Pas de crise de vocation à Messigny et Vantoux …

Joseph Joséphin dit :

49% des maires sortant disent vouloir abandonner tout mandat électif, d’après une étude menée auprès de 35.357 élus et publiée ce jeudi.

Les maires de France ont le blues. D’après une enquête de l’Observatoire de la démocratie de proximité publiée jeudi en partenariat avec le Cevipof de Sciences-Po et l’Association des maires de France (AMF), un maire sur deux ne souhaite pas se représenter aux municipales de 2020, notamment dans les petites communes. Au total, cette étude a été menée auprès de 35.357 élus. 20% des maires interrogés ont répondu au moins partiellement au questionnaire qui leur a été soumis.

Entre « résignation et incertitude », 49% des maires sortants interrogés disent vouloir « abandonner tout mandat électif ». En 2014, 40% des maires avaient effectivement été renouvelés aux municipales. Si un tel renouvellement traduirait « une vitalité de la démocratie », il « met aussi en exergue une certaine crise des vocations ».

Messigny et Vantoux semble, heureusement à l’abri de cette crise des vocations. Le maire sortant et sa valeureuse équipe seraient prêts à relever le défit pour un deuxième mandat. Difficile et douloureux pour eux d’abandonner des chantiers qu’ils ont initiés. Et ils ont à coeur de mener leur mission jusqu’à son terme avant de passer la main en laissant une situation saine et enviable à leurs successeurs.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s