Je suis le Chef Suprême ! Pièce en un acte…

Rouletabille dit :

Nous étions six spectateurs dans notre petit coin aux places les plus chères pour ne rien manquer de cette pièce. Mise en scène rappelant le souvenir de cette réunion ‘interalliés’ qui s’était déroulée à Berlin-Est dans les années 1960. Le NKVD avait disposé les tables des observateurs de la même manière avec la différence que ces derniers déshabillaient les participants du regard en quête d’un éventuel espion alors que lundi soir les membres du ‘comité de pilotage’ affichaient plutôt un regard terne ou neutre, sous les tables quelques gambettes tremblaient dans leurs chaussettes. Au travers des questions légitimes posées par quatre courageux spectateurs nous avons compris que ce projet « c’est comme çà et pas autrement, un point c’est tout ». Quel mépris envers ces habitants dans les réponses et dans l’attitude de l’orateur ! Nous avons également noté que le tableau de la répartition du financement de ce projet était un peu compliqué pour être présenté ce qui signifie que notre intelligence n’est pas au niveau du concepteur de ce tableau. Nous sommes cependant prêts à prendre des cours à ses côtés pour nous perfectionner. Cette réflexion lapidaire sur le financement a fait grand plaisir à deux personnes présentes dans le public considérées comme faisant partie de l’élite de notre commune. Cerise sur le gâteau, la confirmation que les élus ont interdiction de parler à la population des affaires de la commune qui se traitent en comité fermé. Elu(e)s du quartier Maillot retrouvez vos charmants sourires si agréables, nous venons de comprendre le pourquoi votre ‘mutisme municipal’. Un cas d’espèce unique en France. La «  Dame à la chaîne » pourra poursuivre la promotion de cette mesure autoritaire confirmant ainsi son rôle d’appariteur, une image d’un passé lointain dans une commune ou il faisait ‘bon vivre’. « Les impôts ne seront pas augmentés » Diable….et le coût de la réhabilitation de la décharge qui devrait démarrer sous peu ? Un gouffre à surprises. Et ce qui ne nous est pas encore annoncé ? Un jeune couple récemment installé dans notre village a exprimé le mot de la fin de cette pièce passionnante « Qu’est-ce que c’est que ce village ? ».

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux, salle des fêtes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s