Précisions sur l’invention de la béquille des remorques…

Claude LACROIX dit :

« LA BEQUILLE «

A la mémoire de mon père Augustin LACROIX.
(Aucune de ces lignes ne se veut ni blessante, ni offensante)
Deux frères tout aussi dissemblables l’un de l’autre sont à la tête d’une entreprise, l’un le plus âgé considéré comme l’intellectuel (Raymond dit Louis), l’autre le cadet comme le manuel (Augustin).
Le premier est chargé de la relation clientèle, de la vente, des prises de commandes et nous ne l’avons jamais vu travailler ni un morceau de bois ni une barre de fer.
Le second n’aime rien de plus que façonner et donner la vie à un objet qu’il soit en bois ou en fer.
Lequel des deux peut être à l’origine de la « BEQUILLE « ; l’intellectuel ou le manuel ou les deux.
Afin de rétablir certaine vérité, notre cousine traite notre père d’homme se « laissant trainer pour vivre «. Il semblerait qu’à cause de son jeune âge à l’époque, une partie d’éléments lui manquait.
Nous tenons à sa disposition une copie d’un certificat de dépôt n° 1341 en date du 28/02/1958 qui contient un modèle de photos d’une béquille.
Mais qu’est-ce qu’une béquille :
Un vulgaire morceau de ferraille ; Non. Selon certains, elle a révolutionné le travail et la facilité de vie de nombreux professionnels.
Une roue, un tube métallique axé, une vis sans fin, une manivelle et un graisseur.
Lorsque cet engin a été présenté aux établissements LEMOINE, qui s’appellent aujourd’hui Forges d’IVRY, en région parisienne, j’étais présent malgré mon jeune âge, avec mon oncle et mon père. Je me rappellerai toujours la première parole du responsable de chez LEMOINE ; mais qu’est-ce que ce « tuyau de poêle « ? De même j’étais présent chez un confrère ou concurrent qui copiait la béquille.
Je sais donc de quoi je parle.
Le seul inventeur de la « BEQUILLE « est Augustin, mon père. Il est d’ailleurs reconnu comme tel par bon nombre d’habitants de la commune et l’un d’eux en particulier qui, se reconnaitra peut être à la lecture de ces lignes. Je l’en remercie d’ailleurs.
Pourquoi après tant d’années remettre sur le tapis cette période douloureuse de notre famille. Laissons les morts reposer en paix ; Ne l’ont-ils pas méritée ?
Je ne pouvais pas laisser ce mensonge sans réponse mais je souhaite ardemment que cesse cette polémique totalement inutile.
Claude LACROIX qui rend hommage à son père.
Le 03/08/2020

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s