NON, A UNE PRÉTENDUE COMPARAISON : ENTRE L’ACTUELLE SITUATION PANDÉMIQUE ET LA PÉRIODE D’OCCUPATION !!!

PAR G.BALLIOT ;


En cette période sanitaire difficile à vivre c’est vrai, est-il néanmoins permis d’entendre des comparaisons faites avec les temps de l’occupation et concluant que le pire c’est aujourd’hui. Là, c’est vraiment méconnaitre la période 1940/1945. D’autant que c’est un peu vite oublier tous les ravages d’une guerre. Je me permettrai d’apporter quelques informations sur la période de l’occupation. Peut-être mesurerez-vous mieux, ensuite, l’erreur d’une telle comparaison.
• Dès le 13 Septembre 1940 LAVAL, chef du gouvernement de Vichy déclarait « …la République a cessé d’exister ». Les français allaient vite le vérifier.
• Le couvre feu imposé allait interdire de circuler entre 21h et 6h du matin, sauf pour ceux en possession d’un « ausweis ».
• Dans la rue les rassemblements de plus de 3 personnes étaient interdits.
• Les partis politiques, les Loges Maçonniques et les organisations syndicales interdits.
• L’affichage, sauf celui officiel de Vichy et des Allemands devient interdit.
• Toute propagande, sauf celle de Vichy et des Allemands l’est également. Y compris les tracts, leur détention ou leur transport.
• Les détenteurs de duplicateurs doivent en faire la déclaration. L’achat en devient règlementé. Ne pouvant plus se faire qu’après accord préfectoral et les vendeurs soumis à contrôles. Des sanctions sévères sont prévues.
• Par arrêtés préfectoraux, tous les instituteurs et professeurs sont astreints au contrôle des craies. Aucune craie ne doit sortir des établissements.
• La nuit, les lumières doivent être occultées et les volets fermés. Aucune lumière ne doit être visible de l’extérieur. Les phares de vélos, motos et autos ne doivent laisser passer la lumière : que par un petit rectangle.
• Les chants patriotiques et défilés sont interdits.
• Les photos : de l’armée allemande, du matériel et des points stratégiques sont interdits
• Obligation est faite, dans la rue, de s’arrêter, se tenir droit, lors de l’envoi comme de la descente du drapeau allemand.
• Sur les trottoirs il est demandé de céder le passage aux Allemands. A DIJON des soldats de la Wehrmacht ayant été parait-il «…bousculés par de jeunes Français qui se sont ensuite dérobés à leur identité… »  Aussitôt le Général Major DE ROTBERG décrétera : « …les jeunes gens de DIJON et de l’arrondissement, sont interdits de sortie dans la ville, le dimanche 16 Février 1941. Des sanctions plus sévères seront prises si les impertinences se renouvellent »
• Il était exigé de répondre positivement à toutes les réquisitions de l’armée allemande, y compris celles concernant les volailles, les œufs, les pommes de terre.
• Il était interdit aux particuliers d’élever et d’abattre des porcs ou des moutons. Dans le cas d’un élevage découvert, l’animal était saisi par l’autorité allemande et des sanctions infligées. Dès cet instant les Français ont appris à tuer le cochon sans qu’il puisse crier.
• Le 3 Octobre 1940 est décrété « un statut des Juifs français » les excluant de la Fonction Publique, de l’armée, de la Magistrature, de la Presse et limitant les accès à l’Université.
• Le 28 Octobre 1940, la loi n°31 interdit l’écoute des émissions de la radio Britannique, ainsi que toutes celles se livrant à une propagande antinationale dans les lieux ouverts au public. Les Juifs possédant des entreprises sont spoliés, d’autres internés dans des camps.
• Le 15 Décembre 1940, confiscation des livres Français en Alsace et Lorraine.
• Le 4 Janvier 1941, le Journal Officiel de la République devient le Journal Officiel de l’Etat Français.
• Le 2 Avril 1941 une loi de Vichy encadre et limite les procédures de divorce.
• Le 12 Avril 1941 une ordonnance interdit le divorce pendant les 3 premières années du mariage.
• Le 14 Mai 1941, 3.710 Juifs originaires d’Europe Centrale sont internés dans des camps à PITHIVIERS et à BEAUNE LA RIBAUDE dans le Loiret.
• Le 11 Juillet 1941, création de la Légion des Volontaires Français (L.V.F.) contre le communisme. 11.000 volontaires se présentent, les Allemands n’en retiennent que 6.500 qui sont versés au 638ème régiment d’infanterie de la Wehrmacht. Cette Légion sera reconnue d’utilité publique par Vichy en Août 1943. Elle sera versée dans les Waffen SS dans l’été 1944, pour devenir le bataillon   « Charlemagne ».
• Le 22 Juillet 1941 30.000 entreprises et plus de 12.000 immeubles sont frappés par une loi « …pour éliminer toute influence juive dans l’économie ».
• 13 Août – 8 Septembre, un décret de Vichy interdit aux Juifs de posséder des postes de T.S.F.- Le 8 Septembre un décret de Vichy interdira la possession des postes radioélectriques d’émission et du matériel susceptible d’en fabriquer.
• 11 Octobre 1941, les autorités allemandes exigent de Vichy que soit procédé à l’enlèvement « des statues et monuments en alliages cuivreux, sis sur les lieux publics « afin de les remettre dans le circuit industriel ».
-7 Décembre 1941, un décret prévoit la déportation en Allemagne des Résistants capturés et des opposants,… et leur liquidation dans le plus grand secret. Opération très réfléchie, qui sera dénommée : nuit et brouillard.-
27 Février 1942, départ de Drancy du 1er convoi de déportés raciaux (1112 Juifs) à destination d’Auschwitz. En août 1944, il y aura eu, en tout, 74 convois de déportés raciaux et résistants.

