Le Suzon peine à rejoindre l’Ouche…

S3160006

Les mois d’été très chauds, le manque de précipitations et le pompage pour alimenter Dijon en eau potable ont contribué à l’assèchement du Suzon pendant de longs mois sur la plus grande partie de son cours. Il reprend timidement vie jusqu’en amont de Ste Foy. Son lit gorgé d’eau en aval du village patiente en attendant une précipitation pour se faufiler jusqu’à Dijon et permettre aux truites de remonter son cours pour la reproduction et le bonheur des pêcheurs.

S3160010

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s