Morilles : mauricula, de maurus….

Jaune ou noire, elle est attendue à chaque printemps avec fébrilité par les mycologues amateurs ou avertis.Chaque année , à la même période, elle alimente les conversations de bistros. Chacun cherche à recueillir des informations, à savoir si quelqu’un en a trouvé.Mais attention aux informations susurrées comme autant de secrets. Les amateurs de champignons sont souvent, comme les pêcheurs, un peu hâbleurs.Chaque amateur a ses coins qu’il protège jalousement.Pour s’y rendre, il prend d’infinies précautions pour éviter d’être suivi et reste discret tout au long de ses recherches pour ne pas éveiller les soupçons.Et surtout pas de panier trop voyant.Le plus difficile c’est de trouver la première pour réhabituer l’oeil à son environnement, sa forme et à sa couleur.Alors bonne marche,  bon bol d’air et si vous avez un peu de chance bon appétit.S1230007La VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s