ADIEU AUX COQUELICOTS ET AUX BLEUETS !!!

Les bleuets ont totalement disparu. Avec un peu de chance, on peut encore trouver un coquelicot isolé sur un talus autour d’un champ de plusieurs hectares !!!

Les champs de céréales étaient encore parés, jusqu’à quelques années, de coquelicots et de bleuets. Ils faisaient la joie des promeneurs, des peintres ( tableau de C.Monet peint en 1873 ) et des photographes.Maintenant, ils ressemblent à des pelouses Anglaises. Plus aucune herbe ou fleurs ne poussent, sans doute elles aussi, victime d’une pandémie!!! Quelle tristesse.

Ce sont deux symboles forts qui disparaissent dans l’indifférence.

Le bleuet est le symbole de la solidarité nationale envers les anciens combattants et victimes de guerre. … Comme l’expliquent les historiens, cette tradition trouve justement son origine pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).

Le coquelicot est le symbole de la vie, de la plénitude et du bonheur. Il est le cousin de l’oriental pavot dont il ne détient pas les substances dangereuses. Notre joli coquelicot ne sait que soigner et apaiser ! Le pavot est parmi les fleurs à la plus forte symbolique dans le monde. source : Paysages de bataille

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s