LES DRUIDES EMBRASSAIENT LEURS VISITEURS SOUS LE GUI POUR LEUR PORTER CHANCE ET PROSPÉRITÉ !!!

La tradition du gui de la Saint Sylvestre vient d’une erreur de traduction. … C’est, au XVIIIe siècle, que les Anglais ont importé chez nous cette coutume de s’embrasser sous une boule de gui le 31 décembre à minuit, afin de se placer sous de bons auspices et que l’année soit propice.

Le gui a servi, jusqu’au siècle dernier, de fourrage au bétail. Les cerfs ont une appétence pour le feuillage du gui. D’ailleurs, des chasseurs disposaient des touffes de gui au pied des mirador.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s