Narcissique Leo…

Josephin dit :

Le modeste Leo s’est trouvé particulièrement remarquable lors de sa prestation de présentation du projet de réfection et d’agrandissement de la salle des fêtes et il l’écrit montrant ainsi son besoin impérieux d’être admiré. C’est ce qu’on appelle le narcissisme.

Le narcissique est une personne qui éprouve un grand amour pour elle-même et méprise les autres.

Le trouble narcissique est le fait d’une insuffisance dans la construction de son narcissisme. Cette défaillance apporte des doutes récurrents sur sa capacité à être aimé, et un besoin constant d’être rassuré, comblé par les regards des autres. L’excès de demande d’attention et de reconnaissance, la frustration extrême voire l’impossibilité d’entendre la moindre critique, sont les grands signes des fragiles narcissiques. La critique engendre de leur part emportement, colère, rejet. Car elle les désorganise totalement. C’est le risque de chaos.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Narcissique Leo…

  1. MOUCHON dit :

    Pathétique!
    Les commentaires faisant suite à la réunion du 19 mars concernant le projet communal ne font pas honneur à notre démocratie. Les mêmes qui, à court d’arguments contre le projet lui-même et faute d’avoir eu le courage de les défendre au cours de cette soirée, se livrent maintenant à des propos douteux sur la personnalité de celui-ci ou celui-là. Le débat a été possible, l’équipe municipale en avait créé les conditions. Hélas, les courageux gloseurs qui se targuaient d’être à cette réunion, se sont surtout fait remarquer, pour une fois, par leur mutisme, pour ensuite s’illustrer à nouveau, dans les attaques personnelles. Sans commentaire!

    J'aime

  2. Georges BALLIOT dit :

    Si vous avez participé à cette réunion monsieur MOUCHON ce sont vos remarques qui … » ne font pas honneur à notre démocratie »…pour reprendre votre expression.
    En effet à la première question posée à monsieur le maire, pour savoir si les observations faites à cette réunion seraient de nature à modifier le projet il a été répondu par la négative.Dès lors pourquoi poser des questions, ce que j’ai fait pour le principe, alors qu’elles n’allaient servir à rien! Ne jetez donc pas l’anathème sur des participants qui n’avaient plus rien à dire.

    J'aime

    • MOUCHON dit :

      Dans ces conditions, pourquoi un syndicat décide-t-il une grève alors que leur employeur ou l’Etat a préalablement annoncé que tel projet serait conduit à soin terme? Pourquoi des retraités se rassemblent-ils sur une place publique alors les pouvoirs publics ont annoncé que leurs projets iraient au bout? Contester un projet qui ne satisfait pas est un principe démocratique. Se taire est une lâcheté. D’ailleurs, M. Balliot, vous n’étiez pas visé par ma remarque puisque vous êtes l’une des personnes ayant eu le courage et l’honnêteté d’intervenir lors de cette réunion.

      J'aime

      • messivan dit :

        L.V.C
        Serge,vous faites partie des habitants qui se sont exprimés, sur La Vigie et à la réunion publique, sur la réfection et l’agrandissement de la salle des fêtes. Le lundi 19, vous avez été écouté mais avez-vous le sentiment d’avoir été entendu?Pensez-vous que vos suggestions ont des chances d’être retenues par l’équipe municipale?S’agissant de votre analyse sur l’efficacité d’une grève elle est plutôt surprenante.Qu’elle serait l’intérêt d’un gouvernement ou d’un chef d’entreprise à déclarer avant une journée de grève qu’il est prêt à céder à ce mouvement de mécontentement si la grève est maintenue.Toutes les conquêtes sociales ont été obtenues, conquises après plusieurs jours ou semaines de conflit.D’ailleurs c’est pour cela que les cheminots ont planifié une série de grèves jusqu’en juin.Les retraités n’ont pas plus de chance d’obtenir satisfaction après leur descente d’une journée dans la rue.Contester un projet est un principe démocratique. Mais cela ne sert à rien de contester seulement pour le principe .Il faut avoir la volonté de réussir et de s’en donner les moyens.

        J'aime

      • MOUCHON dit :

        Cher Messivian, si vous relisez ma remarque, vous constaterez que je fais exactement la même analyse que vous. Je ne vois donc pas ce qu’elle a de surprenant. Simplement, ce que j’ai également voulu dire, c’est qu’une contestation, si elle peut et doit s’exprimer à l’aide de support comme la Vigie, elle doit également saisir d’autres opportunités comme celle offerte à l’occasion d’une réunion publique, par ailleurs tant réclamée par ceux-là même qui, pour la plupart d’entre eux se sont tus ce soir-là, au prétexte invoqué a posteriori, que les décisions prises étaient irrévocables. Que serait-il advenu si tous les « soit disant » opposants potentiels s’étaient exprimés? Peut-être est-ce que l’issue de ce projet aurait été différente. Si la présentation publique d’un projet ne donne pas lieu à un débat plus nourri que celui de ce 19 mars, alors c’est que le projet est implicitement accepté d’autant qu’il n’existe pas d’autres occasions de faire part d’une quelconque opposition. Notons par ailleurs que le conseil municipal est démocratiquement élu et qu’il est souverain dans ses décisions.

        J'aime

  3. Jean RAGE dit :

    Il faut absolument que tu perdes 2 manies mon cher Vincent.
    La première c’est d’intervenir sous un pseudo. Même si tu en changes comme de chemise, tu ne dupes personne.
    La deuxième c’est d’inverser les rôles. Ta réunion était une réunion d’information. Il n’y avait rien à discuter. Le projet est arrêté et rien ne te fera changer d’avis. Il était donc inutile d’avancer la moindre contre proposition dans ces conditions.
    Ce fut par contre l’occasion d’apprécier ce qu’il te reste de soutien et la popularité de ce projet. Et là c’est une autre histoire. Tu es largement minoritaire et tu le sais. La preuve en est que tu refuses la mise au voix de ce projet sous forme d’un référendum ou d’une élection anticipée.
    Ce faisant, il va falloir te faire aux critiques du blog que tu n’es pas obligé de consulter d’une part et au fait que tes concitoyens sont des ingrats qui ne te méritent pas d’autre part.
    Que veux tu, c’est aussi ça la démocratie.
    Au plaisir de te lire

    J'aime

  4. claude kayser dit :

    Tristement comiques ces masquages de pseudos surtout d’où ils émanent. Si tous les ‘soi-disants’ opposants s’étaient manifestés et bien cher monsieur il ne ce serait rien produit parce que votre remarquable ‘entêtement’ est notoirement connu aux yeux de nos concitoyens et des vôtres! Et puis monsieur, le mot ‘lâcheté’ vous connaissez très certainement ou souhaitez-vous que je vous précise les choses?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s