Municipales :  » Bien Vivre à Messigny et Vantoux , » son programme !!!

IMG_0582

 » Comme un homme politique ne croit jamais ce qu’il dit, il est étonné quand il est cru sur parole. «     Charles de Gaulle

La liste  » Bien vivre à Messigny et Vantoux  » ne comprend que 4 Conseillers sortants 22%. Pas une seule femme. L’un a manqué 42 réunions du Conseil Municipal, un autre n’est pas en position d’éligible. Les autres ( 78 %) ne sont pas candidats sur la liste du Maire sortant . Pourquoi ? Pour des raisons personnelles, de santé, professionnelles etc … !!! La répétition des termes ; « nouvelle liste, équipe largement renouvelée sic … » employée dans la profession de foi pourrait laisser penser que ce serait une décision, le choix du Maire d’écarter «  les Conseillers (ères) sortants motivés sic…  » de sa liste.

Etre la liste sortante peut être à la fois un avantage et un inconvénient. Un avantage si on a un bon bilan que l’on peut défendre, un inconvénient parce que l’on est la seule liste à être exposée aux critiques sur la conduite des décisions prises ou non pendant la durée du mandat.

La tête de liste, Conseiller, adjoint au Maire puis Maire possède une très grande expérience du fonctionnement d’un Conseil Municipal ( une trentaine d’années ). Il a été acteur des prises de décisions depuis son entrée au Conseil Municipal. Et donc le mieux placé pour nous éclairer, si il le souhaite, en faisant appel à sa mémoire ou à défaut aux archives de la Mairie sur l’utilisation de la décharge communale après sa fermeture officielle. Un arrêté municipal signé par l’ancien Maire Henri Revol a autorisé 3 entreprises de travaux publics à continuer à déverser leurs gravats sur le site. Le dépôt de gravats facturé entre 7 et 9 € la tonne à la déchetterie de Dijon a dû permettre à la commune de recevoir une belle somme d’argent. Il serait légitime et intéressant de savoir si elle compense en totalité ou partie le coût de la réhabilitation du site estimé à 100000 € confiée à l’une des entreprise ayant déposé ses gravats pendant des années. Les recherches dans les archives pourraient peut-être aussi permettre de nous éclairer sur les conditions de cession du portail de l’ancienne école maternelle et des pierres de taille du mur d’enceinte de la Communauté de communes. Mais d’autres inquiétudes sont apparues au fil du mandat :

  • le coût réel et le financement des travaux de la salle des fêtes et son environnement ( parking, désenclavement pour des raisons de sécurité )
  • la présence de traces d’atrazine sur une partie du réseau d’eau potable du village. La motivation à rechercher l’origine de la présence de ce pesticide interdit depuis des années n’a jamais été claire et évidente. Maladresse dans l’utilisation ou acte de malveillance !!! le saurons nous un jour ?
  • la vente d’un terrain communal à un prix du m2 nettement inférieur à celui pratiqué dans les village alentours .
  • l’acharnement du Maire à chasser les gens du voyage du village à coups de tranchées, de talus et en cherchant à les priver d’eau et d’électricité sans proposer la recherche d’une solution pérenne d’accueil dans le cadre de la Communauté de Communes.
  • pas un mot sur les transports publics pouvant intéresser les habitants et leurs enfants qui font leurs études, travaillent et consomment à Dijon. C’est aussi vrai pour les autres listes qui se reposent sur les transports en communs financés par la métropole.
  • les habitants auraient certainement envie d’entendre des arguments convaincants sur leur chance d’appartenir à la Communauté de Communes « Forêts, Seine, Suzon ». (vaut pour les 3 listes )
  • envie de connaître le taux d’endettement par habitant.
  • la révision du PLU en chantier depuis des années.

Des lecteurs de la Vigie excédés par l’absence de communication ont souvent demandé la démission du Maire. Pas la Vigie, jamais. Elle a été critique mais a tenu à respecter le résultat des urnes. Elle a toujours espéré que le Maire comprendrait un jour la nécessité de changer et d’accepter de communiquer, d’informer les électeurs par respect, pour leur exprimer sa considération et les rassurer. Elle a aussi compté sur le sens des responsabilités des Conseillers, leur respect pour les habitants pour trouver les mots, les arguments afin d’inciter le Maire à changer dans l’intérêt général. En vain .

Les interrogations, les critiques ne sont pas forcément agréables à entendre. D’ailleurs, elles sont presque toujours trouvées injustes, partiales par ceux à qui elles sont adressées.

La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l’attention sur ce qui ne va pas.

Winston Churchill

Et Pierre JOXE disait : « quand on fait une bonne politique ça se sait « !!!

Le 15 mars 2020, vous aurez le choix entre 3 listes, votez pour qui vous voulez mais votez . MERCI.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s