ÉTUDE DES COMPORTEMENTS SOCIAUX DES ÉLUS DE NOTRE VILLAGE !!!

C.KAYSER répond au commentaire de Josephin à propos de l’article : « Faut-il consulter individuellement chaque habitant !!! »

Cher monsieur Josephin, je n’ai pas rencontré d’élu pour la simple raison que ce bipède pensant est rare dans nos rues et que le masque porté au cours des réunions du conseil ne me permettent pas de reconnaître ces porte-paroles du peuple des Glorious et des Coucous lorsque que je suis supposé les croiser. La réponse publique donnée à mes questions a été un: « pfff. » (de mépris) ce qui interprétée par notre psycho-sociologue de service a conclu entre autre affection particulière, qu’aucun élu n’avait emprunté ce parcours ni en descente et encore moins en montée. Comment peut-on voter ce projet que l’on ne l’a pas pratiqué soi-même? Autre interrogation, combien d’élus se sont promenés rue de Moulin à hauteur des écoles en dehors des heures de pointe d’entrée et de sortie de cet établissement? Ils auraient été en mesure de constater que la circulation des véhicules est rare. Le trottoir en face des écoles est suffisamment large pour accueillir nos chérubins et les faire déambuler jusqu’à la zone sportive en toute sécurité. Quant à l’une ou l’autre rare voiture dite ‘parasite’ plantée sur le trottoir, il existe des garages. Monsieur Josephin, vous qui connaissez notre village mieux que quiconque, comment expliquez vous que seuls et exclusivement les riverains de la Grande rue et de la rue de la Maladière sont conviés le 28 février à 20 h, à une réunion de mise en sécurité de ces rues alors que ce thème intéresse tous les habitants? Aurions nous tous deux mal saisi les définitions du « FAIRE ensemble » , de « travailler ensemble » « d’impliquer etc… » mots clés de l’Edito(rial) du bulletin municipal 2022? Ou alors, simple hypothèse basée sur une rumeur tenace: ce dossier est déjà bouclé? Peut-être est-ce ainsi qu’il convient de comprendre les « espaces de discussion »? Alors, monsieur Séraphin nous nous devons de constater que nous n’avons rien compris à la « communication ». Finalement le nouveau dispositif de placement des élus autour de la table du conseil va peut-être améliorer cette « communication ». Notre psycho travaille déjà sur le sujet, une répartition riche d’en enseignement.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s