QUI LAISSE UNE TRACE, LAISSE UNE PLAIE !!!

Alain dit à propos de l’article : «  il suffit d’un verre d’eau partagé pour ranimer les phobies insensées …

Peut-être faudrait-il pousser les investigations plus sérieusement sur toutes les installations notamment sur celle où il y a un forage qui pompe de l’eau à 150 m de profondeur sans que l’on sache exactement d’où vient cette eau? Dès lors on s’apercevait que la pollution à l’atrazine ne provient pas des agriculteurs qui se trouvent à proximité. N’en déplaise à certains…

Messivan : Le forage auquel vous faîtes allusion a une profondeur de 80 m environ pas 150 !!! Il a été inspecté et contrôlé par l’ARS. D’autre part, il est peu probable que l’Atrazine ait été utilisée dans les jardins, après son interdiction, par des jardiniers du dimanche. La Mairie a missionné un laboratoire indépendant pour trouver l’origine des traces du pesticide trouvées dans l’eau potable du réseau de Grandschamps. Espérons que nous aurons rapidement les conclusions de leurs recherches.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s