  • 5 Avril 1942, installation officielle de la Gestapo en France.
  • 7 Avril 1942 la carte d’identité devient obligatoire pour tous les Français de plus de 16 ans.
  • 7 Juin 1942, entrée en vigueur de l’ordonnance rendant obligatoire le port de l’étoile jaune.
    • 18 Juin 1942, adoption d’une carte officielle de jardinage, pour attribution de graines
    • 24 Juin 1942, les Allemands demandent que tous les Juifs de zone libre leur soient livrés.
      • 15Juillet 1942, une loi oblige les jeunes de 20 ans et non Juifs, à une période dans les
        Chantiers de jeunesse.
  • 16 Juillet 1942, 13.000 Juifs sont arrêtés à Paris et 7.500 entassés au Vélodrome d’Hiver. 20.000 autres le seront le 20 Juillet. • 9 Août 1942- une loi prévoit la peine de mort pour les Français détenant des armes ou des explosifs (toutes les armes sont concernées, y compris les armes de chasse (la chasse étant par ailleurs, bien entendu ,interdite)
    • 19 Août 1942-Début de l’incorporation dans la Wehrmacht des jeunes Alsaciens et Lorrains.
    • 15 Septembre 1942, les candidats au bac, appartenant à la Légion tricolore, reçoivent leur diplôme, même ceux ayant échoué à l’oral.
    • 11 Novembre 1942, les allemands occupent toute la Zone Libre, et les Italiens NICE et la CORSE.
    • 30 Janvier 1943, par une loi, LAVAL institue la Milice Française, qui est confiée à Joseph DARNAND
    • 16 Février 1943, la loi sur le Service du Travail Obligatoire entre officiellement en vigueur. Elle concerne les classes 1940 à 1942, soit environ 650.000 jeunes…35.000 vont y mourir !
  • 1er Avril 1943, la ration de viande est abaissée à 120 grammes par semaine.
    Il serait hélas possible de compléter cette longue liste.
    Au-delà de tous les écrits, il manquera toujours le redoutable bruit des bottes. Celles et ceux, qui heureusement n’ont pas connu, ne peuvent imaginer cette sorte de terreur qu’elles semaient, surtout lors des sorties au « pas de l’oie ». C’était lancinant, déprimant et tellement démoralisant.  Oui, les frissons vous en parcouraient le dos … !

  • Menottes arrachées par André MARQUIS, le 29 Mai 1944, au milicien LE HERISSIER qui venait de l’arrêter, à hauteur des actuels bâtiments des Champs Pourceaux. Parmi tant d’autres, une page de l’occupation à Messigny et Vantoux.
Les menottes appartenaient à R.WALTER. Si vous le rencontrez ……

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s