TAUX ALARMANT DES ABSTENTIONS AUX ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES !!!

POURQUOI S’ETONNER ?


Les élections qui viennent d’avoir lieu ont apporté aux divers candidats la réponse en concordance à ce que les électeurs pensent en général. Ce n’est pas une surprise, sauf pour eux peut-être qui estiment que cette situation peu encore durer un certain temps, comme aurait dit Fernand REYNAUD. Mais deux tiers des électeurs ont dit STOP !
Les plaisanteries les plus courtes sont souvent les meilleures. Les candidats femmes et hommes politiques des départements et régions viennent de toucher le fond. S’il n’est pas facile de se consacrer au service de la collectivité, chacun le reconnaît et sait s’en souvenir. Mais dans le même temps il devient urgent de stopper les abus et un certain gâchis. Ainsi, simple exemple, que viennent faire, au milieu des responsabilités politiques locales : « les communautés de communes ». Il y a là un étage qui ne sert à rien et qui coûte, en lieu et place de pouvoir servir ! Autre exemple : le maire d’un village et président de la communauté peut dans le même temps devenir l’élu départemental d’un autre canton puis devenir, pourquoi pas Vice Président du Conseil Départemental. Il est dans la plus totale des légalités. Je ne veux faire là qu’une démonstration de ce qui commence à « fatiguer » les électeurs. Ils en ont marre de tout ce qui ne sert à rien, sinon à les conduire aux constats des négligences, carences, etc…. qui pouvaient trouver des solutions, ce qui n’est pas souvent le cas.
A partir d’un certain niveau, l’élu politique doit être sur ses gardes tant certaines propositions, qui pourraient paraître anodines, n’en sont pas moins compromettantes. Combien sont tombés dans les mailles du filet de la compromission sans doute même sans s’en rendre compte…Mais combien d’autres, nantis de responsabilités politiques, auront cherché la ou les bonnes opérations. Fort heureusement la presse, pleinement dans sa mission, veille et informe. Le lecteur découvre et, devenu électeur, prend acte de ce qu’il lui reste à faire. Ne souhaitant pas, selon sa conscience, devenir un complice masqué !
Ne nous étonnons donc pas des résultats électoraux, ils expriment la conscience du peuple.
Georges BALLIOT

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s