Quand les Dijonnais venaient en tacot rechercher la fraîcheur à Jouvence …

File1014.jpg

Halte du tacot en gare de Messigny en partance pour Jouvence

Les chaleurs de l’été ont toujours conduit le  » quidam  » à rechercher la fraîcheur de l’eau et de la forêt. D’où l’idée de la création d’un plan d’eau sur le cours du Suzon entre Val Suzon et Dijon. Il permettrait au mieux de réguler son cours favorisant l’existence d’une vie aquatique toute l’année ( poissons, oiseaux etc …), à la faune de se fixer dans la vallée et au pire la création d’un pôle de loisirs pour les habitants de la communauté de communes.

Le projet peut paraître compliqué mais certainement pas impossible. Le Suzon ne coule plus depuis plusieurs années que pendant un petit semestre alors que son eau nous devient de plus en plus utile, indispensable. Nous savons tous qu’il disparaît par infiltration mais il y a sans aucun doute un endroit propice à recevoir ce projet dans la vallée.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s