Six juin 1944, 6 juin 2019 – 75 années de Paix …

1er Juin 2019- REVOL jumelage 005

« Jour pluvieux, jour heureux » dit le proverbe. En ce samedi 19 mai 1984 à 11heures. Monsieur MULLER bourgmestre d’Harxheim et monsieur REVOL maire de Messigny et Vantoux symbolisent le jumelage des deux communes, sous la pluie. Cliché de 35 ans, devenu historique, d’une fraternité ô combien réconfortante.  Merci !

SOIXANTE QUINZE ANS !…

C’était le 6 Juin 1944…comme le temps passe et comme changent vite les mentalités ! Le 6 juin 1944, par exemple, personne ne s’est alors préoccupé de la religion, de la couleur de peau, de la nationalité, de toutes ces femmes et de tous ces hommes impliqués, jusqu’à la mort, pour venir nous Libérer du joug nazi ! Et le disant je ne saurais oublier tous les drames et sacrifices de Stalingrad, lesquels ont contribué à affaiblir l’occupant, rendant possible notre Libération. Comment expliquer que 75 ans plus tard, trop nombreux sont nos concitoyens enclins à oublier ce que nous devons à d’autres peuples, pourquoi ? Oui, pourquoi avons-nous perdu toutes ces valeurs qui avaient forgé la réputation de la France ?

Après la Libération quantité de réformes économiques et sociales, proposées par le Conseil National de la Résistance, ont été promulguées. Qu’en reste-t-il 75 ans plus tard ? Ces dispositions avaient-elles tant de tares qu’il s’imposait de les réduire ou supprimer ? Ou est-ce surtout la résonance politique qui contrariait ?

Oui, soixante quinze années sont passée par là … ! A ce point que, même un maire, pour réponse à une requête souhaitant honorer l’un de ses prédécesseurs, en l’occurrence M. Emile MONTIGNY, exemplaire pendant l’occupation, surtout au moment où s’est constitué dans le village un groupe de Résistants, n’a rien trouvé mieux que de s’exclamer «Il y a plus de 70 ans de ça,  je n’en ai rien à faire je n’étais même pas né ». Est-ce là le respect et l’honneur que l’on doit à un honorable citoyen et à la Résistance, surtout étant un élu donc avec des devoirs ? Une commission a bien été instituée pour examiner l’hommage à rendre à Emile MONTIGNY, par ailleurs maire pendant 28 ans, mais elle ne sera qu’une seule fois réunie et sans le moindre écho. Quand on se dit que la sagesse, la reconnaissance et le mérite auraient pu conduire à honorer M. Emile MONTIGNY 75 ans plus tard, nous sommes en droit de nous poser quelques questions sérieuses. Quelles sont les motivations d’un tel refus, d’ailleurs resté sans aucune justification ?

J’ai honte pour mon village, qui n’est plus ce qu’il était !

Par contre, soyons heureux et fiers de constater, année après année, combien le dynamique comité de Jumelage de Messigny et Vantoux continue d’entretenir et développer ses relations avec Harxheim. C’est tellement merveilleux de sublimer la paix plutôt que préparer la guerre. Félicitations aux responsables. Sans oublier M. le Sénateur honoraire Henri REVOL qui a su, en son temps, lancer ce jumelage. Grand merci à lui !

G. BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s