La charrue avant les boeufs !!!

Des lecteurs à monsieur le Maire de Messigny-Vantoux,

En premier lieu nous vous remercions de votre réponse qui pour le moins manque de sérénité.

Nous précisons à nouveau comme s’il en était besoin que notre demande de raisonnement ne concernait que «  la salle de sports » et non la salle des fêtes que vous citez à plusieurs reprises dans votre lettre.

Les arguments que vous développez ne concernent que des situations à venir et n’ont pas été constatées durant votre mandat que ce soit d’ordre démographique, scolaire ou sportif.

Néanmoins, nous ne pouvons que nous réjouir de voir des actions visant à exploiter un équipement aléatoire, ce qui est vous en conviendrez une préoccupation primordiale pour la gestion publique dont vous êtes le garant.

Nous sommes très sceptiques sur le contenu de votre réponse que l’on sent embarrassée si ce n’est qu’elle illustre parfaitement une expression courante de la langue française :

« mettre la charrue avant les bœufs »

Ce qui est évidemment plus réalisable et aisé avec l’argent public.

En regrettant qu’elle ne justifie pas le bien fondé attendu sur le passé et nous fassent craindre des perspectives inquiétantes pour l’avenir.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s