Dénomination du lavoir …

Extrait du compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 9 mars 2020.

Objet : Dénomination du lavoir rue du Moulin

Monsieur Jean-François THIRIOT, Adjoint au Maire, informe l’Assemblée que les travaux de réhabilitation du lavoir rue du Moulin sont achevés et ont fait l’objet d’une réception le 12 février 2020.

Considérant qu’il convient d’attribuer une dénomination à ce bâtiment public,
Considérant que M. Henri FREMIET, Maire de MESSIGNY de 1826 à 1830, a réalisé le captage des eaux de la Source de Jouvence et doté la Commune de trois fontaines et d’un lavoir,
Considérant qu’il convient d’honorer la mémoire de cet ancien maire,
Il est proposé au Conseil Municipal de dénommer le lavoir rue du Moulin « Lavoir Henri FREMIET »

Après avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité,
APPROUVE la dénomination du lavoir de Messigny – rue du Moulin – « Lavoir Henri FREMIET », CHARGE Monsieur le Maire de faire apposer une plaque sur ce bâtiment public.

IMG_0638

C.KAYSER dit :

Comme d’habitude vous n’avez pas daigné répondre à mes envoi en dates du 2 juin 2015 et du 5 mars 2020 concernant le lavoir de notre village. Expliquez-nous, Mon sieur le Maire comment d’un seul coup vous vous intéressez à cet éminent personnage qu’était Henri Fremiet, maire de Messigny (1826-1830) dit commandant Fremiet (en fait colonel) ? Vous avez manifesté un impérial mépris envers cette réalisation de l’association du Souvenir Napoléonien pour l’inauguration de la plaque-mémoire apposée sur le mur de la propriété d’Henri Fremiet, 4 rue des Lavières, le 13 octobre 2018. Cette cérémonie suivie par près de 40 personnes a été financièrement intégralement prise en charge par le Souvenir Napoléonien. En donnant à notre lavoir le nom de ce bienfaiteur de la commune, vous avez oublié de pratiquer de même pour la Grande Fontaine, celle de l’Hercule, celle de l’impasse éponyme, celle du Christ aux poings liées, celle de l’usine de la rue du Lavoir, celles enfin de Jouvence et du Gros Foyard. Expliquez-nous également la raisons pour laquelle nous avons été contraints d’organiser le Centenaire de la Guerre de 1914-1918 dans un village proche du notre ? Cette manifestation a honoré individuellement chacun des Glorious et des Coucous mobilisés pour la majorité (95%) sur la ligne bleue des Vosges sans oublier les combattants des Dardanelles (5%). Expliquez-nous enfin votre opposition sans appel au dossier de Monsieur Emile Montigny, maire de Messigny ( 1932-1960) dont le comportement après celui relevé sur le front des Vosges s’est complété par celui adopté durant l’occupation face à l’adversaire et plus particulièrement à la Libération. Votre comité d’enquête a mis un temps certain à se déclarer incompétent, il l’est de toute évidence. Pourtant, Monsieur le Maire, des témoins sont encore là, au cœur de notre village. Leurs mémoires sont intactes, il semble bien qu’eux aussi sont victimes de votre mépris pour tout ce qui touche à la Grande Muette. Et puis, Monsieur le Maire cet artifice d’inauguration d’une plaque ‘Henri Fremiet’ au Lavoir ne trompe personne, vraiment personne.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s