André Choumette : un homme ordinaire empreint d’altruisme qui mérite notre respect …

0318

Monsieur André CHOUMETTE relieur réputé, installé au 21 rue Amiral Roussin à Dijon résidait à Messigny. Mari de l’institutrice il habitait à l’école des filles – ainsi désignée alors- Pour le village monsieur CHOUMETTE était surtout l’homme à tout faire. Très affable, de forte corpulence, il se tenait constamment prêt au service amical de tout un chacun : Ici pour un conseil médical, là pour donner des soins, tailler des arbres, réparer une horloge, rédiger une requête, etc… Il savait se rendre disponible au moindre des problèmes.

En 1935, succédant à Albert JAVELLE il deviendra lieutenant des sapeurs pompiers. Par ses relatons dijonnaises, puis ses excellents rapports avec le maire M. MONTIGNY il allait devenir face aux événements, le responsable du Groupe FFI de Messigny. Un Groupe mis en place dans sa force, sa forme et sa stratégie bien avant le débarquement, même si ce n’est qu’après le 6Juin 1944 qu’il sera révélé.Pour la petite histoire locale il faut savoir que ce Groupe se réunissait alors dans le hangar- aujourd’hui disparu- d’André ROUX, en contre bas de la Croix Blanche, à l’angle de la route de Savigny le Sec et de la rue Royer. M. CHOUMETTE avait su s’entourer d’adjoints compétents pour tout ce qui était prévu comme missions à venir à partir du jour J. Ainsi Marcel MARANDE, adjudant à la retraite et Albert MICHOT, également adjudant à la retraite.

Dès le 7 Juin les ralliés au Groupe de Messigny seront appelés à se rassembler dans le hangar pour y recevoir les informations sur la vie et les missions du Groupe. S’en suivirent des consignes strictes et les missions des uns et des autres, sur l’organisation des gardes en différents points du village. Suffisamment d’armes avaient été récupérées lors de la débâche de 1940 pour que chacun puisse avoir la sienne avec attribution de cartouches. Mais, hélas, bien que discrètement entretenues, elles n’en étaient pas pour autant conservées en parfait état. La première mission dévolue devenait donc remettre les armes en parfait fonctionnement et s’en assurer. Tout alla très bien avec les fusils : Lebel- Mousqueton-ou Mas 1936 mais la difficulté majeure allait être le fusil mitrailleur dont la « tête basculante » freinait la percussion dès le chargeur moitié plein.. IL s’imposera donc de nettoyer et frotter pendant des heures et des heures avant de rendre ce F.M. performant. Après tous ces essais il est vite apparu que les munitions nous feraient éventuellement défaut. en cas d’accrochage.

Vers la mi-juin le transit du ravitaillement – mission majeure fixée à ce Groupe par l’Etat Major FFI s’est mis en place : pain- pâtes- viande- conserves diverses, chocolat- sucre- tabac- etc. Tout ayant été dérobé par des hommes et des femmes dans les entrepôts allemands ou à la gare Porte Neuve de Dijon dans des wagons en stationnement par des hommes et des femmes qui risquaient leur vie pour nourrir les maquisards de la Liberté. Tout parvenait à Messigny soit par corbillards, soit par ambulances mais surtout par les bennes à ordures de la société Franco Suisse, au service de la ville de Dijon. Ces camions, alors avec bandages et non des pneus, devaient franchir le redoutable barrage installé à l’intersection de la route de Langres et de la Route d’Is/Tille En lieu et place de tourner à gauche les camions gagnaient au plus vite Messigny pour y être rapidement déchargés. Il fallait faire vite. Comme les temps étaient contrôlés au barrage. Il s’imposait donc de rester au mieux dans les normes de temps pour ne pas éveiller de soupçons.

Pour le groupe CHOUMETTE, dans les ex ateliers de la maison André ROUX, de nombreux rayonnages avaient été prévus pour le rangement et le classement du ravitaillement. Certains soirs le ou les camions du maquis arrivaient pour se ravitailler. C’était alors une bonne demi-heure de « temps de guerre » au cœur du village avec des FFI embusqués ici et là, allongés sur les murs, debout à l’angle des maisons, prêts à réagir au moindre danger. C’est là, une fois de plus, que nous avons pu mesurer ce que le village devait à son maire M. MONTIGNY. Sans lui, sans ses démarches, le groupe FFI et les habitants comme otages, allaient connaître, à n’en pas douter, les terribles horreurs de la guerre. Pour la réussite de cette opération ravitaillement des maquis, M. MONTIGNY a pris tous les risques estimés nécessaires en intervenant énergiquement auprès de diverses familles, avec les menaces qui s’imposaient. Peu de villages en France auront eu à courir de tels risques, pour éviter aux maquisards de les prendre individuellement, trop fréquemment, avec les dangers de l’arrestation, la torture et des aveux pouvant conduire à une attaque en règle du maquis. Cette mission essentielle du Groupe aura été menée avec succès, pendant près de 3 mois, sans aucun incident.

Monsieur CHOUMETTE, discret, homme exceptionnel et valeureux, toujours disponible, n’aura pas, hélas, sur sa fin de vie, connu la reconnaissance qu’il méritait submergé qu’il aura été par une certaine vague anti-Résistants. Nous lui devons une grande reconnaissance pour tout ce qu’il aura apporté au village qui ne doit pas s’oublier : l’honneur face à l’occupant.

(1)Messigny n’était pas encore jumelé avec Vantoux d’où ce titre : Groupe de Messigny. Mais il faut bien savoir que ce Groupe n’en comptait pas moins des habitants de Vantoux.

Photo CHOUMETTE :

Monsieur CHOUMETTE nous montre là une horloge astrologique qu’il vient de restaurer avant de la céder au musée des Arts et Métiers à Paris, construite de toutes pièces par Jacques TORTOCHOT de Messigny. . C’est une réplique de la célèbre horloge astronomique de Besançon. Il fallait s’appeler CHOUMETTE pour restaurer cette œuvre avant de la livrer aux Beaux Arts. Rien ne l’arrêtait, de toutes les difficultés il venait à bout !

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s