SOAP !!! ANGLICISME OU MOT D’EMPRUNT !!!

-Alors qu’allant bientôt dépasser mes 97 ans, je viens de découvrir une fois de plus que je suis le roi des cancres. Malgré toute la reconnaissance que j’ai conservée pour mes deux instituteurs : Messieurs Robert PASCARD à Cussey les Forges et Clément THENADEY à Messigny et Vantoux, je n’en constate pas moins aujourd’hui de sérieuses lacunes. Car, que je sache, nous sommes bien en France. Alors pourquoi je n’arrive plus à comprendre ce que je lis ! C’est grave docteur ?…
C’est vrai que j’aurais peut-être dû suivre des études supérieures. Mais, à l’époque, elles n’étaient pas à la « portée » des gosses de la campagne, sauf quelques exceptions avec des parents aisés. Nos parents n’avaient pas les moyens financiers pour nous permettre de continuer par un internat bien trop coûteux ! Le certif oui, le bac non ! Notons qu’il y avait là comme une sorte de ségrégation assez fâcheuse. Mais, pour autant, personne ne s’insurgeait. Et comme Il fallait des bras à la campagne…alors !
Mais j’en reviens à nos moutons (expression populaire). Voulant suivre à la télévision «  NAPOLEON l’exilé de Sainte Hélène » j’ai lu préalablement la présentation qui en était faite par un journaliste de « Télé Câble Hebdo – n° 03048 du lundi 19 Avril page 52 » laquelle se terminait par cette phrase dont le dernier mot m’a fait bondir « …On plonge dans le microcosme de la cour de l’empereur déchu, digne d’un soap ! » QUOI ? Mais qu’est que ce mot inconnu vient faire ici, dans l’exil de Napoléon. Aucun autre, en français, ne pouvait-il convenir ? L’auteur a-t-il simplement voulu faire démonstration de son savoir ?  Mais, m’est-il encore permis de constater. Je commence à en douter. Avec l’âge nous devenons tellement des nuls ! Déjà la technologie nous dépasse et voilà maintenant que nous ne pouvons même plus lire la presse tant l’anglais y fait la loi.
Où est la France ? Alors que tant et tant de femmes et d’hommes se sont battus et se battent pour en conserver la beauté, y compris celle de l’écriture. Encore quelques années et adieu la langue Française, d’autant que certains, voulant sans doute faire étalage de leurs connaissances, en jouant les grands érudits, la saccagent en lieu et place d’en faire une noble utilisation afin de mieux la glorifier. Que font nos académiciens pour stopper cette course vers l’abîme ?
Ecolier des années 30, je connais mes modestes moyens, je n’ai donc aucune prétention. Mais néanmoins ils me permettent déjà de réagir et c’est beaucoup. Oui, merci Robert PASCARD et Clément THENADEY, aujourd’hui disparus. Au moins vous m’aurez doté d’une culture primaire me permettant d’exprimer mes révoltes! Je vous en suis très reconnaissant, ça soulage tellement !
Pour mieux démontrer ce côté ridicule, dans la détermination à écarter le français, sachez que soap, en français, veut dire : savon ! Un soap opéra (anglicisme abrégé en soap ou roman savon au Québec) est un type de feuilleton radiophonique ou télévisé. Aïe ! Aïe ! Aïe !
Il n’y a pas plus dangereux qu’un savon, si on met le pied dessus !
N’en pouvant plus, vite un savon, que je me lave la tête.
Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s