“ La mémoire est l’instrument de l’oubli.”

Un hommage national a été rendu ce mercredi au soldat Maxime Blasco tué au Mali. Des centaines de personnes se sont rassemblées sur le Pont Alexandre 3 pour attendre le passage du cortège. Un hommage solennel lui a été rendu dans la cour des Invalides devant sa famille et les autorités civiles et militaires. Il est mort au Mali dans l’exercice de son dangereux métier de soldat.

Pendant la seconde guerre mondiale, 567600 soldats Français ont perdu la vie au combat. Les cérémonies du souvenir organisées chaque année dans les villages n’attirent pas les foules. Comment expliquer cette émotion, comprendre, cette mobilisation pour la disparition d’un soldat mort au combat en 2021 et accepter l’oubli du demi- million de soldats morts en 39/45 !!!

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s