C’ÉTAIT TELLEMENT MIEUX AVANT, ON POUVAIT RENCONTRER LES ÉLUS DANS LES RUES ET PAPOTER !!!

C.Kayser commente la dernière réunion du Conseil :

Il est difficile de rencontrer les élus pour papoter, échanger bref pour tout ce qui avait été annoncé durant la campagne municipale. Alors, nous utilisons le seul moyen encore accessible ne pouvant accéder au site de la commune, censure oblige! Venons en au contenu extra du papier de notre CLP paru dans le Bien Public du jour. 75 000 + 10 000 (estimation!) = 85 000 € HT? TTC? pour nos rues Traversière et du Suzon. Un espace de halte et de repos rue Traversière pour admirer le paysage: les toits de la Gendarmerie, celui de la halle de la rue du Stade et le paysage neutre des hauts des Grands champs! Egalement halte de repos pour les quelques très rares courageux qui montent ce raidillon. Il manque le ‘carré’ des toutous pour se soulager. De toute évidence Il y a un problème de perception de la situation réelle de ces deux endroits. Le branchement sur la RD 996 va poser un énorme problème, un élu qui connait son village l’a évoqué. Là encore il suffit d’observer la situation en acceptant de voir les choses comme elles se présentent. S’il vous plaît, madame d’adjointe IR, Il ne faut pas comparer la rue Traversière piétonne créée dans des temps anciens pour desservir une ferme sise au 8 de la rue Maillot avec la rue Bochot de pleine circulation compte tenu du nombre de riverains dotés de voitures (entre 6 et 8 parfois). Gagné, vous avez vu juste cette rue en pente est empruntée dans les deux sens en voiture, parfois pédestrement par quelques habitués. Et puis, comme le précise monsieur OC notre village est charmant par ses petites rues qu’il a lui-même toutes parcourues jusqu’au ‘carré aux boucs ». Dans l’une ou l’autre de ces petites rues monsieur OC n’a pas été sans remarquer quelques problèmes susceptibles de brouiller la vue d’un touriste de passage. Nous supposons qu’en tant qu’élu il a su réagir avec diplomatie pour régler ces anomalies paysagères? En finale une étude ‘estimée’ a 10 000 € HT? TTC? Rappelons que Messigny et Vantoux renferme dans ses murs pléthore de professionnels toutes catégories, ceux auxquels dans sa profession de foi devait faire appel la municipalité. Pourquoi ne pas les solliciter? Simplement pour obtenir quelques conseils.

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s