HONORER LA MÉMOIRE DE L’ANCIEN MAIRE ÉMILE MONTIGNY !!! :  » JE N’ÉTAIS PAS NÉ  » ( V. Leprêtre )

Pour la petite histoire,
Mon très cher ami Vincent Leprêtre,
Je souhaite simplement apporter quelques rectifications à ta déclaration relevée dans l’article publié en date du 5 juin 2021 en page 13 du Bien Public que tu intitules avec l’aplomb qui te caractérise : ‘sans esprit de polémique’, une polémique que tu as alimentée tout au long de ton mandat de maire. Tout comme tu nous a démontré ton aversion pour ce qui concerne les questions militaires. Aujourd’hui, en situation d’échec dans cette affaire tu tentes de te justifier. Est-ce par instinct de survie municipale? La sagesse eut été de ne plus intervenir. Je m’interroge sur les personnes que tu as consultées au sujet du comportement de monsieur Emile Montigny durant la Seconde Guerre Mondiale, je n’en ai pas trouvé. Ton ‘comité’ ressemblait plus à un tribunal de ‘petits’ qu’à un devoir mémoriel. Seule une de nos mémoires locale en la personne de Georges Balliot a soutenu ce dossier. Tu as sciemment oublié deux des principaux témoins directs de faits précis, évidemment ce sont des dames. Monsieur Emile Montigny avait pour habitude de noter les évènements, les incidents, les renseignements sur n’importe quel bout de papier à portée de son stylo. Un autre habitant du village a tenu un cahier au jour le jour de ses observations sur l’occupation allemande de notre village, j’ai hérité de cette richesse historique. Une mine d’or. Un ensemble explosif pour certains. Alors, mon cher ami ne nous affiche pas des excuses sans fondements en appelant au secours les trois maires précédents. Cela en devient tristement risible.
Ta colistière madame Dieudonné s’interroge sur « pourquoi si tard » ? Le Devoir de Mémoire n’a pas de date de péremption, il est éternel. Annuellement, une ou des pages de notre histoire de France sont honorées au plus haut niveau de l’Etat afin que nul n’oublie. A titre d’exemple tout récent, 59 ans après la fin de la guerre d’Algérie un de nos concitoyens a été reconnu comme un « Juste » par la communauté ‘Harki’.
Sur ce dossier la municipalité de Messigny et Vantoux est souveraine dans sa décision. Elle a les pleins pouvoirs, encore que… Cependant la politesse la plus élémentaire de sa part eut été de prendre contact avec les descendants de monsieur Emile Montigny, simplement pour la forme, c’est juste une question d’éducation. Le site municipal n’étant pas libre d’accès, je passe par celui de la Vigie dont tu as été mon cher Vincent le cogéniteur en son temps. Ceci étant exprimé, je m’honore d’être le petit-fils par alliance de monsieur Emile Montigny que j’ai rencontré à plusieurs reprises au cours de l’été 1956.
C. Kayser

LA VIGIE CITOYENNE.

Cet article a été publié dans Messigny et Vantoux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s