Les gazouillements des oiseaux et les bourdonnements des insectes vont-ils s’éteindre !!!

P1040159

Les oiseaux,

Cette semaine un hebdomadaire titre «S.O.S espèces en danger ». En cette fin de mois de mai se situe la période où l’on observe les populations d’oiseaux nos compagnons du quotidien. Dans notre quartier la transformation de ce milieu est si nette et brutale que sans être coiffé de la casquette d’ornithologue elle appelle à la réflexion. Une simple observation de l’état des lieux nous permet de constater qu’après la disparition des hirondelles des cheminées, celle des hirondelles des fenêtres est en sursis. Nombreuses depuis des années installées dans 14 nids recensés les hirondelles du quartier ne nous offrent plus que six nichées. L’observation de la vie des oiseaux sur ces trois dernières années montre également la disparition des mésanges charbonnières sur cinq couples recensés dans une seule propriété il n’en reste qu’un seul cette année. Autres disparitions : le pinson, le verdier, la pie-grièche, même les moineaux citadins en quête de villégiature au cœur du village ont pratiquement disparu de notre paysage. A l’automne les légions d’étourneaux s’abattant sur les façades pour se gaver de baies sont réduites à quelques dizaines d’individus. Certes des rouges – queues occupent quelques nids d’hirondelles mais pour combien de temps ? Un couple de pigeons ramiers locataire d’une auge depuis belle lurette est réduit cette année à un seul membre, le second aurait-il rencontré un canon de calibre 12 ou 16 ? Tout aussi inquiétant: sur quatre colonies d’abeilles sous toitures, une seule est de retour ! Il est écrit que sans abeilles en quatre ans plus d’herbe, plus de fleurs, plus d’hommes sur terre. Ce qui signifie que le sort des hommes est lié à celui des pollinisateurs, insectes et abeilles. Autre exemple : les nuages de papillons ‘citronnelle’ ont disparu cette année, un ou deux survivants apparaissent parfois au hasard d’une fleur. Que se passe-t-il ? La ‘sélection ‘ est suffisamment brutale et indiscutable pour que la question mérite d’être posée.    C.KAYSER.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s