Le projet d’extension de la salle des fêtes prend l’eau, le budget initial aussi !!!

 

Et si on parlait ‘vrai’, pour une fois ?

Rouletabille n’est pas plus curieux que d’autres Glorious ou Coucous, il apprécie tout simplement son village d’adoption, il le lit dans ses rues, il entend ses concitoyens et il s’amuse parfois tristement de ce qu’il traduit au quotidien dans ses annales privées pour l’instant. Peut-être y aura-t-il un jour un nouvel ouvrage de publié dont le titre serait proche du « Clochemerle » de Gabriel Chevalier…Rouletabille y réfléchit…En effet, l’histoire satire de ce village lointain pourrait se superposer à celle de Messigny et Vantoux en remplaçant la ‘vespasienne’ par le complexe ‘festivo-sportif’. Bien entendu toute comparaison avec des personnes ayant existé ne serait que pure coïncidence etc….

Le « secret », la « rétention d’informations » sont les lignes directrices de la municipalité et seront vraisemblablement celles de la suivante sans doute la même avec des surprises, foi de Rouletabille. Le dit Rouletabille,  comme tant d’autres de nos concitoyens, n’apprécie pas d’être pris pour une…bille. Il s’est interrogé sur le contenu de l’exposé public des plus autoritaires qui soit imposant d’office ce complexe festivo-sportif rejeté quant à son emplacement par la majorité des habitants. Rouletabille a tout aussi été intrigué par la prose » institutionnelle » publiée dans le récent article paru dans le Bien Public du 6 avril 2018. Il a entendu la rue qui a diffusé rapidement des précisions navrantes sur ce projet-phare de la municipalité pour se mettre en quête de vérifications de ces rumeurs au sein de milieux plus ouverts que celui du ‘TOP SECRET’ imposé par le maire à ses ouailles dociles et aux transfuges potentiels (une nouveauté en cours). Rouletabille découvre que le permis de construire de ce projet insensé est reporté ! Il va être nécessaire de rehausser la totalité de la plate-forme d’un nombre appréciable de centimètres, devinez de combien ? Ce qui va renvoyer à leur devoir ceux qui n’ont pas écouté les ‘anciens’ du cru au sujet de la zone inondable. Justement, évoquons là cette zone inondable au sujet de laquelle nous avons été embaumés avec une certaine forme de conviction de la part de l’orateur. En compulsant le dossier du PLU on s’aperçoit que la zone est définie depuis…..2014 ! La règle est la même et à la même date pour toutes les communes présentant un profil inondable. Il suffisait à la ‘commission ad hoc’ et à d’autres d’ouvrir le dossier du PLU certes un peu rébarbatif et de bien lire au besoin avec la loupe de Rouletabille ce qui y est défini. Il est possible que ce soit un oubli involontaire de la part des rédacteurs du projet, bien entendu nous éliminons en toute objectivité un fait d’incompétence. Les élus ont sans doute pensé que la Loi locale était prioritaire et que l’on pouvait éventuellement berner en toute conscience les autorités de tutelle ? Comme nombre de nos concitoyens il nous paraît normal de nous interroger sur le sérieux de l’emplacement de ce projet et sur la responsabilité d’une modification qui augmentera de manière substantielle le budget initial lequel ne nous avait pas été présenté compte-tenu de notre obscurantisme cérébral. Qui est responsable de cette grossière erreur ? Qui assumera le supplément financier de cet oubli ? Comment qualifier ce dernier ? Les réponses à nos questions rejoindront vraisemblablement la même zone de ‘certitudes’ que l’attribution à 100% des subventions demandées. Il est vrai que dans un budget de cet ordre on fait dire au monde particulier des ‘chiffres’ ce que l’on veut bien leur faire dire, ils sont malléables, adaptables, modifiables à souhait en fonction du profil de l’auditoire. Cerise sur le gâteau (provisoire), dimanche dernier l’animation de la rue du Stade donne une idée de ce que deviendra ce quartier si ce projet festivo-sportif est mis en place à cet endroit ! Nous sommes conscients que face à l’entêtement chronique des décideurs notre prose ne fera rien bouger, elle restera cependant un témoignage pour l’histoire future et pourra peut-être servir un jour…..

Orgueil et vanité

« Je me suis souvent étonné qu’à tous chacun se préfère, tout en faisant moins de cas de sa propre opinion sur soi-même que celle des autres. » (Marc Aurèle, Pensées pour moi-même)

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le projet d’extension de la salle des fêtes prend l’eau, le budget initial aussi !!!

  1. Anonyme dit :

    Pas mal, puisque Monsieur le Maire n’est pas capable d’entendre les anciens…..

    J'aime

  2. alain dit :

    bien bizarre ces travaux. Et si ils étaient déjà connus avant la réunion publique? Et si ce conseil municipal nous avait berné? Cette histoire de modification de la zone inondable ne tient pas debout il y a eu trop d’insistance ce soir là beaucoup trop. Alors mensonge? dans quel but? Tous complices de ce gros mensonge si tel est le cas. Gare à l’addition.

    J'aime

  3. alain dit :

    le projet prend l’eau comme le Titanic il va peut-être sombrer, les services de SECURITE des sapeurs-pompiers seraient contre cet emplacement et ce n’est pas rien. Encore un camouflage de cette municipalité incompétente, nombriliste dont quelques uns sont seulement intéressés par le fric. LAMENTABLE.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s