Bataille de chiffres sur la situation budgétaire de la commune !!!

La dernière réunion du Conseil Municipal du lundi 5 octobre 2020 a été le théâtre d’un débat animé sur l’état des finances communales entre l’ancien Maire et la nouvelle équipe municipale. L’ancienne équipe est accusée d’avoir trop investi dans la rénovation de la salle des fêtes et engagé la commune sur un emprunt d’une durée de 20 ans qui réduirait les capacités d’en contracter de nouveaux pour les années à venir. Par ailleurs, le coût de fonctionnement de cet équipement jugé trop dispendieux pour le budget communal n’aurait pas été suffisamment pris en compte avant le lancement du projet.

Comme toujours dans ce genre de situation, les deux parties pensent et clament avoir raison. C’est en fait un débat entre Maires, ancien et nouveau et quelques Conseillers. Et comme toujours, les habitants, faute d’informations, sont spectateurs. Ils n’y comprennent rien.

Il est peut-être temps pour la nouvelle équipe de communiquer les chiffres sur le coût détaillé des travaux engagés et ceux à engager pour mener à bien ce projet de réhabilitation de la salle des fêtes et aussi sur l’estimation du coût de fonctionnement de l’équipement terminé. Un résumé de l’audit sur l’état des finances de la commune de ces dernières années, s’il a été commandé et réalisé, serait le bienvenu. Chacun pourrait ainsi se faire sa propre opinion sur des chiffres que personne ne pourrait contester.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s