En 44, enfants, nous regardions passer les escadrilles de  » Forteresse Volantes … »

C.Kayser : sur article  » faire la guerre à la guerre « 

Eté 1944, nous étions gamins, curieux, intrépides et désobéissants, les nuits d’alerte entre les fentes des portes de la grande cave nous regardions passer les escadrilles de ‘Forteresses volantes’ très haut dans le ciel, illuminées par les projecteurs de la Flak allemande. Des petits nuages ronds entouraient ces avions, ils paraissaient bien petits ces oiseaux de mort même lorsqu’ils ouvraient leur ventre pour pondre leurs chapelets de bombes.La maisonnette tremblait, les murs de la cave vibraient, le bruit était assourdissant. Tout le monde se taisait, seules les deux mémés du quartier priaient à haute voix en égrainant leurs chapelets. Les parents se montraient rassurants. Nous percevions parfaitement que la mort était là, toute proche ou un peu plus loin mais pour nous les mômes qu’était-ce que la mort? Un truc d’adultes! Le sinistre hululement de la sirène sonnait la fin de la récréation! Au matin armé de seaux nous allions récupérer les éclats acérés des schrapnels pour jouer à notre tour à bombarder des villages imaginaires. En même temps les grands couraient dans les ruines avec les sapeurs-pompiers, il y avait même quelques ‘verts de gris’ là au milieu. La moitié du quartier avait disparu, la Flak située un km plus loin était intacte. Les civils payaient l’addition, la Libération de la France était à ce prix disaient nos parents.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s