Atrazine : Des choses à cacher!!!, quelqu’un à protéger !!!

S3390002

Les informations incomplètes publiées sur le site de la Mairie nous apprennent qu’il n’y a plus de traces d’atrazine dans l’eau potable distribuée par le réseau Grandchamp. C’est une bonne nouvelle. Mais le Maire aurait tord de considérer que l’incident est clos!!! Le problème essentiel demeure. Quelqu’un possédait de l’atrazine interdite depuis 2001 et l’aurait utilisée sur le territoire de la commune. Il en stockerait  peut-être encore chez lui et serait donc susceptible de s’en servir lors des prochaines cultures. Le Maire et le Conseil Municipal se sont engagés à faire toute la lumière sur l’origine et les causes de l’utilisation de ce pesticide sur le territoire de la commune. Leur lumière est pour l’instant plutôt blafarde, sans éclat. Il est encore temps pour eux de faire preuve de leur sens des responsabilités avec honneur et respect pour les habitants en publiant sans censure toutes les informations en leur possession sur les supports à leur disposition accessibles librement aux habitants.

Pour apaiser les inquiétudes des habitants, nous demandons à l’équipe municipale 

  • la publication des informations ( non tronquées ni censurées ) sur le site officiel de la Mairie avec affichage simultané sur les panneaux officiels disséminés dans Messigny et Vantoux.
  • la publication des résultats du prélèvement N°00109959 !!!
  • la communication des investigations sur l’origine de la contamination ( de la Mairie, de l’A.R.S et de Suez )
  • la communication sur les recherches pour trouver l’origine du détenteur du pesticide.
  • la communication sur les mesures prises ou envisagées pour éviter de nouvelles utilisations du pesticide sur le territoire de la commune.
  • de porter plainte pour permettre et faciliter toutes les investigations nécessaires à la révélation de la vérité.

… la censure est de droit improbe, malhonnête et déloyale. Victor Hugo.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Atrazine : Des choses à cacher!!!, quelqu’un à protéger !!!

  1. Vincent LEPRETRE dit :

     » On nous cache tout on nous dit rien  » On ne nous dit pas tout !  »
    Sauf que le communiqué officiel de l’ARS affiché sur le site stipulait clairement que tous les résultats des analyses réalisées sur l’ensemble du réseau sont conformes à la réglementation en vigueur. Et on peut s’en satisfaire !
    Pour l’ensemble des résultats chiffrés ( 720 molécules sont analysées) excusez du peu, sont effectivement consultables en mairie sur le tableau d’affichage au pied de l’escalier du secrétariat..
    Toutefois pour celles et ceux qui soupçonnent la mairie de faire de la rétention d’information ils peuvent en plus aller sur le site de l’ARS consulter l’intégralité de ces résultats, d’ailleurs ils ne s’en privent pas et ils ont bien raison.
    Maintenant concernant l’insistance de la vigie à connaître la cause et l’origine de cette pollution à l’atrazine en insinuant voir en accusant gravement l’agriculteur de malversations, de fausses manœuvres avec des photos à l’appui qui n’ont rien à voir avec l’utilisation d’un désherbant réservé à la culture du maïs désherbant interdit depuis plus de 10 ans. En plus une culture qui n’a jamais été faite sur le plateau de Grand Champ.
    Donc il faut que la vigie cesse de relayer des raisonnements voir des accusations diffamatoires sans fondements ni preuves irréfutables.
    Toutefois j’invite la vigie à pousser ses investigations auprès du propriétaire de la ferme des Marcs d »Or pour lui demander qu’il lui communique le résultat de l’échantillon N°00109959; Cet échantillon est celui du forage privé de la Ferme des Marcs d’Or, résultat dont je ne suis pas autorisé à communiquer le résultat du fait de son caractère privé.
    En fin par la même occasion elle pourra lui demander des explications sur son refus d’autoriser l’inspection de ces installations d’eau par un agent de Suez eau environnement,( entreprise délégataire pour la gestion et l’entretien du réseau d’eau de la commune) lorsque que les premières anomalies ont été détectées.
    Avait-il quelques choses à cacher sur d’hypothétiques connexions interdites par la loi entre le forage et le réseau d’eau public? Allez savoir !
    Vincent Lepretre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s