G.Balliot sur  » l’atrazine; le retour »…

Dans la vie il est des situations qui font qu’elles finissent par devenir insupportables. au point de conduire à se révolter contre certaines passivités, tant et si bien que vous avez alors l’impression de devenir complice: par votre simple silence
En 1948, notre village a été frappé par trois situations dramatiques en quelques semaines. Trois enfants y sont nés au printemps, porteurs de malformations. Quel était ce mal étrange sur lequel la science ne pouvait alors se prononcer? Il aura fallu attendre quelques années pour apprendre, venant d’Amérique, que ce fléau était imputable à la » rubéole congénitale ». Aucun traitement n’était alors connu. L’un des enfants est mort quelques semaines après sa naissance, un autre à l’âge de cinq ans et le troisième vers les 13 ans. Aujourd’hui des préventions existent par la vaccination et, en cas d’accident toujours possibles, des opérations sont devenues possibles.
Je me permets d’évoquer ces situations, oh combien douloureuses, pour rappeler qu’aujourd’hui, en nos murs, rôde l’atrazine qui réserve, elle aussi, des drames possibles aux jeunes bébés. Même si, par des analyses répétées, on se préoccupe de cette situation particulière, il semble bien par contre qu’il n’est nullement question de rechercher et de freiner cet utilisateur délictueux.
Ma famille a été touchée par l’un des cas en 1948, alors permettez moi de m’insurger contre l’étrange et redoutable passivité d’aujourd’hui.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s