L’ego chez l’homme est tel le plumage chez le volatile. Une fois retiré, il reste si peu. Fabrice Milieu professionnel.

Alain dit à propos de l’article : « … le retour aux élucubrations d’ALAIN « 

La question n’est pas de savoir si les édiles des 22 communes de Dijon Métropole ont vu leurs investissements freinés du fait de leur adhésion mais bien de s’assurer que Les différentes municipalités successives de Messigny et Vantoux ont pu mener leur projets de développement à terme sans être contraintes d’en référer à big brother , à l’instar du maire actuel d’Ahuy Mr Grimpret qui est obligé de se référer et de solliciter Dijon Métropole pour installer des caméras de vidéosurveillance sur son territoire. Comme on dit : il vaut mieux un petit chez-soi qu’un grand chez les autres ! Tant que Messigny et Vantoux aura les moyens de sa politique il n’y pas urgence à intégrer Dijon Métropole d’autant plus que les dessertes en en transports publics tant désirées ne sont plus garanties.

Messivan : Personne n’a à ce jour demandé l’adhésion de notre commune à la Métropole!!!Ce que certains habitants attendent, c’est simplement une information objective et complète des personnes qualifiées pour les donner c’est à dire des représentants de la Métropole et de Maires de communes adhérentes. Ce serait une occasion unique pour les farouches opposants si bien informés d’apporter la contradiction en présence de l’équipe municipale actuelle et des habitants.

Cela dit, ce n’est pas la Métropole qui a contraint l’équipe municipale précédente d’attendre 45 jours pour changer le miroir de sécurité routière placé à l’embranchement de la route de SAUSSY et celle de VAL SUZON !!! à continuer l’exploitation de la décharge communale, ( par des entreprises privées ), normalement fermée depuis des années !!!, ni de programmer la réhabilitation du chemin de cailloux de Tournebosse pour favoriser les promenades à dos de poneys!!!, à ne pas savoir ce que sont devenues les pierres de taille du mur de la communauté de commune, à l’agrandissement de la salle des fêtes, un projet disproportionné pour la population du village, dispendieux pour le budget de la commune ( travaux et fonctionnement ), qui obère le financement d’autres projets en adéquation avec nos besoins et nos ressources. Etc … UN PROJET QUI AURAIT DÛ ÊTRE DISCUTÉ ET PROGRAMMÉ DANS LE CADRE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s