L’ancien Maire V.Leprêtre vent debout contre toutes modifications de son ancien P.L.U !!!

Alain dit à propos de l’article : « Quelle destination pour les terrains pollués réhabilités « 

En quoi un soi disant lotissement  » intergénérationnel » va t’il pallier le manque de lits dans les EHPAD ? Comme chacun sait, les personnes susceptibles d’intégrer un EHPAD ne sont plus en capacité de rester chez elles en autonomie . Ce sont des personnes dépendantes comme c’est stipulé dans les EHPAD.
Le projet de lotissement « intergénérationnel  » ne pourra voir le jour, seulement quand le règlement de la zone sera modifié. Et pour valider ce changement il faudra nécessairement renier les règles d’urbanismes en vigueur dans le projet du PLU arrêté par la municipalité précédente dont l’objectif n’était pas de favoriser à tout prix des intérêts privés.
A la lecture des commentaires de Messivan on peut « saluer » : la constance et la persistance dont fait preuve la vigie pour soutenir sans faille ni faiblesse, une équipe municipale plus préoccupée à favoriser un projet privé au détriment de l’intérêt communal.
Il est vrai que l’on ne peut pas facilement se renier après avoir soutenu sans réserve cette équipe municipale lors de la dernière campagne électorale municipale.
Il se trouve aujourd’hui des personnes dépitées, désemparées, qui découvrent la vraie nature et motivation de cette équipe municipale jusqu’à s’en offusquer.
Monsieur Messivan un peu de lucidité et d’objectivité vous honorerait !!!

Messivan :

Y a-t-il assez d’EHPAD pour répondre à la demande ?

 » Malgré une offre importante de lits, le nombre de places disponibles en EHPAD est aujourd’hui limité. D’après l’UFC- Que choisir, le délai d’attente avoisine les 8 mois en moyenne pour les EHPAD publics. Les EHPAD privés proposent des tarifs plus élevés mais le délai d’attente y est beaucoup moins long.
La croissance démographique et l’augmentation de l’espérance de vie ne font qu’augmenter la demande depuis des années. Ainsi, pour conserver la moyenne actuelle de 10 lits pour 100 personnes de plus de 75 ans, il faudrait doubler le nombre de lits d’ici à 2040. C’est un écart qui se creuse un peu plus chaque jour : en 2012, 5 000 places ont été créées alors que le besoin était de 10 000 places. »

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s