Une cruelle image de déshonneur …

C.KAYSER  dit :

Ce n’est pas de l’ingratitude mais une cinglante image de déshonneur que présentent ceux qui font un obstacle primaire à la mémoire des combattants d’un autre temps auxquels ils doivent ce qu’ils sont aujourd’hui. Une municipalité qui n’a que faire de l’histoire, des anciens combattants qui font de même ! Triste spectacle donné aux lecteurs de ce site. Ces ‘personnalités’ locales, c’est ainsi qu’elles se définissent ont refusé d’honorer les ‘Personnalités’ suivantes: Henri Fremiet dit ‘commandant Fremiet’, maire de Messigny de 1826 à 1830 – Emile Montigny, maire de Messigny de 1932 à 1960 et le pire, le Sergent Chapuis, Mort pour la France, renié par ceux-là même qui devraient prendre exemple. Dans les jours qui ont suivi la Libération nous avons vu fleurir les FFI de la dernière heure, en Algérie nous avons vu se développer et croître dès le 19 mars 1962 les ‘martiens’….et à Messigny et Vantoux?

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s