Enlevé l’or des blés, il reste l’argent des éteules. Jules Renard.

Les premières moissonneuses-batteuses font leur apparition dans les champs. Durant tout l’été et jusqu’au début de l’automne, les moissons des différentes cultures vont se succéder. Fin juin à mi-août (orge, blé, avoine, seigle…). Août à septembre ( colza,, pois, tournesol…)

La canicule a accéléré la maturation des graminées mais elle aussi contribué à faire baisser le prix du blé qui est retombé après avoir tutoyé la barre des 180 euros la tonne.

S2690003

Champs de blé

poésie par Lucian Blaga

Débordant d’or les grains de blé éclatent.
Ça et là des gouttes rouges de pavots
et dans le champ
une jeune fille
aux longs cils comme les épis d’orge.
Elle ramasse du regard les gerbes bleues du ciel
et elle chante.
Allongé à l’ombre des coquelicots,
sans désirs, sans remords, sans repentirs
sans élans, je ne suis qu’un corps
d’argile.
Elle chante
et je l’écoute.
Sur ses lèvres naît mon âme.

LA VIGIE CITOYENNE.

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s