Elections municipales : comment, l’air de rien, se servir de la pandémie

Une autre couturière dit :

C’est avec enthousiasme que j’ai répondu à l’appel à des couturiers (ères) de la mairie. J’étais heureuse d’apporter ma contribution à cet élan de solidarité. Quoi de plus précieux que la vie, quoi de plus excitant que de participer à une initiative destinée à en sauver.

Qu’elle ne fut pas ma surprise de constater que de la propagande électorale avait été jointe, à notre insu, aux masques dans les enveloppes. Je suis profondément déçue par le comportement indélicat, déloyal de l’équipe municipale. Je me sens trahie. En m’engageant à confectionner des masques je voulais juste protéger des concitoyens, pas servir une cause partisane quelle qu’elle soit.

Quel comportement pitoyable.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s